Arbitrairement vôtre

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Jeu 19 Fév - 4:09

Quand je pense qu'ils sont tous en train de dormir, ces cons... Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Jeu 19 Fév - 6:47

Non mais visez-moi ces bandes de flemmards! albino

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 19 Fév - 7:52

Ouais ben t'as raison...pendant que tout les forumeurs sont en train de ronfler, je reviens d'une balade nocturne dans ma ville avec pour seule compagnie quelques clochards et les putes faisant le trottoir... et termine ma nuit avec un Blossom Dearie posé sur la platine et un Highlands Whisky dans la main...drunken

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Ven 20 Fév - 3:28

et cette nuit, tu fais quoi? Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 21 Fév - 6:05

J'attends que les fantômes viennent à ma rencontre.
En les attendant je mate cette incroyable interview de Christa Päfgen...

http://www.youtube.com/watch?v=EM7sMHXQM08


Quelqu'un sait ici quelle chanson des Rolling Stones est inspirée musicalement de "Heroin" du Velvet...assez hallucinant ce genre d'influence cachée...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Sam 21 Fév - 23:46

Lee Harvey Oswald a écrit:Quelqu'un sait ici quelle chanson des Rolling Stones est inspirée musicalement de "Heroin" du Velvet...assez hallucinant ce genre d'influence cachée...

Aucune idée, mais je vois bien Mick chanter ça, au niveau des intonations, du phrasé...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mar 24 Fév - 5:01

...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 24 Fév - 5:38

Alors un indice...ce qui rend la chose incroyable c'est que cette chanson des Stones a été enregistrée...CINQ mois seulement après la parution de l'album à la banane, Mick Jagger confessant une décennie plus tard que le disque du Velvet était son disque de chevet l'année 67...drunken

Après, on peux toujours se demander pourquoi il n'a pas fait profiter son statut médiatique pour réveler à la face du monde qu'un groupe, là-bas de l'autre côté de l'Atlantique cachetonnant alors devant trois pelés, était en train d'improviser une musique qui reste quatre decennies plus tard la plus belle de l'histoire du rock.

Reponse à la petite devinette demain à l'heure des Vêpres.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 24 Fév - 5:49

Bon allez la réponse...

According to Mick Jagger, the Beggar's Banquet track "Stray Cat Blues" by The Rolling Stones was inspired by "Heroin", Jagger going as far as to say that the whole sound of "Stray Cat Blues" was lifted from "Heroin". The intro's of both songs bear a distinct resemblance.

ou encore...

"I mean, even WE'VE been influenced by the Velvet Underground... I'll tell you exactly what we pinched from (Lou Reed) too. You know "Stray Cat Blues" ? The whole sound and the way it's paced, we pinched from the very first Velvet Underground album. You know, the sound on Heroin. Honest to God, we did!"

- Mick Jagger, 1977

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mar 24 Fév - 13:43

Ah oui, de mémoire effectivement, y'a peut-être bien quelques riffs sur "Stray Cat Blues" qui ressemblent à ceux de "Heroin"... Je savais que les Stones avaient été influencés par l'album à la banane en enregistrant Beggars Banquet, de mémoire, je crois que Frank Roy (?) l'avait dit dans un hors série de Rock&Folk en chroniquant l'album des Stones. Cela m'avait beaucoup surpris d'ailleurs, car je ne voyais pas de point commun apparent.

Par contre je ne pensais pas du tout à "Stray Cat Blues", je pensais plutôt à "No Expectations". En tout cas "Stray Cat Blues" est peut-être bien mon morceau préféré de Beggars Banquet, avec "Sympathy for the Devil" et "Jig-Saw Puzzle".

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 24 Fév - 16:57

Hugues a écrit:je pensais plutôt à "No Expectations".

Sur celui-ci, ils retrouvent plutôt l'antique secret des chansons d'Hank Williams ou de Jimmie Rodgers, certes d'un lyrisme stylisé mais l'impression d'une même mélancolie archaique.

Ce qui ne cesse d'étonner chez les Stones de la fin des années 60, c'est comment cinq branleurs petits bourgeois anglais qui au début de la décennie repiquaient le plus scolairement possible des standards blues ont pu en l'espace simplement de quelques années s'ancrer à la prodigieuse mémoire des origines enfouies dans les tréfonds de ce qui se fait de plus hanté dans la musique populaire américaine...comment ils ont pu s'approprier l'urgence vitale, un mode d'esprit, des idiomes qui leur étaient au départ complètement étrangers...
Et un mode de vie encore confondu avec les manifestations spontanées de l'avant garde artistique qu'ils fréquentaient alors (Jean-Luc Godard, Andy Warhol, Anita Pallenberg, des journalistes cultivés américains, des dandies junkies, l'occultisme de pseudo mages sataniques)...toutes ces sources d'approvisionnement font vraiment des Stones de ces années là un groupe passionnant.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mar 24 Fév - 18:00

Lee Harvey Oswald a écrit:Ce qui ne cesse d'étonner chez les Stones de la fin des années 60, c'est comment cinq branleurs petits bourgeois anglais qui au début de la décennie repiquaient le plus scolairement possible des standards blues ont pu en l'espace simplement de quelques années s'ancrer à la prodigieuse mémoire des origines enfouies dans les tréfonds de ce qui se fait de plus hanté dans la musique populaire américaine...comment ils ont pu s'approprier l'urgence vitale, un mode d'esprit, des idiomes qui leur étaient au départ complètement étrangers...

Et bien déjà, je ne suis pas sûr que cette musique américaine dont tu parles leur était complètement étrangère, puisqu'ils tirent leur nom-même d'une chanson du Reverend Robert Wilkins... et je crois qu'on peut dire que le blues de ce dernier avait quelque chose de secrètement hanté. Je pense que les Stones étaient sensibles à ça, et sans doute Keith Richards plus que les autres. Peut-être étaient-ils trop scolaires à leurs débuts - selon toi - mais je pense qu'ils aimaient néanmoins profondément le blues. Je pense aussi que leur "son" n'était pas très scolaire, si tu écoutes les riffs d'un "It's All Over Now", il y a déjà là les prémices sensibles de ce qu'ils développeront soniquement sur Aftermath et Beggars Banquet.

Et un mode de vie encore confondu avec les manifestations spontanées de l'avant garde artistique qu'ils fréquentaient alors (Jean-Luc Godard, Andy Warhol, Anita Pallenberg, des journalistes cultivés américains, des dandies junkies, l'occultisme de pseudo mages sataniques)...toutes ces sources d'approvisionnement font vraiment des Stones de ces années là un groupe passionnant.

Là je pense que les fréquentations, l'époque, les drogues, tout ça, ont fait que les Stones ont cultivé un univers particulier. Il ne faut pas perdre de vue, et c'est une simple interview de Mary Weiss des Shangri-Las qui m'a récemment éclairé sur ce point, que la vie d'un groupe de rock, et les tournées dans les années 60, c'était dur et perturbant, pour ne pas dire infernal.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  milbart le Mar 24 Fév - 18:39

the ronettes...BE MY BABY, oh oh oh oh ooh...
J'ai connu cette chanson grace a MEAN STREETS, mais certains l'ont connus grace a DIRTY DANCING... Mr. Green

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mar 24 Fév - 19:19

Lee Harvey Oswald a écrit:toutes ces sources d'approvisionnement font vraiment des Stones de ces années là un groupe passionnant.

En même temps je suis en plein débat sur un board américain pour avoir balancé que j'échangeais toute l'oeuvre des Stones contre une compile de Love (Love Comes In Colours, qui réunit le meilleur des trois premiers albums) et je le maintiens. Mr. Green

Je veux bien m'intéresser aux Stones, mais honnêtement, ce sont des groupes comme les Beatles, le Velvet Underground, les Kinks, Love ou le Buffalo Springfield qui m'ont fasciné, moi.

Sur Decade de Neil Young, tu as ces cinq chansons d'affilée: Down to the Wire, Burned, Broken Arrow, Expecting to Fly et Mr Soul, qui ont de quoi laisser songeur sur le gigantesque gâchis que fut le sabordage d'un groupe comme le Buffalo Springfield. Argh. Le cours de l'Histoire ne tient qu'à un fil, des broutilles, des disputes...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 25 Fév - 0:38

Hugues a écrit:Et bien déjà, je ne suis pas sûr que cette musique américaine dont tu parles leur était complètement étrangère, puisqu'ils tirent leur nom-même d'une chanson du Reverend Robert Wilkins

Philippe Manoeuvre à mon secours...affraid Mr. Green

"Rollin' Stone" est une chanson de Muddy Waters...c'est "Prodigal Son" sur "Beggar's Banquet" qui est une chanson du Reverend Wilkins....tu parles qu'au début des années 60 on connaissait ce qu'était le blues rural en Angleterre...

Oui ça ils aimaient le Blues...ils en reproduisaient fidèlement les douze mesures quand ils jouaient dans le Club d'Alexis Korner...mais ils investiront ses expressions irriguées de poésie qu'à partir de 67.


Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Mer 25 Fév - 0:49, édité 1 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mer 25 Fév - 0:48

Lee Harvey Oswald a écrit:
Hugues a écrit:Et bien déjà, je ne suis pas sûr que cette musique américaine dont tu parles leur était complètement étrangère, puisqu'ils tirent leur nom-même d'une chanson du Reverend Robert Wilkins

Philippe Manoeuvre à mon secours...affraid Mr. Green

"Rollin' Stone" est une chanson de Muddy Waters...c'est "Prodigal Son" sur "Beggar's Banquet" qui est une chanson du Reverend Wilkins....

Ah oui, tu as peut-être raison pour "Rolling Stone", qui est cependant aussi une chanson de Robert Wilkins, et datant de 1928! Il y a "Rolling Stone, part 1 & 2" (en plus de la chanson qui inspira "Prodigal Son"... qui elle s'appelle "That's No Way to Get Along") mais ça ne veut pas dire que les Stones avaient écouté Wilkins avant d'avoir écouté Waters, bien sûr.

Bref, ma confusion a des circonstances atténuantes. bom

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mer 25 Fév - 1:12

Tiens Lee Harvey, voici une chronique qu'on trouve sur amazon.fr et qui risque de te plaire particulièrement!

From the desk of: Mary E. 'Lane' Wilkins
As the granddaughter of Wilkins, I am offended when I read reviews that state his 1920s blues recordings are better than the gospel recordings of the 1960s. People who make these types of statements are simply looking for the pleasure that comes from listening to the old phraselogy that the original blues guitarists used.

Common sense tells a person that after 40 years of constantly playing and singing, my grandfather's voice matured and his guitar licks were acts of perfection. In the opinion of musicologists, worldwide, the gospel recordings are better than the blues ones because of 40 years of practice.

Not surprised, I am still disillusioned by the insensitivity of some blues fans who won't accept the evolution of the blues musician from cotton field singing about sex, women, drugs, and death to a higher level of consciousness.

My grandfather evolved, and not only is his work an example of that evolution, I, too, am a product of his remarkable ethnogenesis journey from a farm boy, to a blues guy, to a gospel man.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 25 Fév - 2:00

Sur qu'avec les royalties qu'il a perçues après que les Stones aient repris un de ses morceaux, il a pu se depêcher de renier le souvenir de ses représentations de jeunesse dans des rues crasseuses ou se mélangeaient la mélancolie exacerbée et l'allégorie salace, la tendresse douloureuse et l'excitation sensuelle...bref toutes ces expressions déconcertantes de négros honnis dans une société raciale...

"from cotton field singing about sex, women, drugs, and death"...tous ces tumultes d'émotions stigmatisés par lui et sa descendance à present sont au contraire ce qui fait la matière incandescente et fascinante d'un peuple comptant la musique parmi son expression la plus géniale.

Tu ne t'etonneras pas que l'idée qu'il soit parvenu à maitriser ses "guitar licks" et atteint un pretendu "heigher level of consciousness" me fait craindre paradoxalement dans ses derniers disques un prosaisme bien peu inspiré.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Mer 25 Fév - 2:07

Décidément j'aurai eu tout faux ce soir Mr. Green

mais je pense que tu vois juste, et je pense la même chose (t'ayant vu auparavant t'attaquer au blues terrestre pour vanter les valeurs du Gospel, je m'étais dit que...)

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 25 Fév - 4:28

Hugues a écrit:Décidément j'aurai eu tout faux ce soir Mr. Green

mais je pense que tu vois juste, et je pense la même chose (t'ayant vu auparavant t'attaquer au blues terrestre pour vanter les valeurs du Gospel, je m'étais dit que...)

Bah j'ai jamais renié le blues...seculaire...j'ai toujours été passionné par la vie et l'art de ces pauvres hères dépenaillés dont la voix criait et vibrait la malediction de leur condition...
Quand cela devient par la suite une attitude ludique plus qu'un mode d'exister, oui après cela ne m'interesse plus.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Lun 2 Mar - 22:23

Sinon, tu ne trouves pas les Doors de Morrison Hotel et L.A. Woman au moins aussi fascinants que les Stones? Parce qu'ils ne faisaient pas du blues classique, eux non plus...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 3 Mar - 1:40

Disons que le crossroad a produit des choses plus démentes et fascinantes chez les Stones que chez le Roi Lizard. drug

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Lun 18 Jan - 13:42

Je vous présente une coquille St-Jaques.

"message enregistré avec succès", c'est l'ordi qui le dit! applaudissements

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Hugues le Lun 18 Jan - 13:45



Je sais pas qui c'est ce mec, mais ce serait un ex-nazi qu'aurait viré gros beauf en marcel flinguant les moineaux et les enfants en bas de l'escalier que ça m'étonnerait pas. study

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Lee Harvey Oswald le Lun 18 Jan - 16:31

Oui, la personne de mon avatar a servi comme auxiliaire SS dans un des camps d'extermination...Clin d'oeil aux idiots qui me traitent de nazi ici ou dans le magazine, ce qui ferait bien rire tous mes amis Noirs, ayant travaillé dans l'Humanitaire en Afrique anglophone et y ayant beaucoup d'amis...

Aussi parce qu'il se trouve que ce type a les mêmes origines que tous mes aieux, et qu'à l'heure du débat sur "l' Identité Nationale", tout à fait légitime n'en déplaise à Vincent Peillon et autres racailles socialistes, moi qui ait pourtant appris à aimer la France dans les manuels d'Histoire, j'ai de plus en plus honte de ce qu'est devenu la Terre d'accueil de mes grands-parents et que je me sens à l'inverse de plus en plus perméable aux sollicitations du pays de mes ancêtres.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbitrairement vôtre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum