LEONARDO DI CAPRIO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Sam 4 Fév - 19:48

Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Sam 4 Fév - 20:04

axel a écrit:
Oui dans les films de jeunes paumés, violentés, handicapés, ça passe bien mais dans des rôles où il est sensé avoir baroudé, vécu plusieurs vies en une...c'est pipo et molo font du vélo.

Tu l'as vu jouer ce genre de rôle dans quel film?

et quand je lis cette comparaison entre hoffmann et lui, j'ai presque envie sur l'instant de devenir aveugle pour de bon!

Cite-moi un film où Hoffman joue à merveille un rôle de mec qui a baroudé, vécu plusieurs vies en une...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  thiad le Sam 4 Fév - 22:18

Zut encore un topic où j'ai rien à dire...tant mieux pour vous ? Qui a dit ça ? geek

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  fucking axel le Sam 4 Fév - 23:07

ACHO a écrit:
axel a écrit:
Oui dans les films de jeunes paumés, violentés, handicapés, ça passe bien mais dans des rôles où il est sensé avoir baroudé, vécu plusieurs vies en une...c'est pipo et molo font du vélo.

Tu l'as vu jouer ce genre de rôle dans quel film?
blessures secrète: enfance malheureuse, gamin qui cherche son identité et finalement arrive se libérer du joug du beau père malsain et violent et s'affirme.
Basketball diairy: enfance malmenée, diificulté à s'exprimer, milieu difficile.
Gilbert grape: enfant attardé dans une famille atypique: mère obèse, grand frère idéaliste etc...
et quand je lis cette comparaison entre hoffmann et lui, j'ai presque envie sur l'instant de devenir aveugle pour de bon!

Cite-moi un film où Hoffman joue à merveille un rôle de mec qui a baroudé, vécu plusieurs vies en une...
je n'ai pas dit ça sur dustin hoffman, j'ai jugé di caprio à part puis le jeu de celui ci que tu comparais avec...ce qui me sembles différent.
mais il évident que Dustin Hoffman a déjà montré des qualités et dans beaucoup de registre qu'il soit comique ou dramatique, des épaisseurs différentes: Tootsie, Macadam Cowboy, Lenny...Rain man...Le Lauréat etc etc
je n'ai pas comparé les rôles de l'un sur l'autre, juste l'interprétation.
Tu cherches à me convaincre à tout prix en voulant comparer des rôles que peut-être l'un ou l'autre n'a pas interpréter. je me fiche de la comparaison en soit vu sous cet angle, je dis que je ne la vois pas au niveau des interprétations mais si toi oui ben tant mieux!
pour tout te dire je ne changerai pas d'avis sur di caprio, j'ai dis ce que je pensais. barre.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Sam 4 Fév - 23:32

J'ai juste posé des questions auxquelles tu ne réponds pas, pour te démontrer que tes arguments contre Di Caprio ne tiennent pas. Qu'il ne te touche pas, soit ; mais que tu dises qu'il n'est pas capable de jouer des genres de rôles qu'il n'a pas encore joués, c'est plutôt cocasse. gy

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  fucking axel le Dim 5 Fév - 2:28

mais que tu dises qu'il n'est pas capable de jouer des genres de rôles qu'il n'a pas encore joués, c'est plutôt cocasse.

j'ai dit ça?
ah....
j'ai dit:"Tu cherches à me convaincre à tout prix en voulant comparer des rôles que peut-être l'un ou l'autre n'a pas interpréter".
Tu comparais bien alors si je ne m'abuse et si je vais dans le sens de ta question les acteurs par rapport à un rôle soit ce que j'ai évoqué plus haut "quelqu'un qui a baroudé, vécu, qui porte sur lui ses années d'errances et de solitude", tu soulignais justement et également que Di Caprio jouait en règle générale avec brillo ses rôles.
sinon pourquoi posé cette question:"donne moi un film où dustin hoffmann à endosser le même type de rôle?" c'est bien ça?
Réponse que je te donne donc suite à cette deuxième question où je te rappelle que c'est l'interprétation que je juge non pas deux acteurs qui interprèterait le même type de rôle et ce pourquoi ta comparaison me parait incongrue à ce niveau là et non pas de leur filmo.

Je ne peux juger ces deux acteurs sur un même type de rôle si similitude ou correspondance il n'existe pas. voilà ce que signifie ma phrase.Car si cela se trouve dans la filmo de Dustin Hoffmann ne figure aucun rôle qui ressemblerait à celui que Di Caprio a déjà lui endossé comme le personnage de Jack dans Titanic (que tu n'as pas vu) tout comme chez Di Caprio il n'existe pas de rôle comique comme a pu le faire par contre Dustin Hoffmann chez un réa comme Jay Roach avec la suite de mon beau père...(le titre m'échappe).
Je ne spécule pas sur un éventuel rôle ni ne critique alors une prestation qu'il n'a jamais donné ou qu'il pourrait donner.

tu me crois stupide à ce point ou quoi?
ou quoi apparemment...

je dis aussi que certains de ces personnages n'ont pas le relief qu'il suppose revêtir.
Dans un film avec hoffmann, j'oublie que c'est hoffmann, dans un film avec Di caprio, c'est toujours Di caprio même si leurs diverses prestations ne sont pas comparables au niveau de l'incarnation des personnages joués chacun respectivement.

je te donne juste mon impression par rapport à deux types de physique que je trouve totalement différents et par là même au niveau du jeu.
je ne vois alors pas l'objet de ta comparaison entre eux.

Sinon concernant la première question il me semblait avoir répondu également, c'était:
Tu l'as vu jouer ce genre de rôle dans quel film?

c'était plutôt vague et laissait supposer beaucoup de réponses possibles: soit 1 vu jouer des rôles d'enfants tourmentés?
donc je t'ai donné trois titres de films où il interprétait ce type de rôle.
soit 2 un type genre baroudeur, qui a vécu.
Si c'est ça oui alors je n'ai pas répondu et je le fais maintenant:
Jack dans Titanic est sensé justement avoir fait du chemin, rencontré comme il le dit des gens à la marge, lui même est un marginal, (ce qui séduit Rose(Kate Winslet) qui est comme l'oiseau en cage, privée de sa liberté) mais le masque qu'il porte alors et la façon d'être en rapport avec ce passé plutôt bohème ne se voit pas, on a du mal à le sentir présent.
Dans Gangs Of New York, c'est idem, il sort d'une maison de correction, il porte la vengeance dans son coeur, une rage qui devrait le tranfigurer, le faire sortir de son jeu habituel. c'est toujours comme je l'ai dit dans l'autre topic, son jeu reste au bord du cadre. il applique sa leçon comme un bon élève.
Dans Attrape moi si tu peux ou Aviator, par exemple, il semble être le même d'un bout à l'autre du film alors que ces personnages vieillissent, évoluent et là ça ne fonctionne pas totalement, ça me choque même.
Surtout que les personnages qu'ils jouent font partie de l'histoire, d'un héritage collectif, ils sont reconnaissables, il pourrait leur donner encore plus de fantaisie, se laisser aller complètement à développer davantage certaines de leurs particularités donc il y a toujours un décalage même si il peut se montrer efficace.
j'en viens même à me dire "c'est lui qui l'a joué mais ce serait tartenpion ce serait pareil.
Par ailleurs je trouve les films réussis, ce sont des biopics qui fonctionnent très bien, ils racontent des histoires même avec lui mais il garde tout de même sa petite gueule proprète et lisse comme Matt Damon, Keanu Reeves que je trouve tout aussi inconsistant à ce niveau là. de bons élèves eux aussi mais pas de défaillance de cardiaque chez bibi.
Dans la plage de Danny Boyle, c'est encore le même problème, on dirait qu'il sort de l'oeuf alors que le personnage est plus riche mentalement, une sorte d'aventurier des temps modernes, qui recherche les expériences nouvelles et à côté de ça Di Caprio est en balade et ne laisse rien transparaître de ce qu'il est et éprouve à la base. En lisant le livre en tout premier justement pour pouvoir juger mieux l'adaptation, je me suis rendu compte que là non plus ça ne collait pas du tout mais ce n'est que mon avis, je ne cherche pas à convaincre quiconque à tout prix mais juste à recadrer ce que tu penses hâtivement vis à vis de mes propos.
je n'ai donc pas dit qu'il était mauvais, j'ai dit qu'il manquait de saveur, d'épaisseur, qu'il n'était pas assez convaincant de ce fait à mes yeux.
Je me demande si tu me lis vraiment....je me rappelle le topic de Ludivine Sagnier et ça recommence avec Di Caprio.
j'aimerais d'ailleurs savoir quels arguments depuis quelques posts tu as avancé toi de convaincant qui abondent dans le sens contraire de mes propos? et qui pourraient éventuellement contrecarrer les miens?...éventuellement convaincre que je me trompe et doit réviser mon jugement sur son jeu?

gy
??????
comme c'est cocasse effectivement....

nb: pour Hoffmann il y'a Little Big Man........ mais je ne compare pas à Di caprio, je précise on ne sait jamais.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Dim 5 Fév - 11:36

[quote="axel"]
mais que tu dises qu'il n'est pas capable de jouer des genres de rôles qu'il n'a pas encore joués, c'est plutôt cocasse.

j'ai dit ça?

donc, quand tu disais (tu permets que je cite de mémoire) "question rôles de baroudeurs qui ont du vécu, zéro" - tu voulais juste dire qu'il n'en jouait pas, et non qu'il ne savait pas en jouer? Dans ce cas j'avais mal compris, et dans ce cas je ne comprends pas bien la critique, car tu ne contestes pas son talent. Si je te suis bien, tu penses qu'on ne peut pas considérer comme un grand comédien quelqu'un qui n'a pas encore vraiment fait ses preuves en jouant ce genre de rôle? Et bien je ne suis toujours pas d'accord. J'ai dit que Di Caprio était un grand comédien, parce que je pense que son talent pur crève l'écran (comme a dit Vintage: "sobre et puissant", et je suis d'accord). Je ne cherche pas du tout à te convaincre, c'est toi qui es sur la défensive...

Pour la comparaison à Hoffman, je maintiens: "sobre et puissant". J'ai choisi cet exemple parce que je pense que lui aussi crève l'écran, quel que soit le rôle qu'il joue, baroudeur ou pas. Je ne pense pas qu'un comédien doive forcément jouer ce genre de rôle pour être considéré comme un grand.


soit 2 un type genre baroudeur, qui a vécu.
Si c'est ça oui alors je n'ai pas répondu et je le fais maintenant:
Dans Gangs Of New York, il sort d'une maison de correction, il porte la vengeance dans son coeur, une rage qui devrait le tranfigurer, le faire sortir de son jeu habituel. c'est toujours comme je l'ai dit dans l'autre topic, son jeu reste au bord du cadre. il applique sa leçon comme un bon élève.

Il ne s'agit pas spécialement d'un baroudeur qui a du vécu. Rien ne dit qu'il devait jouer tel que tu l'aurais voulu. Di Caprio fait exactement ce que Scorsese veut de lui. Ce n'est pas lui le scénariste. La rage qui l'habite, il devait la cacher. Le film est plus centré sur le rapport entre lui et son ennemi mortel.

Surtout que les personnages qu'ils jouent font partie de l'histoire, d'un héritage collectif, ils sont reconnaissables, il pourrait leur donner encore plus de fantaisie, se laisser aller complètement à développer davantage certaines de leurs particularités donc il y a toujours un décalage même si il peut se montrer efficace.

mais rien ne dit que les cinéastes qui l'ont fait tourner lui ont laissé cette liberté....

mais il garde tout de même sa petite gueule proprète et lisse comme Matt Damon, Keanu Reeves que je trouve tout aussi inconsistant à ce niveau là. de bons élèves eux aussi

Je ne suis pas sûr que Di Caprio puisse changer de gueule... et je le trouve beaucoup plus expressif et talentueux que Keanu Reeves...

Je me demande si tu me lis vraiment....

pas toujours effectivement, parfois je te trouve un peu trop longue dans tes explications, et je n'ai pas le courage de tout lire. J'aime la concision.

éventuellement convaincre que je me trompe et doit réviser mon jugement sur son jeu?

Tu trouves qu'il manque de saveur et d'épaisseur, OK. Moi je pense que l'épaisseur de ses personnages ne dépend pas de lui. Quant à la saveur du jeu, c'est une appréciation plus subjective. Moi je le trouve surdoué, mais ne parlerais pas de "saveur". Plutôt de sobriété et d'intensité, non en profondeur, mais en talent pur. Il ne t'épate pas, OK, restons-en là.

nb: pour Hoffmann il y'a Little Big Man........ mais je ne compare pas à Di caprio, je précise on ne sait jamais.

C'est pas un rôle où il développe la profondeur d'un personnage qui a du vécu.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  fucking axel le Dim 5 Fév - 12:22

donc, quand tu disais (tu permets que je cite de mémoire) "question rôles de baroudeurs qui ont du vécu, zéro" - tu voulais juste dire qu'il n'en jouait pas, et non qu'il ne savait pas en jouer?
Je disais qu’il n’était pas convaincant dans ce type de rôle puisqu’il a déjà eu à les interpréter.
Il serait stupide de le juger sur une prestation qu’il n’a pas encore interprété.
Derrière un dialogue, exemple Jack qui raconte à Rose qu’il est allé à Paris, qu’il a côtoyé le milieu de la nuit puisque la jeune femme découvre des dessins qu’il a réalisé de prostitués. Et bien on a du mal à croire que ce passif est le sien. Il parait bien trop jeune et inexpérimenté qu’il devrait le laisser paraître. Ce n’est pas parce que tu ne vois pas cet épisode de sa vie, qu’il ne le porte pas en lui, qu'il n'est pas présent à ce moment là.

Dans ce cas j'avais mal compris, et dans ce cas je ne comprends pas bien la critique, car tu ne contestes pas son talent. Si je te suis bien
Exact je ne conteste pas son potentiel mais la mise en pratique qui me paraît trop lisse et convenue(au bord du cadre).

, tu penses qu'on ne peut pas considérer comme un grand comédien quelqu'un qui n'a pas encore vraiment fait ses preuves en jouant ce genre de rôle?
Pas du tout, je n’ai pas dit ça non plus. J’insiste sur la performance pas la capacité de mûrir un potentiel pour un rôle à venir.
Comment juger un acteur sur un rôle qu’il n’a pas encore joué ? je ne le critique par rapport à un autre acteur plus âgé et qui possède une filmo plus grande et des rôles de ce fait peut-être plus variés donc incomparable.
Je dis aussi que jusqu’à présent il ne m’a pas convaincu dans ce type de rôle puisqu’il a eu l’occasion d’interpréter des personnages avec justement l’épaisseur qui lui manque. Peut mieux faire.
Je le juge sur ses performances passées pas par rapport à sa filmo où il a joué des personnages tout aussi différents et à la marge d’une certaine façon, tout aussi appréciables.

Et bien je ne suis toujours pas d'accord. J'ai dit que Di Caprio était un grand comédien, parce que je pense que son talent pur crève l'écran (comme a dit Vintage: "sobre et puissant", et je suis d'accord). Je ne cherche pas du tout à te convaincre, c'est toi qui es sur la défensive...
Mais je ne suis pas sur la défensive, je replace mes commentaires dans le sens que je veux leur donner.
Quand il doit interpréter des personnages plus riches psychologiquement avec un passif parfois lourd, il me manque quelque chose, il ne semble pas changer de masque. Par contre quand il est enfant physiquement et dans ses attitudes là ça passe.
Exemple dans Aviator, on dirait qu’il a le même âge d’un bout à l’autre, ça crée un décalage forcément.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  fucking axel le Dim 5 Fév - 12:28

Pour la comparaison à Hoffman, je maintiens: "sobre et puissant". J'ai choisi cet exemple parce que je pense que lui aussi crève l'écran, quel que soit le rôle qu'il joue, baroudeur ou pas. Je ne pense pas qu'un comédien doive forcément jouer ce genre de rôle pour être considéré comme un grand.

Mais je n'ai pas dit qu'il fallait jouer à tout prix ce type de rôle pour être considérer comme un grand acteur. Qu'est ce que tu racontes...
En me disant tiens Di Caprio n'a jamais joué de rôles de marginaux à la hauteur d'un même type de rôle que Hoffmann pourrait avoir déjà fait du coup il est mauvais.

Je dis juste que la comparaison n'a pas lieu d'être au niveau du jeu pas de la performance de chacun dans leurs rôles.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  fucking axel le Dim 5 Fév - 12:49

Je me demande si tu me lis vraiment....


pas toujours effectivement, parfois je te trouve un peu trop longue dans tes explications, et je n'ai pas le courage de tout lire. J'aime la concision.

Moi je fais l'effort de te lire quand c'est long et descriptif côté musique et dans Crossroads. ça évite ce genre d'explications et des jugements trop hâtifs vois -tu, d'être obliger de faire 40 posts pour t'expliquer ce que j'ai pu faire en un.
je possède peut-être des maladresses dans l'expression, du mal à exprimer peut-être ce que je ressens, je fais des fautes mais je ne suis pas parfaite.
dsl...

faudrait savoir ce que tu veux quand c'est trop concis c'est pas assez développer et quand c'est trop long tu ne lis pas.
c'est que ça ne t'intéresse pas alors à ce moment là quel est l'intérêt d'ouvrir un tel débat.
si c'est un effort....je ne te force pas....je n'ai jamais forcé personne.enfin je crois...

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Dim 5 Fév - 14:55

Non, Di Caprio n'a pas joué ce genre de rôle auquel tu fais allusion. Bien que n'ayant pas vu les films dont tu m'as parlé, je trouve que les descriptions que tu en donnes ne correspondent pas du tout à "des baroudeurs qui ont du vécu". Ta critique se porte sans doute aussi ailleurs, tu en as développé quelques points, mais l'argument de ton premier post sur "le baroudeur qui a du vécu" est un coup d'épée dans l'eau. duel

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Dim 5 Fév - 15:05

axel a écrit:Quand il doit interpréter des personnages plus riches psychologiquement avec un passif parfois lourd, il me manque quelque chose, il ne semble pas changer de masque.

Mais il y a des gens, comme ça. Des gens qui ne regardent pas en arrière, qui regardent toujours de l'avant, qui dans leur tête vivent au futur, sur lesquels tout glisse... Cela fait éventuellement partie du personnage et du jeu de Di Caprio.

Il convient d'apprécier chaque comédien à sa juste mesure, en évaluant ses défauts comme ses qualités. Tu as mis le doigt sur ses éventuels défauts, j'ai insisté sur ses qualités. Mais lorsque je dis, dans mon tout premier post, que c'est un très bon comédien et qu'il n'est pas que hype, cela me semble indéniable. Or, tu m'as demandé de m'expliquer en te frottant les yeux à l'aide d'un smilie. Tout est parti de là, souviens-toi, Barbara, il pleuvait sur Brest. bud

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Lun 6 Fév - 10:10

Par le plus grand des hasards, j'ai vu la fin d'Aviator hier soir (la seconde moitié à peu près). J'ai trouvé Di Caprio brillant, toujours aussi sobre et intense. Par contre, le film m'a ennuyé. Cela fait deux non-chefs d'oeuvre de Scorsese que je vois (après Gangs of New York). J'ai d'ailleurs préféré Gangs of New York à Aviator.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Americana le Lun 6 Fév - 10:11

Rien à voir avec le sujet (tu vas encore râler) mais moi j'ai regardé Jackie Brown de Tarentino, toujours aussi jubilatoire !!!!!

Edit du modérateur: EXACT, TU AURAIS PU LE METTRE DANS LE TOPIC "FILMS à partager ou à éviter" Mr. Green

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Vintage le Lun 6 Fév - 12:27

ACHO a écrit:Par le plus grand des hasards, j'ai vu la fin d'Aviator hier soir (la seconde moitié à peu près). J'ai trouvé Di Caprio brillant, toujours aussi sobre et intense. Par contre, le film m'a ennuyé. Cela fait deux non-chefs d'oeuvre de Scorsese que je vois (après Gangs of New York). J'ai d'ailleurs préféré Gangs of New York à Aviator.

Pareil, et j'ai trouvé "léonard de la chèvre" impeccable. Même s'il n'était pas le meilleur choix, il a "rempli" son rôle. Par contre, je préfère AViator à Gangs of New york"...mais bon...

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Americana le Lun 6 Fév - 20:42

invitée a écrit:Rien à voir avec le sujet (tu vas encore râler) mais moi j'ai regardé Jackie Brown de Tarentino, toujours aussi jubilatoire !!!!!

Edit du modérateur: EXACT, TU AURAIS PU LE METTRE DANS LE TOPIC "FILMS à partager ou à éviter" Mr. Green

J'ai de la chance j'arrive à les mettre tous en colère, Frenchy, Accho, Vintage maintenant, j'ai jamais vu un forum aussi bien "gardienné", chaque chose à sa place et.....

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Vintage le Lun 6 Fév - 21:14

Je ne suis pas en colère!!!! Shit gy

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Americana le Lun 6 Fév - 21:37

Ah j'avais cru, comme t'as écrit en tout gros et tout gras !!! pour moi ça exprime un peu la colère.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Vintage le Lun 6 Fév - 21:52

invitée a écrit:Ah j'avais cru, comme t'as écrit en tout gros et tout gras !!! pour moi ça exprime un peu la colère.

C'était pour qu'on voit mieux l'édit...voilà c'est tout...affaire claaaaaaaaaaaaaasssééé!
iq

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Americana le Lun 6 Fév - 22:09

Merci Vintage, bonne soirée et gros poutoux sur tes joues toutes rouges quand t'es en colère !!!

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  fucking axel le Mer 8 Fév - 19:08

Il existe un film que je n'ai pas cité où je le trouve plutôt pas mal, où justement il casse son image que je trouve si lisse et sur laquelle j'ai largement débattue donc je n'y m'étendrais pas plus encore.
Celebrity de Woody Allen, il ne joue pas un grand rôle mais le réalisateur a su cerner alors l'ado qu'il était à ce moment là, une sorte de bad boy qui jouit d'une célébrité nouvelle.
Il est vrai qu'au regard de son début de carrière, il fût placé de manière fulgurante au premier rang dés ses premières apparitions à l'écran. L'image de lui que véhiculait la presse a contribué d'une certaine façon à le montrer comme un mauvais garçon avec une correspondance avec les rôles qu'il avait endosser, une sorte d'amalgame.
Woody Allen s'est servi de cette image écornée justement pour montrer d'une certaine façon comment la presse pouvait manipulé son public.
En jouant ce type de personnage, c'était une façon pour lui de s'en décharger.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Hugues le Mer 8 Fév - 20:17

Vintage a écrit:Je ne suis pas en colère!!!! Shit gy

moi non plus mdr

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Vintage le Mer 8 Fév - 21:01

ACHO a écrit:
Vintage a écrit:Je ne suis pas en colère!!!! Shit gy

moi non plus mdr

si, moi je suis sur que tu es en colère!! gy horriblement contrarié et amer!! hah

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LEONARDO DI CAPRIO

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum