étudiants-CPE

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Hugues le Jeu 23 Mar - 21:45

J'ai vécu entouré d'enseignants, et leurs témoignages m'ont laissé penser que ça s'est plutôt bien passé avec les emplois jeunes. J'ignore quel est le bilan général de cette initiative d'emplois jeunes au niveau des statistiques. Une chose est sûre, on ne peut pas mettre l'emploi jeune dans le même paquet que le CPE, les clauses de contrat ne sont pas les mêmes.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Hugues le Mar 28 Mar - 21:17

Pour rebondir sur la réaction de notre ami belge d'il y a quelques jours, je partage son sentiment: je suis heureux qu'en France on manifeste massivement pour défendre des droits élémentaires. C'est rassurant de voir qu'on a encore quelque décence morale par rapport à une politique d'un pragmatisme cynique de droite à chier. Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Laurent78 le Mer 29 Mar - 14:56

Jungleland a écrit:
quand à savoir si on ne vit pas sur la même planète je ne sais pas mais en tout cas ce qui est certain c'est que la majorité des jeunes des cités n'y sont pas défavorables parce qu'à leurs yeux "c'est mieux que rien" - c'est certainement pas la panacée mais c'est pas pire que ce qu'ils ont actuellement


Oui, là je suis d'accord. Faut arrêté d'être hypocrite : de nombreux jeunes sont dans la précarité. Si le CPE permet d'embaucher plus facilement, ça fait de l'experience en plus, des mois travaillés, donc du chomage perçu à la clé si ça s'arrête !

DES TEMOIGNAGES SUR TELERAMA:
http://www.telerama.fr/debats/edito.asp?art_airs=WEB1002408&srub=1


Kader, 21 ans, non diplômé, chômeur

« J’ai arrêté l’école en 3e. Je voulais faire de la vente mais on ne m’a proposé que des formations de tourneur-fraiseur ou de chaudronnerie. Je devais pas avoir la gueule d’un vendeur… Je me suis retrouvé livré à moi-même. Il y a un an, j’ai accepté une formation par alternance de six mois pour être cuisinier. Cela ne me plaisait pas mais j’avais besoin d’argent. J’étais payé 232 euros par mois, mais c’était déjà ça. Depuis, je me débrouille : j’ai été figurant sur le film L’Esquive, je fais des marchés et, en parallèle, je démarche des magasins avec mon CV sous le bras, je réponds à des offres ANPE…Comme je n’ai pas de diplôme, ni d’expérience, personne ne me donne ma chance. Dans ma cité, à Saint-Denis, on regarde à la télé tout ce bordel autour du CPE. Moi, je ne peux pas me payer le luxe de me plaindre comme les étudiants. Alors si le CPE peut me permettre de faire mes preuves, je suis preneur. »





http://www.telerama.fr/debats/edito.asp?art_airs=WEB1002407&srub=1

Emilie, 29 ans, bac + 5, job alimentaire en CDD

Emilie Kaba a 29 ans, et le sourire amer. « Dans les moments de déprime, je me dis que j’ai fait tout ça pour rien. » Tout ça, c’est un CV bien rempli : un bac, un BTS commerce international, un IUP d’aménagement du territoire et un DESS de développement durable, le tout agrémenté de stages. Au départ, Emilie ne tenait pas à s’embarquer dans des études longues.
« On m’a fait comprendre qu’avec un BTS je n’obtiendrais rien. Alors j’ai continué. » Elle qui croyait que son bac + 5, ses stages et son expérience professionnelle de trois ans à l’étranger feraient l’affaire, là voilà intérimaire, opératrice de saisie pour 1 000 euros par mois, CDD dans une banque ou standardiste dans un centre d’appels.
Pas assez expérimentée pour les uns, trop diplômée pour les autres. « Quand on en arrive, pour être embauchée, à rayer les mentions licence et maîtrise dans son CV, c’est qu’il y a un problème. » « Abrutie » par ces journées trop longues aux tâches répétitives, consciente de prendre la place de quelqu’un de moins qualifié, Emilie finit par délaisser les jobs alimentaires. « Je voulais me consacrer à fond à la recherche d’un travail dans ma branche : quand j’ai vu ce que me donnaient les Assedic, 690 euros mensuels, ça m’a tout de suite calmée. » Retour à la case départ, avec, cette fois, un CDD fourre-tout chez AB Productions : « Je réponds au téléphone, je saisis des contrats… Au moins, j’ai un peu de temps pour chercher à côté. » En attendant de trouver, il faut affronter le quotidien. « Entre le loyer, le téléphone et Internet, il ne me reste parfois que 50 euros pour le reste du mois. » Et puis il y a le regard des autres. « A chaque réunion de famille, les mêmes questions reviennent : alors, t’as toujours pas trouvé ? Comment ça se fait ? » Emilie voudrait expliquer que sa situation ne reflète pas sa formation, qu’elle aspire à autre chose. « Il faudrait rentrer dans les détails. Du coup, je me tais, j’élude, j’ai honte. » Bientôt, Emilie aura 30 ans. Cet anniversaire, elle n’est pas pressée de le fêter. Car sur le marché du travail, elle le sait, « la trentaine, c’est le couperet ».




Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Laurent78 le Mer 29 Mar - 14:59

ACHO a écrit:Désolé, mais entre la gauche et la droite, y'a pas photo. La droite est cent fois pire.

En quoi ? Moi je ne vois pas de différence réelle.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Laurent78 le Mer 29 Mar - 15:03

Intéressant ce que tu dis Bottleneck. Mais faut avouez que les emplois jeunes, etc ... sont utiles à l'école.

Moi niveau précarité, j'ai été quelques mois prof de math vacataire. Malgré ça, je ne regrette pas ce choix, c'était passager, mais pas sans risque. Et j'ai bien fait, bien que je fûs pas former pour être prof de math, en totale découverte du métier, et pas le plus compétent ni pédagogue.

Ceci dit, malgré ce manque de formation ( c'est de l'auto formation comme on peut ), je pense avoir aidé pas mal d'élèves à acquérir des connaissances.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Yves Gitton le Mer 29 Mar - 15:55

Ces jeunes, cités par Laurent, se font des illusions. Chacun sait que la précarité et cette flexibilité qui revient comme un leitmotiv, on voudrait nous les imposer à tous comme une règle : jeunes sans qualification au sortir de l'école, étudiants "plus privilégiés", salariés plus âgés; les statuts précaires se sont multipliés, sous des gouvernements aux tendances politiques "opposés" (pas tant que ça, à mon avis..)
Tous les employés,dernièrement embauchés dans une banque, dont je connais la politique d'embauche, sont en CDD ou sont intérimaires, la plupart ont des formations très pointues et sortent de grandes écoles .
Ces jeunes, évoqués plus haut, pensent réellement qu'ils seront engagés définitivement ? Quelle naïveté ! Et pourquoi devrait-on tous subir le même sort et se résigner comme eux à être jetés sans ménagement ? Quelle ambition pour nos enfants !
Il faut deux ans à un patron pour s'apercevoir qu'un employé ne fait pas l'affaire !
Comment s'intégrer et faire des projets dans de telles conditions ? Allons nous tous devenir des travailleurs pauvres comme en Angleterre, bel exemple, où presque tout le monde bosse, pour des salaires que n'accepterait pas le plus conciliant de nos rmistes . Allez-vous promener dans les rues de Sheffield, présentée comme une réussite économique, et regardez les passants et parlez-leur des services publics .
Le Danemark, toujours présenté comme un modèle, qui aurait un système proche du CPE . Pourquoi n'ajoute-t-on jamais que les chômeurs danois bénéficient d'un suivi de formation et d'aides financières d'une qualité et d'une fiabilité incomparables à ce qu'on peut espérer en France .
Ces jeunes (de Télérama) ne se rendent pas compte qu'ils vont encore être trompés et s'enfoncer encore plus durablement dans l'exclusion et la précarité . Et leur condition va s'étendre à tous les jeunes . Arrêtons le nivellement par le bas, ayons des exigences et essayons de garder un peu de dignité !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Laurent78 le Mer 29 Mar - 16:09

bottleneck a écrit:
Tous les employés,dernièrement embauchés dans une banque, dont je connais la politique d'embauche, sont en CDD ou sont intérimaires, la plupart ont des formations très pointues et sortent de grandes écoles .

Quelle banque ? Avant de faire le prof de math vacataire ( maintenant, je suis prof titulaire ... mais pas en math Mr. Green ), j'étais en CDI dans la banque ...



bottleneck a écrit:Comment s'intégrer et faire des projets dans de telles conditions ? Allons nous tous devenir des travailleurs pauvres comme en Angleterre, bel exemple, où presque tout le monde bosse, pour des salaires que n'accepterait pas le plus conciliant de nos rmistes . Allez-vous promener dans les rues de Sheffield, présentée comme une réussite économique, et regardez les passants et parlez-leur des services publics .
Le Danemark, toujours présenté comme un modèle, qui aurait un système proche du CPE . Pourquoi n'ajoute-t-on jamais que les chômeurs danois bénéficient d'un suivi de formation et d'aides financières d'une qualité et d'une fiabilité incomparables à ce qu'on peut espérer en France .
Ces jeunes (de Télérama) ne se rendent pas compte qu'ils vont encore être trompés et s'enfoncer encore plus durablement dans l'exclusion et la précarité . Et leur condition va s'étendre à tous les jeunes . Arrêtons le nivellement par le bas, ayons des exigences et essayons de garder un peu de dignité !


Je suis d'accord avec tout ce que tu dis mais ...

- ces jeunes sont en précarités déjà. Et quoiqu'on dise, un jeune sans diplôme sera TOUJOURS précaire en France. On n'a pas d'ascenseur social en France. Donc autant qu'ils trouvent plus facilement du travail.

- "sans expérience". Combien de CV sont vierges d'expériences ? Au moins certains pourraient en avoir plus facilement.

- plus facilement de chomage et de RMI avec les différentes expériences au bout du compte. Oui pour certains, c'est 100 fois mieux que rien. Il faut penser à tout le monde.

Il faudrait surtout plus d'humilité en France, et arrêter de croire que les acquis sociaux sont acquis justement.

On est dans un pays qui a une poutre dans les yeux à force de raisonner sur le progrès, les acquis etc ...

La réalité est que la France n'est plus dans le TOP 2 economque de 1880-1900. Elle n'est plus que 6e je crois, et va continuer à reculer quand la Chine, la Corée, et le Brésil nous passeront devant.

Faut se faire une raison.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Hugues le Mer 29 Mar - 16:11

Laurent78 a écrit:
ACHO a écrit:Désolé, mais entre la gauche et la droite, y'a pas photo. La droite est cent fois pire.

En quoi ? Moi je ne vois pas de différence réelle.

Je rêve.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Hugues le Mer 29 Mar - 16:18

Laurent78 a écrit:Oui, là je suis d'accord. Faut arrêté d'être hypocrite : de nombreux jeunes sont dans la précarité. Si le CPE permet d'embaucher plus facilement, ça fait de l'experience en plus, des mois travaillés, donc du chomage perçu à la clé si ça s'arrête !

Il n'y a rien d'hypocrite là-dedans - moi aussi, j'ai un emploi précaire - ça ne m'empêche pas d'être contre le CPE par principe. Aucune précarité n'empêche d'avoir des principes. Ignorer l'indécence des clauses du CPE, c'est négliger l'importance des lois, des votes et de la politique.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Yves Gitton le Mer 29 Mar - 16:20

J'ai rencontré des emplois-jeunes qui étaient de bonne volonté et qui se sont rendus utiles . Mais j'aurais préféré pour le bien de tous, et des élèves en particulier, voir leurs missions accomplies par des personnels qualifiés.

Pour certains d'entre eux : motivés par l'enseignement, leur offrir la possibilité d'une vraie formation en alternance pour les rendre plus efficaces et les accueillir définitivement au sein des établissements qui manquent cruellement de profs, de surveillants, d'enseignants spécialisés, de médecins et d'infirmières scolaires...

C'est une politique de camouflage du chômage, influencée par des contraintes européennes teintées de libéralisme, une générosité feinte, derrière laquelle se cache un désengagement de l'Etat.

Si l'on dit s'inspirer des modèles socio-économiques scandinaves, il faudrait avoir l'honnêteté de les décrire complètement, plutôt que d'en souligner uniquement les aspects les plus "libéraux" (en apparence seulement) et d'gnorer dans le même temps les solides mesures sociales, qui les accompagnent, mises au point et acceptées collectivement au sein d'institutions réellement démocratiques .

En France , et pour en revenir au CPE, bonjour la concertation et le 49.3 !! Que nos énarques, chefs d'entreprise et syndicalistes enfilent leurs anoraks et partent faire des stages en Europe du Nord ou au Canada, l'air y est vivifiant !!

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Hugues le Mer 29 Mar - 16:25

bottleneck a écrit:Allez-vous promener dans les rues de Sheffield, présentée comme une réussite économique, et regardez les passants et parlez-leur des services publics

Oui, c'est comme Londres et le soi-disant "succès" de sa loi payante pour circuler en centre-ville: seuls les riches y circulent, du coup. Le maire de Paris fait bien de ne pas suivre cet exemple.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Yves Gitton le Mer 29 Mar - 16:32

Pour répondre à Laurent, ma femme travail au siège d'une grande banque parisienne, où elle ne croise que de stagiaires, intérimaires, CDD et ...des CDI (quand même...) Tu sais la banque qui fait des bénéfices énormes chaque année, mais qui malgré tout utilise, à son profit seulement, toute la gamme de formules d'embauches précaires que l'on met généreusement à sa disposition .

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Laurent78 le Mer 29 Mar - 16:35

bottleneck a écrit:Pour répondre à Laurent, ma femme travail au siège d'une grande banque parisienne, où elle ne croise que de stagiaires, intérimaires, CDD et ...des CDI (quand même...) Tu sais la banque qui fait des bénéfices énormes chaque année, mais qui malgré tout utilise, à son profit seulement, toute la gamme de formules d'embauches précaires que l'on met généreusement à sa disposition .

J'ai eu la chance immense d'être en CDI à la Société Générale peut de temps après avoir fini mes etudes. Mais c'était en 2001, les choses ont brusquement changé après.

Et oui en effet, depuis mon départ, j'ai eu confirmation de pas mal d'abus. CDD renouvellé sans arrêt.

Mais je comprends tout votre point de vue à toi et Acho. Et comprends mieux qu'on puisse être contre.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Vintage le Mer 29 Mar - 16:36

Les emplois jeunes n'étaient pas qu'à L'éducation nationale mais dans les collectivités territoriales, les associations et les petites collectivités locales.
Dans mon ancien boulot, j'avais pour aide des emplois jeunes mis à ma disposition par les mairies..

-ne vous inquiétez pas Monsieur Vintage, l'emploi jeune s'en chargera. Vous ne pouvez pas venir Samedi Monsieur Vintage, ne vous inquiétez pas l'emploi jeune sera là. Même s'il finit son travail Vendredi, il viendra Samedi, il n'a pas le choix...ils sont facilement interchangeables....

De toute façon en France, il n'y a pas de croissance comment voulez-vous trouver un emploi stable...

ET bien heureux ceux qui donnent des leçons de morale sur la mobilité du travail, ceux là restent accrochés à leur place comme de petits commenceaux au buffet du coktail!!!

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: étudiants-CPE

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum