Numéro 39 - Janvier 2006 ( disponible Samedi 14 )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Numéro 39 - Janvier 2006 ( disponible Samedi 14 )

Message  Frenchy le Mar 3 Jan - 19:14

Brazil Connection

Reality Press

On le sait, ce n’est pas nouveau : la presse est désuète. Larguée. Abandonnée sur une aire d’autoroute (celle de l’information, mais pas que). Pas assez rapide, trop archaïque. Et puis, qui dit presse, dit lecture, et donc effort. On n’est pas là non plus pour se faire chier à lire ! On n’a pas tous fait des études (enfin plus ou moins, plutôt moins pour ma part), pour ensuite avoir ENCORE à lire. N’importe quoi ! Non, la télévision, voilà l’outil informatif par excellence. Comment lutter ? Je m’en suis rendu compte voici quelques jours où, zombifié par une vilaine angine, je regardais sur Canal Plus le zapping de l’année à peine écoulée. Putain, 365 jours résumés en trois heures et quelques télévisuelles, ça fait mal ! Back on earth, le Goof, et d’un coup d’un seul !
Premier constat, je n’ai quasiment jamais vu aucune de ces images. Merde, j’ai foutu quoi ces douze derniers mois ? Second constat, la politique qui devient de l’entertainment (SarKKKozy –pardon, mon clavier était bloqué- qui passe chez l’autre endive de Fogiel, par exemple) et tout le reste qui se mélange joyeusement. Promo, commerce, langue de bois, langue de pute, fiction, réalité, show, reality-show… Et, donc, constat principal, l’importance accrue des programmes dits de “Télé-Réalité”. Un curieux nom, quand on y pense. Désolé de débarquer soudainement, mais découvrir en un laps de temps aussi réduit autant d’émissions, ça a de quoi vous retourner un bipède. Alors, une gaufrette, n’en parlons même pas !…
Me voici donc, en ce début 2006, un homme tout nouveau tout neuf (Goof.v2 n’aura pas fait long feu, finalement, lui qui croyait changer je ne sais quoi, quelle truffe !), définitivement en totale osmose avec le monde dans lequel il vit. Avec la première idée de l’année, en pole position, prête à bondir, mais quelle idée, vous n’allez pas en revenir vous-même et vous mordre de rage tant il s’agit d’une évidence !
Crossroads va en effet devenir le premier organe de “reality press” d’Auvers et de l’univers ! Tous les participants de cette revue sont conviés à rallier sur le champ le Château d’Hérouville voisin (enfin, voisin pour moi), château que je viens de racheter avec les économies faites via la location de mes enfants au club francilien des pédophiles unifiés. Un petit sacrifice pour un grand pas en avant dans l’histoire des médias, une paille donc. Piscine, salle de projection privée, douches communes, grandes manœuvres mais aussi cours de port de lunettes de soleil assurés par le professeur Philou, comment qu’on va être trop bien ! Évidemment, tout ceci sera filmé (on en retirera les clichés les plus parlants ou, pardon, criants, on est davantage dans un monde qui crie que dans un monde qui parle, faut que je m’y habitue), sans aucune censure. Il y aura même une arène pour départager les rédacteurs : “c’est moi qui fait T.Rex”, “Non c’est moi”, “J’ai plus de cheveux que toi”, “Ouais, mais moi j’étais à l’Ile de Wright”, “Connard !”, etc.
Jusque-là, vous me direz, rien de très original. Encore que Christophe Lemaire sous la douche, je flaire déjà le pic d’audience ! Même Jerry avec son short de Tintin au Congo, à côté, c’est la gnognotte ! Le mieux, ce sera que tous les mois, vous élirez le rédacteur qui giclera de la rédaction, parallèlement à quoi il y aura (dans la cour du château) une “Art Academy” (ou mieux, si je trouve un nom moins crétin d’ici là) d’où ressortira chaque mois un heureux ou une heureuse élu(e) qui viendra remplacer le Crossroadien désigné démissionnaire d’office. On va s’amuser comme des petits fous, j’en jubile par avance. Trop cool, hein ? Vous pouvez envoyer vos lettres de motivation (avec photo impérative) à l’adresse de la rédaction.
Quand je pense que ça fait des mois -que dis-je, des années- que mon aveuglement doublé d’un abatage de boulot forcené me déviaient immanquablement du droit chemin. J’ai honte, aujourd’hui, quand j’y repense. Pardon. Croyez-le, on va rattraper le temps perdu…

P.S. : je ne peux m’empêcher d’illustrer mes tristes billevesées par ce fabuleux cliché de Jerry avec son déjà mythique short de Tintin au Congo, en guise d’amuse-gueule… Aie, non Jerry, pas la tête, ouille…

Christophe Goffette


Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum