Les chroniques de Crossroads

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Ven 28 Oct - 10:36

Je sais pas si vous avez remarqué, mais les chroniques du 36 sont particulièrement bonnes, que ce soit sur McCartney, Ric Ocasek, White Hassle, Barry Ryan ou Grandaddy, on trouve là des chroniques intéressantes, personnelles, fouillées, passionnées, par des rédacteurs très différents et libres, dont l'intérêt et la passion pour la musique sont évidents.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  katou8 le Ven 28 Oct - 11:32

mouais ... sûrement, mais je trouve quand même un peu dommage de passer sous silence un paquet de cd et de publier 4 chroniques du McCartney !
Cà fait pas un peu beaucoup, çà ?
Je pars du principe qu'une chronique ne doit pas être trop longue, elle doit juste donner envie au lecteur de jeter une oreille sur le disque (même si l'avis est défavorable).
Cela ne doit en aucun cas devenir un exercice de style du chroniqueur qui se fait plaisir et tartine un max, juste pour faire des bons mots !

katou8
Langue pendue

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Laurent78 le Ven 28 Oct - 11:59

katou8 a écrit:mouais ... sûrement, mais je trouve quand même un peu dommage de passer sous silence un paquet de cd et de publier 4 chroniques du McCartney !
Cà fait pas un peu beaucoup, çà ?
Je pars du principe qu'une chronique ne doit pas être trop longue, elle doit juste donner envie au lecteur de jeter une oreille sur le disque (même si l'avis est défavorable).
Cela ne doit en aucun cas devenir un exercice de style du chroniqueur qui se fait plaisir et tartine un max, juste pour faire des bons mots !

Entièrement d'accord !! Pourquoi Paul McCartney aurait 4 énormes chroniques, et d'autres juste 10 lignes ? C'est digne de la nostalgie dégoulinante de Rock & Folk ça !

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Ven 28 Oct - 12:36

katou8 a écrit:mouais ... sûrement, mais je trouve quand même un peu dommage de passer sous silence un paquet de cd et de publier 4 chroniques du McCartney !
Cà fait pas un peu beaucoup, çà ?
Je pars du principe qu'une chronique ne doit pas être trop longue, elle doit juste donner envie au lecteur de jeter une oreille sur le disque (même si l'avis est défavorable).
Cela ne doit en aucun cas devenir un exercice de style du chroniqueur qui se fait plaisir et tartine un max, juste pour faire des bons mots !

Pas du tout d'accord. Faire plein de chroniques courtes, comme à l'époque de Compact, là pour le coup ça fait industriel, self-service. Ce sont les chroniques élaborées qui donnent envie d'acheter les disques, pas les chroniques express.

Quant à savoir si les chroniques longues sont de qualité, à savoir portées sur le disque, ou si elles ne sont que des exercices de style de chroniqueurs qui se regardent écrire, là ça relève de la critique sur la critique. Le débat peut être intéressant.

Personnellement, je trouve que les longues chroniques du 36 communiquent leur passion musicale, et donnent envie d'en savoir plus sur les disques concernés.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  katou8 le Ven 28 Oct - 13:28

ACHO a écrit:
Pas du tout d'accord.

effectivement pas d'accord. Quand je vois une chronique qui s'étale sur 2 ou 3 colonnes, je n'ai pas du tout envie de la lire.
J'achète un magazine de musique pour savoir ce qui sort comme disques : mon principe est que le chroniqueur doit dire au lecteur en quelques lignes (pas quelques colonnes) ce qu'il en pense, pourquoi il aime, pourquoi il n'aime pas, donc éveiller sa curiosité.
j'ai justement arrêté de lire certains fanzines à cause de chroniques de disques qui s'étalaient sur des pages et qui étaient plus de la branlette qu'autre chose
Pour la "littérature" je prends un roman ...

bon, ce n'est que mon avis, il faudrait savoir ce qu'en pense d'autres lecteurs .........

katou8
Langue pendue

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  dkelvin le Ven 28 Oct - 14:00

katou8 a écrit:effectivement pas d'accord. Quand je vois une chronique qui s'étale sur 2 ou 3 colonnes, je n'ai pas du tout envie de la lire.

Deux ou trois colonnes ? Dans Hot Stuff ? Un exemple ?

katou8 a écrit:J'achète un magazine de musique pour savoir ce qui sort comme disques : mon principe est que le chroniqueur doit dire au lecteur en quelques lignes (pas quelques colonnes) ce qu'il en pense, pourquoi il aime, pourquoi il n'aime pas, donc éveiller sa curiosité..........

Si c'était ce que demandait le rédacteur en chef de ce magazine, sûr que je n'en écrirais plus. De plus Crossroads n'a pas pour principe de tout chroniquer donc mauvais pioche.

katou8 a écrit:j'ai justement arrêté de lire certains fanzines à cause de chroniques de disques qui s'étalaient sur des pages et qui étaient plus de la branlette qu'autre chose..........

J'écris aussi dans un fanzine et les chroniques sont très courtes. Ce n'est donc pas une règle. Quant à la branlette (une phobie chez certains, rien de répréhensible pourtant, même les ORL sont rassurants), la longueur des chroniques n'en est pas un signe obligatoire, suffit qu'il y ait des infos en quantité suffisante. C'est ce que j'essaie le plus souvent possible de faire (je peux déraper ceci dit)
Mais peut être faut-il envisager un Crossroads-20 minutes. Du listener's digest pour société fast-listen.

katou8 a écrit:Pour la "littérature" je prends un roman ............

Pas "Guère épais" de Tolstoi je suppose.

katou8 a écrit:bon, ce n'est que mon avis, il faudrait savoir ce qu'en pense d'autres lecteurs .........

:? C'est vrai qu'une fois de plus je ramène ma fraise melba sans qu'on me le demande. Sorry. :silent:

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Ven 28 Oct - 14:18

Ta réflexion est quand même très curieuse. Quand t'es passionné de musique, toi, t'as pas envie d'en parler? Quand t'adores un disque, t'écris trois lignes? Tu trouves pas logique d'avoir plein de trucs à dire dessus?

Si tu veux juste des infos sur les sorties (d'ailleurs pour ça on a les chro express partout dans le mag, sur des petites colonnes jaunes, et une liste d'autres sorties sur toute une page - t'as trouvé ça ailleurs dans la presse?) avec des petites étoiles et des commentaires brefs qui ne rendent nullement compte de la qualité du disque, du pourquoi, du comment, d'où ça vient (par exemple, moi, j'ai appris des trucs en lisant le chro sur le Barry Ryan), alors c'est clair, on n'a pas la même idée de ce qu'est un bon mag de musique.

Maintenant, si tu ne vois que de la branlette dans les chroniques simplement parce qu'elles te semblent trop longues, je ne vois guère ce que je peux répondre. Il faudrait au moins que tu étaies ta critique de quelques exemples précis, histoire d'aller quelque part.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  katou8 le Ven 28 Oct - 15:12

Bon, j'avais oublié la règle: "le lecteur a tort".

juste une toute petite précision à propos de :
dkelvin a écrit:J'écris aussi dans un fanzine et les chroniques sont très courtes. Ce n'est donc pas une règle. Quant à la branlette (une phobie chez certains, rien de répréhensible pourtant, même les ORL sont rassurants), la longueur des chroniques n'en est pas un signe obligatoire, suffit qu'il y ait des infos en quantité suffisante.
effectivement ce n'est pas une rèqle puisque ...
katou8 a écrit:j'ai justement arrêté de lire certains fanzines à cause de chroniques de disques qui s'étalaient sur des pages et qui étaient plus de la branlette qu'autre chose..........

et justement:
ACHO a écrit:Ta réflexion est quand même très curieuse. Quand t'es passionné de musique, toi, t'as pas envie d'en parler? Quand t'adores un disque, t'écris trois lignes? Tu trouves pas logique d'avoir plein de trucs à dire dessus?
Il se trouve que j'écris aussi dans un fanzine, sans talent bien sûr (moi, pas le fanzine) et je me mets justement à la place du lecteur (parce que j'en suis un aussi avant tout) rebuté par une telle tartine. Comme tu le dis "envie d'en parler", oui, au vrai sens du terme. Une chronique n'est pas un dialogue, c'est un jugement sans droit de réponse qui peut faire du mal (je sais de quoi je parle !)

Pour le reste, rien dit, je m'auto-:silent:


Dernière édition par le Ven 28 Oct - 16:03, édité 1 fois

katou8
Langue pendue

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  zepablo le Ven 28 Oct - 15:50

Chronique : les étoiles (un débat récurrent).

Je fais parti de ceux qui regrettent BEAUCOUP les petites étoiles ou notation. Je suis bête & brutal et je trouvais cela assez essentiel. Qu'on ne vienne pas me ressortir le coup de "tous les goûts sont dans la nature", ou du "on ne mets pas de note, c'est la musique, tout dépend du contexte, des points de vue, etc.." c'est du pipo. Moi j'aime les boites : "c'est du rock et ca vaut 4" .
De plus précédemment l'avis du chroniqueur était contre-balancé par l'avis de la rédac et c'était pertinent.

Quand je voyais un album avec le max de points je cherchais à l'écouter. Maintenant : d'un part je lis moins les chroniques (avant je lisais systématiquement les disques à 5 étoiles même si c'était du math-rock), d'autre part je n'ai plus cette volonté d'écouter tous les disques classés "très bons" car selon le style littéraire du chroniqueur (plus ou moins exhubérant) je ne sais pas si c'est l'ALBUM ou l'album.
Me fais-je comprendre ?

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  thiad le Ven 28 Oct - 16:05

Une chronique longue peut être intéressante si il s'agit d'inscrire dans son contexte un disque et faire découvrir qq chose, et puis l'argumentation musicale est qqchose, à mes yeux d'essentiel.
Voir comme on le fait qqfois dans des revues, dont une au moins ne mérite pas d'être citée ici (laquelle sacré nom de nom ?), un disque se faire descendre sans autre argumentation que j'aime ou j'aime pas, ça m'emmerde sévère...mais bon on peut toujours ne pas lire !!

La quadruple chronique de Mc Cartney m'a semblé intéressante mais je ne partage pas, après écoute les différentes appréciations...ce disque m'ennuie comme d'ailleurs souvent la pop...une chronique éclaire, donne envie d'écouter, enseigne, décourage et tutti quanti mais elle ne décide jamais des achats que je ferai....

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Yves Gitton le Ven 28 Oct - 16:07

L'intérêt d'un magazine tel que Crossroads, c'est d'y trouver des chroniques détaillées, qui éveilleront la curiosité du lecteur, pour cela quelques colonnes sont nécessaires, sinon comment argumenter sérieusement ? J'ai envie d'avoir des infos sur les circonstances qui ont entourées la sortie d'un disque, de lire un chroniqueur de chair, de tripes et d'os, de ressentir sa passion ou son désintérêt . Il faut du temps pour le transmettre et pour le lire.
Uniquement des critiques-express ? Cela revient à éditer un catalogue. Par ailleurs la littérature elle aussi s'est toujours bien accommodée du soutien de revues diverses.
La branlette, je vois peut-être à quel genre de chroniqueurs tu fais allusion, ceux qu'on trouve dans Broques et Schnoques, qui mettent en avant leur ego et leur besoin de reconnaissance littéraire, c'est vrai qu'ils en viennent à oublier leur raison d'être et qu'ils gonflent les lecteurs avec leurs lubies snobinardes. Les chroniqueurs de Crossroads n'en sont pas (encore ?) là, il me semble, ils défendent la musique qu'ils aiment, sans briguer aucune notoriété littéraire, tout en prenant soin et plaisir à écrire, juste pour attiser notre curiosité .

Bottleneck , simple lecteur .

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  fucking axel le Ven 28 Oct - 16:20

exactement, axel simple lectrice!


encore en train de se poser des questions sur la légitimité d'un discours critique?
moi je préfère quand c'est long sinon je reste sur ma faim de plus je ne suis pas une experte(je me récapépète) donc si l'un de vous ici me parle d'un groupe ou d'un artiste, j'aime bien prolonger la découverte un peu plus dans le détail!
moi j'achète crossroads pour le ciné, pour un personnage, un ton qui pique au vif: un pavé lancé dans la marre!
et pour retrouver ceux qui ont su me toucher au coeur!
après tout est affaire de goût on y revient!
je ne lis pas tout dans le mag, tout dépend de mon humeur de mes envies, ça compte aussi!
4 chros pour Polo? et pourquoi pas! plus on a d'avis plus on a de choix!
et puis on a notre sens critique, une expérience, à nous de faire nos choix!
on ne peut pas contenter tout le monde...c'est heureux, on ne peut pas plaire à tout le monde...c'est tant mieux!
putaing je viens de trouver des paroles!!! :lol:

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  katou8 le Ven 28 Oct - 16:23

affraid tout cela s'appelle le téléphone arabe, la déformation des propos, chapeau !
relisez le premier message: jamais je n'ai écrit qu'il ne fallait que des chroniques express. Et qu'appelle-t-on chronique express ? Entre 6000 caractères et à peine 300, il y a une marge, non ?

Dans mon fanzine j'ai justement calqué ma longueur sur celles du Hot Stuff (ancienne formule), parce que je me suis rendu compte que nous déblatterions tous beaucoup trop et devenions chiants à lire. Juste de l'auto-critique, en sorte, c'est si rare .......

katou8
Langue pendue

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  fucking axel le Ven 28 Oct - 16:46

non mais tu as dit que c'est en général trop long et que cela finissait par perdre le lecteur!

mais en même temps je vois pas trop où est le problème que tu soulèves car il y en a de toutes les tailles ça va du hot stuff à la critique cd qui n'est en générale pas très longue à pour finir l'analyse plus poussée d'un groupe, d'un courrant ou d'un artiste, son parcours, sa bio ect!
donc y'a de quoi contenter tous les lecteurs!

non?

mais encore donne des exemples de chros qui auraient pu être plus courtes ou qui te coupent l'envie?

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Ven 28 Oct - 18:29

katou8 a écrit:Bon, j'avais oublié la règle: "le lecteur a tort".

T'as eu l'avis d'autres lecteurs, après le tien. Et j'en suis un aussi. Je ne sais pas du tout ce qu'il y aura dans le prochain Crossroads, excepté ce que j'y ai écrit moi-même. Il n'y a que Goof qui contrôle le mag.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Ven 28 Oct - 18:42

zepablo a écrit:Chronique : les étoiles (un débat récurrent).

Je fais parti de ceux qui regrettent BEAUCOUP les petites étoiles ou notation. Je suis bête & brutal et je trouvais cela assez essentiel. Qu'on ne vienne pas me ressortir le coup de "tous les goûts sont dans la nature", ou du "on ne mets pas de note, c'est la musique, tout dépend du contexte, des points de vue, etc.." c'est du pipo. Moi j'aime les boites : "c'est du rock et ca vaut 4" .
De plus précédemment l'avis du chroniqueur était contre-balancé par l'avis de la rédac et c'était pertinent.

Moi aussi je suis pour les notes, au départ, mais il y avait plusieurs problèmes, que Goof a déjà expliqués ici me semble t-il. D'une part des erreurs régulières (je donnais quatre étoiles à un disque et en retrouvais deux dans le mag, et inversement), et d'autre part un certain manque de mesure de la part de certains d'entre nous... mettant des quatre étoiles à tout va... (certains d'entre nous n'aiment pas donner des notes et aiment tous les disques qu'ils écoutent, chacun sa philosophie...). Donc, au bout du compte, il a fallu supprimer ces petites étoiles (cependant gardées pour les disques à disques, heureusement).

Personnellement, je trouve que ce n'est pas si grave, ce manque d'étoiles. On arrive quand même à se faire une idée en lisant les chroniques, le chroniqueur ratant rarement l'opportunité de dire qu'un disque est incontournable ou à éviter, dans le texte. Et s'il ne précise rien, alors c'est que c'est aux autres de se faire leur opinion, après qu'il ait donné son propre éclairage.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Yann G. le Sam 29 Oct - 14:39

Je n'ai pas envie de rajouter mon grain de sel sur le fond du débat, mais en ce qui concerne McCartney, ce que j'ai quelque peu regretté, c'est que les quatre chroniques publiées étaient positives sur le disque, or il a peut-etre déplu à certaines personnes, pour lesquelles Flaming Pie ou Driving Rain étaient au moins aussi bons, voire meilleurs. certains aussi n'apprécient peut-etre pas la production de Nigel Godrich, who knows ? Du coup, au lieu d'un débat contradictoire, on a eu quatre textes, certes tous intéressants, mais avec des redites ...
Pour cela, j'aurais presque préféré que ma propre chronique n'apparaisse pas si elle avait été remplacée par un point de vue différent des trois autres. Je sais que le Goof n'a pas aimé le disque;peut-etre son avis aurait-il été intéressant.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Sam 29 Oct - 15:00

Exact - moi aussi je m'attendais à des points de vue divergents lorsqu'on m'a dit qu'il y avait quatre chroniques pour McCartney. Peut-être qu'aucun détracteur n'a su ou voulu développer de point négatif. Moi je l'écouterais volontiers, mais je ne me suis pas décidé à l'acheter. J'attends qu'ils le reçoivent à la radio locale pour pouvoir l'emprunter. Smile

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  dkelvin le Dim 30 Oct - 11:29

grasshopper a écrit:Je n'ai pas envie de rajouter mon grain de sel sur le fond du débat, mais en ce qui concerne McCartney, ce que j'ai quelque peu regretté, c'est que les quatre chroniques publiées étaient positives sur le disque, or il a peut-etre déplu à certaines personnes, pour lesquelles Flaming Pie ou Driving Rain étaient au moins aussi bons, voire meilleurs. certains aussi n'apprécient peut-etre pas la production de Nigel Godrich, who knows ? Du coup, au lieu d'un débat contradictoire, on a eu quatre textes, certes tous intéressants, mais avec des redites ...
Pour cela, j'aurais presque préféré que ma propre chronique n'apparaisse pas si elle avait été remplacée par un point de vue différent des trois autres. Je sais que le Goof n'a pas aimé le disque;peut-etre son avis aurait-il été intéressant.

Et encore, un retard de démarrage de ma part vous en a épargné une 5ème...toute aussi enthousiaste :lol:
A part que moi la tristesse, je ne trouve pas comme mon collègue JP que ce soit contradictoire avec la notion de grand album. En plus, personne n'a évoqué Red Rose Speedway auquel il ressemble parfois. Ceci dit, j'aime autant Driving Rain.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  GOOF le Dim 30 Oct - 22:38

Vite fait en passant…
Longueur : il n'y a pas de règle et il n'y a pas de consigne, chaque rédacteur fait selon son bon vouloir, je fais confiance de la même façon que les lecteurs nous font confiance. J'ai trouvé les chroniques du #36 effectivement très bonnes (je les lis toutes d'un seul coup, en mélangeant plumes, styles, tailles, etc.).
Macca : je n'ai strictement rien à dire sur le bonhomme, voilà pourquoi je me suis abstenu. Aucun de ses disques ne m'a touché. Je n'en ai aucun chez moi. Pareil pour les Beatles : quelqu'un de chez EMI m'a offert la totale il y a quelques années, ils sont là, je n'en ai jamais mis un seul ! Mais il ne se passe pas une semaine sans que je n'écoute un Kinks ou un XTC, par exemple, et pour rester au rayon pop british…
Étoiles : j'ai déjà expliqué 20 fois les raisons de l'abandon (provisoire ?) de tout système de notation. Maintenant, si certains lecteurs préfèrent une notation qui ne riment à rien à pas de notation du tout, je ne sais pas quoi leur répondre. Néanmoins, je juge qu'il était de ma responsabilité de ne pas inciter à l'erreur. Or, les notes étaient régulièrement trompeuses. Aujourd'hui, c'est plus simple. On se retrouve avec des lecteurs qui lisent davantage de/les chroniques, et d'autres moins. On en revient à la dose d'efforts que chacun est apte à fournir, en fonction de sa propre passion, de son ouverture d'esprit, etc.
Je me rends bien compte que Crossroads est une revue quelque peu en rupture avec notre société ou "nos nouvelles façons de consommer", mais c'est ainsi. Je ne vois pas l'intérêt de nous inscrire dans le même consensus mou que tous nos camarades. Nous ne sommes pas des vendeurs de papier. D'ailleurs, Crossroads est imprimé sur papier 100 % recyclé, c'est dire !...
cg

GOOF
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Lun 31 Oct - 0:21

GOOF a écrit:Aujourd'hui, c'est plus simple. On se retrouve avec des lecteurs qui lisent davantage de/les chroniques, et d'autres moins. On en revient à la dose d'efforts que chacun est apte à fournir, en fonction de sa propre passion, de son ouverture d'esprit, etc.

bien vu Smile

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  zepablo le Lun 31 Oct - 0:46


Je me rends bien compte que Crossroads est une revue quelque peu en rupture avec notre société ou "nos nouvelles façons de consommer", mais c'est ainsi. Je ne vois pas l'intérêt de nous inscrire dans le même consensus mou que tous nos camarades.


Si je peux vous rassurer je trouve que Crossroads n'est pas en rupture, et se place heureusement dans la droite ligne du produit de consommation moderne. C'est un beau compliment, vous pouvez être soulagé. Keep on the good job.

drunken

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  zepablo le Lun 31 Oct - 0:47

Aujourd'hui, c'est plus simple. On se retrouve avec des lecteurs qui lisent davantage de/les chroniques, et d'autres moins. On en revient à la dose d'efforts que chacun est apte à fournir, en fonction de sa propre passion, de son ouverture d'esprit, etc.

mal vu drunken

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Hugues le Lun 31 Oct - 10:47

zepablo a écrit:
Aujourd'hui, c'est plus simple. On se retrouve avec des lecteurs qui lisent davantage de/les chroniques, et d'autres moins. On en revient à la dose d'efforts que chacun est apte à fournir, en fonction de sa propre passion, de son ouverture d'esprit, etc.

mal vu drunken

c'est pourtant limpide study

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Laurent78 le Lun 31 Oct - 15:07

GOOF a écrit:Or, les notes étaient régulièrement trompeuses. Aujourd'hui, c'est plus simple. On se retrouve avec des lecteurs qui lisent davantage de/les chroniques, et d'autres moins. On en revient à la dose d'efforts que chacun est apte à fournir, en fonction de sa propre passion, de son ouverture d'esprit, etc.

Ou du temps qu'on a. On peut être passionné sans lire les critiques de disques. La notation pouvait justement interpeller. "Tiens ils ont mis qu' 1 ou 2 étoiles ?" . Et puis les notes sont-elles plus trompeuses que les critiques? Et ce même si au bouclage, une étoile est perdue ou rajoutée ?

Je ne sais même pas si j'aurais lu 4 critiques du même avis en plus, pour un disque que j'aime énormement, alors c'est pour dire. Dans le numéro de ce mois-ci, j'ai plus souvent regardé les petites critiques de la bande jaune. Hélas, ces disques là auraient eu plus de considération dans les colonnes dans l'ancienne formule. Là c'est vite fait, et c'est pas l'énorme critique de Paul McCartney qui va changer la chose. C'est deshabiller Pierre pour habille Paul ( Mccartney ). On enlève de la place à des disques moins en vus, pour mettre en avant encore plus - comme s'il y avait besoin - un grand nom de la musique internationale.

Je me rends bien compte que Crossroads est une revue quelque peu en rupture avec notre société ou "nos nouvelles façons de consommer", mais c'est ainsi. Je ne vois pas l'intérêt de nous inscrire dans le même consensus mou que tous nos camarades. Nous ne sommes pas des vendeurs de papier. D'ailleurs, Crossroads est imprimé sur papier 100 % recyclé, c'est dire !...
cg


Oui sans aucun doute. Pour autant les pages "critiques de disques" d'avant me paraissait tellement bien fichue, et spécifique à ce magazine !

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chroniques de Crossroads

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum