LE BLUES

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Ven 4 Avr - 23:36

Si vous n'avez jamais entendu Blind Willie McTell.....................Si vous n'avez jamais vu Howlin' Wolf...


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Ven 4 Avr - 23:47

Stevie, Eric ou Gary ont essayé mais Elmore reste la référence




Alors ça c'est digne de l'actor's studio !! ce que l'on appelle être habité.



Dernière édition par johnny99 le Ven 4 Avr - 23:57, édité 1 fois

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Ven 4 Avr - 23:55

Ce sont les noirs les meilleurs - c'est dingue comme le blues a fourmillé de talents prodigieux et fascinants au siècle dernier...

Elmo James met le feu rien qu'avec sa voix, déjà - l'intensité est directe, sans fioriture...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Sam 5 Avr - 0:02

Il aurait mérité d'être noir, mais né 40 ans trop tard, sans doute...


johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Sam 5 Avr - 21:23

Lightnin' Hopkins interprète deux chansons:



J'aime particulièrement la deuxième chanson. Et j'aime tout spécialement ce document où l'on voit bien les doigts du gars sur le manche: là on se rend bien compte que le blues, c'est dur-dur!

Et puis, il a un pouce incroyable ce mec, très long... (j'ai remarqué ça chez Robert Johnson aussi...) on dirait des mains d'araignée... avec chaque doigt indépendant, c'est surréaliste.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Lun 28 Avr - 21:42



Le son laisse à désirer, mais ça date des années 1926-28. L'aisance et la dextérité de ses ritournelles à la guitare acoustique en contrepoint de son chant anodin créent un charme particulier.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Invité le Lun 28 Avr - 22:41

Hugues a écrit:
L'aisance et la dextérité de ses ritournelles à la guitare acoustique ......

l'aisance comme tu dis. Pour celui qui fût l'une des grandes influences de T-Bone Walker lui même influence principale du blues texan et californien. Une sacré référence

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mar 29 Avr - 17:04



J'adore ce disque, de plus en plus. C'est celui que je préfère parmi les premiers pionniers enregistrés (avec McTell). Ce qui est étonnant, c'est combien la qualité sonore est bonne, par rapport à celle de Blind Lemon Jefferson par exemple, alors que les enregistrements sont parfaitement contemporains. J'ai lu que Furry Lewis avait aussi sorti d'excellents disques dans les années 60 - Back on My Feet Again, Done Changed My Mind, je vais sans doute me les procurer. Je suppose qu'il doit exister une rééd. en CD de Shake 'Em on Down (qui réunissait déjà ces albums en double vinyle dans les 70's).

Parfois, je n'arrive pas à dire pourquoi je m'attache davantage à un bluesman qu'à un autre. Lui a un chant immédiatement identifiable, auquel j'adhère instantanément, de même qu'à sa musique, ou son humeur musicale.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mar 29 Avr - 23:53



Ce Blind Willie Johnson gagne à être réécouté: son jeu de slide, vif et serré, est stupéfiant. Je ne m'étonne plus que Ry Cooder et Eric Clapton le vénèrent. Sa voix râclée, grognante, participe également de cette densité.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mer 30 Avr - 16:27



Waou, je réécoute ça et réitère mes recommandations (pour les novices). Ce joli coffret trois CDs est rigoureusement indispensable. Essayez de l'avoir à bon prix (plus de 30 euros sur amazon.fr c'est trop cher, je l'avais trouvé pour bien moins que ça, le prix d'un CD en fait). Le son est impeccable, d'une incroyable présence. La voix de McTell est indescriptible, obsédante. Et le jeu de slide un pur délice (écoutez donc "Mama, 'Tain't Long Fo' Day").

Ce beau petit coffret blanc, je l'emporterai toujours partout avec moi, où que j'aille et quoi que je fasse.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Sam 3 Mai - 16:38



Ces sessions de 1930 sont une borne de l'histoire du blues, pour autant que je puisse en juger.

Dans les années 20, rétrospectivement j'observe que ce qu'on appelle du blues est souvent une sorte de folk, si on excepte quelques mesures typiquement blues deci-delà, ainsi Blind Willie McTell, Furry Lewis, et d'autres font plutôt du folk, sans parler de Mississippi John Hurt, qui lui est carrément un précurseur des songwriters folk. Quant à Bessie Smith, c'est souvent plutôt du music hall, ou du jazz. Chez Lonnie Johnson, même si l'on trouve quelques mesures de blues typiques, on distingue surtout son assimilation du jazz et du New Orleans, qui annonce Django Reinhardt.

Le seul blues pur que j'ai écouté des années 20, c'est celui de Blind Willie Johnson d'une part (le meilleur joueur de slide de son temps, à ma modeste connaissance), et celui de Blind Lemon Jefferson d'autre part, bien que ce dernier fut plus éclectique (il a aussi fait du folk - on lui donne par ailleurs le titre de King of the Country Blues, mais j'avoue ne pas trop comprendre ce qu'est le country blues, car je n'entends rien de country chez Jefferson, moi je dirais plutôt folk-blues...).

Le blues du Tennessee, quant à lui, est très country-folk aussi, c'est le style jug band, avec le Memphis Jug Band, Cannon's Jug Stompers, etc... Le plus bluesy d'entre eux étant Sleepy John Estes, qui exploite les possibilités du piano pour donner plus d'épaisseur à son beat hypnotique.

Skip James, là c'est du blues pur. 0% de folk, rien que du blues, celui du Delta, oui, mais pas celui de Patton. Un musicien extraterrestre pour son époque, d'une originalité époustouflante, incroyablement moderne (presque arty!), qui utilise le piano comme un guitariste du Delta. Un blues heurté et plein de cassures, disloqué, dominé par une voix haut perchée, qui semble déraper constamment. Skip James fait le lien entre l'aspect le plus blues de Blind Lemon Jefferson (jusqu'au timbre de voix, que Jefferson avait haut perchée aussi parfois), et celui de Robert Johnson. Il y a fort à parier que Robert Johnson avait écouté Skip James.

Chez qui retrouvera t-on cette musique bancale, envoûtante et hâchée? Chez le Captain Beefheart, lequel empruntera plutôt, en passant, les râles de Blind Willie Johnson. Le chant de Skip James, c'est plutôt du côté d'Alan Wilson (Canned Heat) et Neil Young qu'on le retrouvera.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Sam 3 Mai - 16:52

Blind Blake – Ragtime Guitar’s Foremost Fingerpicker (26-31)
Jim Jackson – Complete Recorded Works, vol.1 (1927-1928)
Tommy Johnson – Complete Recorded Works (1928-1929)
Rev. Blind Gary Davis – Vintage Recordings (35-49) 9,54
Sister Rosetta Tharpe – Complete Recorded Works, vol.1 (38-41)
Professor Longhair – Fess : The Professor Longhair Anthology (49-80)
Jimmy Reed – Blues Masters : The Very Best of Jimmy Reed (Rhino, 53-66)
Clifton Chenier – Zydeco Dynamite : The Clifton Chenier Anthology (54)
Jerry McCain - That’s What They Want : The Best of (Excello, 55-57)
Memphis Slim – Rocking the Blues (58-59)
Jessie Mae Hemphill – Feelin’ Good (87)

Voici quelques CDs d'artistes de blues (ou proches du blues) que je n'ai pas encore écoutés. En est-il que vous me conseilleriez en priorité? (pour Professor Longhair et Jimmy Reed, j'en ai sous la main, de la collection Blue Label SPV, je vais y jeter une oreille).

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 3 Mai - 17:29

Hugues a écrit:Le seul blues pur que j'ai écouté des années 20, c'est celui de Blind Willie Johnson

faux

Skip James, blues du Delta

faux

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Sam 3 Mai - 17:46

Merci, et à bientôt. Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 3 Mai - 23:19

Hugues a écrit:Il y a fort à parier que Robert Johnson avait écouté Skip James.

Rien à voir...Parie plutot que Robert Johnson a surtout écouté son homonyme Tommy Johnson.

Le chant de Skip James, c'est plutot du coté d'Alan Wilson (Canned Heat) et Neil Young qu'on le retrouvera.

Mouais...Des connivences bien plus secrètes et profondes dans sa musique avec celle de Nick Drake.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Sam 3 Mai - 23:50

Lee Harvey Oswald a écrit:
Hugues a écrit:Il y a fort à parier que Robert Johnson avait écouté Skip James.

Rien à voir...Parie plutot que Robert Johnson a surtout écouté son homonyme Tommy Johnson.

Erreur, en fait je me félicite de mon instinct sur ce coup-là, puisque Robert Johnson a bel et bien été influencé par Skip James ("Hellhound of My Trail" de Johnson s''inspire de "Devil Got My Woman" de James ----> dixit AMG).

Et Skip James, c'est bien du Delta blues.

Tu sais c'est pas compliqué: il suffit d'écouter...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 4 Mai - 0:23

Skip James était originaire du canton de Bentonia, tout son style est encaissé dans la tradition locale de cette localité...Bentonia se trouve dans l'Etat du Mississippi mais pas dans le terroir du Delta tel que circonscrit par les historiens du Blues...

Comme AMG y va...sa biographie musicale n'est faite que de spéculations puisque il n'y a aucune archive disponible concernant le Kaizer Sauze du Blues...et le theme du surnaturel frauduleux qui vient piper la destinée des ames pecheresses des Noirs à la vie dévoyée était deja presente dans le champ lexical ténébreux des chansons des Tommy Johnson, Ishman Bracey, de Barbecue Bob et de bien d'autres...En tout ca son jeu de guitare n'a rien à voir avec celui de Skip James.

Tu sais c'est pas compliqué: il suffit de pas de se branler devant AMG et d'avoir un peu des intuitions par soi meme...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 4 Mai - 0:39

De toute façon écrire que "Blind Willie Johnson était un Bluesman" suffit à invalider ta parlote sur le Blues...Holy Blues, Sacred Blues, Preaching Blues tout ce que tu veux, mais en aucun cas du Blues pur...Blind Willie Johnson était un fanatique religieux qui chantait dans la rue ou dans des Congrégations religieuses l'imminence de l'Apocalypse et jamais il ne se serait commis avec les Bluesmen qu'il execrait comme un quota d'imbéciles sexuels jouissant dans un monde absurde, atone, abruti par une immense régression...Son premier souci consistait à tout nettoyer, et en premier la "Musique du Diable"...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Dim 4 Mai - 1:03

Lee Harvey Oswald a écrit:Tu sais c'est pas compliqué: il suffit de pas de se branler devant AMG et d'avoir un peu des intuitions par soi meme...

Ecoute, j'ai des oreilles et plus d'intuition que t'en n'auras jamais, trou du cul... Je ne consulte AMG que pour m'informer sur des choses basiques, la bio, la géo, pour le reste, il est clair que Skip James, c'est du Delta blues.

Et quand je dis que Blind Willie Johnson c'est du blues pur, je pensais "non-folk" dans la logique de mon propos. Oui, c'est du Gospel blues, je sais, merci, ça n'invalide rien du tout de ce que je raconte.

Arrête de te mastiquer les méninges, arrête de lire, et respire.


Dernière édition par Hugues le Mar 6 Mai - 10:47, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 4 Mai - 1:57

Hugues a écrit:Ecoute, j'ai des oreilles et plus d'intuition que tu t'en n'auras jamais, trou du cul... Je ne consulte AMG que pour m'informer sur des choses basiques, la bio, la géo, pour le reste, il est clair que Skip James, c'est du Delta blues.

Et quand je dis que Blind Willie Johnson c'est du blues pur, je pensais "non-folk" dans la logique de mon propos. Oui, c'est du Gospel blues, je sais, merci, ça n'invalide rien du tout de ce que je raconte.

Arrête de te mastiquer les méninges, arrête de lire, et respire.

Toutes les réponses à mes posts que tu veux ducon, mais simplement ne me rends pas une monnaie aussi dévaluée.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Dim 4 Mai - 3:19

Lee Harvey Oswald a écrit:Toutes les réponses à mes posts que tu veux ducon, mais simplement ne me rends pas une monnaie aussi dévaluée.

Tu n'es pourtant qu'un élitiste de seconde zone.

Il m'a suffi de t'avoir entendu pérorer sur des sujets que je connais assez bien pour t'évaluer à ta juste mesure.

Ce que tu dis sur Blind Willie Johnson n'est que pure foutaise.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Dim 4 Mai - 14:23


johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Yann G. le Dim 4 Mai - 19:18

thumleft Pops Staples, il troue le cul. thumright

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mer 18 Juin - 23:10



Premier LP de Howlin' Wolf, Moanin' in the Moonlight, 1959.

Un des albums les plus fascinants de l'histoire du blues. Howlin' Wolf se différenciait de ses confrères par l'aspect théâtral de ses interprétations. Il ne se soucait pas d'être authentique, mais le plus expressif possible, notamment menaçant, mystérieux, hypnotique. Je suis intimement persuadé que ce type, d'une carrure impressionnante, était capable de vous faire vraiment peur. Le son de son groupe était presque "garage", dirty, déglingué. Il eut une influence déterminante sur les rockers les plus azimutés, ceux qui affectionnent la déjante râpeuse, Captain Beefheart, Doors, Gun Club, Jon Spencer...


Dernière édition par Hugues le Jeu 19 Juin - 12:15, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Jeu 19 Juin - 0:18

Hugues a écrit:

Premier LP de Howlin' Wolf, Moanin' in the Moonlight, 1959.

Un des albums les plus fascinants de l'histoire du blues. Howlin' Wolf se différenciait de ses confrères par l'aspect théâtral de ses interprétations. Il ne se soucait pas d'être authentique, mais le plus expressif possible, notamment menaçant, mystérieux, hypnotique. Je suis intimement persuadé que ce type, d'une carrure impressionnante, était capable de vous faire vraiment peur. Le son de son groupe était presque "garage", dirty, déglingué. Il eut une influence déterminante sur les rockers les plus azimutés, ceux qui affectionnent la déjante râpeuse, Captain Beefheart, Doors, Gun Club, Jon Spencer...

Le "Loup Hurlant", a.k.a. Chester Burnett. J'ai écouté aujourd'hui ses "London Sessions". Qui ne l'a pas repris?
Hendrix, Cream, Stevie Ray Vaughan, Doors, Little Feat, Jack Williams, Chris Whitley, Blasters, Freddie King, Muddy Waters, John Lee Hooker, Lucinda Williams, Yardbirds, Fleetwood Mac, John Hammond, Kaleidoscope, Bo Ramsey, Sugar Blue...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum