Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Laurent78 le Lun 20 Fév - 0:51

Comment Crossroads choisissent leur "critic-rock" ? Il y a quelques personnages qui sont pour le moins impopulaires, et pire, plus que décriés en terme de compétence journalistique et honnêteté.
Bref, ça peut décrédibiliser un journal tout ceci.

Comment opérez vous pour choisir les chroniqueurs ? Votre priorité est elle d'avoir avant tout des fans de musique dont les connaissances mises bout à bout, couvre l'ensemble des musiques diffusés chez nous ? Avant d'avoir des qualités d'écriture propre ?


Merci pour votre réponse.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 11:43

je me sens particulièrement visé par ta question sans fondement aucun, mais je me sens aussi solidaire de mes collègues.

1) frenchy et vintage ont organisé un forum. ce sont des potes, et eux ils aiment mes écrits, pas de chance. trouve-moi un autre magazine où les lecteurs sont invités à s'exprimer sur leur magazine ou entre eux ?????

2) le goof a DEJA répondu à ce genre de questions : pas contents, allez voir ailleurs. tu as remarqué que notre boss est quasi absent du forum, de même que 95% des rédacteurs. on en a marre de se faire chambrer par des grincheux et des je sais tout.

3) tous les rédacteurs/trices du magazine sont compétents. ils ont des caractères et des styles différents, point-barre.

4) en termes d'étude d'impact, on peut considérer, vu le chiffre des ventes, que crossroads touche potentiellement au moins 80OOO lecteurs. le forum compte +- 200 inscrits. parmi ces 200, au moins 20 qui ne font que rouspéter du matin au soir. 20 sur 80000, c'est une majorité ou une ridicule minorité ?

5) attitude de cette minorité . esprit obtus, souhait que le magazine ne publie QUE des choses qui les passionnent QUE EUX.

6) autre attitude : se défouler, agresser, comme sur TOUS les forums du monde, caché derrière son petit écran.

7) mais je constate que les fans de rock qui participent à des forums sont partilièrement violents, sectaires, tristes, bloqués, religieux. je vis AUSSI dans d'autres milieux, j'y rencontre AUSSI des gens zarbis, c'est humain et statistique, mais dans le lectorat rock, l'intolérance, la bêtise et la méchanceté atteignent des sommets sans nom.

et Cool les lecteurs satisfatis écrivent beaucoup moins souvent. ils achètent le mag, essayent d'en jouir et voilà. j'ai bossé pour un autre mag, pour une télé : 9 lettres sur 10 sont de haine. donc, puisque nous sommes inompétents, crée ton propre magazine, où tu pourras TE lire. sache que ça coûte très cher et que les banques sont radins.

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Hugues le Lun 20 Fév - 13:14

psamain a écrit:2) le goof a DEJA répondu à ce genre de questions : pas contents, allez voir ailleurs. tu as remarqué que notre boss est quasi absent du forum, de même que 95% des rédacteurs. on en a marre de se faire chambrer par des grincheux et des je sais tout.

c'est pas pour ça que les rédacteurs ne viennent pas sur le forum: le gros pourcentage n'y est jamais venu, parce qu'il n'en a pas le temps (la plupart sont des bénévoles qui travaillent le jour), et puis parce qu'ils n'ont pas forcément envie de discuter non plus. Déjà sur la liste perso des rédacteurs, personne ne discute.

3) tous les rédacteurs/trices du magazine sont compétents. ils ont des caractères et des styles différents, point-barre.

La compétence est relative. Tout le monde a des compétences. Maintenant, croire que tout le monde est compétent, c'est un peu la vie en rose, tout le monde il est beau. Le sens critique, c'est fait pour les chiens? Les lecteurs de Crossroads sont, logiquement, des passionnés de musique, et il est naturel qu'ils reprochent à des rédacteurs ne dire des bêtises.

parmi ces 200, au moins 20 qui ne font que rouspéter du matin au soir

Ceci est complètement faux. Je fréquente beaucoup ce forum et je n'y lis pas des reproches du matin au soir.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 13:43

les chiens aboient ...

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Americana le Lun 20 Fév - 14:39

Pourquoi vouloir toujours tout bouziller comme des enfants gâtés qui veulent casser leur jouet ???? J'ai vraiment l'impression que vous ne vous éclatez que dans les rapports de force ! y'a pas qu'çà dans la vie, y'a aussi l'échange, le dialogue.
Vous ne vous rendez pas compte de la chance qu'on a de pouvoir parler musique, ciné, littérature à des gens qui sont sur la même longueur d'ondes, de pouvoir dialoguer presque en direct avec le Goof, avec ses chroniqueurs (tous de talent je persiste à le dire!!!), à partager nos goûts, à s'en découvrir d'autres ? moi je viens ici pour me détendre, pour faire perdurer la joie de lire Cross, pour rencontrer des gens intelligents, d'une grande culure musicale, pour rigoler aussi de leurs bons mots, alors les engeulades ça met du piment de temps en temps, mais à force ça devient grotesque et puéril !!! et c'est vrai qu'à la longue ça risque de dégoûter le peu de gens qui osent s'exprimer (ils sont pas légion, croyez-moi).
Mais bon j'ai l'impression d'avoir déjà eu cette réaction là y'a pas longtemps, je sais je me répète... mais chaque fin de semaine ça dérape sec ici, c'est la pression de la semaine qui éclate ?

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Catfish le Lun 20 Fév - 15:10

Americana a écrit: à force ça devient grotesque et puéril !!!
La discussion est un art difficile. Alors parvenir à s’engueuler en toute amitié… c’est l’Olympe.
Enfin, mieux vaut des grandes gueules que des culs de poule… Mais c’est vrai que voir la moitié du forum consacré à ragngnater, ça gonfle. Soyons moins susceptibles, mes frères, amen.

Catfish
Langue pendue

Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 06/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://fabienma.club.fr/annu-art

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 15:20

americanaille, je crois avoir déjà écrit 10000 fois la même chose que toi sur ce forum.

raison pour laquelle je n'y viens que très rarement.

et quand je zieute, inévitablement, il y a un topic qui vise à me massacrer. la plupart du temps par mes collègues comme dkelvin ou acho. je me demande bien pourquoi, parce que leurs textes dans le mag sont différents des miens, mais bons, ils ont leur creneau. moi, ne me parle pas de country ou de doom, ça me pompe, mais des lecteurs ont besoin des chanteuses de acho ou des braillards de dkelvin, comme des groupes pompeux de b herr, ou blues de tony. quand goffette consacre 325 pages à john butler, je trouve qu'il exagère, mais pourquoi pas ? quand pintoux analyse avec un sérieux de pape les lyrics de lennon, c'est un peu fort de café, mais pourquoi pas ? c'est ça un magazine : différentes voix, différents styles de musique, mais y comrpis mes collègues ne le comprennent pas, comme si le mag leur appartenait.

effectivement, ce forum devrait être beaucouplus amical, bien d'accord. donc, commence ton texte sur bowie à ibiza ... j'ai vraiment envie que les lecteurs écrivent, juste retour des choses, monnaie de la pièce, eux qui nous lisent.

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Americana le Lun 20 Fév - 15:27

Comme je l'ai déjà dit à Jérôme, c'est un métier d'écrire et je vous salue tous bien bas !!!!
ç'aurait été mon rêve, mais trop flemmarde, trop bête, j'ai pas les ficelles, les trucs, les réflexes, les mots... pourtant j'essaye d'écrivaillonner des choses de temps en temps, c'est spontané, ça vient vite et tout seul, mais quand je relis, aie, aie, aie !!!!!
Enfin j'ai pas peur du ridicule, t'as vu j'ai bien répondu à votre sollicitation !!!! m'en fous personne me connaît ici !!!!!!!

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 16:10

je ne sais pas dans quelle région de la douce france, cher pays de mon cul, aha ha, tu habites.
mais pour des personnes comme toi, qui vivent ce que tu vis, il existe des ateliers d'écriture.
non basés sur la technique, le progrès ou la strucure, bref, pas basés sur la littérature.
mais basés sur la force du groupe, l'inconscient de ce groupe-là, ce jour-là. ils utilisent des jeux poilants pour faire surgir du texte, n'importe quel texte, qu'on ne retravaille pas. les fautes sont admises, l'orthographe ne compte pas, les gros mots sont permis, les autres langues aussi. le but est de FACILITER le jaillissement de textes et d'essayer que les personnes prennent confiance. en gros, la source, c'est l'écriture automatique et les jeux de perec. ça marche tellement bien qu'ils font aussi des ateliers oraux avec des analphabètes.

tu penses quoi, à part ta prochaine bière ?

quant à jérôme, c'est mon pote.

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Hugues le Lun 20 Fév - 16:44

psamain a écrit:et quand je zieute, inévitablement, il y a un topic qui vise à me massacrer. la plupart du temps par mes collègues comme dkelvin ou acho.

Ah, je t'ai massacré quelque part, moi? A part avoir répondu à certains de tes messages d'hier, où tu as fait fort dans l'absence de nuance, je vois pas...

De toute évidence, dire n'importe quoi ne t'empêche pas de respirer, c'est bien là tout le problème. Je vais essayer de ne plus te lire, à la longue c'est fatigant d'écarquiller les yeux.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Americana le Lun 20 Fév - 16:46

J'pense que c'est bien mais pas pour moi, j'suis une solitaire, j'aime pas les groupes, ou alors comme le ciné deux fois dans l'année, et en général je préfère en baver toute seule que demander de l'aide, je sais c'est con, mais nulle n'est parfait ! Alors je resterai une obscure jusqu'à la fin de ma vie (dans ce domaine là bien sûr) heureusement que je me défoule dans d'autres !!!
Quant à ma prochaine bière ben ça sera pas avant vendredi, faut faire gaffe on a vite fait d'y prendre goût à ces petites choses raffraîchissantes, douces-amères, qui font tant de bien au palais !!!

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 18:19

amère ricana, j'avais compris que tu es solitaire, je te donnais une tite info.

à vrai dire, j'aime assez bien ta gentilesse.

à+
p

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 18:20

acho : localisation : aucune

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Yann G. le Lun 20 Fév - 18:44

Laurent78 a écrit:Comment Crossroads choisissent leur "critic-rock" ?
Merci pour votre réponse.

Au pif ...
Et c'est pas plus mal.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  psamain le Lun 20 Fév - 18:49

alors suivant que le goof avait

le nez creux

le nez chargé de poudre

le nez chargé de crottes

le nez sur son clavier

le nez dans la M.... de sa femme

le nez dans la culotte de asia argento,

ça donne nous, les chronqiueures, ah ah !

porco, thanks, you made my day !

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  GOOF le Lun 20 Fév - 20:37

Hello,
Pas mal de soucis informatiques, donc de retard… Bref, pas trop le temps de vous lire ces jours-ci (ni d'alimenter le blog, sorry about that).
le choix des rédacteurs ? Vaste sujet.
Je dirais que j'agis d'instinct en premier lieu, sur un rapport humain en second, la compétence vient donc avec le premier et l'honneteté avec le second.
J'aime aussi que ceux qui participent aient leur propre patte. Les qualités d'écriture ne sont pas les mêmes, mais ceux qui pêchent un peu de ce côté-là se rattrapent en y mettant deux fois plus de passion. Et il faut aussi laisser un peu de temps au temps. La qualité d'écriture vient en écrivant.
De manière plus globale, j'essaye de couvrir le spectre qui nous ait implicitement imparti (roots et rock), même s'il nous manque encore quelques belles cartes à jouer (un spécialiste rockab', par exemple, ou quelqu'un qui puisse parler de country music pur jus sans m'ennuyer ou sans tomber dans le syndrome chapeau de cowboy).
Ceci étant dit, non Crossroads n'est pas parfait, mais je vous défie de trouver une revue "culturelle" ayant autant d'âme. C'est bien ça, l'essentiel. Relire mon dernier édito, dont le sujet est voisin.
A+
CG

GOOF
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Americana le Lun 20 Fév - 20:46

psamain a écrit:amère ricana, j'avais compris que tu es solitaire, je te donnais une tite info.

à vrai dire, j'aime assez bien ta gentilesse.

à+
p

Je préfère pas que tu dises que j'suis gentille, on sait tous ce que ça veut dire !!!!

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Laurent78 le Mar 21 Fév - 0:29

psamain a écrit:je me sens particulièrement visé par ta question sans fondement aucun, mais je me sens aussi solidaire de mes collègues.

Tu fais pas l'unanimité c'est une évidence. Mais la question était plus globale puisque je voulais savoir comment étaient opérés les choix.

1) frenchy et vintage ont organisé un forum. ce sont des potes, et eux ils aiment mes écrits, pas de chance. trouve-moi un autre magazine où les lecteurs sont invités à s'exprimer sur leur magazine ou entre eux ?????

Je ne critique pas le magazine, et je conçois que pouvoir parler à ceux qui y bossent est un luxe. Mais t'es hors sujet là.

2) le goof a DEJA répondu à ce genre de questions : pas contents, allez voir ailleurs. tu as remarqué que notre boss est quasi absent du forum, de même que 95% des rédacteurs. on en a marre de se faire chambrer par des grincheux et des je sais tout.

Hors Sujet n°2

3) tous les rédacteurs/trices du magazine sont compétents. ils ont des caractères et des styles différents, point-barre.

Wahou, c'est formidable, un monde parfait en somme.

Dans compétence, tu parle :
- de qualité d'écriture ?
- d'honnêteté dans les chroniques ( ce qui signifie déjà écouter attentivement ) ?
- de choix des mots, bien pesés, murement réfléchis ?


4) en termes d'étude d'impact, on peut considérer, vu le chiffre des ventes, que crossroads touche potentiellement au moins 80OOO lecteurs. le forum compte +- 200 inscrits. parmi ces 200, au moins 20 qui ne font que rouspéter du matin au soir. 20 sur 80000, c'est une majorité ou une ridicule minorité ?

180 sur 80 000 si on suit ta "logique", ce sont ceux qui ne se plaignent pas.

Statitistiquement, ton raisonnement sur 180 personnes ne vaut strictement rien. Ta conclusion est donc totalement hasardeuse.

5) attitude de cette minorité . esprit obtus, souhait que le magazine ne publie QUE des choses qui les passionnent QUE EUX.

Hors Sujet n°3, on parlait du choix des chroniqueurs, pas des chroniques.


6) autre attitude : se défouler, agresser, comme sur TOUS les forums du monde, caché derrière son petit écran.

Hors Sujet n°4

7) mais je constate que les fans de rock qui participent à des forums sont partilièrement violents, sectaires, tristes, bloqués, religieux. je vis AUSSI dans d'autres milieux, j'y rencontre AUSSI des gens zarbis, c'est humain et statistique, mais dans le lectorat rock, l'intolérance, la bêtise et la méchanceté atteignent des sommets sans nom.

Hors Sujet n°5

psamain a écrit:et Cool les lecteurs satisfatis écrivent beaucoup moins souvent. ils achètent le mag, essayent d'en jouir et voilà. j'ai bossé pour un autre mag, pour une télé : 9 lettres sur 10 sont de haine. donc, puisque nous sommes inompétents, crée ton propre magazine, où tu pourras TE lire. sache que ça coûte très cher et que les banques sont radins.


Evidemment, pour te critiquer, il faut pour être crédible, écrire soi-même des chroniques. Si tu faisais des recherches en bionucléaire, peu de gens te critiqueraient sauf des gens calés.

Pour des choses plus "basiques" comme quelques lignes de français, beaucoup de gens sont crédibles pour te critiquer je le crains.

Quand je vois la quantité de hors sujet, de réponses à côté que tu peux faire rien que pour ce sujet, je mets vraiment en doute tes capacités à mener une critique qui ne tombe pas à côté, comme un cheveu sur la soupe.


Dernière édition par le Mar 28 Fév - 0:44, édité 1 fois

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Religionnaire le Mar 28 Fév - 0:37

Ca fait quelques temps (un peu plus d'un an peut etre) que je lis ce magazine et que je fréquente (irrégulièrement ce forum).
J'ai déjà participé à quelques fritades ici, en grande partie parce que j'aime le progressif, mais aussi car mes gouts assez larges incluent des groupes fréquemment rangés dans la catégorie "soupe commerciale"...

Les chroniqueurs qui fréquentent le forum, je les trouve volontiers snobs, réac voire idéalistes passionnés. Tous ces défauts sont pour moi aussi des qualités quand ils s'accordent avec mes gouts...
On adore tous cracher sur la musique de merde, mais on a chacun sa musique de merde... Et ça ce sera toujours aussi dur à accepter, que l'on soit chroniqueur ou non.

Meme si certains échanges ici m'ont proprement débecté, j'avoue revenir ici avec un certain plaisir parce que finalement ça en vaut la peine. J'apprends des trucs, je découvre de la musique que je n'aurais peut etre jamais découvert en lisant Rolling Stone ou Rock'n Folk, ni en errant comme une ame en peine à la Fnac ou à Virgin...

Je dois l'avouer, Crossroads est le meilleur magazine de zik que je connaisse et il doit forcément m'influencer dans mon activité de chroniqueur sur mon site perso...

J'aimerais vraiment que les chroniqueurs essaient d'éviter de rentrer dans un processus d'auto-victimisation sensitive, quitte à continuer de cracher leur venin comme bon leur semble.

Pour l'étude d'impact et la proportion de raleurs, je n'adhere pas à cette auto-réassurance. Je pense que les 80000 lecteurs sont de potentiels raleurs insatisfaits, comme moi et comme nous tous (chroniqueurs y compris).

Alors continuons à nous cracher dessus 80% du temps puisque selon moi les 20% restant valent la peine...

Religionnaire
Langue pendue

Nombre de messages : 215
Localisation : Chambre d'isolement no1
Date d'inscription : 23/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-rock.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Laurent78 le Mar 28 Fév - 0:51

Le snobisme est une forme de beauferie incurable du chroniqueur rock. Ils sont souvent des fils spirituels de Philippe Manoeuvre et c'est à croire qu'ils essayent de le battre sur ce terrain là.


Mais bon, ce sont les même choniqueurs qui sont lourdement critiqués pour des chroniques différentes en plus. On peut se voiler la face ensuite comme on veut.

Et dire comme pour la critique de Kate Bush qu'il y a des fans hardcores qui ne supportent pas la critique. Alors qu'on a parlé de malhonnêté et incompétence. Un nième réponse à côté en somme.


Malgré cela, evidemment que Crossroads vaut largement le coup. Les problèmes proviennent d'une REELLE minorité. Mais c'est tout le journal qui est critiqué, car forcément, les dérives de l'un sont fatalement soutenus par ceux qui dirigent le magazine. Normal du coup qu'une critique d'un chroniqueur soit globlisé au magazine.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Religionnaire le Mar 28 Fév - 1:07

Non, j'ai dit que je n'adherais pas à cette idée d'une minorité qui causerait tous les problemes.

Religionnaire
Langue pendue

Nombre de messages : 215
Localisation : Chambre d'isolement no1
Date d'inscription : 23/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-rock.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Frenchy le Mar 28 Fév - 2:40

Laurent78 a écrit:Ils sont souvent des fils spirituels de Philippe Manoeuvre et c'est à croire qu'ils essayent de le battre sur ce terrain là.

Ben moi je vais être franc. Ca me gènerait pas d'être ( parfois ) le fils de Manoeuvre car ce mec a écrit de très beaux papiers...
Beaucoup de gens écrivent parfois ici sans savoir...

Frenchy ( qui ne cherche pas du tout à écrire dans Rock And Folk )

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Hugues le Mar 28 Fév - 10:09

Frenchy a écrit:
Laurent78 a écrit:Ils sont souvent des fils spirituels de Philippe Manoeuvre et c'est à croire qu'ils essayent de le battre sur ce terrain là.

Ben moi je vais être franc. Ca me gènerait pas d'être ( parfois ) le fils de Manoeuvre car ce mec a écrit de très beaux papiers...
Beaucoup de gens écrivent parfois ici sans savoir...

Frenchy ( qui ne cherche pas du tout à écrire dans Rock And Folk )

Ah ben tiens, là Frenchy je te rejoins. Manoeuvre a ses défauts, certes, il est parfois insupportable à mon avis, mais il maîtrise son domaine et a écrit d'excellentes choses. Enfin, de toute façon tout le monde le sait, sauf les ignares ou les incompétents.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Laurent78 le Mar 28 Fév - 12:58

ACHO a écrit:
Frenchy a écrit:
Laurent78 a écrit:Ils sont souvent des fils spirituels de Philippe Manoeuvre et c'est à croire qu'ils essayent de le battre sur ce terrain là.

Ben moi je vais être franc. Ca me gènerait pas d'être ( parfois ) le fils de Manoeuvre car ce mec a écrit de très beaux papiers...
Beaucoup de gens écrivent parfois ici sans savoir...

Frenchy ( qui ne cherche pas du tout à écrire dans Rock And Folk )

Ah ben tiens, là Frenchy je te rejoins. Manoeuvre a ses défauts, certes, il est parfois insupportable à mon avis, mais il maîtrise son domaine et a écrit d'excellentes choses. Enfin, de toute façon tout le monde le sait, sauf les ignares ou les incompétents.


Sauf que certains "chroniqueurs" rock rivalisent avec manoeuvre pour les défauts, mais certainement pas pour la qualité de l'écriture !

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  etiennedylan le Mar 28 Fév - 15:33

psamain, je trouve que de tous les participants à ce forum, tu es justement le plus haineux dans tes propos!!! On discute de musique sur ce forum, tout simplement, je trouve même que l'ambiance est plus sereine depuis plusieurs semaines. Tu es plus interessant et posé sur ton blog. study study study study

etiennedylan
Langue pendue

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 17/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chroniqueurs de disques : d'ou ils viennent ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum