ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Vintage le Ven 29 Juin - 18:25

Perso, je ne savais pas qui était ZACHARY RICHARD, mais je suis joice pour lui, content pour la culture (canado)cajun, content que le mot Louisiane soit en couv', l'un des derniers îlots francophones...
(J'ai écrit "francophone", je ne suis qu'un putain de fascite collabo....)
Je préfère une photo réaliste d'un mec qu'on voit rarement, qu'on connait peu, et qui fait beaucoup pour entretenir et sauvegarder une culture, et ce depuis de nombreuses années (à ce que j'ai pu lire), plutôt qu'un groupe de poufs photographiées en contre jour et qu'on ne verra plus dans deux semaines ou pire une cinquantième couverture avec Bob Dylan...

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Yann G. le Mar 3 Juil - 12:26

parispal a écrit:euh, elles sont pas si mal, les couv' de Crossroads, non?

Globalement, les couvertures de No Depression sont superbes. Celle-là est effectivement quelque peu malheureuse ...

Je ferai remarquer que la qualité des couves de Crossroads s'est largement améliorée depuis six mois, à partir du moment où le bandeau qui en faisait le tour a été enlevé.
Je ne vois pas quel est le problème avec cette photo de Zachary Richard en particulier. Et en quoi, il y a opposition avec No Depression sur ce coup ...

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Mar 3 Juil - 12:52

Vintage a écrit:Perso, je ne savais pas qui était ZACHARY RICHARD, mais je suis joice pour lui, content pour la culture (canado)cajun, content que le mot Louisiane soit en couv', l'un des derniers îlots francophones...
(J'ai écrit "francophone", je ne suis qu'un putain de fascite collabo....)
Je préfère une photo réaliste d'un mec qu'on voit rarement, qu'on connait peu, et qui fait beaucoup pour entretenir et sauvegarder une culture, et ce depuis de nombreuses années (à ce que j'ai pu lire), plutôt qu'un groupe de poufs photographiées en contre jour et qu'on ne verra plus dans deux semaines ou pire une cinquantième couverture avec Bob Dylan...

Je ne sais pas qui est Zachary Richard non plus, je ne sais pas ce que vaut sa musique. Donc pas d'opinion sur ce choix. Par contre, faire des choix sur des questions de crédibilité, de culture, d'attitude, c'est une erreur stratégique (très courante en France et dans la presse, un authentique marasme). Car le problème c'est qu'un artiste "respectable" dans la vie peut très bien faire une musique chiante (mon dieu, j'en connais même des tas, ça m'embarrasse au plus haut point, et m'incite à l'impertinence), et qu'un groupe de "pouffes" (terme qui t'appartient) peut très bien en faire de la bonne. Tant qu'on jugera la musique sur des poses, et tant qu'on raisonnera en termes sociologiques, on fera fausse route.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  parispal le Mar 3 Juil - 13:05

Hugues a écrit:
Je ne sais pas qui est Zachary Richard non plus, je ne sais pas ce que vaut sa musique. Donc pas d'opinion sur ce choix. Par contre, faire des choix sur des questions de crédibilité, de culture, d'attitude, c'est une erreur stratégique (très courante en France et dans la presse, un authentique marasme). Car le problème c'est qu'un artiste "respectable" dans la vie peut très bien faire une musique chiante (mon dieu, j'en connais même des tas, ça m'embarrasse au plus haut point, et m'incite à l'impertinence), et qu'un groupe de "pouffes" (terme qui t'appartient) peut très bien en faire de la bonne. Tant qu'on jugera la musique sur des poses, et tant qu'on raisonnera en termes sociologiques, on fera fausse route.

Tu mettrais qui en couverture, toi?

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Mar 3 Juil - 13:38

grasshopper a écrit:
parispal a écrit:euh, elles sont pas si mal, les couv' de Crossroads, non?

Globalement, les couvertures de No Depression sont superbes. Celle-là est effectivement quelque peu malheureuse ...

Je ferai remarquer que la qualité des couves de Crossroads s'est largement améliorée depuis six mois, à partir du moment où le bandeau qui en faisait le tour a été enlevé.
Je ne vois pas quel est le problème avec cette photo de Zachary Richard en particulier. Et en quoi, il y a opposition avec No Depression sur ce coup ...

La principale laideur de cette photo est due au fond de portes beiges et grises. Il aurait définitivement fallu choisir un autre fond, un autre environnement. Du coup tout ce qui est mis dessus, Zachary Richard (aussi sympa que soit son sourire) et sa veste grise et son jean bleu, et les titres en bleu ou blanc, manque de relief et de netteté. Hormis la photo et les couleurs (je ne nie pas qu'il y ait une forme de travail sur la photo, sauf que je trouve le résultat moche), le logo "Compact Crossroads" par ailleurs n'est pas terrible, il faudrait le changer.

Ma critique est strictement esthétique. Elle n'est pas irrespectueuse du travail du graphiste. Je n'ai aucune compétence technique en matière de graphisme, mais ça ne m'empêche pas d'avoir du sens esthétique et de me sentir le droit de donner mon avis (chacun ayant le sien, je sais, merci). Je ne suis pas peintre non plus, mais je sais apprécier la beauté d'un tableau. J'ai des yeux, quoi.

Ah oui: le "never established - sans concession ($)" finit par être embarrassant à la longue.

Je ne fais pas d'opposition particulière avec No Depression. Hervé semblait dire que la couv était pire, moi je ne trouve pas. Je la trouve intelligente, à tout point de vue. A part le titre du mag sur le front de Wagoner, mais ce n'est pas toujours évident de tout cadrer. Sinon, c'est une photo nette et lumineuse.


Dernière édition par le Mar 3 Juil - 13:46, édité 3 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Mar 3 Juil - 13:39

parispal a écrit:Tu mettrais qui en couverture, toi?

Kristin Hersh pour commencer. dac

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Vintage le Mar 3 Juil - 14:03

Hugues a écrit:
Vintage a écrit:Perso, je ne savais pas qui était ZACHARY RICHARD, mais je suis joice pour lui, content pour la culture (canado)cajun, content que le mot Louisiane soit en couv', l'un des derniers îlots francophones...
(J'ai écrit "francophone", je ne suis qu'un putain de fascite collabo....)
Je préfère une photo réaliste d'un mec qu'on voit rarement, qu'on connait peu, et qui fait beaucoup pour entretenir et sauvegarder une culture, et ce depuis de nombreuses années (à ce que j'ai pu lire), plutôt qu'un groupe de poufs photographiées en contre jour et qu'on ne verra plus dans deux semaines ou pire une cinquantième couverture avec Bob Dylan...

Je ne sais pas qui est Zachary Richard non plus, je ne sais pas ce que vaut sa musique. Donc pas d'opinion sur ce choix. Par contre, faire des choix sur des questions de crédibilité, de culture, d'attitude, c'est une erreur stratégique (très courante en France et dans la presse, un authentique marasme). Car le problème c'est qu'un artiste "respectable" dans la vie peut très bien faire une musique chiante (mon dieu, j'en connais même des tas, ça m'embarrasse au plus haut point, et m'incite à l'impertinence), et qu'un groupe de "pouffes" (terme qui t'appartient) peut très bien en faire de la bonne. Tant qu'on jugera la musique sur des poses, et tant qu'on raisonnera en termes sociologiques, on fera fausse route.

Afficher en couverture un groupe de poufs tendance, (terme qui m'appartient) qui ferait de la bonne zic (en terme de résonnance c'est absolument impossible, mais bon passons...) est, pour moi, une véritable forme d'involution.
Mais tout ceci regarde les rédacteurs en chef.
Par contre, mettre en valeur un artiste dont je n'apprécie pas/peu (ou ne connait) la musique (chiant pour toi, beau pour les autres) mais qui est un passeur pour tout un tas d'artistes pros et en herbe, (et présenté comme tel à l'intérieur d'un dossier), a bien plus d'intérêt à mes yeux et pour mes oreilles.

D'ailleurs tant qu'on "jugera" la musique , et tant qu'on ne raisonnera pas un peu en terme "éthique", on fera fausse route.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Mar 3 Juil - 16:06

Vintage a écrit:Afficher en couverture un groupe de poufs tendance, (terme qui m'appartient) qui ferait de la bonne zic (en terme de résonnance c'est absolument impossible, mais bon passons...) est, pour moi, une véritable forme d'involution.

Je pense le contraire: quand les français comprendront qu'on ne demande pas forcément au rock d'être subliminal, et qu'il a au contraire grandement besoin de s'alléger un peu, on aura évolué.

Par contre, mettre en valeur un artiste dont je n'apprécie pas/peu (ou ne connait) la musique (chiant pour toi, beau pour les autres) mais qui est un passeur pour tout un tas d'artistes pros et en herbe, (et présenté comme tel à l'intérieur d'un dossier), a bien plus d'intérêt à mes yeux et pour mes oreilles.

Juste un rappel pour éviter les malentendus : je n'ai pas dit que Zachary était chiant, je ne connais pas.

D'ailleurs tant qu'on "jugera" la musique , et tant qu'on ne raisonnera pas un peu en terme "éthique", on fera fausse route.

Notre désaccord ne saurait être plus clairement posé.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Vintage le Mar 3 Juil - 16:29

Je pense le contraire: quand les français comprendront qu'on ne demande pas forcément au rock d'être subliminal, et qu'il a au contraire grandement besoin de s'alléger un peu, on aura évolué.
je ne conçois pas la musique, ni ne l'écoute, si je dois percevoir une intention au dessous de ma conscience, je ne subis pas. Je ne n'écoute pas. Bref...
Ensuite, pas besoin d'alleger quoique ce soit, quand pratiquement rien (ou plus rien) n'est véhiculé. Je préfère encore le chant des oiseaux.

Notre désaccord ne saurait être plus clairement posé.
Je suis foncièrement d'accord.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 4 Juil - 17:04

je ne sais pas qui est Zachary Richard.

Si la fille qui t'accompagne s'appele Petite Marie, que tu l'aimes à mourir et que tu as l'habitude d'écrire à l'encre de ses yeux, tu devrais adorer.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Frenchy le Jeu 5 Juil - 12:52

Voici un exemple frappant de manque de respect total envers un artiste.
Ecoutez Lumière dans le Noir, le dernier album du Zach, pour comprendre à quel point le mec qui a écrit le post précédent est un imbécile coupable d'amalgames ridicules...
Comme dirait Djamel, retourne dans ta maison Lee Harvey!

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 5 Juil - 13:25

con
imbécile


C'est ça l'esprit Crossroads...Never established, sans concessions ahah.

Commence à avoir le courage d'assumer ce que tu écris dans le magazine en ne prenant pas un pseudonyme (ceci dit je te comprends) et à défaut d'adhérer à ta petite prose, je respecterai un peu plus tes convictions va.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  GOOF le Lun 9 Juil - 0:36

Hi there,
J'étions point là depuis une petite semaine et je vois donc que l'ambiance est toujours au beau fixe ici. Juste pour revenir sur un post de Hugues par rapport aux choix de couvertures. Mes choix ne suivent pas réellement de logique et ne sont EN AUCUN stratégiques. À bien y regarder, si on devait analyser ça, la seule stratégie potentielle serait de se prendre un mur bien vite (vous noterez au passage qu'on tient plutôt bien le coup !!!)…
Crossroads ce n'est pas et ça n'a jamais été une couverture, même si j'y fais vraiment très attention. On a essayé pas mal de choses et c'est l'épure qui nous va me mieux ou, en tout cas, qui me va le mieux à moi.
A+
CG salut

GOOF
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Lun 9 Juil - 12:06

GOOF a écrit:Juste pour revenir sur un post de Hugues par rapport aux choix de couvertures. Mes choix ne suivent pas réellement de logique et ne sont EN AUCUN CAS stratégiques.

Soit. Je n'affirmais pas le contraire. Je répondais à un raisonnement de Vintage auquel je suis délibérément opposé.

À bien y regarder, si on devait analyser ça, la seule stratégie potentielle serait de se prendre un mur bien vite

Ah, je me disais aussi. Mr. Green

(vous noterez au passage qu'on tient plutôt bien le coup !!!)…

Si "tenir le coup" consiste à rester en kiosque... Moi je constate que personne autour de moi ne connaît Crossroads. A croire que très peu de gens épluchent les kiosques de nos jours, surtout du côté de la presse musicale.

Crossroads ce n'est pas et ça n'a jamais été une couverture

De mon point de vue encore, une couverture est et a toujours été ultra importante. Elle symbolise presque tout, une direction, une couleur, ce qu'on veut défendre, et c'est l'accroche principale pour tout nouveau lecteur potentiel. Calvin Russell, j'ai failli le mentionner la semaine dernière (si seulement j'avais retrouvé son nom), car il est typique du genre d'artistes que Crossroads met en couv - et hop, le revoilà, comme par hasard.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  GOOF le Mar 10 Juil - 10:49

Personne ne connait Crossroads… Mais c'est normal !!! Personne ne connait aucun magazine de musique, de toute façon. Le seul qui a beaucoup vendu et est toujours là, c'est Rock & Folk. Alors, les gens connaissent R&F, bien que ça ne vende plus rien du tout. De même que beaucoup croient que Best existe encore, etc. L'on n'est pas du tout dans un ordre d'idée grand public, là, on parle de presse musicale spécialisée. Presse + Musique + Spécialisée, évidemment, au final, il ne reste pas grand monde, mais ça suffit puisque nous sommes toujours là. Il est utopique de croire qu'on peut changer l'univers musical d'un pays en deux secondes, s'imposer commercialement, etc.
Pour revenir aux couvertures, l'un de mes seuls critères est, dans la mesure du possible, de ne pas avoir de rejet du lecteur, genre "qui c'est ceux-là ?"… Quand on fait Genesis, même si certains râlent (et d'autres applaudissent (c'est d'ailleurs pour ceux-là qu'on le fait, bien sûr), ça ne nous fait pas perdre de ventes, au contraire… Je cherche avant tout à mettre des artistes respectés (et respectables). Ensuite, de temps à autre, on peut se permettre un "écart" (John Butler Trio par exemple) et cet écart est d'autant plus et mieux accepté des lecteurs qu'il est "logique" par rapport à l'ensemble (Butler a explosé depuis, dépassant largement les 80.000 ventes en France)…
Voilou
Cela étant, cela ne reste qu'un magazine de rock, ça n'est pas si important que ça. La preuve, personne ne nous connait à Manosque !!…
C
Smile

GOOF
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Mar 10 Juil - 12:33

Y'a un truc que j'ai remarqué, c'est l'importance de la présence du mag dans les bibliothèques/médiathèques. Certes ça le fait pas vendre, mais ça le fait connaître des collégiens et lycéens. A Manosque, y'a pas Crossroads, mais y'a Rock & Folk et les Inrocks. Si je suis lycéen et que je connais pas la presse spécialisée, je feuillette à la médiathèque.

Sinon j'adhère pas à ta logique de l'acheteur qui dit "qui c'est ceux-là?" et rejette à cause de ça. Je ne crois pas à ça, je crois qu'on peut attirer les gens avec des trucs qu'ils connaissent pas, et leur donner envie de connaître. Y'a de toute façon une logique irréfutable: les générations meurent, donc les nostalgiques aussi. Il faut se soucier de gagner un lectorat jeune, curieux, et intelligent. C'est pas du jeunisme, c'est très naturel, c'est vital. D'ailleurs, le rock c'est un truc de jeunes. Passé un certain âge, il vaut mieux faire du folk, du blues, ou écrire des bouquins.

Quand j'étais jeune, je m'intéressais à Pink Floyd, certes, mais le Pink Floyd jeune, pas ceux de maintenant. Pareil pour n'importe quel autre groupe. Voir des sexagénaires en couv, non merci. Le "sex" dans leur âge, c'est tout ce qui leur reste de sexy.

Un grand, grand besoin de renouvellement, de fraîcheur se fait sentir. Il faut du nouveau, du dépaysement. C'est comme ça que ça marche pour moi, et je pense être quelqu'un de normal.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Americana le Mar 10 Juil - 12:40

tiens c'est marrant, tout le monde autour de moi connaît Crossroads !
et je trouve que le style épuré des couvertures convient parfaitement à cross
le contenu est assez riche pour ne pas en rajouter sur la couv, je les trouve
très bien construites graphiquement en plus (ce n'est pas une parole de néophyte, c'est mon job entre autre !!!).
je ne pense pas que le réflexe d'achat soit conditionné par l'artiste qui est en couv en plus, quand on connaît l'éclectisme du mag on s'attend à trouver un panel assez large de style dans les chroniques et articles, et on a toute latitude pour faire l'impasse sur ce qui ne nous attire pas !
j'avoue pour ma part être contente que Brazil renaisse pour que cross redevienne uniquement un mag musical.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 11 Juil - 16:01

A propos de cette accusation de Crossroads magazine gérontologe, moi j'aime bien au contraire l'idée d'un antique secret musical qu'aurait perdu la jeune génération MP3...
Non ce que je reproche à Crossroads, en plus de la qualité discutable de certains de ses pigistes, c'est de se tromper sur les dépositaires de ce secret...Mettre en couverture une fausse valeur de l'Ouest (Calvin Russel) plutot que Steve Earle, Paul Personne plutot que Christophe, Genesis plutot que Mayo Thompson, David Tibet, David Sylvian, David Thomas ou Mark E. Smith...
Enfin je peux toujours rever de tels covers pour un mag' français.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Mer 11 Juil - 16:43

Lee Harvey Oswald a écrit:A propos de cette accusation de Crossroads magazine gérontologe, moi j'aime bien au contraire l'idée d'un antique secret musical qu'aurait perdu la jeune génération MP3...
Non ce que je reproche à Crossroads, en plus de la qualité discutable de certains de ses pigistes, c'est de se tromper sur les dépositaires de ce secret...Mettre en couverture une fausse valeur de l'Ouest (Calvin Russel) plutot que Steve Earle, Paul Personne plutot que Christophe, Genesis plutot que Mayo Thompson, David Tibet, David Sylvian, David Thomas ou Mark E. Smith...
Enfin je peux toujours rever de tels covers pour un mag' français.

Certes, mais la tendance à ne se fier qu'aux anciens est aussi un choix de sûreté, lorsque les anciens ont fait leur preuve et qu'on a eu le temps d'étudier leur cas. Il est plus délicat et risqué de faire confiance à des nouveau-venus, car là on doit faire preuve d'instinct. Aucun bouquin n'a été écrit sur eux, c'est donc moins évident d'éveiller les lanternes, et d'avoir le courage de ses opinions. Il est important de supporter les jeunes gardes, d'où qu'elles viennent. Dans les années 60, on ne mettait pas les idoles des années 50 en couv. On parlait de ce qui se passait. La culture c'est bien, mais n'ayons pas le réflexe de nous baser sur des critères qui n'ont plus forcément cours aujourd'hui. Restons ouverts et frais, gardons l'oreille aux aguets, et sans préjugés.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 11 Juil - 23:54

Je te parle ésoterisme, tu me réponds vulgarisation...drunken

Question subsidiare...Pourquoi il y a jamais eu de Noir en couverture du magazine, ça fait automatiquement chuter les ventes ou quoi !? Pourtant le titre de cette revue...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Hugues le Jeu 12 Juil - 10:49

Lee Harvey Oswald a écrit:Je te parle ésoterisme, tu me réponds vulgarisation...drunken

Question subsidiare...Pourquoi il y a jamais eu de Noir en couverture du magazine, ça fait automatiquement chuter les ventes ou quoi !? Pourtant le titre de cette revue...

Ah, là je t'arrête (t'as tes papiers?), il y a eu Costello et Toussaint...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 12 Juil - 12:49

Mouais...Mais j'étais tellement frustré de voir une nouvelle fois en couverture la gueule de ce larron de Calvin Russel plutot que la figure christique de Sly Stone (en concert en France ces prochaines semaines)...sniff

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des nouvelles de New Orleans

Message  Frenchy le Mar 28 Aoû - 14:03

Suite au spécial New Orleans du mois de juin, voici une vision actualisée, moins optimiste que celle de Zachary Richard, sur Nola la magnifique...


La Nouvelle-Orléans

Le soir, des garçons et des hommes rôdent à bicyclette dans les rues désertes et défoncées du Lower 9th Ward, un arrondissement dévasté par l'inondation de La Nouvelle-Orléans. Dans une roulotte immobilisée devant sa maison en construction, Kenneth Colin, un chauffeur de taxi de 52 ans, ne prend pas de risque : il dort avec un pistolet.

«On ne se sent pas en sécurité», dit-il en évoquant la vie dans le quartier, où seulement 10 % de la population afro-américaine est revenue depuis la «tempête», euphémisme utilisé à La Nouvelle-Orléans pour parler de l'ouragan Katrina, qui s'est abattu sur le sud des États-Unis le 29 août 2005.

Dans le Faubourg Marigny, un quartier d'artistes où les balcons en fer forgé sont décorés de fleurs et de drapeaux, Stella Baty Landis n'ose plus se déplacer à pied ou à bicyclette. Pour se rendre dans les bars de la rue Frenchmen, situés à quelques blocs seulement de son café et de sa librairie, elle prend sa voiture.

«Je ne faisais jamais ça avant, raconte la commerçante de 35 ans. Je vis dans un beau quartier, j'ai une conscience écologique, mais j'ai peur.»

Non sans raison: au tournant de 2007, deux de ses amis ont été assassinés dans son quartier, à une semaine d'intervalle.

À La Nouvelle-Orléans, la peur de la criminalité n'est pas née avec Katrina, mais elle s'est exacerbée au cours des derniers mois en raison d'une forte augmentation des homicides. Et pourtant, cette peur ne définit pas à elle seule La Nouvelle-Orléans, deux ans après Katrina. Car ceux qui ont choisi de rester ou de revenir dans cette ville de la Louisiane se nourrissent d'un autre sentiment, qui est peut-être encore plus fort : l'espoir.

«Le Lower 9th Ward sera plus beau qu'avant», dit Kenneth Colin, qui pousse l'optimisme jusqu'à comparer sa roulotte à «un yacht».

Moins rêveuse, Stella Baty Landis a décidé de canaliser son énergie dans l'engagement communautaire.

«Nous sommes plusieurs à nous rendre compte que la ville ne se rétablira pas sans nous, dit-elle. On a un peu l'impression de vivre à l'époque de la Frontière.»

Un contraste frappant

L'image de la Frontière convient particulièrement bien au Lower 9th Ward, dont la grande majorité des maisons ont été rasées ou abandonnées après avoir été submergées par l'Industrial Canal à l'est de la ville. D'autres quartiers de La Nouvelle-Orléans ont été durement touchés par l'ouragan, mais aucun n'est aussi mal en point que celui-ci. À certains endroits, on se croirait dans une ville fantôme du Far West où le vent chaud de l'été courbe l'herbe haute qui envahit les terrains vagues.

Le contraste est frappant avec l'arrondissement de Lakeview, qui a été inondé par le débordement du lac Pontchartrain au nord de la ville. Là-bas, chaque rue, ou presque, retentit du bruit des marteaux et des scies. Si la tempête du 29 août 2005 n'a pas fait de discrimination, frappant autant les quartiers blancs que les quartiers noirs, on ne peut pas en dire autant de la reconstruction de la ville.

«Le problème principal dans le Lower 9th Ward, c'est que les gens ont été tenus à l'écart du quartier beaucoup plus longtemps qu'ailleurs», explique Craig Colten, professeur de géographie à l'Université de l'État de Louisiane, qui a publié une étude sur la reconstruction de La Nouvelle-Orléans. «À Lakeview, les gens étaient de retour un mois après la tempête. Dans le Lower 9th Ward, les gens ont commencé à y retourner seulement en avril de l'année dernière. La ville a mis beaucoup plus de temps à rétablir les services. Je parle notamment des égouts, de l'eau et de l'électricité.»

«Ce sera un long processus», ajoute le professeur Colten en faisant allusion à la repopulation du Lower 9th Ward, un quartier qui comptait 15 000 habitants avant le passage de Katrina. «Mais les gens reviennent peu à peu. Ils ont un sentiment d'appartenance incroyable à cet endroit.»

Stephanie Harrall, 47 ans, fait partie des pionniers du Lower 9th Ward. Mardi, elle visitait avec un ami le chantier de sa nouvelle maison, qui devrait être prête dans trois semaines. Pendant une période indéterminée, elle sera la seule à vivre dans son pâté de maisons, une perspective qui ne l'effraie pas.

«Le Seigneur est de mon côté, dit-elle en balayant la rue déserte du regard. C'est tout ce dont j'ai besoin.»

Moins de Noirs, plus de Latinos

Le retour de Stephanie Harrall, qui a vécu à Baton Rouge au cours des deux dernières années, contribuera au nouvel essor démographique de la Nouvelle-Orléans, qui comptait 450 000 habitants avant Katrina. Un an plus tard, la population de la ville avait chuté de moitié. Elle se situe maintenant aux deux tiers de ce qu'elle était avant l'ouragan.

Au chapitre de la représentation ethnique, cette population n'est plus la même. La proportion des Noirs a diminué de façon significative, passant de 67 % à 46 % du total. Il s'en trouve pour s'inquiéter de l'impact qu'aura cette diminution sur la personnalité de La Nouvelle-Orléans, mais Craig Colten n'est pas de ce nombre.

«La plupart des grandes traditions de La Nouvelle-Orléans, y compris le jazz et les Indiens du Mardi Gras, sont nées à une époque où les Noirs ne formaient que 30 % de la population, dit le professeur de géographie. Le génie culturel de la communauté afro-américaine peut donc continuer à s'exprimer à 50 % de la population.»

Si la proportion des Noirs a chuté, celle des Latinos a, en revanche, augmenté. Ces derniers sont particulièrement nombreux parmi les travailleurs de la construction, un secteur qui a contribué au regain de l'économie de La Nouvelle-Orléans et de sa région.

Le pourcentage des Blancs et des Asiatiques est également en hausse. L'arrivée de jeunes professionnels n'est pas étrangère au phénomène, qui a fait la une du Times-Picayune, seul quotidien de la ville, dimanche dernier. Idéalistes ou aventureux, ceux-ci sont attirés par la possibilité de contribuer à la reconstruction d'une ville dont les problèmes sociaux, économiques et raciaux ont été mis à nu par Katrina.

Miji Park, urbaniste de 23 ans originaire de Berkeley, en Californie, est représentative de ce groupe. Arrivée à La Nouvelle-Orléans pour y travailler quelques semaines comme volontaire, elle a décidé de s'y établir.

«Je pense que La Nouvelle-Orléans après Katrina est le plus grand défi auquel notre génération fera face, dit-elle. Ce sera aussi notre plus grand héritage.»
Si seulement les autorités politiques manifestaient autant d'enthousiasme.

Des promesses trahies

Or, étude après étude, le constat est le même : les élus de tous les ordres gouvernementaux ont failli à leur promesse de «reconstruire» La Nouvelle-Orléans «plus grand et mieux», pour reprendre les mots du président George W. Bush. Ainsi, deux ans plus tard, les services publics - transports, écoles et hôpitaux, entre autres - ne fonctionnent encore qu'à la moitié de leur rendement pré-Katrina.

Les infrastructures de la ville sont dans un état piteux. Et les programmes mis en place pour favoriser la construction et la rénovation des maisons ne répondent pas à la demande. Tout ça après que le gouvernement fédéral eut promis 116 milliards de dollars pour la reconstruction de la région touchée par Katrina.

«Le gouvernement fédéral ne s'est pas assuré que cet argent parvienne aux gens qui en avaient vraiment besoin, dit Chris Kromm, auteur d'une étude sur la reconstruction des zones dévastées du golfe du Mexique. Selon nos calculs, seulement 15 % des 116 milliards sont allés aux travaux d'infrastructures nécessaires au retour à la vie normale. Le plus frustrant, c'est qu'une partie de l'argent n'a pas encore franchi les portes des agences gouvernementales.»

Le maire Ray Nagin est également la cible de nombreuses critiques. Plusieurs citoyens déplorent non seulement son inaction, mais également son manque de tact. Il a récemment trouvé un aspect positif au taux d'homicide de la ville, qui est 11 fois supérieur à la moyenne nationale. «Ce n'est pas bon pour nous, mais ça continue à faire circuler le nom de La Nouvelle-Orléans», a-t-il dit.

«La réaction de nos responsables politiques a été un désastre total, commente Stella Baty Landis, propriétaire du Sound Cafe, dans le Faubourg Marigny. Ce qui me surprend, cependant, c'est la réaction des citoyens. Les gens de La Nouvelle-Orléans sont réputés pour leur apathie. Il y a maintenant un haut niveau d'engagement civique. C'est un rayon d'espoir.»

Stella Baty Landis a fait sa part en mettant sur pied une association qui lutte contre la criminalité. Appelé Silence Is Violence, le groupe organise notamment des veilles dans certains quartiers.

«Si nous laissions cela aux politiciens, je peux vous dire que La Nouvelle-Orléans ne serait pas une ville où nous voudrions vivre, dit-elle. La peur est l'un des facteurs qui pousse plusieurs personnes à l'action.»

Source :
Richard Hétu
La Presse

- Lien(s) relatifs à cette News:


http://www.cyberpresse.ca/

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: ZACHARY RICHARD EN COUVERTURE!

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum