HUBERT FELIX THIEFAINE

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Laurent78 le Dim 21 Oct - 20:44

THIEFAINE & PERSONNE : pourquoi ensemble ?



En voici la raison :

http://www.lcom7.com/sonybmg-thiefaine-personne/thiefaine-personne.html

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  flyaway le Dim 21 Oct - 21:38

yeah !!! ça fais du bien de les voir comme ça ensemble à délirer ... je pense que ce disque va être cool !!! Cool

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  flyaway le Dim 21 Oct - 21:48

je viens d'écouter avenue de l'amour
meci pour le lien
je trouve bon - guitare bass batterie ça va où ça doit aller et les deux chanteurs ... ouais ... vivement le 12 nov ....

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 27 Oct - 15:31

Wow le Thiefaine...Tu sais Laurent78 que j'ai un jour bouffé avec lui...
Je lui avais dit alors que son sinistre Dernières Balises Avant Mutation avait flingué mon insouciance à l'age de 14 ans...
Il a rigolé et m'a répondu "Et je devrais m'en vouloir pour ça ?" drunken

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  johnny99 le Mar 13 Nov - 1:22



1ère écoute : un album de Paul Personne avec la voix d'HFT, tant la musique est familiaire du style de paulo, avec ses sonorités de guitares reconnaissables entre Gary Moore et Santana.

Je ne me suis pas encore attaché aux textes, mais ça devrait être du Thiéfaine pur jus, donc pas vraiment dans le style "blues" (ce matin, j'me suis réveillé-Personne sur l'oreiller-y'avait juste sa blouse-arrrrrrrrgh ça m'a filé le blues!!!(à jouer sur 12 mesures LA-RE-MI!)


En fait j'ai souvent pensé à "the road to Escondido" autre album de duettistes JJ Cale/Clapton, dans l'esprit, et il y a bien pire comme comparaison!

Demain je m'y remets!!

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  flyaway le Mar 13 Nov - 16:33

yeah y'a un peu de vrai johnny 99 dans ce que tu dis... pas encore tout écouté le disque ...

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Laurent78 le Mer 14 Nov - 2:23

Lee Harvey Oswald a écrit:Wow le Thiefaine...Tu sais Laurent78 que j'ai un jour bouffé avec lui...
Je lui avais dit alors que son sinistre Dernières Balises Avant Mutation avait flingué mon insouciance à l'age de 14 ans...
Il a rigolé et m'a répondu "Et je devrais m'en vouloir pour ça ?" drunken


A 14 ans, tu croyais encore au Père Noel ? Mr. Green

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 14 Nov - 16:26

Laurent78 a écrit:A 14 ans, tu croyais encore au Père Noel ? Mr. Green

En tout cas je ne m'étais pas encore aperçu que j'avais été jeté dans un monde sans envergure ou les déceptions sont le pain quotidien et les employés en lustrine des figures tutélaires. Shit

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  satisfaction le Jeu 15 Nov - 18:39

Je trouve certains titres très réussis, la guitare de Paulo y est pour beaucoup.
Les déceptions viennent de quelques morceaux un peu trop vite fait, et puis, mais là ça ne concerne que moi, la voix de Thiéfaine.
Ben oui, désolé, mais son grain de voix m'irrite!

satisfaction
Langue pendue

Nombre de messages : 246
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 17/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  godevin le Mer 21 Nov - 11:14

j'ai peut-être eu le tort de l'écouter après ceci:


et comment dire... déjà, je n'ai pas pu écouter le Thiéfaine/Personne jusqu'au bout. Au niveau musical, pas de problème: on connaît le style, pas de surprise, c'est bien du Personne. C'est au niveau du chant que ça coince un peu. J'ai beaucoup écouté de Thiéfaine quelques années auparavant, et son chant n'est pas très adapté au blues. Du moins, pas le blues version Personne. Mais bon, ce n'est qu'une première écoute. Avec Thiéfaine, c'est souvent (toujours ?) comme ça: il faut une période d'adaptation pour apprécier ses albums.
Je vais donc essayer de m'adapter.

godevin
Langue pendue

Nombre de messages : 545
Localisation : waiting for the worms
Date d'inscription : 22/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Laurent78 le Lun 7 Mar - 3:59

Pour la 1ere fois en 2 ou 3 ans, je vais racheter Crossroads :



HUBERT FELIX THIEFAINE - La ruelle des morts ( Live RTL 2011 )
http://www.youtube.com/watch?v=rmspNtz_HSg&feature=player_embedded






Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Hugues le Lun 7 Mar - 14:00

Merci de venir rappeler à Xroads quelle est sa couverture du mois... Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Laurent78 le Mar 8 Mar - 2:19

Oui certes, mais 3 ans pour voir enfin dans Crossroads une couverture d'un artiste que j'adore.

C'est tout le problème de s'être senti en phase avec un magazine pendant quelques années, jusqu'à la désagréable impression que ce n'est plus le cas, tout en ayant des journalistes/chroniqueurs qui ne parlent jamais des changements éditoriaux que le lecteur perçoit, faisant comme si de rien n'était.



Je suis encore en pleine découverte de ce disque. Une grosse qualité quand on ouvre à tout vent à d'autres compositeurs, c'est cette impression que Thiéfaine a maitrisé son univers quand même.

Alors tous ces journalistes qui disent qu'il prend la place laissée vacante depuis le décès de Bashung, c'est pas très original ni exact. Bashung n'a pas besoin d'être remplacé, Thiéfaine n'a pas besoin de lui prendre quoi que ce soit.

J'espère que ce disque aura un joli succès, si ce terme signifie encore quelque chose aujourd'hui.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 8 Mar - 6:32

Laurent78 a écrit:J'espère que ce disque aura un joli succès, si ce terme signifie encore quelque chose aujourd'hui.

Ben c'est idiot de se demander ça. HFT fait disque d'or à chacun de ses disques, pourquoi ne le ferait il pas avec celui là...ou peut être voulais tu entendre "succès" par écho médiatique, mais qu'est ce que t'en as foutre vu la médiocrité de ceux qui parlent zique dans les Médias.

Bon perso un peu déçu par le disque, m'enfin ses textes c'est toujours autre chose que les âneries d'un Etienne Daho...Mais j'aime énormement la chanson "Petit Matin 4:10 d'Eté" (à écouter sur deezer), d'autant plus émouvante que quelques jours après son écriture il devait faire une tentative de suicide par overdose médicamenteuse.

L'interview dans Crossroads n'est franchement pas passionnante, le journaliste s'en tient à des choses en marge, anecdotique. Plus intéressante celle-ci, qui définit bien les ambitions de son travail d'artiste.

-Votre album s’intitule Suppléments de mensonge... Que signifie cette étrange expression ?

Il s’agit d’une formule de Nietzsche, piochée au beau milieu du Gai Savoir : une association incongrue, qui a séduit mon côté collectionneur de mots. Et puis, récemment, un cancérologue affirmait à la télé que son nouvel ouvrage disait exactement le contraire du précédent. Même en sciences, il n’y aurait donc ni vérité, ni mensonges, seulement une frontière ténue entre les deux. J’aime les menteurs, surtout les menteuses. Chez les femmes, ce petit arrangement avec la réalité constitue une seconde nature – maquillage, talons... Cette fascination pour les "enjoliveurs" s’explique surtout par ma propre incapacité à mentir : avec mes yeux clairs, j’ai toujours l’impression qu’on voit mon cerveau, que des clignotants rouges s’allument lorsque je mens. Je me sens donc complexé, je dis toujours la vérité, mets les pieds dans le plat et casse l’ambiance...

-Ecrire des chansons, n’est-ce pas justement une manière de mentir pour rejoindre la vérité ?

Au départ, j’ai composé des chansons parce que je n’arrivais pas à m’exprimer : je bégayais, je ne savais pas construire de discours, ni élaborer des phrases (mes textes constituent des suites de mots, d’images brutes...). Avec les chansons, j’ai pu briser ces barrières, effacer les tabous, retrouver ma liberté. Avec la même matière – les mots –, je secrète une sorte d’autobiographie mensongère et lyrique, au plus proche de la vérité. Lorsqu’on s’approprie un autre langage, on devient disponible pour raconter le Vrai, traverser les miroirs...

-Votre dernier album, Scandale Mélancolique, date de 2005. Qu’avez-vous fait depuis ?

Dans ce laps de temps, j’ai composé intégralement un autre disque, Itinéraire d’un naufragé, jamais édité. J’ai aussi collaboré avec Paul Personne. Ce qui, au départ, devait n’être qu’une parenthèse pour l’enregistrement de son album, s’est transformé en succession de concerts, festivals, sessions promo... J’étais épuisé, moralement et physiquement : la machine a cassé avant la fin de la tournée. On m’a mis en vacances forcées cinq mois, et j’ai consacré le reste de l’année à reprendre souffle, à reverdir pour secréter de nouvelles chansons, dans une forme de résurrection. Après ce burn out, je n’avais pas envie de reprendre cet Itinéraire... J’avais soif d’avenir, besoin d’écrire des textes plus positifs, de consacrer mon énergie à de nouvelles explorations.

-Dans votre livret, présenté comme un recueil de poèmes, avec des citations de Catulle, Tolstoï, Aloysius Bertrand... vous apparaissez aux côtés d’un corbeau, oiseau annonciateur de la mort...

De même que le crâne représente Shakespeare, le corbeau symbolise pour moi Edgar Poe. On le retrouve aussi chez Rimbaud, Van Gogh, Ferré, et chez certains poètes de la beat generation. Dans mon imaginaire, il incarne la poésie. Or, qui ose parler de la mort, hormis le poète ? Si je tenais bien mon rôle de chanteur de variété, j’aurais choisi un cygne, un perroquet, une hirondelle, symboles consensuels. Mais je n’ai jamais écrit pour être joyeux. Quand j’écoute Ferré, je ne vais pas chercher la gaîté, mais quelqu’un qui partage des moments de tristesse, de solitude, quelqu’un qui puisse être un support moral, autant qu’un tremplin vers le bonheur.

-Lors de plusieurs interviews, vous avez avoué : "mon vrai luxe, c’est le silence" ? Y’a-t-il un recul de la musique dans votre vie au profit de la poésie ?

Je dispose d’énormément de temps et d’espace, ce qui permet de lire beaucoup, de goûter le silence et les voyages au fil des pages, plutôt que de s’abîmer dans une vie excessive. La lecture d’Homère constitue par exemple un merveilleux périple... Après mon burn out, j’ai été obligé de suivre une cure de désintoxication. Et comme le raconte l’auteur de polars américain James Crumley : c’est infernal tout ce qu’on peut lire quand on arrête de picoler ! La poésie et l’alcool procurent la même ivresse, les mêmes rêves !

-Vous avez confié la composition musicale de vos chansons à d’autres (JP Nataf, Arman Méliès, Ludéal...), pour pouvoir vous concentrer sur l’écriture des textes. Quel rapport avez-vous aux mots ?

J’ai essayé d’écrire autre chose que des chansons : pièces de théâtre, nouvelles, bouts de romans... En vain. Je ne suis fait ni pour la phrase, ni pour la prose. J’aime balancer des images en crachant des mots, au plus proche de l’oralité, à la manière d’un Céline, d’un Joyce, d’un Artaud ou d’un Lautréamont. Quand on a goûté à la littérature, on essaie de repousser au plus loin les limites des mots, de trouver une langue pour toucher l’essence du monde.

-Y’a-t-il alors une sorte d’acte divinatoire dans l’écriture ?

Dès lors qu’on s’isole pour secréter des mots, on finit par perdre de vue cette solitude : un moment magique, une transe, hors du temps et de toute norme, qui fait que l’on oublie les heures passées devant la page blanche pour accéder au miracle. Les mots se débrouillent entre eux. On devient médium, issu de l’avenir et dirigé vers le futur.

-Vous avez grandi au travers de vos chansons... Quel bilan en tirez-vous ?

A la manière du facteur Cheval, qui ramenait ses trésors de tournée pour bâtir son "palais idéal", ou d’un Dylan, auteur de l’album Bringing it all back home ("En ramenant tout cela à la maison"), je glane les matières qui forgent celle de mes chansons, balises posées ça et là, qui content mon existence. Il y a donc un lien au futur, mais aussi une relation au passé, en même temps qu’une très forte connexion au présent...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Zeeman le Jeu 10 Mar - 2:50

Je trouve cette interwiew très intéressante également.

Pour dire mon mot sur HFT :

Je l'ai découvert à l'époque de "Soleil Cherche Futur". Un tel choc que dans la foulée je me suis procuré tous les disques précédents. Et j'aimais d'un même bonheur ses clowneries des 3 premiers que son "je retire mon nez rouge" à partir du 4ème.
Mon dernier achat était "Eros Uber Alles", que j'ai adoré avec la même force que les autres.
J'ai décroché à partir de ceux qui ont suivis. J'ai trouvé qu'il commencait à tourner en rond, ou alors je ne me sentais plus en phase, ou peut-être aussi qu'il fallait que je tue le père (j'avais mon propre chemin à faire)... et si ses textes demeuraient intéressants, je trouvais que la musique ne les mettait plus en valeur ; il n'y avait plus la chatoyance des arrangements de Tony Carbonare ni les riffs transcendants de Claude Mairet...

Cependant, je suis toujours resté en alerte à chacune des manifestations de Thiéfaine, j'ai même toujours conservé un battement de coeur à l'annonce d'une sortie d'album ou d'une affiche de concert...




Zeeman
Nouveau

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 10/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 10 Mar - 3:45

Ah quelqu'un qui cite Tony Carbonare et surtout Claude Mairet, là on sait tout de suite que son interlocuteur connait son petit Thiefaine illustré par coeur...Smile

Bon moi sans avoir été jamais un grand fan, j'ai toujours eu de l'affection pour son univers, sa vision assez négative des êtres et des choses, sa manière de contourner les sentiers battus de la corde sensible usinée pour le commun par la variété verdâtre française.

J'avais 14 ans quand un après midi le frère ainé d'un camarade de classe m'a fait écouter "Dernières Balises Avant Mutation" (ce titre et sa pochette sinistre) et cette découverte a été loin d'être anodine.

D'ailleurs j'ai eu l'opportunité de lui serrer la main un jour et lui ai rappelé l'anecdote...
- Vous avez flingué mon insouciance avec ce disque.
- (lui rigolard) Ah bon et je devrais peut être m'en vouloir ?
- Arf....je ne sais pas mais vous avez raison, plusieurs années après force m'est de constater que les choses sont bien telles que vous les décrivez dans vos chansons...
-(lui sourire de connivence)...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

XROADS 38

Message  stessa1 le Ven 15 Avr - 8:22

Salut à tous,

Je voudrais acheter le numéro 38, il semble être épuisé. Est-ce le cas ?

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt la discussion sur HFT. Pour moi c'est de loin le meilleur chanteur/musicien français. Entendre les deux nullos de chez Ruquier dire qu'ils aimaient beaucoup sa musique m'a quand même fait gerber. Mais bon...

Suppléments de mensonge m'a un peu déçu. Après avoir entendu le sublime "Ruelle des morts", je me suis dit, ça y est, Thiéfaine est revenu ! Faut dire que le CD avec Personne n'était pas terrible. Ensuite, le reste de l'album se délite un peu. Mais ça tient la route.

J'ai bien aimé la contribution de Lee Oswald "il a flingué mon innocence" (même s'il radote, il le répète deux fois dans le topic, on a compris qu'il avait parlé avec Thiéfaine...).

Dans mon cas c'était plus simple, je n'avais pas d'innocence à flinguer. Mais je me rappelle bien la première fois que j'ai écouté thiéfaine, c'était quelqu'un qui m'avais pris en stop, sur son autoradio. J'ai pris un grand coup dans la tronche.

Thiéfaine m'a appris une chose : vivre en gardant les yeux grand ouverts. Après tout on a qu'une vie, autant en rester maître...

Salut à tous et portez-vous bien, comme dirait l'autre

stessa1
Nouveau

Nombre de messages : 3
Age : 104
Localisation : Campagne profonde
Date d'inscription : 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

X ROADS 38 (BIS)

Message  stessa1 le Ven 15 Avr - 8:43

Le seul endroit sur le Net où j'ai trouvé à acheter ce numéro, c'est sur PriceMinister : un vendeur de ce site en vend 11 (!) à 16,70 euros pièce !!

sans commentaires

stessa1
Nouveau

Nombre de messages : 3
Age : 104
Localisation : Campagne profonde
Date d'inscription : 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Hugues le Ven 15 Avr - 13:02

Est-ce que ce vendeur n'a pas comme pseudo un truc du genre "chouquette?" lol! Trop fort

Bonjour stessa1. beer

J'espère que t'as rien contre les smilies kap ni le tutoiement box2

Chaque intervention d'un nouvel inscrit agite ce forum de légers soubressauts. old

Je n'ai jamais écouté Thiéfaine, sinon. Boulet


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

anciens numeros Xroads

Message  bouldo le Ven 15 Avr - 16:02

Va voir sur Ebay, il y a quelqu'un que je connais bien (puisque c'est moi) qui vend des anciens numéros de Xroads.

bouldo
Nouveau

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Quiet Man le Ven 15 Avr - 16:25

Signalons quand même que les anciens numéros (non épuisés) sont tous disponibles à prix coûtant au siège du journal, ici:

Bandits Company
Chemin des Hauts de Buisson
95430 AUVERS SUR OISE

crossroads@banditscompany.com

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Hugues le Ven 15 Avr - 20:34

bouldo a écrit:Va voir sur Ebay, il y a quelqu'un que je connais bien (puisque c'est moi) qui vend des anciens numéros de Xroads.

Ah, je croyais que c'était onze exemplaires du numéro 38 qu'on vendait!

Bon, ceci étant dit, 16 euros pièce, tu rêves des genoux, comme disait ma grand-mère!

Compte là-dessus et bois de l'eau! Aurait ajouté mon grand-père.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

XROADS 38

Message  stessa1 le Sam 16 Avr - 10:43

Non, rien contre le tutoiement, les smileys et tutti quanti

Bon comme signalé par QuietMan, pas de pb puisque le numéro est dispo. D'ailleurs le rédac chef me l'a confirmé en répondant à un MP.

Hugues, si tu ne connais pas HFT, procures-toi d'abord un live (En concert Vol. 2, Bercy, etc.). Si t'aimes pas c'est que c'est pas pour toi tongue

stessa1
Nouveau

Nombre de messages : 3
Age : 104
Localisation : Campagne profonde
Date d'inscription : 15/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: HUBERT FELIX THIEFAINE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum