Don't Come Knocking - Wim Wender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Don't Come Knocking - Wim Wender

Message  Laurent78 le Dim 7 Mai - 14:27

Sur un coup de tête, je me suis pris ce film, et comme il y avait un coffret avec Land of Plenty pour 24 Euros, j'ai pris les 2.

Je ne suis pas cinéphile, j'ai eu l'instinct que ça pouvait me plaire. J'ai hésité avec Big Fish.

Ai-je fait un bon choix selon vous ?


Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't Come Knocking - Wim Wender

Message  Vintage le Dim 7 Mai - 16:55

A mon avis "DOn't Come Knocking" va te plaire, y'a un coté country non négligeable!!
et puis surtout, il est très bon ce film.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't Come Knocking - Wim Wender

Message  Yves Gitton le Dim 7 Mai - 20:42

Voilà Laurent le commentaire que j'avais fait au sujet de ce film, si ça t'intéresse ...dans mes 3 meilleurs films 2005 .
Au fait, as-tu apprécié 3 enterrements ? cheers
Don't come knocking

Vu dans des conditions idéales, en plus, pour ce western contemporain et crépusculaire, à Rouen, dans une salle ancienne et immense, "le Melville", pas étonnant avec un nom pareil, on sent que le patron apprécie les bonnes choses . Pas de friandises fluos et pop-corns aux prix crapuleux, de la place, plus qu'il n'en faut pour allonger ses santiags, même garnies d'éperons, un écran immense pour galoper dans les paysages fordiens, un son impec pour apprécier la musique de T Bone Burnett . Un vrai film crossroadien quoi !

J'ai relu à mon retour l'interview de Wenders donnée à Eric Coubard et le texte qui l'accompagne, c'est tout à fait ça !

Les paysages, l'adieu au western, Hollywood, Edward Hooper, l'indien dénaturé, la country-blues ténébreuse, l'hommage aux anciens avec la présence d'Eva Marie Saint, des acteurs au top et puis un tas de plans inoubliables comme la scène de ménage devant la vitrine du fitness club, la longue attente de Shepard sur ce canapé défoncé, le célèbre cow-boy sequestré par un congrès de manucures hystériques ...Et une histoire touchante et houleuse de retrouvailles familiales ...

Du cinéma sur le cinéma sans intellectualisme et un scénario solide qui fleure bon la poussière et le Charlie Daniels

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don't Come Knocking - Wim Wender

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum