Les Tindersticks

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Dim 25 Avr - 15:26

Yves Gitton a écrit:Souvent cités, des références, des révérences même, la dernière repérée dans le polar de Joseph d'Anvers (La Nuit ne viendra jamais, bof!), j'écoute Waiting for the Moon, enregistré en 2003... en ce beau dimanche ensoleillé, c'est viol...ionisant, captivant, mélancolique à souhait (cela m'évoque Mazzy Star, autres joyeux lurons, spécialistes de chansons à boire sans soif).
Un disque qui incite à la rêverie, à l'inaction, puis à la création, car comme l'écrivait Marx dans sa 258éme lettre à Feuerbach, qui était lui aussi un gros dormeur, "Il y a un temps pour l'action et un temps pour la réflexion" (à moins que ce soit l'inverse?) et puis "Trop de réflexion paralyse l'action" (lire dans "La conscience de Zeno", de Svevo, l'histoire de ce type, devenu grabataire à force de volonté d'organisation, de ce besoin obsessionnel de décomposer chacun de ses propres mouvements).
Un moment de rêverie donc, d'indispensable ennui.
Et vous , cela vous arrive d'écouter Les Tindersticks, puis d'un coup de reins de dégringoler jusqu'à l'atelier vous apprêter à vous repeindre le grenier ?
Que pensez-vous de ce placide orchestre, quels sont vos albums préférés?

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Dim 25 Avr - 15:39

J'ai écouté le deuxième, simplement intitulé Tindersticks, il est excellent.



J'en ai écouté de plus récents, et je me suis ennuyé. Je n'ai pas écouté le nouveau.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 25 Avr - 17:23

Notre Yves Gitton serait donc un honnête homme aimant siroter des martinis à proximité de ses enceintes crachant de souffreteux vocalistes à velours-moquette et des musiques à sombritude, la bande-son ainsi de la tristesse de ses après-midi ralenties, entrevoyant des paysages vaporeux à l'horizon d'un demi-sommeil, tout en sachant en connaisseur de la chose musicale creuser les sillons à la découverte des motifs d'orgue un peu vicieux, des basses aux rondeurs rassurantes, des choeurs suaves et des envolées de cordes sophistiquées qui lorgnent du côté de Burt Bacharach et de Lee Hazlewood fusionnant dans une belle allégresse...et palpant une énième fois la pochette du disque qu'il a prévu de mettre cette nuit sur le pick up d'une très jolie femme après avoir bu ensemble cinq coupes de champagne...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Dim 25 Avr - 20:56

Lee Harvey Oswald a écrit:Notre Yves Gitton serait donc un honnête homme aimant siroter des martinis à proximité de ses enceintes crachant de souffreteux vocalistes à velours-moquette et des musiques à sombritude, la bande-son ainsi de la tristesse de ses après-midi ralenties, entrevoyant des paysages vaporeux à l'horizon d'un demi-sommeil, tout en sachant en connaisseur de la chose musicale creuser les sillons à la découverte des motifs d'orgue un peu vicieux, des basses aux rondeurs rassurantes, des choeurs suaves et des envolées de cordes sophistiquées qui lorgnent du côté de Burt Bacharach et de Lee Hazlewood fusionnant dans une belle allégresse...et palpant une énième fois la pochette du disque qu'il a prévu de mettre cette nuit sur le pick up d'une très jolie femme après avoir bu ensemble cinq coupes de champagne...


Nous employons la femme de ménage, c'est ça ! Sinon comment as-tu ... !?

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  flyaway le Lun 26 Avr - 22:42

j'adore

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Lun 26 Avr - 23:12

Yves Gitton a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:Notre Yves Gitton serait donc un honnête homme aimant siroter des martinis à proximité de ses enceintes crachant de souffreteux vocalistes à velours-moquette et des musiques à sombritude, la bande-son ainsi de la tristesse de ses après-midi ralenties, entrevoyant des paysages vaporeux à l'horizon d'un demi-sommeil, tout en sachant en connaisseur de la chose musicale creuser les sillons à la découverte des motifs d'orgue un peu vicieux, des basses aux rondeurs rassurantes, des choeurs suaves et des envolées de cordes sophistiquées qui lorgnent du côté de Burt Bacharach et de Lee Hazlewood fusionnant dans une belle allégresse...et palpant une énième fois la pochette du disque qu'il a prévu de mettre cette nuit sur le pick up d'une très jolie femme après avoir bu ensemble cinq coupes de champagne...


Nous employons la femme de ménage, c'est ça ! Sinon comment as-tu ... !?

Vous êtes navants, tout simplement. Faites vous des compliments, il en restera toujours quelque chose... pour vous à tout le moins!

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 27 Avr - 0:05

Oui mais bien sur, la réponse de Yves est une ode à ma plume savante et sans pareille, à ma clairvoyance géniale et inégalable, à mes propos péremptoires et inégalables...La réaction que devraient d'ailleurs avoir tous les forumeurs à chacun de mes posts...

Mais Imbécile, ou tu vois des "compliments" là-dessus ? Quel idiot tu fais le vermicelle...essaie de parler un peu de musique Forest Gump, parce que pour l'instant sur ce forum, avec ce genre d'interventions à côté de la plaque, tu passes pour un idiot ignare aux yeux de tous...


Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Mar 27 Avr - 0:11, édité 1 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mar 27 Avr - 0:10

Lee Harvey Oswald a écrit:Oui mais bien sur, la réponse de Yves est une ode à ma plume savante et sans pareille, à ma clairvoyance géniale et inégalable, à mes propos péremptoires et inégalables...La réaction que devrait d'ailleurs avoir tous les forumeurs à chacun de mes posts...

Mais Imbécile, ou tu vois des "compliments" là-dessus ? Quel idiot tu fais le vermicelle...essaie de parler un peu de musique Forest Gump, parce que pour l'instant sur ce forum, avec ce genre d'interventions à côté de la plaque, tu passes pour un idiot ignare aux yeux de tous...


Mais passer pour un idiot aux yeux de l'abruti prétentieux que tu es régale le fin gourmet que je suis...


Dernière édition par Alphonse le Mar 27 Avr - 17:21, édité 1 fois

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mar 27 Avr - 0:26

Alphonse a écrit:
Yves Gitton a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:Notre Yves Gitton serait donc un honnête homme aimant siroter des martinis à proximité de ses enceintes crachant de souffreteux vocalistes à velours-moquette et des musiques à sombritude, la bande-son ainsi de la tristesse de ses après-midi ralenties, entrevoyant des paysages vaporeux à l'horizon d'un demi-sommeil, tout en sachant en connaisseur de la chose musicale creuser les sillons à la découverte des motifs d'orgue un peu vicieux, des basses aux rondeurs rassurantes, des choeurs suaves et des envolées de cordes sophistiquées qui lorgnent du côté de Burt Bacharach et de Lee Hazlewood fusionnant dans une belle allégresse...et palpant une énième fois la pochette du disque qu'il a prévu de mettre cette nuit sur le pick up d'une très jolie femme après avoir bu ensemble cinq coupes de champagne...


Nous employons la femme de ménage, c'est ça ! Sinon comment as-tu ... !?

Vous êtes navants, tout simplement. Faites vous des compliments, il en restera toujours quelque chose... pour vous à tout le moins!

On a créé comme une sorte de dépendance, on dirait...

Comme ces petits animaux parasites dont les ailes ne suffisent pas à leur mouvement, agonisant au bout de leur laborieux périple, tricotant gaillardement de leurs pattes fragiles pour se réfugier dans l'ombre de grands fauves somnolents, décidés à se régaler d'un de leur hypothétique déchet.

(Mais, c'est qui finirait par m'inspirer c'machin !)

Mais qu'est ce que tu viens déployer ta trompe et tes commentaires mesquins par ici ?

Qu'as-tu à proposer d'autre ? C'est un forum de musique et tu n'écris jamais rien à ce sujet ? Ne nous parviennent que quelques unes de tes courtes flatulences et pathétiques moucheronneries ...

Ceci est mon ultime réponse à ton insignifiance hargneuse .

Inexistant, envieux et sot que tu es ...

La rédaction de ces quelques lignes m'a amusé, mais c'est tout maintenant, allez bidule ! salut

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 27 Avr - 0:29

La brèle à l'éloquence minable ne saisit pas les subtilités du langage et est interloqué parce que son cervelet prend pour compliments ce qui n'était qu'un portrait mi-amusé mi-goguenard de l'image que je me fais d'un fan des Tindersticks...Mr. Green

Pauvre souillure, ta répartie est bien à la hauteur de ta compréhension de la nature des différents discours en français...

Continue à me répondre avec tes couilles si t'en as envie et m'insulter mais gaffe que la testostérone qu'elles secrètent ne voilent pas définitivement ce qui te reste de raison...tes tares mentales deviendraient alors irréversibles.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mar 27 Avr - 0:33

Yves Gitton a écrit:

On a créé comme une sorte de dépendance, on dirait...

(Mais, c'est qui finirait par m'inspirer c'machin !)


Si c'est ça que tu appelles être inspiré... alors navrant était vraiment un mot au-dessus de ta condition!

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mar 27 Avr - 0:37

Bonsoir LHO, et ne gaspille donc pas tant de Flytox pour cet animalcule inoffensif !
Seules nos rêveries, délicieuses, nous abîment ...

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mar 27 Avr - 0:40

Lee Harvey, pour un Texan, tu ne fais pas trop de fautes de grammaire. Rarement plus d'une par phrase. C'est le niveau de George W.

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Mar 27 Avr - 11:24

Je crois que la seule façon de rappeler Alphonse à son insignifiance serait de l'ignorer*. Non que vos réponses ne m'aient bien amusé par ailleurs. Mr. Green

* Ce que je n'ai pas fait avec dk jusqu'à présent m'objecterez-vous, mais rien ne dit que je n'ai pas eu tort!

Répondre or not répondre, that is the question.

Ces derniers temps je m'exerce à l'indifférence, du moins à la feindre (le silence renvoie toute apostrophe à sa stérilité). C'est un exercice très utile, à partir du moment où il ne faut se faire aucune illusion sur la bienveillance, et encore moins les facultés de compréhension, de son prochain.


Dernière édition par Hugues le Mer 28 Avr - 18:38, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mar 27 Avr - 17:25

Hugues a écrit:
Je crois que la seule façon de rappeler Alphonse à son insignifiance serait de l'ignorer


L'expert en insignifiance a parlé d'or! Je vous imagine, Hugues, salivant devant votre écran, éperdu d'admiration devant les dialogues si riches de vos deux idoles. La vacuité s'est toujours vêtue d'atours attirants. Certains se pensent profonds, il ne sont que creux.

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Mar 27 Avr - 18:05

Alphonse a écrit:
Hugues a écrit:
Je crois que la seule façon de rappeler Alphonse à son insignifiance serait de l'ignorer


L'expert en insignifiance a parlé d'or! Je vous imagine, Hugues, salivant devant votre écran, éperdu d'admiration devant les dialogues si riches de vos deux idoles. La vacuité s'est toujours vêtue d'atours attirants. Certains se pensent profonds, il ne sont que creux.

Les interventions de Bottleneck sont sympathiques, enlevées, bien écrites, vives, délicieusement foutraques, pleines de caractère et de curiosité. C'est quelqu'un qui lit, et qui ne se prive pas de s'exprimer, trop rarement ici à mon goût, mais il fait ce qu'il veut et je l'en remercie.

Les interventions de LHO sont instructives, souvent bien écrites également, avec des points de vue radicaux qui ne me dérangent pas (enfin, si, parfois, mais ce n'est pas grave), car ma foi il a le droit d'en avoir, des opinions, et il a surtout le mérite de s'exprimer, lui aussi, et cela me fait toujours plaisir de voir ce forum animé par un personnage intéressant comme celui-là.

J'aimerais beaucoup, mon cher Alphonse, que tu t'exprimes aussi souvent, et avec intérêt, sur ce forum de discussion, où l'on est censé causer musique. Ce que tu fais très rarement. A cette minute je ne sais rien de ton amour de cette musique, rien de ton approche, de ta sensibilité. Tout ce que j'observe, à regret, est ton intolérance vis-à-vis d'autres participants de ce forum. Cette intolérance te nuit, certainement beaucoup plus que tu ne l'imagines. Jusqu'à présent, tu ne vaux pas mieux que dkelvin, qui nous fait régulièrement savoir ici combien il nous adore. Jusqu'à présent, Alphonse, tu es du mauvais côté de la discussion.

Oui, je sais, les provocs d'LHO en agacent plus d'un. Mais ne pas faire la part des choses relève de l'étroitesse d'esprit pure et simple. Je crains, Alphonse, que comme beaucoup, tu ais décidé une fois pour toute où était le bon et le mauvais du genre humain. Je crains que ta morale soit primaire. Mais surtout, l'essentiel est là: tes contributions ne m'enrichissent en aucun cas. So far. Dois-je désespérer?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mar 27 Avr - 23:52

......... !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mer 28 Avr - 0:23

Sincèrement, Alphonse, laisse tomber cette espèce de haine, le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle.
Je ne t'en veux pas, je n'ai aucune antipathie envers toi, je ne te connais pas, tout ceci n'est pas sérieux, et ne recouvre pas la réalité des choses et très superficiellement ce que nous sommes.
Si je viens ici , c'est pour m'amuser un peu dans ce jeu de rôles futile, lire LHO ( qui comme moi, aime à en rajouter ), profiter de l'érudition, de l'enthousiasme de Hugues, je lis régulièrement tous ces échanges et regrette de ne pouvoir y participer plus souvent.
J'y contribue à ma manière en tentant d'y apporter un peu de fantaisie, car, tu sais, je ne me pense pas aussi érudit que la plupart des participants de ce forum, je compense en laissant libre cours à ma subjectivité et mon plaisir d'écrire.
Un ex-participant à ce forum m'avait dit un jour (et il avait raison sur ce point) que la musique (comme beaucoup d'autres choses, la vie aussi peut-être, lorsqu'on le peut en jouir pleinement...?), c'était sérieux, mais qu'il ne fallait pas la prendre trop au sérieux.
Et puis, je n'ai pas de temps à perdre à détester (et peu d'aptitude pour le mépris), alors parlons d'autre chose ... OK ?

thumright

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mer 28 Avr - 0:24

Yves Gitton a écrit:Sincèrement, Alphonse, laisse tomber cette espèce de haine, le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle.
Je ne t'en veux pas, je n'ai aucune antipathie envers toi, je ne te connais pas, tout ceci n'est pas sérieux, et ne recouvre pas la réalité des choses et très superficiellement ce que nous sommes.
Si je viens ici , c'est pour m'amuser un peu dans ce jeu de rôles futile, lire LHO ( qui comme moi, aime à en rajouter ), profiter de l'érudition, de l'enthousiasme de Hugues, je lis régulièrement tous ces échanges et regrette de ne pouvoir y participer plus souvent.
J'y contribue à ma manière en tentant d'y apporter un peu de fantaisie, car, tu sais, je ne me pense pas aussi érudit que la plupart des participants de ce forum, je compense en laissant libre cours à ma subjectivité et mon plaisir d'écrire.
Un ex-participant à ce forum m'avait dit un jour (et il avait raison sur ce point) que la musique (comme beaucoup d'autres choses, la vie aussi peut-être, lorsqu'on peut en jouir pleinement...?), c'était sérieux, mais qu'il ne fallait pas la prendre trop au sérieux.
Et puis, je n'ai pas de temps à perdre à détester (et peu d'aptitude pour le mépris), alors parlons d'autre chose et autrement ... OK ?

thumright

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mer 28 Avr - 0:38

Yves Gitton a écrit:Sincèrement, Alphonse, laisse tomber cette espèce de haine, le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle.
Je ne t'en veux pas, je n'ai aucune antipathie envers toi, je ne te connais pas, tout ceci n'est pas sérieux, et ne recouvre pas la réalité des choses et très superficiellement ce que nous sommes.
Si je viens ici , c'est pour m'amuser un peu dans ce jeu de rôles futile, lire LHO ( qui comme moi, aime à en rajouter ), profiter de l'érudition, de l'enthousiasme de Hugues, je lis régulièrement tous ces échanges et regrette de ne pouvoir y participer plus souvent.
J'y contribue à ma manière en tentant d'y apporter un peu de fantaisie, car, tu sais, je ne me pense pas aussi érudit que la plupart des participants de ce forum, je compense en laissant libre cours à ma subjectivité et mon plaisir d'écrire.
Un ex-participant à ce forum m'avait dit un jour (et il avait raison sur ce point) que la musique (comme beaucoup d'autres choses, la vie aussi peut-être, lorsqu'on le peut en jouir pleinement...?), c'était sérieux, mais qu'il ne fallait pas la prendre trop au sérieux.
Et puis, je n'ai pas de temps à perdre à détester (et peu d'aptitude pour le mépris), alors parlons d'autre chose ... OK ?

thumright

tresbon

Je ne permettrais pas de juger ton érudition (la culture est une notion subjectivement personnelle) mais tu as (et de loin) la meilleure plume de ce forum. Tu devrais écrire davantage pour Xroads.
Quant à moi, je n'ai de haine pour quiconque mais je dois être fidèle à mon personnage de régulateur-dérégulateur-emmerdeur. Je ne voudrais pas décevoir mes fans!

salut

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 28 Avr - 3:33

Yves Gitton a écrit:Sincèrement, Alphonse, laisse tomber cette espèce de haine, le jeu n'en vaut vraiment pas la chandelle.
Je ne t'en veux pas, je n'ai aucune antipathie envers toi, je ne te connais pas, tout ceci n'est pas sérieux, et ne recouvre pas la réalité des choses et très superficiellement ce que nous sommes.
Si je viens ici , c'est pour m'amuser un peu dans ce jeu de rôles futile, lire LHO ( qui comme moi, aime à en rajouter ), profiter de l'érudition, de l'enthousiasme de Hugues, je lis régulièrement tous ces échanges et regrette de ne pouvoir y participer plus souvent.
J'y contribue à ma manière en tentant d'y apporter un peu de fantaisie, car, tu sais, je ne me pense pas aussi érudit que la plupart des participants de ce forum, je compense en laissant libre cours à ma subjectivité et mon plaisir d'écrire.
Un ex-participant à ce forum m'avait dit un jour (et il avait raison sur ce point) que la musique (comme beaucoup d'autres choses, la vie aussi peut-être, lorsqu'on le peut en jouir pleinement...?), c'était sérieux, mais qu'il ne fallait pas la prendre trop au sérieux.
Et puis, je n'ai pas de temps à perdre à détester (et peu d'aptitude pour le mépris), alors parlons d'autre chose ... OK ?

thumright

Qu'est ce que c'est que cette molesse d'esprit ?...

Je te rappele que seule la voie de l'oppression et de l'unitéralisme pourra un jour mettre un terme au règne de la meute beuglant dans un mauvais français leur mauvais goût musical et leur inculture crasse sur les forums ouverts à tous vents...seule la violence verbale réalisera notre projet de transformer ce forum en un havre de science et de savoir musical béni des Dieux, ou seront définitivement exclus les ahuris du net et leur verve rachitique...
Notre braquemart affûté inlassablement dans la gueule biseauté des médiocres et la race des Erudits et des Rhéteurs établira enfin leur Dictature sur le bas-peuple crossroadien...

Bon d'accord , inutile tant de véhémence...le personnage n'a aucune saveur et me laisse aussi complètement indifférent.
N'empêche faut avouer que c'est toujours fort désagréable d'être collé par plus con que soi.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Mer 28 Avr - 6:59

Alphonse a écrit:mais je dois être fidèle à mon personnage de régulateur-dérégulateur-emmerdeur. Je ne voudrais pas décevoir mes fans!

Précisément le genre de personnage dont personne n'a besoin, à mon sens... car lorsqu'on ne contre-balance pas en plus louables efforts d'expression, la tendance régulatrice équivaut à de la stricte suffisance, et de la paresse d'esprit.

En tout cas si tu poursuis le rôle que tu t'es fixé, tu peux compter sur mon indifférence.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 28 Avr - 15:58

Bon hé on peut parler un peu des Tindersticks plutôt que de cet individu tout à fait ordinaire (dans le sens péjoratif du terme)...Dès son premier post ici, je l'ai rabaissé jusqu'à ce qu'il se sente aussi minable qu'il l'est en réalité, j'ai mis en exergue son inaptitude à argumenter musique et à développer une réflexion élaborée...en 53 posts, il n'a absolument rien dit d'intéressant et il n'y a rien à en attendre...basta !

Sérieusement Hugues, comme tu es à peu près le seul à parler sur le FOND de musique ici, peut être trouveras tu plus d'échos à ouvrir un blog et ouvrir les commentaires que de continuer ici et te taper des mongoliens pareils...avec le système de lianes, certains blogs musicaux, parfois excellents, sont fréquentés par de nombreux vrais mélomanes et les échanges d'intérêt y affluent...et tu béneficieras en plus d'un filtre qui épurera les commentaires de posteurs minables au premier degré.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Mer 28 Avr - 17:07

Lee Harvey Oswald a écrit:Sérieusement Hugues, comme tu es à peu près le seul à parler sur le FOND de musique ici, peut être trouveras tu plus d'échos à ouvrir un blog et ouvrir les commentaires que de continuer ici et te taper des mongoliens pareils...avec le système de lianes, certains blogs musicaux, parfois excellents, sont fréquentés par de nombreux vrais mélomanes et les échanges d'intérêt y affluent...et tu béneficieras en plus d'un filtre qui épurera les commentaires de posteurs minables au premier degré.

L'idée est séduisante, Lee Harvey. Je ne m'interdis pas de le faire, mais encore faut-il que je m'en donne la peine. Si tu savais le nombre de choses que je ne me donne pas la peine de faire!

Par exemple, là je viens récemment de décider de faire ma déclaration d'impôts en ligne... albino

Maintenant j'envisage d'acheter un studio en profitant de la loi Scellier... study

Et je ne me suis toujours pas décidé à aller me faire arracher ces putains de dents... Je bosse cinq nuits par semaine, je n'arrive plus à dormir le jour, j'ai fait une demande de congés pour le mois de mai... s'ils me l'accordent pas ça va chier...

Ceci dit, oui, le blog, je vais tâcher d'y penser aussi!

(faut que je prenne un T2 au moins pour la chambre à CDs)

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mer 28 Avr - 18:49

Lee Harvey Oswald a écrit:Bon hé on peut parler un peu des Tindersticks plutôt que de cet individu tout à fait ordinaire (dans le sens péjoratif du terme)...Dès son premier post ici, je l'ai rabaissé jusqu'à ce qu'il se sente aussi minable qu'il l'est en réalité, j'ai mis en exergue son inaptitude à argumenter musique et à développer une réflexion élaborée...en 53 posts, il n'a absolument rien dit d'intéressant et il n'y a rien à en attendre...basta !

Sérieusement Hugues, comme tu es à peu près le seul à parler sur le FOND de musique ici, peut être trouveras tu plus d'échos à ouvrir un blog et ouvrir les commentaires que de continuer ici et te taper des mongoliens pareils...avec le système de lianes, certains blogs musicaux, parfois excellents, sont fréquentés par de nombreux vrais mélomanes et les échanges d'intérêt y affluent...et tu béneficieras en plus d'un filtre qui épurera les commentaires de posteurs minables au premier degré.

Et envoyez les violons... wc

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum