LE BLUES

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Invité le Jeu 15 Juil - 18:14

ben vas y tu ne seras pas déçu. C'est classique du Chicago blues et ça a une sacré pêche. Le monsieur avec la canne il assure bien, juste dommage qu'il vieillisse parce que parfois ses prestations sont en demi teinte à cause de la fatigue mais en général il n'y pas pas de souci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Ven 16 Juil - 2:49

Hélas je ne pouvais y aller, c'était trop juste avec mes horaires de travail cette nuit (Font Robert c'est à une heure de route de Manosque au moins, et ils jouaient à partir de 21h, et je commence à 23h). Ils viennent de rentrer, épuisés, ils m'ont dit que le show avait été super. Ils ont offert leur dernier CD à une collègue hier, damned! Elle me fera une copie... bom

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Ven 16 Juil - 9:03

Un membre du groupe est tombé amoureux de la région et envisage d'y revenir avec sa femme. bom

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Ven 16 Juil - 10:54

Hugues a écrit:Un membre du groupe est tombé amoureux de la région et envisage d'y revenir avec sa femme. bom

Je suppose que tu as proposé de les héberger...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Ven 16 Juil - 13:56

Quiet Man a écrit:Je suppose que tu as proposé de les héberger...

Bien sûr...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mar 26 Oct - 19:12



Putain la claque. Ecoutez donc "Let Me Play with Your Poodle" (1947), pour l'époque, c'est rock! Même encore aujourd'hui, du reste! Rock un jour, rock toujours. C'est une affaire d'étincelle.

Avant Hooker, Waters, Wolf, T-Bone Walker... Hopkins avait allumé la mèche.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Mar 26 Oct - 19:22

Hugues a écrit:

Putain la claque. Ecoutez donc "Let Me Play with Your Poodle" (1947), pour l'époque, c'est rock! Même encore aujourd'hui, du reste! Rock un jour, rock toujours. C'est une affaire d'étincelle.

Avant Hooker, Waters, Wolf, T-Bone Walker... Hopkins avait allumé la mèche.

Un maître pour Townes Van Zandt, aussi, d'une modernité étonnante.

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le blues et ses rapports au satanisme

Message  Athalide le Mer 3 Nov - 14:06

Je viens de terminer un ouvrage qui parle des rapports entre la musique et le satanisme (La musique du diable. Le rock et ses succès damnés aux éditions Camion noir) qui revient entre autre sur les légendes accompagnant Robert Johnson (son fameux pacte avec le diable effectué à un carrefour). L'ouvrage revient notamment sur les origines de cette légende et sur le véritable inspirateur de ce pacte son homonyme Tommy Johnson. Pour les amateurs de blues et de rock, ce livre est une mine d'information et se lit comme un bon polar !

Athalide
Nouveau

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mer 3 Nov - 15:25

En écoutant Robert Johnson l'autre jour, j'ai pensé à cette histoire de possession. Je crois qu'il a surpris tous ses compères de la campagne en revenant de la ville avec un savoir faire époustouflant, comme s'il était revenu possédé. Je crois avoir lu quelque part que Son House le trouvait bon, sans plus, lorsque Robert Johnson jouait du blues avec eux. Lorsqu'il était revenu, il était transformé. Comment Johnson a t-il pu apprendre si vite? Rencontra t-il un maître en ville? Qu'est-ce qui a déclenché son savoir-faire? Peut-être que c'est ce que raconte le livre.

En écoutant les enregistrements de Robert Johnson, ce qui me frappe est sa faculté d'assimilation et d'imitation, et le côté caméléonesque de ses interprétations. Il peut tout faire avec sa voix (qui montre une extraordinaire palette de timbres et de tons), comme s'il pouvait se mettre dans la peau de ses personnages, ou des confrères qui l'inspirent (on reconnaît d'ailleurs la patte de Son House, au chant puissant, sur plusieurs titres). Au sens où l'inspiration peut être proche de la possession, on peut effectivement dire qu'il était hanté. Son travail à la guitare, et l'aspect de son jeu qui paraît indépendant de son chant (comme si deux personnes différentes jouaient et chantaient), n'a pu venir que de beaucoup de travail, et on rappellera que la pratique peut aussi mener au dépassement de soi.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Satan et Johnson

Message  Athalide le Mer 3 Nov - 16:10

D'accord avec toi, Johnson est avant tout le réceptacle de toute une culture noire du blues. Il a su synthétiser tous les apports précédents du blues (et même reprendre à son compte ses éléments de légende comme le pacte avec le diable !

Athalide
Nouveau

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 04/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Ven 19 Nov - 1:08

Larry Mc Cray ça vous dit quelque chose?

Oh, il n'est pas un pionnier, ni un jeunot d'ailleurs puisqu'ayant atteint la cinquantaine, mais je viens d'écouter pas mal de ses titres (empruntés à la médiathèque) et je suis conquis!

C'est un guitariste-chanteur dont le style rappelle les "King" (Freddy et BB surtout), mais qui lorgne vers la soul et le jazz.
Sur le disque que j'ai écouté, il est associé à Lucky peterson et Bernard Allison (fils de Luther) et c'est un vrai bonheur.
ça joue du feu de Dieu, les cuivres pètent comme j'aime, la section rythmique est parfaite et les parties de guitare sont évidemment largement au dessus de la moyenne.

ça s'appelle triple fret et je le recommande à tous les amoureux du genre.


johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Ven 19 Nov - 1:15

C'est pas beau ça?


johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Ven 10 Déc - 0:29



le meilleur album de blues-rock que j'ai entendu depuis longtemps. Le vétéran de la 6 cordes nous revient avec un son et une énergie incroyables. Il a 74 ans et il le chante fièrement (i'm 74 years young!), et tout l'album semble être pour lui l'occasion de montrer sa vitalité, mais également sa vision de la mort ("Everybody’s got to go" poignant), ou de l'amitié (un duo avec BB King : « Stay around a little longer », tendance gospel-soul).
Je ne l'avais plus trop suivi depuis ses albums du début des années 90 (feels like rain, Damn Right, I've Got the Blues,...) et ses prestations en guest auprès de Clapton (concerts dvd crossroads), j'avais écouté ses derniers albums pourtant, mais aucun ne m'avait semblé digne d'un d'intérêt supérieur au respect que l'on doit avoir pour un tel l'artiste.
Avec ce living proof il redevient actuel et incontournable. Un des disques de 2010 pour moi.

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  abominog le Dim 9 Jan - 20:09


si je vous dis que je viens d'ouvrir mon tiroir blues à la lettre "Aile", vous me croirez ?
j'avions pas z-écouté ces choses-là depuis quleques années. Et beh, ça fait du bien par où ça passe !

abominog
Langue pendue

Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 27/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Dim 6 Mar - 18:22

Un bluesman danois! Thorbjorn Risager qu'il se nomme (à vos souhaits!) et son album de 2010 (track record) est juste parfait. Pas d'esbroufe, juste du belouze tendance Chicago (proche du R'nB avec cuivres) avec beaucoup de savoir-faire. Oui je sais ça vaut pas les pionniers mais il prouve qu'on a le droit de jouer cette musique même si on n'est pas originaire du delta du Mississippi et qu'on n'a vu des champs de coton qu'à la télé ou au ciné.







johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mar 26 Juil - 15:50


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Mar 26 Juil - 19:17

Hugues a écrit:

L'une des grandes influences de Townes Van Zandt (et de pas mal d'autres)...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 27 Juil - 7:00

Quiet Man a écrit:d'une modernité étonnante.

La notion de "modernité" dans le blues ne me paraît pas évidente...Tu pourrais m'éclaircir là-dessus ?...Qu'appeles tu un Bluesman "moderne" ? et est ce pour toi un critère de jugement esthétique, d'appréciation de la musique ?


Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Mer 27 Juil - 7:47

En blues, comme pour le reste, il y a les anciens et les modernes... Moderne ne veut pas dire d'avant-garde... Et puis c'est moderne pour un vieux comme moi, qui suis de l'époque de Robert Johnson et Charley Patton!!!

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 27 Juil - 9:06

Quiet Man a écrit:Et puis c'est moderne pour un vieux comme moi, qui suis de l'époque de Robert Johnson et Charley Patton!!!

Veinard...J'aurais donné cher pour être dans cette chambre miteuse de Dallas ou Robert Johnson enregistrait ses chansons...Ceci dit, quand j'habitais en Afrique, j'allais dans des coins impossibles écouter de la zique, le seul Blanc parmi tous ces Noirs, j'ai entendu de ces trucs hallucinants, des choses qui ne seront jamais enregistrées...Quand je vois tous ces blaireaux aller dans des festivals institutionnalisés subventionnés par les Conseils généraux pour les divertir l'été...assister à des happenings vaudous hallucinés vécus, c'est quand même bien autre chose...Mr. Green

Mais je m'égare...J'ai été à moitié satisfait de ta réponse, tu t'en sors par une pirouette culturelle, mais dis moi ce qui fait pour toi de Lightnin' Hopkins un Bluesman "moderne"...C'est au niveau de son jeu technique ou bien...? Et les Stanley Brothers c'est "moderne" ou pas...? Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Mer 27 Juil - 11:07

Pour moi qui vis (musicalement) en dehors des modes, le mot moderne n'a pas beaucoup de sens. Disons que ce qui me plait chez Sam "Lightnin'" Hopkins, c'est son côté non intégriste qui ne se contente pas de répéter les 3 mêmes accords. C'est un blues ouvert dans lequel se reconnaissent aussi bien les amateurs de folk que ceux de rock. Lightnin' était moderne au moment où il enregistrait, c'est la pespective dans laquelle je me place.

Je suis content que tu cites les Stanley Brothers. D'abord parce que Raplh est un des derniers survivants de ce bluegrass dont tant s'inspirent encore aujourd'hui (il vient d'ailleurs de sortir un disque). Ensuite parce que les harmonies vocales de Carter et Ralph, comme celles des Louvin Brothers, sont intemporelles. Pour le reste, non, je ne considère pas les Stanleys comme modernes. Le bluegrass moderne, malgré (ou à cause de) la qualité technique de ses musiciens ne me séduit que modérément. Un artiste comme Tony Rice me plait beaucoup plus quand il chante Gordon Lghtfoot que dans ses disques newgrass, essentiellement instrumentaux. Mais là encore, tout est question de perspective et de date. A l'arrivée du "second generation bluegrass", les anciens considéraient comme terriblement moderne (voir hérétique) de sortir des codes fixés à l'époque de Bill Monroe: introduire d'autres instruments (batterie, piano, guitare électrique), reprendre les titres de chanteurs folk, country, voire rock...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 27 Juil - 11:46

Merci pour tes explications...

Les Stanley Brothers je collectionne leurs LPs, en tout cas j'en ai ramené une tripotée de mes quelques voyages aux US...La tête du vendeur texan quand je posais sur le comptoir de son échoppe une pile d'antiques disques country/bluegrass et que j'annonçais que j'étais Français...C'est comme si un Martien descendu de sa soucoupe volante avait débarqué chez lui pour lui acheter ce genre de disques...Mr. Green
Mais bon, les harmonies vocales des Stanley Brothers sont hors mode, hors genre...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Mer 27 Juil - 12:17

Je n'ai que des CD et coffrets des Stanleys (à part un vinyle de Ralph Stanley & The Clinch Mountain Boys). Rien que des compilations qui misent bout à bout constituent à peu près une intégrale.

Pour l'anecdote, j'ai aussi un CD de Rick Stanley, un cousin et tous les disques de Donna Ulisse, l'épouse de ce dernier. Donna Ulisse & The Poor Mountain Boys viennent d'ailleurs de se produire pour quelques concerts en Russie. Inimaginable il y a quelques années! Est-ce pour autant un signe de modernité?

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 27 Juil - 20:45

Je trouve que rien ne remplace le son originel (part essentielle pour apprécier le genre) du bluegrass que la chaleur du vinyl...Les Stanley Brothers incarnés numériquement, sans façon pour moi.

Sinon, ce que tu me dis de l'accueil du bluegrass dans les pays de l'Est ne m'étonne pas. Je sais qu'il y a un public nombreux là-bas pour cette musique. Il y a d'ailleurs chaque été un festival de musique country/bluegrass en Pologne !

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mar 23 Aoû - 18:05


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum