LOU REED

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LOU REED

Message  Hugues le Sam 6 Jan - 16:28

Il mérite un sujet à lui-seul!

J'ai hier commandé un disque dont j'ignorais jusqu'à l'existence (d'ailleurs je ne connais pas tous ses disques): American Poet, un live de 72. Curieux de voir ce que ça vaut... Je dois dire que je n'adore pas le live Rock'n'Roll Animal.



Dernière édition par le Dim 7 Jan - 15:53, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Mastermind le Sam 6 Jan - 19:26

"rock N roll animal" est un album monstrueux dans tous les sens du terme : d'un coté , un groupe ultra pro qui revisite version hard le repertoire du Lou. Avec deux guitaristes lachés sur scène le duo Hunter-Wagner, et de l'autre un Lou Reed en pleine plongée drogues et alcools, se dedoublant sur scène à la fois spectateur de son groupe et acteur d'un personnage sado maso invectivant ses troupes....de la schizo de première main !
Resultat : un des meilleurs live de tous les temps et un coup de poignard aux fans du Velvet.
Jouissif, non ? cheers

Compréhensible que cet album ne plaise pas forcément aux fans du Reed.

Et que pensez vous du Metal Machine Music ? albino

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Hugues le Sam 6 Jan - 21:05

Mastermind a écrit:Et que pensez vous du Metal Machine Music ? albino

Moi ce disque-là m'a bien fait rigoler. Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Sam 6 Jan - 21:22

J'aime beaucoup Rock'n'roll animal et le Live, qui a suivi peu de temps après, enregistrés pendant le même concert.
Pour le pied de nez au Velvet, c'est ton interprétation ( je trouve d'ailleurs Héroïn, plus jazzy que hard rock)
A l'époque, LR était surtout abattu par l'échec commercial de ce qu'il considérait comme son chef d'oeuvre, à savoir Berlin
Et pour rebondir, sur ce que disait Hughes sur un autre topic. J'aime aussi beaucoup ce disque, quoique je puisse comprendre qu'il te semble "boursouflé". Son aspect expressionniste, la noirceur des thèmes (la chanson Kids est poignante et ne me semble pas gratuite de sa part, au regard d'une souffrance non-feinte liées à différentes addictions ), des cuivres et des cordes un peu grandiloquents, on sent LR lorgner vers Kurt Weil et l'opéra de 4 sous. Un côté fin du bal, de siècle, assez décadent que je trouve somptueusement rendu à une époque où peu d'artistes rock se permettaient ces incursions vers des univers plus littéraires, plus adultes, avec moins de ritournelles à l'eau de rose .
(bon pas trop I don't want that , mon panégyrique, dites et je rappelle Gérard sinon !)
Quelques perles quand même : Caroline says, How ..., The bed et SAD SONG cheers ) Non ? Bon!
Ce disque aurait du être un double album. Cette amputation lui a vraisemblablement fait perdre en cohérence et a faussé une oeuvre qui s'annonçait plus forte encore.
Peut-être l'esthétique de Berlin a-t-elle un peu historiquement vieilli ? J'écoute plus souvent Transformer, album moins daté, moins altéré. Je vais au Louvre, mais j'y passe pas ma vie non plus.
J'aime beaucoup Coney Island baby, que j'ai racheté récemment ( avec un tas de bonus qui n'apportent rien),

because I'm a gift for the women of this world d'abord !

New-York , c'est thumright

A écouter en lisant Last Exit to Brooklyn, de son alter ego : le monstrueux Hubert Selby junior.


Dernière édition par le Sam 6 Jan - 22:14, édité 1 fois

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Sam 6 Jan - 21:25

Hugues a écrit:
Mastermind a écrit:Et que pensez vous du Metal Machine Music ? albino

Moi ce disque-là m'a bien fait rigoler. Mr. Green

Oui, c'est insupportable . Une réaction pour toutes les misères évoquées ci-dessus, que lui ont infligées les boutiquiers, à qui il devait encore un album.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Sam 6 Jan - 21:27

Merci Hughes ! salut

Ce Lou Reed est un bon (mauvais) sujet !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  thiad le Sam 6 Jan - 21:36

A peu près d'accord avec Bottleneck si ce n'est que je n'écoute plus Transformer depuis longtemps..lui me semble bien daté par contre...
Berlin est un chef d'oeuvre...tout dans ce disque m'émeut profondément....ce fut un échec aux EU car en Angletrre et en France, une fois n'est pas coutume, ce fut de belles ventes qui s'ensuivirent..
je ne l'écoute plus pareil qu'auparavant...je l'ai acheté à sa sortie..j'avais 15 ans..l'écho profond que ce disque eut sur moi est proprement indescriptible ici...indicible, ineffable ne seraient pas des mots trop forts...
R&R Animal est aussi pour moi un grand disque de rock mais celui-ci évoque des choses encore plus douloureuses...le disque favori des junkies de l'époque....certains ont quitté la route trop tôt!

si vous le pouvez écoutez Paris 1919 de John Cale...autre disque hanté paru lui aussi en 73!

Je pense au final que certains disques ne peuvent pas être ressentis de la même manière pour tous...il manquera toujours une certaine charge émotive à quelques uns d'entre nous pour comprendre ce qui chez l'autre le touche viscéralement!

La critique n'est pas vaine mais toujours elle manque son objet!

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Sam 6 Jan - 21:59

thumleft

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Mastermind le Sam 6 Jan - 22:08



bien d'accord. Ce qui est fascinant c'est l'incroyable incompréhension parfois entre l'artiste et son oeuvre par rapport à son public. Sur un autre site, j'ai eu une discussion passionnante avec un fan de Lou Reed par rapport à MMM.
Pour moi, comme pour vous apparemment, il s'agissait bien d'une vaste fumisterie de Lou Reed par vengeance contre RCA et son public aussi d'ailleurs.
Et contre toute attente, bcp y voit une oeuvre originale ,majeure et futuriste. Je crois que Lou Reed, dans toute les interviews que j'ai pu lire, change d'explications sur le disque à chaque fois, quand il daigne en parler.
Preuve que ce pied de nez lui a complètement echappé thumleft .
Il a toujours revendiqué que le succès etait le début de l'incompréhension entre fans et l'artiste, puisque l'artiste peut tout se permettre, son public lui trouvera toujours une signification....
dur dur pour lui de constater que MMM soit devenu un album culte. lol!
moi ça m'eclate bien ce genre de situation affraid

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Hugues le Sam 6 Jan - 22:34

Au delà de nos divergences sur tel ou tel album, ce qu'on ne peut que reconnaître à mon avis, c'est que le bonhomme a laissé une oeuvre derrière lui, variée, fascinante. C'est aussi le cas de John Cale et Nico, d'ailleurs. Et Nico me paraît largement sous-estimée encore. Lorsqu'on écoute Chelsea Girl, on se rend compte de l'originalité totale de cette artiste.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Sam 6 Jan - 22:41

Hugues a écrit:Au delà de nos divergences sur tel ou tel album, ce qu'on ne peut que reconnaître à mon avis, c'est que le bonhomme a laissé une oeuvre derrière lui, variée, fascinante. C'est aussi le cas de John Cale et Nico, d'ailleurs. Et Nico me paraît largement sous-estimée encore. Lorsqu'on écoute Chelsea Girl, on se rend compte de l'originalité totale de cette artiste.

Certes ! Mr. Green




PS: ( à mon tour, d'être d'un laconisme taquin )

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  flyaway le Dim 7 Jan - 12:10

j'adore ecstasy de 2000
mais the raven m'a déconcerté... je suis pas bilingue...
berlin est un chef d'oeuvre... il vient de le rejouer à new york - avec une actrice française dont je me rapelle plus le nom ...

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  satisfaction le Dim 7 Jan - 14:08

Mon Lou Reed préféré de tous les temps restera "Coney Island Baby". Parmi les 10 que j'emmènerai avec moi après l'accès au trône de Sarko.
Après le R'n'r animal, (et aussi le metal machine trucmuche si j'ai bonne mémoire) Lou revient avec des vraies chansons, des choeurs féminins (?) derrière, des mélodies et une voix formidable. Tout en ambiance très décontractée.
J'ai acheté dernièrement "Sally can't dance" en import. Je crois qu'il était sorti un peu avant et c'est un album creux dans lequel Loulou fait un peu n'importe quoi. (y compris emmerder l'auditeur.!! Lou est un grand spécialiste de la chose. )

satisfaction
Langue pendue

Nombre de messages : 246
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 17/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Dim 7 Jan - 15:04

She's my best friend : quelques accords de guitares en intro et soudain: ce riff explosif, complètement jouissif ! bom
(album: Coney Island baby)

D'ailleurs, tiens un sujet sur les belles intros ... cheers

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Mastermind le Dim 7 Jan - 16:38

[quote="bottleneck"]Pour le pied de nez au Velvet, c'est ton interprétation ( je trouve d'ailleurs Héroïn, plus jazzy que hard rock)


ben ecoute, c'est le fruit de discussions acharnées sur d'autres sites internets, Bottleneck.
Il en ressort que bcp de fans du Velvet ( et notamment des djeun's !!) estiment que Lou Reed dans "RNROll Animal +Live" trahit l'esprit Velvet et lui meme par ailleurs.

Personnellement, je ne suis pas fan du Velvet pour plein de raisons car je l'ai d'ailleurs decouvert assez tard, et sans que cela m'ait bouleversé. affraid
Par contre j'apprécie enormément ces deux albums lives. Mais sincèrement c'est dejà loin du Velvet, non ?

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Dim 7 Jan - 18:16

[quote="Mastermind"]
bottleneck a écrit:Pour le pied de nez au Velvet, c'est ton interprétation ( je trouve d'ailleurs Héroïn, plus jazzy que hard rock)


ben ecoute, c'est le fruit de discussions acharnées sur d'autres sites internets, Bottleneck.
Il en ressort que bcp de fans du Velvet ( et notamment des djeun's !!) estiment que Lou Reed dans "RNROll Animal +Live" trahit l'esprit Velvet et lui meme par ailleurs.

Personnellement, je ne suis pas fan du Velvet pour plein de raisons car je l'ai d'ailleurs decouvert assez tard, et sans que cela m'ait bouleversé. affraid
Par contre j'apprécie enormément ces deux albums lives. Mais sincèrement c'est dejà loin du Velvet, non ?

Pourquoi parler de "trahison"? Je penserais plutôt à une évolution nécessaire. LR, mû par un besoin (légitime!) de reconnaissance, a voulu toucher un public plus large et se démarquer des projets d'expérimentation de John Cale. (qui a, à mon avis, lui aussi, révisé ses ambitions à la baisse, bien que ces albums comporteront toujours un aspect sonore assez novateur, très stimulant: Paris 1919, Fear...)
Le Velvet, qui a influencé une foule de musiciens, des décennies après leur séparation, n'était pas fait pour durer. L'intérêt de ce groupe-phare était de flamboyer et de s'éteindre rapidement, d'avoir un parcours fulgurant . Leur projet, comme celui de Warhol, étant de ne pas s'ankyloser, s'empâter en devenant un groupe populaire et académique. Impossible de produire longtemps des oeuvres aussi jusqu'au boutistes qu'Héroïne ou Venus in furs. Pas de longévité possible pour le Velvet, surtout ne pas devenir trop identifiable, académique. Passer à autre chose !
Mais, il reste dans la démarche artistique de LR (et dans ses textes, moins de variations encore, il me semble) une constante .
Une exigence qui le pousse à évoluer, quitte à rompre avec ce qu'il a déjà accompli, à prendre le contrepied de ce qu'on attend de lui . Une trahison, non ! Non, du courage et une attitude exemplaire. Quitte à déplaire à ses fans (dont à mon avis, connaissant son "caractère" indépendant, il doit peu se soucier. ) Chercher à plaire à des fans, c'est un peu aliénant, morbide . Tu ne trouves pas ? (Je fais le distingo entre "fans" et "amateurs, public de "...)

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  satisfaction le Dim 7 Jan - 20:37

Tiens, comme on cause du Lou(p), quelqu'un sur ce forum a t-il des infos sur une sortie éventuelle du concert de NY dernièrement où Loulou a rejoué l'intégralité de Berlin?
Je suppose qu'il ne l'a pas fait QUE pour la beauté du geste et qu'il va sûrement y avoir CD et DVD à la clé.
Mr. Green

satisfaction
Langue pendue

Nombre de messages : 246
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 17/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  flyaway le Dim 7 Jan - 20:46

oui ça je l'avais dis... mais l'actrice française n'était-ce pas mathilde seigner ? je sais plus...

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Mastermind le Dim 7 Jan - 21:04

[quote="bottleneck"]
Mastermind a écrit:
bottleneck a écrit:Pour le pied de nez au Velvet, c'est ton interprétation ( je trouve d'ailleurs Héroïn, plus jazzy que hard rock)


ben ecoute, c'est le fruit de discussions acharnées sur d'autres sites internets, Bottleneck.
Il en ressort que bcp de fans du Velvet ( et notamment des djeun's !!) estiment que Lou Reed dans "RNROll Animal +Live" trahit l'esprit Velvet et lui meme par ailleurs.

Personnellement, je ne suis pas fan du Velvet pour plein de raisons car je l'ai d'ailleurs decouvert assez tard, et sans que cela m'ait bouleversé. affraid
Par contre j'apprécie enormément ces deux albums lives. Mais sincèrement c'est dejà loin du Velvet, non ?

Pourquoi parler de "trahison"? Je penserais plutôt à une évolution nécessaire. LR, mû par un besoin (légitime!) de reconnaissance, a voulu toucher un public plus large et se démarquer des projets d'expérimentation de John Cale. (qui a, à mon avis, lui aussi, révisé ses ambitions à la baisse, bien que ces albums comporteront toujours un aspect sonore assez novateur, très stimulant: Paris 1919, Fear...)
Le Velvet, qui a influencé une foule de musiciens, des décennies après leur séparation, n'était pas fait pour durer. L'intérêt de ce groupe-phare était de flamboyer et de s'éteindre rapidement, d'avoir un parcours fulgurant . Leur projet, comme celui de Warhol, étant de ne pas s'ankyloser, s'empâter en devenant un groupe populaire et académique. Impossible de produire longtemps des oeuvres aussi jusqu'au boutistes qu'Héroïne ou Venus in furs. Pas de longévité possible pour le Velvet, surtout ne pas devenir trop identifiable, académique. Passer à autre chose !
Mais, il reste dans la démarche artistique de LR (et dans ses textes, moins de variations encore, il me semble) une constante .
Une exigence qui le pousse à évoluer, quitte à rompre avec ce qu'il a déjà accompli, à prendre le contrepied de ce qu'on attend de lui . Une trahison, non ! Non, du courage et une attitude exemplaire. Quitte à déplaire à ses fans (dont à mon avis, connaissant son "caractère" indépendant, il doit peu se soucier. ) Chercher à plaire à des fans, c'est un peu aliénant, morbide . Tu ne trouves pas ? (Je fais le distingo entre "fans" et "amateurs, public de "...)

Bien d'accord avec toi. D'autant que j'ai toujours considéré Lou Reed plus comme un parolier/ecrivain que musicien. En cela il est totalement dependant des musicos avec qui il joue sur disque et sur scène (d'ou des lives assez ratés comme "take no prisonners" à mon sens). Il est intelligent, il l'a compris et cela l'embarrasse.
Il sait ce qu'il doit à certains musiciens. En cela, je le trouve tout de meme surestimé. Mais il fait partie de la legende rock, et indubitablement , la tournée "RNRoll Animal" l'a definitivement consacré.
En ce qui concerne la "trahison" c'est pour les fans du Velvet. Je n'en suis pas un, tout juste interessé par quelques titres. J'ai decouvert trop tard ce groupe, et apprécie plutot les multiples groupes influencés . Lorsque j'en suis venu au VU, j'ai trouvé cela mal produit, des titres mal fichus, de beaux textes souvent, mais musicalement cela ne me branche pas trop.
"Loaded" m'est insignifiant par exemple. Le live au Max est très moyen à mon sens.
Par contre, j'apprécie la demarche du groupe et ses aspirations diverses, mais j'ose dire ( joker ) qu'il n'avait pas les moyens musicaux de ses ambitions artistiques. Reste que la demarche et cette volonté sont passionnantes. D'autre part, l'influence de Warhol a certainement été benefique au debut, mais finalement bloquant : trop juge et partie à la fois, il a certainement empeché le groupe de grandir vraiment, le considerant comme "son" expression musicale. Et Reed s'est toujours senti redevable de Warhol, d'ou une relation spéciale entre eux, melée d'amour et de sublimation.
Enfin, j'apprécie bcp plus les carrières solos chaotiques de Reed, Nico et cale, atteignant le magnifique queen sur quelques titres majeurs.
Mais sans nul doute, bcp ne partageront pas cet avis, et placent VU au sommet d'une pyramide, ce que je comprends fort bien, mais hélas ne me touche pas.
Ah les mystères du rock ! lol!

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  thiad le Dim 7 Jan - 21:34

satisfaction a écrit:Tiens, comme on cause du Lou(p), quelqu'un sur ce forum a t-il des infos sur une sortie éventuelle du concert de NY dernièrement où Loulou a rejoué l'intégralité de Berlin?
Je suppose qu'il ne l'a pas fait QUE pour la beauté du geste et qu'il va sûrement y avoir CD et DVD à la clé.
Mr. Green

Déjà là tu peux jeter une oreille.
J'ai déjà dit ce que je pensais de ce disque....écoutez et vous comprendrez qu'il ya des oeuvres auxquelles il vaut mieux ne pas toucher!
http://www.bigozine2.com/archive/ARrarities06/ARlrbrooklyn.html

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Hugues le Dim 7 Jan - 23:15

Mastermind a écrit:j'ai toujours considéré Lou Reed plus comme un parolier/ecrivain que musicien. En cela il est totalement dependant des musicos avec qui il joue sur disque et sur scène.
Il sait ce qu'il doit à certains musiciens. En cela, je le trouve tout de meme surestimé.

Bon, tâchons d'être cohérent: personne n'a dit que Lou Reed était Mozart ou Brian Wilson. Donc personne ne surestime le musicien Lou Reed - qui a par ailleurs, à ses heures, pondu de superbes mélodies. Plus parolier que musicien? Je dirais plutôt: artiste complet, pour qui l'expression est un tout. Maintenant, c'est vrai qu'au long de sa carrière solo, il a eu tendance à parler plus qu'à chanter, mais il avait une voix sublime! "Walk on the Wild Side", entre autres, est d'une musicalité absolue.

Lorsque j'en suis venu au VU, j'ai trouvé cela mal produit, des titres mal fichus

Mais... as-tu écouté VU & Nico? Et le troisième album éponyme? et "Sister Ray"?

Par contre, j'apprécie la demarche du groupe et ses aspirations diverses, mais j'ose dire ( joker ) qu'il n'avait pas les moyens musicaux de ses ambitions artistiques.

Tu as tort d'oser! lol! Le Velvet a été créatif, et j'ignore ce que tu entends par "moyens musicaux". Si tu veux parler de technicité, alors j'ai envie de te demander si tu ne serais pas fan de prog plutôt que de rock, par hasard? Mr. Green

D'autre part, l'influence de Warhol a certainement été benefique au debut, mais finalement bloquant : trop juge et partie à la fois, il a certainement empeché le groupe de grandir vraiment, le considerant comme "son" expression musicale. Et Reed s'est toujours senti redevable de Warhol, d'ou une relation spéciale entre eux, melée d'amour et de sublimation.

Je ne partage pas cette analyse: Lou Reed a toujours fait ce qu'il voulait, Warhol leur avait donné carte blanche. Lou Reed a en commun avec Warhol (et Bowie, et John Cale, etc) une sensibilité arty, mais c'est bien la sienne, et sa carrière solo en est l'illustration.

Mais sans nul doute, bcp ne partageront pas cet avis, et placent VU au sommet d'une pyramide, ce que je comprends fort bien, mais hélas ne me touche pas.

Je pense que le Velvet et Lou Reed sont deux choses assez différentes. Il n'y a guère qu'avec Loaded que le VU annonce Lou Reed en solo. Le Velvet avait un son qui devait aussi beaucoup à Sterling Morrison et Moe Tucker (et John Cale au début, bien sûr). Perso je ne place pas forcément le Velvet au-dessus de Lou Reed (j'attends toujours de découvrir un grand disque de Lou Reed - ce n'est pas Berlin), mais il me semble que Lou était tout simplement plus inspiré entre 66 et 69 - quoiqu'en 72 il retrouva en partie l'état de grâce. Ce n'est pas un hasard si on retrouve les chansons du Velvet disséminées sur ses disques solo.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Dim 7 Jan - 23:18

thiad a écrit:
Je pense au final que certains disques ne peuvent pas être ressentis de la même manière pour tous...il manquera toujours une certaine charge émotive à quelques uns d'entre nous pour comprendre ce qui chez l'autre le touche viscéralement!
La critique n'est pas vaine mais toujours elle manque son objet!

C'est ce que disait Thiad un peu plus haut . Nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes musiques ( livres, couchers de soleil, cuisines...), question de vécu, gènes, humeur, que sais-je ? Oui, c'est mystérieux. Et heureusement ! Je crois que tu sous-estimes LR en tant que musicien.
Il est certainement redevable aux partenaires qui l'entourent, y compris Warhol, mais à Elmore Schwatz aussi : son mentor en littérature, à John Cale (lui-même, élève de La Monte Young, Cage...)
C'est un musicien créatif : mélodies imparables avec des textes qui leur sont indissociables.
La technique est nécessaire, mais elle reste secondaire et ne doit surtout pas étouffer l'oeuvre, et ceci dans quelque domaine artistique que ce soit. Elle est à son service et doit s'efforcer de rester discrète. Les pépites-rock sont rarement issues de débauches techniques. Rien ne surgit ex nihilo. Les références sont indispensables, mais lorsqu'elles sont bien intégrées, elles passent inaperçues, comme les coutures d'un costume réussi, l'écriture d'un poème ou une bonne sauce dont on aurait du mal à définir les ingrédients. Beaucoup, parmi les plus influents et réputés des musiciens, ne sont pas les rois du manche ou du clavier. (quelques-uns comme Hendrix ou Mozart sont des exceptions) Ce sont des mélodistes, des créatifs, ils paraissent inspirés... Et ils attirent dans leur sillage des Mick Ronson, des Charlie Sexton ou des Ron Wood, chargés d'exploiter leurs trouvailles, d'étirer leurs riffs.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Yves Gitton le Dim 7 Jan - 23:22

Tiens! Je rédigeai mon post, tandis que celui de Hughes paraissait.
Ils semblent se rejoindre sur pas mal de points.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  parispal le Dim 7 Jan - 23:40

Comme disait Thiad, quand on a écouté Berlin à 15-16 ans, ça change pas mal de choses et Berlin reste "le" Lou Reed que je garderai. "The Bed", Caroline Says II" me donnent encore le frisson trente ans plus tard. Je n'ai malheureusement plus la possibilité d'écouter des disques comme à 15 ans... J'aime beaucoup aussi Coney Island Baby, acheté à l'époque et dont on retiendra la dernière phrase sussurée 'I swear I gave all the things I feel", si mes souvenirs sont bons... Et bizarrement, j'ai usé RnR Animal jusqu'à la corde et jamais aimé LR Live, va comprendre! Puisque tu parles d'intro, Bottleneck, celle de Sweet Jane doit figurer das le top des top. Ou est-ce la mémoire qui embellit? J'ai quand même l'impression que ces LP, on les écoutait vraiment! Comme avec Neil Young et Tom Waits, j'ai arrêté d'acheter les disques de Lou Reed vers 1978, avec Rock and Roll Heart (je n'en retiens que You wear it so well et Ladies Pay). Quant à MMM, quelle pochette en épais carton RCA!!!!

Nobody's Business (but my own!)

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Mastermind le Lun 8 Jan - 0:57

Hugues a écrit:
Mastermind a écrit:j'ai toujours considéré Lou Reed plus comme un parolier/ecrivain que musicien. En cela il est totalement dependant des musicos avec qui il joue sur disque et sur scène.
Il sait ce qu'il doit à certains musiciens. En cela, je le trouve tout de meme surestimé.

Bon, tâchons d'être cohérent: personne n'a dit que Lou Reed était Mozart ou Brian Wilson. Donc personne ne surestime le musicien Lou Reed - qui a par ailleurs, à ses heures, pondu de superbes mélodies. Plus parolier que musicien? Je dirais plutôt: artiste complet, pour qui l'expression est un tout. Maintenant, c'est vrai qu'au long de sa carrière solo, il a eu tendance à parler plus qu'à chanter, mais il avait une voix sublime! "Walk on the Wild Side", entre autres, est d'une musicalité absolue.

Oui avec la ligne de basse magique d' Herbie Flowers ! salut Pour la surestimation, j'entends par là que j'attends aussi le GRAND album de Lou Reed. Je pense que Lou Reed n'a pas livré les albums qu'il aurait du ,en regard de son talent. et c'est en cela que je le trouve surestimé OKDOKIE avec Bottleneck sur l'artiste guide des musicos talentueux etc etc , pourtant quelle difference entre les albums de LR selon la liste des musicos presents....Sans oublier le refus catégorique de LR pour crediter en compositeur le moindre de ses musicos ( ref. Steve Hunter ! ) lorsque cela a été le cas, rare il est vrai.


Lorsque j'en suis venu au VU, j'ai trouvé cela mal produit, des titres mal fichus

Mais... as-tu écouté VU & Nico? Et le troisième album éponyme? et "Sister Ray"?

Oui. mais je me programerais une réecoute attentive, promis ! Smile

Par contre, j'apprécie la demarche du groupe et ses aspirations diverses, mais j'ose dire ( joker ) qu'il n'avait pas les moyens musicaux de ses ambitions artistiques.

Tu as tort d'oser! lol! Le Velvet a été créatif, et j'ignore ce que tu entends par "moyens musicaux". Si tu veux parler de technicité, alors j'ai envie de te demander si tu ne serais pas fan de prog plutôt que de rock, par hasard? Mr. Green

il y a du bon dans les deux mon colonel ! jocolor . et toi ?

Non, serieusement, je veux dire simplement que leurs ambitions n'etaient pas toujours finalisées musicalement au niveau ou ils les situaient.Ce qui n'est en rien une critique . Les Doors possedaient aussi cette volonté et cette pretention "artistique", ils voulaient pratiquer un art comme le VU, . Effectivement, cela n'est pas un problème de virtuosité.
J'ai l'impression avec le VU d'entendre des idées qui ne sont pas poussées au maximum de leurs possibilités/volonté .
Comme, je le repete, j'ai decouvert ce groupe après Lou Reed et bien d'autres , j'ai la sensation que leurs idées ont ete mieux exploitées en solo et à travers leurs heritiers musicaux.


D'autre part, l'influence de Warhol a certainement été benefique au debut, mais finalement bloquant : trop juge et partie à la fois, il a certainement empeché le groupe de grandir vraiment, le considerant comme "son" expression musicale. Et Reed s'est toujours senti redevable de Warhol, d'ou une relation spéciale entre eux, melée d'amour et de sublimation.

Je ne partage pas cette analyse: Lou Reed a toujours fait ce qu'il voulait, Warhol leur avait donné carte blanche. Lou Reed a en commun avec Warhol (et Bowie, et John Cale, etc) une sensibilité arty, mais c'est bien la sienne, et sa carrière solo en est l'illustration.

Oui, mais Reed avait souvent besoin de l'assentiment de Warhol sur ce qu'il faisait. D'autre part, je n'ai jamais affirmé que Reed devait tout à Warhol. Mais il existe des interviews de LR mentionnant cette relation avec Warhol.Ceci dit, LR affirme bcp et se contredit allègrement au gré du temps, alors....

Mais sans nul doute, bcp ne partageront pas cet avis, et placent VU au sommet d'une pyramide, ce que je comprends fort bien, mais hélas ne me touche pas.

Je pense que le Velvet et Lou Reed sont deux choses assez différentes. Il n'y a guère qu'avec Loaded que le VU annonce Lou Reed en solo. Le Velvet avait un son qui devait aussi beaucoup à Sterling Morrison et Moe Tucker (et John Cale au début, bien sûr). Perso je ne place pas forcément le Velvet au-dessus de Lou Reed (j'attends toujours de découvrir un grand disque de Lou Reed - ce n'est pas Berlin), mais il me semble que Lou était tout simplement plus inspiré entre 66 et 69 - quoiqu'en 72 il retrouva en partie l'état de grâce. Ce n'est pas un hasard si on retrouve les chansons du Velvet disséminées sur ses disques solo.

Bon c'est clair que Lou Reed n'est pas le VU, et inversement. Personne n'a d'ailleurs affirmé ça.Désolé d'avoir heurté les sensibilités, c'etait pas l'objet. Peut etre suis je venu à LR par erreur, comme bcp, c'est pas evident de commencer par la fin pour remonter au VU, meme si je reconnais bien evidemment les qualités intrinsèques du groupe et sa créativité, mais quelles diffrences de qualité et de morceaux entre les différents albums, on a parfois la sensation de ne pas avoir à faire au meme groupe (attention je ne parles pas de refaire le meme album à chaque fois, je parle d'unité de style....)

ouaip je réedite encore, parce que, finalement c'est peut etre ça la richesse de VU, cette diversité, au detriment de l'unité, au gré du va et vient des musicos, tout simplement.

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LOU REED

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum