Les Tindersticks

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 16:25

Pour en revenir au Tindersticks ("bâtons d'amadou"... Avec ça, on met feu à la grange ou on protège la flamme d'une main tremblante pour s'en griller une sous le porche en attendant que cette putain de pluie cesse, c'est selon...)

Des albums au rythme aussi lent et "à la musique aussi solennelle qu'un enterrement mexicain", comme l'écrivait Nick Kent. On y décèle de nombreuses influences: Velvet, Nick Cave, crooneries crâneuses et désabusées. Une invite à l'introspection.
Pas étonnant qu'ils soient souvent cités au coeur des romans noirs, et engagés pour composer des musiques de films mélos.
Un registre apprécié en France, où sont appréciés les inclassables, les rockers littéraires, les virtuoses du melting pop, les dandys accros à la petite musique de chambre.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 1 Mai - 16:48

Yves Gitton a écrit:On y décèle de nombreuses influences: Velvet, Nick Cave, crooneries crâneuses et désabusées.

Toute la musique qu'ils font, elle vient surtout de là, elle vient de LUI...







Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 20:10

Ah ! Oui ! Ces images sont superbes, d'un charme, d'une esthétique surannée et touchante, et cette voix rappelle celle de Staples. La filiation est indéniable, pas besoin de test ADN. Et puis, ça m'a fait plaisir de revoir ce bon vieux Diego de la Vega sans son masque ( 1ère vidéo).
Une musique qui se laisse boire, une blonde... très mince en guise de délirium, ça vaut mieux qu'un Boomtown Rats moralisateur ou un Iguane épileptique radotant .

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 1 Mai - 21:10

Yves Gitton a écrit:un Iguane épileptique radotant .

J'ai été le voir récemment avec son ancien guitariste, le même qui éclaboussait de ses froides glissades électriques et éclaboussures d'accords les nervosités magnifiques d'un Iggy Stooge en pleine dépossession hypnotique au début des années 70...et responsables à eux deux de l'hallucinante sauvagerie du superbe "Raw Power".

Et donc voir quoi ?

Les Stooges devenus un genre de groupe de hardeux banal essayant de faire son malin, James Williamson cheveux grisonnant en RTT de son boulot de cadre supérieur à la Silicon Valley faisant tourner ses accords autour de riffs scolaires ne ressemblant plus à rien, un Iggy Pop aussi hanté qu'un Little Bob à la retraite, depuis belle lurette en pleine voie de beaufisation avec ses pubs pour SFR, au final une agitation parfaitement vaine et stérile...pouah...
Jamais le mot de De Gaulle n'avait été aussi pertinent.

Heureusement, j'avais eu les places gratos et étais en charmante compagnie.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Sam 1 Mai - 22:02

Lee Harvey Oswald a écrit:
Yves Gitton a écrit:On y décèle de nombreuses influences: Velvet, Nick Cave, crooneries crâneuses et désabusées.

Toute la musique qu'ils font, elle vient surtout de là, elle vient de LUI...

ou de lui?



ou de lui?



ça et leur reprise du "Kathleen" de Townes Van Zandt... Peut-être faut-il reconnaître aux Tindersticks d'avoir su faire un condensé. D'avoir été à l'essence de certaines facettes qu'ils cultivaient chez d'autres.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 22:36

Je n'ai pas eu l'occasion de réécouter en live ce vieil Iggy, par contre ma fille était présente lors d'un de ses derniers sets à Lille (m'a offert un T-shirt, si c'est pas mignon ...!), il y a deux semaines. Elle a beaucoup apprécié (avec le guitariste des Pistols, il me semble, difficile de ne pas les confondre, ils ont le même prof d'abdo-fessiers apparemment), mais ne l'a pas connu à son apogée. Faudrait pas revoir nos anciennes amours, tenter de revivre nos souvenirs, aussi je ne l'ai pas accompagnée et préféré me remettre Raw Power, les MC5 et tous ces précurseurs du riff d'acier !


Dernière édition par Yves Gitton le Sam 1 Mai - 23:26, édité 1 fois

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 1 Mai - 22:44

Yves Gitton a écrit:Elle a même réussi à se hisser sur scène et danser à côté de lui, Iggy a eu l'air d'apprécier.

Laisseriez vous sortir votre fille seule avec un joueur de l'équipe de France de foot ou avec un rocker qui exhibe sa bite à chacun de ses concerts ?

Sinon comment va la vie rock à Beauvais ?

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 23:00

Une douleur sublime, l'absence...
Dans quel album trouver cette merveille, Hugues ?
Eprouver cet état de manque irrépressible né de l'amour disparu.
Cette voix et ces images ...
Tim Hardin chante le paroxysme de la souffrance, Stuart Staples en évoque les cicatrices indélébiles. A une voix ravagée une autre fait écho, minée par une mélancolie chronique bientôt menacée d'extinction.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 23:15

A Beauvais, à part Peter Night (qui joue un concert gratuit aux Wallabies, rue Buzanval, le 29 mai) , la vie rock ...
En ce qui me concerne, je réside plus au sud, conciliant rock et baroque entre abbayes, cathédrale et usines à crottin.
Et Paris est à deux pas... Et j'y ai mes quartiers...

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Sam 1 Mai - 23:35

Yves Gitton a écrit:Une douleur sublime, l'absence...
Dans quel album trouver cette merveille, Hugues ?
Eprouver cet état de manque irrépressible né de l'amour disparu.
Cette voix et ces images ...
Tim Hardin chante le paroxysme de la souffrance, Stuart Staples en évoque les cicatrices indélébiles. A une voix ravagée une autre fait écho, minée par une mélancolie chronique bientôt menacée d'extinction.

C'est sur le premier album de Tim, simplement appelé Tim Hardin 1, paru en 1966. A été réédité en CD tel quel, mais aussi couplé au deuxième album - sinon on trouve aussi cette chanson sur des compiles plus ou moins recommandables.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 1 Mai - 23:41

Yves Gitton a écrit:conciliant rock et baroque

Alors peut être qu'un jour on ira ensemble trinquer du côté de Buzenval Station à la fraternité des ombres de ceux qui comptent Heinrich Schutz, Gesualdo ou John Dowland comme musiciens essentiels à leur discothèque...

Un peu de baroque sur le forum Crossroads avec cette sublime lamentation...



Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 23:55

Avec plaisir, en attendant j'ai souvent l'occasion de me rendre à Royaumont, écouter Gérard Lenne , en résidence dans ce lieu magique, lui, ses émules, ses élèves et Monteverdi, Couperin, Purcell, etc...
Faut dire que j'ai une spécialiste at home , le réfectoire des moines, la chaise en paille et le gros gibier qui traverse la route du retour , je donne régulièrement.
Mais, j'aime ça !


Dernière édition par Yves Gitton le Dim 2 Mai - 0:01, édité 1 fois

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Sam 1 Mai - 23:58

Frenchie va finir par nous réexpédier illico presto vers le forum de Diapason à grands coups de poulaines dans le fondement, comme de vulgaires manants, si on continue !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 2 Mai - 0:14

Yves Gitton a écrit:écouter Gérard Lenne

...orthographié Gerard Lesne, l'autre est un fameux historien du cinéma d'horreur...king

Moi j'ai été récemment dans la puante et embaumée Naples, l'une de mes villes préférées d'Europe, écouter au monastero San Gregorio Armeno un concert donné par William Christie et sa formation irriguée de poésie...un moment de l'ordre de l'irrécupérérable...

Crossroads jumelé avec Diapason ahah

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Dim 2 Mai - 0:25

Gérard Lesne (...) qui a commencé par être chanteur de rock et n'exclut pas de revenir momentanément à sa première passion.
Un gars ouvert, pas fier quoi ! Sacré Gégé !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Dim 2 Mai - 0:31

http://www.youtube.com/user/cdecambi



La ravissante force du mal se cache

Au travers d'éternels rêves délabrés

Empli d'une splendeur et d'une gloire aussi froide que la glace



Au fond de moi brûle un cadavre

Mon âme noire qui se consume

Noyée dans la brume

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  milbart le Lun 3 Mai - 19:09

Ce qui est bien quand on se regarde écrire, c'est de savoir qu'au moins quelqu'un vous lit... tongue

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mer 5 Mai - 10:58

Ben , on a l'air d'être trois apparemment ?

Ce que tu as l'air de considérer comme un trait narcissique , était juste une envie de partager une émotion, la beauté d'une oeuvre, mais l'intolérance (et cette forme d'agressivité contenue dans ton post) dont tu fais preuve me montre que ce forum n'est décidément pas un lieu très amical, où les échanges se doivent d'avoir une forme très standardisée sous peine de s'attirer : moquerie, projections complexes et petits bobos.

Bonsoir camarade et vive la démocratie !

Et quel rapport avec le sujet ?

Toi me dire un peu, moi pas compris, toi méchant avec moi !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mer 5 Mai - 11:18

Yves Gitton a écrit:Ben , on a l'air d'être trois apparemment ?

Ce que tu as l'air de considérer comme un trait narcissique , était juste une envie de partager une émotion, la beauté d'une oeuvre, mais l'intolérance (et cette forme d'agressivité contenue dans ton post) dont tu fais preuve me montre que ce forum n'est décidément pas un lieu très amical, où les échanges se doivent d'avoir une forme très standardisée sous peine de s'attirer : moquerie, projections complexes et petits bobos.

Bonsoir camarade et vive la démocratie !

Et quel rapport avec le sujet ?

Toi me dire un peu, moi pas compris, toi méchant avec moi !

Moi je lis toujours Yves Gitton avec plaisir, même quand je ne suis pas d'accord avec ce qu'il écrit.
Et puis il a trouvé, intelligemment, le moyen de m'enlever l'envie d'être désagréable avec lui et ça, c'est signe d'un vrai talent...

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Yves Gitton le Mer 5 Mai - 11:47

Et bien, tant mieux !

Mais, je serais comblé, lorsque nous nous déciderons à parler rock'n'roll ensemble, ou avec d'autres, plutôt que de continuer à se disputer entre sales gosses !

Salut Alphonse !

PS: Frenchie, t'as vu , si c'est pas de la modération, ça !
Eh, oh ! Frenchie, je fais ton boulot là !
Et pendant ce temps-là, j'ai encore rien glandé depuis ce matin !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Mer 5 Mai - 12:27

Ah ben ça, quand les trois quarts des gens auront compris que s'exprimer commence par s'investir quelque peu, on aura fait un pas inimaginable (d'ailleurs je n'y crois pas).

Ceci étant dit, je fréquente quelques forums intelligents, où des règles élémentaires sont observées, comme la décence, le respect, l'exigence, la tolérance, etc

Car ce n'est qu'une question d'intelligence, finalement... Le problème étant que chacun se croit suffisamment intelligent (de la suffisance, somme toute) pour se permettre de juger son prochain sans avoir préalablement fait son propre examen. Cette fameuse paresse bien franchouillarde (entre autres), une maladie contemporaine aux idées bien arrêtées, où l'on a décidé une fois pour toute, par exemple et au hasard, que la variété était de la daube, et le blues une musique noble, alors que la variété peut être noble et le blues daubesque. Ce n'est qu'un exemple, vraiment.

Mon respect va à ceux qui doutent, qui se remettent en question, qui ne jugent pas hâtivement leur prochain, etc.

Et à ceux qui ont un certain courage, une certaine honnêteté intellectuels, aussi. C'est peut-être d'ailleurs là que le bât blesse le plus.

Tindersticks: bâtons d'amadou. Raniment des braises.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 17:07

Yves Gitton a écrit:lorsque nous nous déciderons à parler rock'n'roll ensemble

Un âne qui s'essaierait à parler musique, je serais curieux de voir ça aussi...Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Alphonse le Mer 5 Mai - 18:05

Lee Harvey Oswald a écrit:
Yves Gitton a écrit:lorsque nous nous déciderons à parler rock'n'roll ensemble

Un âne qui s'essaierait à parler musique, je serais curieux de voir ça aussi...Mr. Green

J'aime vos amabilités, M. Oswald mais, comme on dit chez moi, "Asinus asinum fricat" (& vice versa)

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 18:17

Mais il vous en prie cher Ami...comme vous avez pu le constater depuis belle lurette, je suis un sale mégalomane élitiste qui, contrairement à Hugues et ses méthodes de communication humanistes qu'il a rappelées ci-dessus, pense qu'un forum ne se régènère et ne prospère qu'en rabaissant au préalable à leur juste statut les médiocres qui en menacent l'intérêt...dont acte.


Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 18:19, édité 1 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Hugues le Mer 5 Mai - 18:18

Alphonse me rappelle beaucoup Quiet Man. Serait-ce un hasard?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Tindersticks

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum