LYLE LOVETT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LYLE LOVETT

Message  Americana le Ven 13 Jan - 15:07

Parce qu’il le vaut bien, un post sur Lyle Lovett.
Un musicien que j’ai découvert dans les années 90 (seulement !).
Un ami vient de m’offrir le double CD « Step inside this house » de 1998 (hommage aux singersongwriters texans qui l’ont influencé : Guy Clark, Townes Van Zandt, Willis Alan Ramsey, Robert Earl Keen...) que j’avais honteusement zappé !
Dans cet opus Lyle est accompagné (entre autres) par Jerry Douglas au dobro, qui apporte une formidable profondeur aux mélodies, un beau climat entre country, pop-folk; blues... et les ballades tendres auxquelles je suis des plus sensible.
Ce chanteur « country » (toujours parce qu’l faut bien mettre une étiquette) texan possède une sensibilité à fleur de peau, il parle de l’amour, l’absence, les blessures, en toute simplicité avec des mots qui font mouche, il a aussi de l’humour à revendre avec des chansons sur les travers, les complexes (dont les siens) de la gente humaine, et très « racines » avec des chansons très terriennes, véritables petites sagas texanes.
Intimiste avec des albums comme « I Love everybody » ou grandiloquent avec son « large band », Lyle est un artiste complet puisqu’il fait aussi l’acteur. Bon là je suis plus sceptique, je n’ai pas aimé sa (petite) prestation dans The Player d’Altam ! et je n’ai pas, mais alors pas du tout aimé son rôle dans « le mari éclair de Julia Roberts » !!! Je sais qu’il a fait qq autres films depuis (Axel nous en dira peut-être plus).
Quant à sa carrière musicale, peu de nouvelles depuis le dernier album (2003), son site est en berne !
Si quelqu’un ici à des infos fraîches, suis preneuse !

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Frenchy le Ven 13 Jan - 15:18

ok mais c'est juste parce que c'est toi!!!!! Mr. Green

Lyle Lovett tourne actuellement à travers les Etats-Unis avec John Hiatt, Joe Ely et Guy Clark en même temps qu'avec son propre groupe, le Lyle Lovett Acoustic Trio. Lovett continue de tourner pour promouvoir son dernier album, "My Baby Don't Tolerate", sorti en 2003 sur son nouveau label Lost Highway Records.

Dates du Lyle Lovett Acoustic Trio
JANVIER 2006
20 - Galveston, TX - Grand Opera House
21 - Lake Jackson, TX - Brazosport College
25 - Newark, OH - Midland Theatre
26 - Athens, OH - Ohio University
27 - Urbana, IL - Krannert Center
28 - Ann Arbor, MI - Ann Arbor Folk Festival
29 - Buffalo, NY - University At Buffalo

Dates du quatuor Lyle Lovett / Guy Clark / Joe Ely / John Hiatt

FEVRIER 2006
11 - Ottawa, Ontario - National Arts Centre
12 - Westbury, NY - North Fork Theatre @ Westbury
14 - Pittsburgh, PA - Carnegie Music Hall
15 - Troy, NY - Troy Savings Bank Music Hall
16 - Concord, NH - Capitol Center


Et ( ça ne s'invente pas ) il participait récemment à une émission de télé avec Bonnie Raitt pour la Country Music Television basée à Nashville...
L'émission s'appelle....... Crossroads, une émission qui fait se rencontrer une star de la Country avec un artiste d'un autre genre...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  fucking axel le Ven 13 Jan - 16:15

c'est tout le contraire de toi mamzelle invitée, j'ai beaucoup aimé sa prestation dans The Player de Altman mais en même temps c'est le film dans son intégralité et la patte d'un réalisateur que j'aime surtout.
Lyle Lovett joue souvent chez Robert Altman notamment dans le très médiocre Mister T et les Femmes, le navet sur le monde de la mode Prêt-à-Porter et le très mitigé car un traitement inhabituel d'une intrigue dans la filmo du réa: Cookie's Fortune...bref une figure récurrente du cinéma altmanien. D'ailleurs il sera au casting du prochain Altman, A prairy for companion sur l'émission country de radio, il jouera peut-être à l'intérieur du film et sera peut-être sur la B.O. mais je ne sais pas. Très peu d'info sur ce film.
L'acteur mais avant tout compositeur, artiste musical de la scène participe également dans Las Vegas Parano de Terry Gilliam.
Il interprète toujours des rôles secondaires.
Il ne possède pas un physique commun mais une sacrée gueule comme on aimerait en voir plus souvent éclaboussée la toile.
Je ne connais pas sa musique donc à découvrir me concernant.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  parispal le Ven 13 Jan - 18:40

[quote="invitée"]Parce qu’il le vaut bien, un post sur Lyle Lovett.
Un musicien que j’ai découvert dans les années 90 (seulement !).
Un ami vient de m’offrir le double CD « Step inside this house » de 1998 (hommage aux singersongwriters texans qui l’ont influencé : Guy Clark, Townes Van Zandt, Willis Alan Ramsey, Robert Earl Keen...) que j’avais honteusement zappé ! quote]


Austin City Limits : Steven Fromholz, Guy Clark, Lyle Lovett, Robert Earl Keen, Michael Martin Murphy, Vince Bell et Eric Taylor



Pareil pour moi Fanny, sans un article de Serge Loupien dans Libé en 1998, je serai passé à côté de ce disque immense et d'un univers d'une richesse exceptionnelle.

Tout le monde connaît Townes, donc je vous parlerai des autres.

Steve Fromholz ouvre les deux CD avec des compos déjà top, Bears et la Texas Trilogy. On est d'emblée dans le bain, du songwriting de haute volée. www.stevenfromholz.com.

Quand Guy Clark ( www.guyclark.com ) a entendu Lyle chanter Step inside this house, il lui a dit que c'était pas mal, oubliant qu'il avait lui même écrit cette chanson quelques années auparavant;-).

Idem pour Eric Taylor ( www.bluerubymusic.com ) qui ne chante plus Memphis Midnight/Memphis Morning depuis longtemps disant qu'elle est devenue une chanson de Lyle Lovett!

Vince Bell est un rescapé, donné pour mort (nécro dans le journal local) après un accident de la route en 1982 où son corps a littéralement explosé et ses organes été dispersés... Sa rééducation et son retour à la vie normale sont relatés dans One Man's Music paru en 1992. Nanci Griffih reprend sa Woman of the Phoenix dans Other Voices ( www.vincebell.com )

A noter que Fromholz, Taylor et Bell se produisent actuellement sous le nom de Flatliners, clin d'oeil d'une part aux Flatlanders de Jimmie Dale Gilmore, Joe Ely et Butch Hancock et d'autre part à leurs petits soucis cardiovasculaires respectifs...

J'aime bien aussi David Rodriguez ( www.davidrodriguez.nl ), père de la violoniste Carrie qui accompagne Chip Taylor, et sa Ballad of the snow leopard, peut-être la plus belle chanson de ce disque, et Willis Alan Ramsey (www.willisalanramsey.com) auteur d'un unique album en 1972. Je pense que les royalties de Muskrat Love dont America a fait un tube, lui suffisent.

Mais la véritable découverte de cet album a pour nom Walter Hyatt, qui avec Uncle Walt’s Band (David Ball à la basse et Champ Hood au violon) a réussi la synthèse des musiques populaires américaines, jusqu’aux rythmes hawaiiens («Aloha»)!. A sa mort accidentelle en 1996, deux grands concerts sont organisés à Nashville et à Austin pour célébrer ce musicien hors pair et songwriter unanimement reconnu. C’est pour lui que Lyle a composé « That’s right, you’re not from Texas (il vient de Spartanburg, Caroline du Sud), but TEXAS WANTS YOU ANYWAY » !!!

Lyle parle de toutes ses influences ici : /www.lylelovett.net/articles/austin_chronicle.html

Je rappelle que Eric Taylor et le fiston van Zandt sont passés à la Pomme d’Eve, que Vince Bell vient le 1er juin et que David Rodriguez est prévu un de ces jours. Restent donc, notamment, Guy Clark et Lyle himself :lol: :lol: :lol:

Hervé

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Hugues le Ven 13 Jan - 18:54

D'après les échos que j'ai pu avoir du show d'hier, triple affiche féminine en l'occurrence, je le dirai haut et fort : ne pas mordre à la Pomme d'Eve est un péché.

Du reste, chacun sait que le péché de chair est une idée toute fête.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  GUIGUI le Ven 13 Jan - 20:02

[quote="parispal"]
invitée a écrit:Parce qu’il le vaut bien, un post sur Lyle Lovett.
Un musicien que j’ai découvert dans les années 90 (seulement !).
Un ami vient de m’offrir le double CD « Step inside this house » de 1998 (hommage aux singersongwriters texans qui l’ont influencé : Guy Clark, Townes Van Zandt, Willis Alan Ramsey, Robert Earl Keen...) que j’avais honteusement zappé ! quote]


Austin City Limits : Steven Fromholz, Guy Clark, Lyle Lovett, Robert Earl Keen, Michael Martin Murphy, Vince Bell et Eric Taylor



Pareil pour moi Fanny, sans un article de Serge Loupien dans Libé en 1998, je serai passé à côté de ce disque immense et d'un univers d'une richesse exceptionnelle.

Tout le monde connaît Townes, donc je vous parlerai des autres.

Steve Fromholz ouvre les deux CD avec des compos déjà top, Bears et la Texas Trilogy. On est d'emblée dans le bain, du songwriting de haute volée. www.stevenfromholz.com.

Quand Guy Clark ( www.guyclark.com ) a entendu Lyle chanter Step inside this house, il lui a dit que c'était pas mal, oubliant qu'il avait lui même écrit cette chanson quelques années auparavant;-).

Idem pour Eric Taylor ( www.bluerubymusic.com ) qui ne chante plus Memphis Midnight/Memphis Morning depuis longtemps disant qu'elle est devenue une chanson de Lyle Lovett!

Vince Bell est un rescapé, donné pour mort (nécro dans le journal local) après un accident de la route en 1982 où son corps a littéralement explosé et ses organes été dispersés... Sa rééducation et son retour à la vie normale sont relatés dans One Man's Music paru en 1992. Nanci Griffih reprend sa Woman of the Phoenix dans Other Voices ( www.vincebell.com )

A noter que Fromholz, Taylor et Bell se produisent actuellement sous le nom de Flatliners, clin d'oeil d'une part aux Flatlanders de Jimmie Dale Gilmore, Joe Ely et Butch Hancock et d'autre part à leurs petits soucis cardiovasculaires respectifs...

J'aime bien aussi David Rodriguez ( www.davidrodriguez.nl ), père de la violoniste Carrie qui accompagne Chip Taylor, et sa Ballad of the snow leopard, peut-être la plus belle chanson de ce disque, et Willis Alan Ramsey (www.willisalanramsey.com) auteur d'un unique album en 1972. Je pense que les royalties de Muskrat Love dont America a fait un tube, lui suffisent.

Mais la véritable découverte de cet album a pour nom Walter Hyatt, qui avec Uncle Walt’s Band (David Ball à la basse et Champ Hood au violon) a réussi la synthèse des musiques populaires américaines, jusqu’aux rythmes hawaiiens («Aloha»)!. A sa mort accidentelle en 1996, deux grands concerts sont organisés à Nashville et à Austin pour célébrer ce musicien hors pair et songwriter unanimement reconnu. C’est pour lui que Lyle a composé « That’s right, you’re not from Texas (il vient de Spartanburg, Caroline du Sud), but TEXAS WANTS YOU ANYWAY » !!!

Lyle parle de toutes ses influences ici : /www.lylelovett.net/articles/austin_chronicle.html

Je rappelle que Eric Taylor et le fiston van Zandt sont passés à la Pomme d’Eve, que Vince Bell vient le 1er juin et que David Rodriguez est prévu un de ces jours. Restent donc, notamment, Guy Clark et Lyle himself :lol: :lol: :lol:

Hervé
beaucoup de songwriters que je ne connais pas, à part Townes Van Zandt. Bon je connais Guy Clark car il faisait partie avec Steve Earle de la bande de "heartworn highway" ( et j'en oublie....), et qu'ils ont sorti un album ensemble.
Mais ils ont une "songwriter company" aux States ?
Le lyle Lovett je l'ai ecouté il y a quelques années mais je ne devais pas être bien préparé pour cet artiste ou cet album !

GUIGUI
Langue pendue

Nombre de messages : 145
Localisation : ROUEN - FRANCE
Date d'inscription : 10/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Americana le Ven 13 Jan - 20:43

Merci pour toutes ces infos, j'en prends bonne note !

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  GUIGUI le Ven 13 Jan - 23:13

Quelles connaissances Hervé !
Rajoutées à celles d'Hugues et des autres forumeurs, cela ne meriterait pas un sujet "songwriter" ?
Bon week end à toi Invitée !

GUIGUI
Langue pendue

Nombre de messages : 145
Localisation : ROUEN - FRANCE
Date d'inscription : 10/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Yves Gitton le Sam 14 Jan - 13:50

Très instructif ce topic sur Lyle Lovett que j'adore !
Je ne connais que deux de ses albums : "Joshua judges Ruth"et "My baby don't tolerate"
Merci pour toutes ces précieuses infos; je vais me précipiter derechef sur ce nouvel album quand je lis la liste du personnel, vivant ou défunt qu'il a mobilisé !
J'apprécie l'artiste autant sur scène qu'au cinéma quant à moi .
cheers

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Yves Gitton le Sam 14 Jan - 13:54

C'est vrai qu'il mériterait un article dans Crossroads c't' homme-là , sans parler de la fabuleuse Lucinda Williams qui, dans un registre différent, poirote depuis une éternité dans le hall .

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Hugues le Sam 14 Jan - 14:11

bottleneck a écrit:C'est vrai qu'il mériterait un article dans Crossroads c't' homme-là , sans parler de la fabuleuse Lucinda Williams qui, dans un registre différent, poirote depuis une éternité dans le hall .

Il y a un article de fond sur Lucinda dans le numéro suivant (par ton serviteur, bien qu'ils aient oublié d'ajouter ma signature...):

#22 - Juin 2004

JJ Cale, Chris Rea, Danko Jones, Lucinda Williams, Lenny Kaye/Patti Smith, Kevin Coyne/Jeffrey Lewis, Mercy, Nightwish, Alain Dister, Ceux Qui Marchent Debout, Man…

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Americana le Sam 14 Jan - 14:49

bottleneck a écrit:C'est vrai qu'il mériterait un article dans Crossroads c't' homme-là , sans parler de la fabuleuse Lucinda Williams qui, dans un registre différent, poirote depuis une éternité dans le hall .

Oui Lyle mérite un bel article dans Cross. A suivre...

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Yves Gitton le Sam 14 Jan - 16:01

ACHO a écrit:
bottleneck a écrit:C'est vrai qu'il mériterait un article dans Crossroads c't' homme-là , sans parler de la fabuleuse Lucinda Williams qui, dans un registre différent, poirote depuis une éternité dans le hall .

Il y a un article de fond sur Lucinda dans le numéro suivant (par ton serviteur, bien qu'ils aient oublié d'ajouter ma signature...):

#22 - Juin 2004

JJ Cale, Chris Rea, Danko Jones, Lucinda Williams, Lenny Kaye/Patti Smith, Kevin Coyne/Jeffrey Lewis, Mercy, Nightwish, Alain Dister, Ceux Qui Marchent Debout, Man…
Celui-là, je le connais, je l'ai lu, relu . C'est grâce à lui que j'ai découvert LW. Merci encore! Mais cela va faire deux ans ... peut-être à l'occasion d'un éventuel passage en France, quand elle ne craindra plus les voyages en avion, à moins qu'elle se pointe au large de Roscoff, un beau jour à la rame à bord d'un frêle esquif... cheers

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Hugues le Sam 14 Jan - 17:39

bottleneck a écrit:
ACHO a écrit:
bottleneck a écrit:C'est vrai qu'il mériterait un article dans Crossroads c't' homme-là , sans parler de la fabuleuse Lucinda Williams qui, dans un registre différent, poirote depuis une éternité dans le hall .

Il y a un article de fond sur Lucinda dans le numéro suivant (par ton serviteur, bien qu'ils aient oublié d'ajouter ma signature...):

#22 - Juin 2004

JJ Cale, Chris Rea, Danko Jones, Lucinda Williams, Lenny Kaye/Patti Smith, Kevin Coyne/Jeffrey Lewis, Mercy, Nightwish, Alain Dister, Ceux Qui Marchent Debout, Man…
Celui-là, je le connais, je l'ai lu, relu . C'est grâce à lui que j'ai découvert LW. Merci encore! Mais cela va faire deux ans ... peut-être à l'occasion d'un éventuel passage en France, quand elle ne craindra plus les voyages en avion, à moins qu'elle se pointe au large de Roscoff, un beau jour à la rame à bord d'un frêle esquif... cheers

OK - dans ce cas, ce ne saurait qu'être axé sur le dernier album, avec une interview (pas gagné, avec le caractère de la dame). Sinon moi j'ai déjà tout dit dans cet article d'il y a deux ans. :face:

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Americana le Dim 15 Jan - 15:35

Frenchy a écrit:ok mais c'est juste parce que c'est toi!!!!! Mr. Green

Lyle Lovett tourne actuellement à travers les Etats-Unis avec John Hiatt, Joe Ely et Guy Clark en même temps qu'avec son propre groupe, le Lyle Lovett Acoustic Trio. Lovett continue de tourner pour promouvoir son dernier album, "My Baby Don't Tolerate", sorti en 2003 sur son nouveau label Lost Highway Records.

Dates du Lyle Lovett Acoustic Trio
JANVIER 2006
20 - Galveston, TX - Grand Opera House
21 - Lake Jackson, TX - Brazosport College
25 - Newark, OH - Midland Theatre
26 - Athens, OH - Ohio University
27 - Urbana, IL - Krannert Center
28 - Ann Arbor, MI - Ann Arbor Folk Festival
29 - Buffalo, NY - University At Buffalo

Dates du quatuor Lyle Lovett / Guy Clark / Joe Ely / John Hiatt

FEVRIER 2006
11 - Ottawa, Ontario - National Arts Centre
12 - Westbury, NY - North Fork Theatre @ Westbury
14 - Pittsburgh, PA - Carnegie Music Hall
15 - Troy, NY - Troy Savings Bank Music Hall
16 - Concord, NH - Capitol Center


Et ( ça ne s'invente pas ) il participait récemment à une émission de télé avec Bonnie Raitt pour la Country Music Television basée à Nashville...
L'émission s'appelle....... Crossroads, une émission qui fait se rencontrer une star de la Country avec un artiste d'un autre genre...

Toi qui sait tout Frenchy, pas de tournée européenne en vue ?

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  parispal le Dim 15 Jan - 19:03

invitée a écrit:Toi qui sait tout Frenchy, pas de tournée européenne en vue ?

Lyle est bien le seul à ne pas avoir de site officiel, à part ceux de ses maisons de disque, MCA et Lost Highway. Le site "fan" de Tim a fermé et www.lylelovett.net n'a pas l'air d'être à la pointe de l'info.

Tu trouveras plein de liens audio et autres http://lylelovett.net/links.html

Hervé


Voici le compte-rendu d'un concert avec Joe Ely, John Hiatt et Guy Clark, le 4 novembre dernier :



My wife and I saw this show Friday, 11/04/05, in Melbourne, Florida. Much, much different from the July show in Lakeland with the Large Band that I reported on previously. This show was just Lyle, Guy Clark, John Hiatt and Joe Ely with their acoustic guitars. It was just 4 old friends sitting (literally for the entire show) around, taking turns swapping songs. From left to right from the audience perspective, the order was Lyle, John, Joe and Guy, and the order of performance for most of the show was Guy, Joe, John and Lyle.

Guy opened the show with Homeless, and it was AWESOME, though very quiet and intimate. When it came around to Guy for the second round, he commented that he thought his guitar playing on the first song was "particularly sensitive" until he realized in the middle of Joe's first song that his guitar was unplugged. He said this to the audience as he twirled the guitar's amp cord and it was a very funny moment in a very loose, relaxed and intimate show.

Guy said right away that there was no set list and no preconceived banter, and the show had that feel the entire night. The performers were all consummate musicians and on their game. John and Joe did contribute with backup and lead guitar riffs on several songs, and they all backed each other up on vocals on a couple of songs.

I thought all of the performers were excellent, but since I am much more familiar with Lyle and Guy than the other guys, I was really interested to see what the others had had to bring. Each had their own style and were excellent singer-songwriters, but I would have to say that John Hiatt blew me away completely. Definitely one of the most effortless and fluid guitar players I have ever seen, and his voice is very distinctive, easily switching from a folk to a very bluesy sound. He was the only one of the four that "got political" on a couple of occasions, which was popular with many in the crowd, but a total turn-off for me. Nevertheless, he was truly amazing.

Highlights were many, but I will try to list my favorite moments from each artist:

Guy--Homeless, Dublin Blues, L.A. Freeway, The Cape

Joe--Me and Billy the Kid, The Circus Song

John Hiatt--Drive South, Memphis in the Meantime

Lyle--Which Way Does That Old Pony Run, In My Own Mind, My Baby Don't Tolerate, What Do You Do/The Glory Of Love (surprisingly effective even without Francine or any other back-up singer), Step Into This House (written by Guy, and a nice little story shared), and If I Had a Boat.

OK--I admit--to the best of my recollection, I have listed all of the songs Lyle played solo (and in that order if I remember correctly), but every song he sings is a highlight to me!

The concert ended with all singing a version of This Land Is Your Land, with a couple of new verses, one very humorous one by Lyle.

The concert lasted a little over 2 hours, and was just excellent, but definitely in a much different format than I have ever seen Lyle before. I think you will really like it, especially if you like the other artists involved.

Have Fun!

Jamey

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Americana le Dim 15 Jan - 19:23

Oui je connais le site que tu m'indiques Hervé. Merci pour le CR.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Americana le Dim 15 Jan - 19:52

YES, je viens de prendre le temps de le lire, quel somptueux mélange de voix, de style. Ca fait rager de louper tout ça !
Je n'ai jamais vu Lyle sur scène mais ça doit être qqchose, bon promis quand on aura les sous et la notoriété... on l'invite !
Va falloir attendre qq années au train où vont les choses.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LYLE LOVETT

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum