Le topic à Mozart

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le topic à Mozart

Message  Hugues le Ven 27 Jan - 16:34

Oui parce que bon. 250 ans, c'est jeune, c'était y'a pas si longtemps, le temps passe si vite!

Mozart il aurait squatté les hit parades, non? Je connais rien en zique classique (enfin, pas plus que n'importe quel amateur moyen), et bien je connais toutes ses musiques sans même trop savoir pourquoi.

Que ressentez-vous en écoutant Mozart?

Moi, outre que ses airs on les retient facilement, je ressens plusieurs choses: de la densité, de la richesse, de l'intensité, de la volupté, de la spiritualité, de la passion, de la vivacité, de l'énergie.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Vintage le Ven 27 Jan - 17:38

J'aime particulièrement ses oeuvres religieuses...rien n'est torturé et souffreteux...

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  lovingyou le Ven 27 Jan - 18:03

ACHO a écrit: Que ressentez-vous en écoutant Mozart?

Rien ! nzdd

lovingyou
Langue pendue

Nombre de messages : 224
Age : 45
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  walpurgis le Ven 27 Jan - 22:03

moi, celle que je préfère c'est Mozart Little Helper

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  thiad le Ven 27 Jan - 22:12

Pour en revenir à Mozart : j'aime..point barre ! Que dire de plus. A chaque fois que je l'écoute c'est magique je suis comme en terrain conquis....immédiate adhésion...comme Satie ou Fauré et Bach.

Le Requiem est une merveille absolue !! study

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Americana le Ven 27 Jan - 22:15

Satie et Bach d'accord, Mozzzarrrrt ... moins !

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  fucking axel le Ven 27 Jan - 22:38

Dans pas longtemps soit coming soon sous mon toit l'intégrale, j'en reparlerais si ce topic "à" survit!

Pas trop fan de Bach Jean-sébastien mais j'aime beaucoup le Kyrie eleison.

La symphonie numéro 9 du nouveau monde de Dvorak: une puissance incroyable!

Beethoven bien sûr


et encore Les quatres saisons de Vivaldi

Satie puis Glenn Gould, Brian Meldau(j'ai entendu quelques morceaux récemment....)

mais bon c'est de mozart dont on parle et pas de liste!!

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  zepablo le Ven 27 Jan - 23:02

Marty DiBergi: C'est vraiment très beau
Nigel Tufnel: Tu sais, c'est pas grand chose, quelques lignes mélodiques. je suis très influencé par Mozart et Bach, c'est un mélange des deux, vraiment.C'est du Mach, vraiment, tu vois le genre.
Marty DiBergi: Et comment l'appelles-tu
Nigel Tufnel: Et bien, ce morceau s'appelle "Lèche mon piston d'amour"

Spinal Tap.
fire

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Yves Gitton le Ven 27 Jan - 23:23

Sans la musique, la vie serait une erreur, disait Nietzsche, la formule est belle, forte . Pourtant c'est ce que Mozart n'a jamais dit et qu'il a réfuté . Que serait la musique sans la vie ? Et que pourrait-elle valoir, si la vie ne valait pas déjà, avant elle ? Plus qu'elle? Mozart prouve que la musique n'a jamais sauvé personne . C'est l'homme réel qui chante .Nietzsche se trompe sur l'essentiel, on n'est jamais trop humain, simplement, on l'est mal ou pas assez . Mozart est superficiel par profondeur, disait Nietzsche, la situation est désespérée, mais pas grave, pourquoi crier quand on peut sourire ? C'est moralisateur, oui trop, Mozart, c'est la grâce, la légèreté, l'absence (apparente) d'efforts . Ce n'est pas un naïf, je sens une tristesse sous ces notes qui semblent faciles et joyeuses . Je préfère sa musique de chambre à ses opéras, ses concertos à ses symphonies, les sonates plutôt que le requiem . Maria Joao Pirès et Murray Perahia . Un mélange instable de pudeur et de nudité . Cette sensation de désespoir contenue dans cette musique si fluide, si lumineuse . Politesse, tact, volonté de n'accabler personne de ses malheurs ? Il n'est pas dupe, il a choisi et réussi à rester léger et profond en même temps .

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  zepablo le Ven 27 Jan - 23:30

I don't want that

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Yves Gitton le Ven 27 Jan - 23:38

Que pensez de ces années commémoratives ? 2006 aidera-t-elle à faire mieux connaître et aimer Mozart ? J'en doute ? Cette surabondance (mercantile?) risque de rendre indigeste le plus gracieux des musiciens et cet homme plutôt secret . Qu'en aurait-il pensé ? C'est l'année Mozart tout le temps pour ceux qui l'aime . Ou l'année de ce qu'on veut d'ailleurs, ça risque de m'agacer, mais je ne me lasserai pas de l'écouter . Pourquoi pas une année Nick Drake, ou Jimi Hendrix aussi ? Faut-il être classique pour bénéficier d'un temps d'exposition aussi long, d'un traitement médiatique aussi pompeux ?

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Yves Gitton le Ven 27 Jan - 23:46

zepablo a écrit:Marty DiBergi: C'est vraiment très beau
Nigel Tufnel: Tu sais, c'est pas grand chose, quelques lignes mélodiques. je suis très influencé par Mozart et Bach, c'est un mélange des deux, vraiment.C'est du Mach, vraiment, tu vois le genre.
Marty DiBergi: Et comment l'appelles-tu
Nigel Tufnel: Et bien, ce morceau s'appelle "Lèche mon piston d'amour"

Spinal Tap.
fire

laugh DKELVIN kap DKELVIN DKELVIN drv DKELVIN

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  zepablo le Ven 27 Jan - 23:58

Il faut voir le film et la scène pour saisir ce que veux dire Nigel.
santa

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Yves Gitton le Sam 28 Jan - 0:12

zepablo a écrit:Il faut voir le film et la scène pour saisir ce que veux dire Nigel.
santa

yo C'est vrai, vu les quelques répliques proposées, ça donne envie d'y aller wc

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Yann G. le Sam 28 Jan - 2:26

De toute façon, vous n'êtes tous que des mozartfuckers.
alc

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  midnighter le Sam 28 Jan - 3:15

grasshopper a écrit:De toute façon, vous n'êtes tous que des mozartfuckers.
alc

pas mal !

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  valis le Sam 28 Jan - 3:46

...si Mozart avait pu s'acheter une boîte à rythme, il aurait composer du Agoraphobic Nosebleed, c'est certain.

valis
Nouveau

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 28/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Yves Gitton le Sam 28 Jan - 4:06

midnighter a écrit:
grasshopper a écrit:De toute façon, vous n'êtes tous que des mozartfuckers.
alc

pas mal !

Heureusement que ce n'est pas l'année Rimsky-Korsakhov, parce tu aurais eu plus de boulot pour détendre l'atmosphère !
Joli geste en tout cas ! Vaut mieux en rire effectivement ! funny

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  zepablo le Sam 28 Jan - 10:30

dkelvin a écrit:xxx

Hey dkelvin, je préfère quand tu parles caca que cul. geek

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Hugues le Sam 28 Jan - 12:54

bottleneck a écrit:Sans la musique, la vie serait une erreur, disait Nietzsche, la formule est belle, forte . Pourtant c'est ce que Mozart n'a jamais dit et qu'il a réfuté . Que serait la musique sans la vie ? Et que pourrait-elle valoir, si la vie ne valait pas déjà, avant elle ? Plus qu'elle? Mozart prouve que la musique n'a jamais sauvé personne . C'est l'homme réel qui chante .Nietzsche se trompe sur l'essentiel, on n'est jamais trop humain, simplement, on l'est mal ou pas assez . Mozart est superficiel par profondeur, disait Nietzsche, la situation est désespérée, mais pas grave, pourquoi crier quand on peut sourire ? C'est moralisateur, oui trop, Mozart, c'est la grâce, la légèreté, l'absence (apparente) d'efforts . Ce n'est pas un naïf, je sens une tristesse sous ces notes qui semblent faciles et joyeuses . Je préfère sa musique de chambre à ses opéras, ses concertos à ses symphonies, les sonates plutôt que le requiem . Maria Joao Pirès et Murray Perahia . Un mélange instable de pudeur et de nudité . Cette sensation de désespoir contenue dans cette musique si fluide, si lumineuse . Politesse, tact, volonté de n'accabler personne de ses malheurs ? Il n'est pas dupe, il a choisi et réussi à rester léger et profond en même temps .

Wow! c'est toi qui as écrit ça? c'est vachement beau. salut

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Hugues le Sam 28 Jan - 12:57

midnighter a écrit:
grasshopper a écrit:De toute façon, vous n'êtes tous que des mozartfuckers.
alc

pas mal !

et je dirais même plus: excellent!

Mozart était d'ailleurs un sacré fucker lui-même aussi, me suis-je laissé dire - il avait dans sa correspondance un langage très cru.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  fucking axel le Sam 28 Jan - 13:09

Le texte de Bottleneck me fait songer à un film que j'aime
beaucoup pour son aspect tragique, froid qui mèle passion musicale et l' Amour et ses turpitudes Tous Les Matins du Monde d'Alain Corneau sur la destinée du violiste et compositeur français Marin Marais.
Le film revient sur son apprentissage auprès de son maître de musique Sainte-Colombe qui lui enseigne non seulement le maniement de la viole de gambe mais à en apprécier la musique, sa délicatesse(caresser la viole plutôt que de la forcer) et jouer avec son coeur.
L'instrument devient un personange à part entier.
Le rôle du maître de musique est interprété par Jean-Pierre Marielle, un acteur qui possède l'exellence de l'art dans ce domaine!
Quand La viole de Gambe et la musique qu'elle produit deviennent une maîtresse pour Marin Marais bien plus que la concrétisation d'une histoire de coeur.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  fucking axel le Sam 28 Jan - 13:13

ACHO a écrit:
midnighter a écrit:
grasshopper a écrit:De toute façon, vous n'êtes tous que des mozartfuckers.
alc

pas mal !

et je dirais même plus: excellent!

Mozart était d'ailleurs un sacré fucker lui-même aussi, me suis-je laissé dire - il avait dans sa correspondance un langage très cru.

question d'époque, de bienséance.
La nudité féminine étant proscrite par exemple, elle laissait libre court à tous les fantasmes et à un vocabulaire plus démontratif que les gestes eux mêmes.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  thiad le Sam 28 Jan - 15:43

Entre autre on peut se demander si Nietzsche ne fait pas l'éloge de Mozart dans la phrase citée par Bottleneck...Nietzsche est justement celui qui voit de la profondeur dans ce que son époque nommait superficiel....tout le sens de sa philosophie, d'ailleurs....sa critique des arrières-mondes pour défendre l'apparence et le superficiel...c'est Wagner qui l'ennuie avec sa profondeur abyssale des vieux mythes allemands, d'une vacuité insondable....quant à l'esprit allemand voir comment N. en entreprend la critique!!
sorry pour cette minute de sérieux geek

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Hugues le Sam 28 Jan - 16:48

thiad a écrit:c'est Wagner qui l'ennuie avec sa profondeur abyssale des vieux mythes allemands, d'une vacuité insondable....

Moi j'aime beaucoup Wagner. Notamment les préludes de Lohengrin et Tannhauser, et Parsifal. Ce sont de très beaux et grands moments musicaux.
J'invite aussi chacun à lire ce que Baudelaire a écrit sur Wagner dans son oeuvre critique, c'est très intéressant...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le topic à Mozart

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum