TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Ven 6 Mai - 12:56

j'ai relu une interview de Goof avec les Terry sur Sacré Graal c'etait le premier numero de brazil.
bien fendart à lire !
bien fendart car non prise de caboche et ça fait du bien de tps en tps de lire des interviews qui nous détendent l'arachnoide...
pour info on apprend pas grd chose de la part de ces deux trublions mais que ça à l'air d'être des jouisseurs et de sacrés déconneurs.
Du coup je vous conseille à voir pour prolonger cette tranche de rire (et gilliam rit ds le making of: jolie glotte mr gilliam) et apprendre le comment du pourquoi de la fabrication du film: ex: lieux de tournage et trucs et astuces qui donnent envie aux réas en herbe de se lancer ds l'expérience: le double dvd de sacré graal ça vaut le coup de zieu même si "toujours trop court m'sieur"!

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Ven 6 Mai - 13:02

ouais et je dirai même que Don Quichotte et Gilliam sont les mêmes personnes. l'archétype du reveur, du type que l'on croit fou qui ne l'est pourtant pas vraiment puisque qu'il croit en l'Homme!
Ce qui est génial avec ce réa c'est qu'il donne de l'elan aux spectateurs par la même un certain espoir d'un avenir possible meilleur si l'Homme sait lire entre les lignes!

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Vintage le Ven 6 Mai - 16:24

AmarokProg a écrit:Pour en revenir aux problèmes de production, ça reste le syndrome habituel... dès que l'on a une volonté artistique originale, pas forcément commerciale et porté sur un imaginaire très fort, cela devient très difficile. L'exemple de Welles, réputé incontrôlable, l'est encore plus. A part Citizen Kane, aucun de ses films ne réchapèrent à un remontage systématique, à des triturations d'usage. Comme si le génie faisait peur. Du coup, il a ensuite été produit par de nombreux pays (France, Maroc, Espagne...)

C'est ce qu'on appelle se battre contre des moulins à vent (subtile transition) lol!

Nul n'est prophète en son pays.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Ven 6 Mai - 16:46

en quoi Brazil pourrait-il être un film Sf ou n'est-il pas???
merci de filer des exemples de films tres Sf ou de films qui pourraient s'inscrire post ou ds la lignée de Brazil....la la la...la la...

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Hugues le Ven 6 Mai - 16:56

AmarokProg a écrit:Pour en revenir aux problèmes de production, ça reste le syndrome habituel... dès que l'on a une volonté artistique originale, pas forcément commerciale et porté sur un imaginaire très fort, cela devient très difficile. L'exemple de Welles, réputé incontrôlable, l'est encore plus. A part Citizen Kane, aucun de ses films ne réchapèrent à un remontage systématique, à des triturations d'usage. Comme si le génie faisait peur. Du coup, il a ensuite été produit par de nombreux pays (France, Maroc, Espagne...)

C'est ce qu'on appelle se battre contre des moulins à vent (subtile transition) lol!

C'est le sempiternel conflit de l'art et du commerce. Ce qu'il nous faut, ce sont des producteurs à sensibilité artistique. La plupart ont le tort d'avoir des objectifs commerciaux. Quand on finira par comprendre que prendre des risques finit par payer, qu'il se trouve toujours un public pour les nouveautés, que c'est la nouveauté qui crée le mouvement, le monde sera plus beau et plus excitant, artistiquement et culturellement.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Vintage le Ven 6 Mai - 17:04

axel a écrit:en quoi Brazil pourrait-il être un film Sf ou n'est-il pas???
merci de filer des exemples de films tres Sf ou de films qui pourraient s'inscrire post ou ds la lignée de Brazil....la la la...la la...

Après de longues discussions sur ce thème dans le forum Gilliam, nous avons conclu que Brazil n'appartiend pas à un genre particulier, ce film est un avertissement.
Il est visionnaire et prospectif...mais la poésie tient au recyclage...(des objets par exemple).
Une anticipation tenant au genre du "FUTUR ANTERIEUR" comme l'avait écrit un ami Brazilien Safedreams.

Exemple??
Très SF:Star Wars, Alien,
Proche de Brazil: là come ça, bein???peut être "I robot", le film non mais le bouquin oui, les Monades Urbaines de Silverberg (BK1)

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Ven 6 Mai - 17:05

exact!!! faut-il des interlocuteurs avec un discours loquace, chiadé pour les convaincre exemples à l'appui.
Ex: un studio qui produit de grosses machines à pognons pourraient s'aventurer sur ce terrain, ouvrir cette possibilité mais le pbm c'est que ces grosses machines comme cela ete tres bien dit "tue l'art" ex: le final cut etc.........
faut trouver des solutions mais???
plusieurs maisons independantes qui s'associeraient...
rmq cela existe deja...
je vois pas
des idées????

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Hugues le Ven 6 Mai - 17:20

une cagnotte universelle tenue par tous les passionnés de cinéma du monde?

plus utopique: rendre les gros producteurs sensibles et intelligents à renfort d'arguments qui tuent?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jeremy Thomas

Message  GOOF le Ven 6 Mai - 18:11

Hello,
Je viens de découvrir tous ces messages d'un coup ! Je vois que Terry G alimente toujours les passions.
Je n'ai pas grand-chose à dire sur "Brazil", si ce n'est que depuis que j'ai rencontré Gilliam (1992), je ne peux plus revoir le film. Gilliam est encore plus brazilien que le film… Bref…
Oui, pardon c'est confus, je voulais vous signaler un petit truc important, à mes yeux, qui est que "Tideland" (film que Terry a terminé récemment, je le rappelle/précise) est produit par Jérémy THomas. C'est un important car J.T. est sans doute l'un des meilleurs producteurs actuels.
Pour vous situer un peu le gars, il a bossé notamment sur "The Hit", "Crash", "La plus grands escroquerie du Rock & Roll", "Le Festin Nu", "The Brave", "Sexy Beast" ou "The Dreamers"…
Sûr que cette collaboration-là peut s'avérer fructueuse (sans parler du scénario, qui est fabuleux
CG joker

GOOF
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeremy Thomas

Message  Vintage le Ven 6 Mai - 18:41

Je n'ai pas grand-chose à dire sur "Brazil", si ce n'est que depuis que j'ai rencontré Gilliam (1992), je ne peux plus revoir le film. Gilliam est encore plus brazilien que le film… Bref…

Et tu l'as rencontré à quelle occasion "Gilliam" en 1992...je sais , je suis un peu curieux sur ce coup là!!! :face:

Sinon oui, la collaboration avec Jeremy Thomas peut s'averer fructueuse et de bonne augure car ses productions sont osées, risquées, assez couillues dans les choix!!!

C'est dommage que le livre de Mitch Cullin ne soit pas disponible chez nous. :spiderman:

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Marty Rigelli le Ven 6 Mai - 20:24

[quote="Vintage"]
axel a écrit:e
Exemple??
Très SF:Star Wars, Alien,
Proche de Brazil: là come ça, bein???peut être "I robot", le film non mais le bouquin oui, les Monades Urbaines de Silverberg (BK1)
Oui mais non ..;)
Alien c’est de la Sf ok, mais Star Wars c'est du Space Opera (le prince, la princesse le chevalier et son blanc destrier (faucon millennium)etc ... faut pas tout mélanger sinon c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres :lol:
Brazil, mon père me l'a montrer quand j'avais 10 ans... Jamais un film ne m'a fait aussi peur. Toute cette atmosphère indescriptible d'angoisse me fichait réellement la trouille. Depuis il y a un ou deux ans je l'ai acheté en dvd et depuis il est mon film cult, à chaque visionnage je le redécouvre, certaines scènes me donnent des frissons. Mais j'ai toujours cette petite peur au fond de moi et je l'apprécie d'autant plus que je découvre petit à petit ce qui me faisait si peur plus jeune.

Marty Rigelli
Bavard

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Vintage le Ven 6 Mai - 21:29

Star Wars c'est du Space Opera
Oui tu as tout a fait raison, désolé pour ce raccourci!!!
Toutefois, je suis un peu las en ce moment du rangement, de la classification, de l'organisation par genre....surtout sur un topic Brazilien!!!! :wink:

C'est vrai que BRAZIL est une oeuvre très dense...et son immense intérêt c'est qu'elle ne se tarit jamais!!!

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Sam 7 Mai - 0:40

c'est très difficile de cataloguer un film de Science Fiction, y'a un tas de ramifications.
Pour Alien on peut classer ds films Sf et pourtant le premier volet reste à part: faire peur aux gens ss qu'ils ne voient véritablement quel mal les ronge, la peur de l'Autre. Je sais bien que l'on voit la bête briser la cage thoracique d'un des passagers mais il a été donné comme un symbole phallique, moment très angoissant(voir la folle histoire de l'espace de M.brooks pour exorcicer l'angoisse:lol).
2001 L'Odyssée de L'Espace de Kubrick: ex: l'ordinateur HAL, tres charnelle aussi ds la conception et techniques nouvelles, pour nos parents c'était un EVENEMENT, Blade Runner de Ridley Scott marque une époque mais un contexte surtout: un univers manichéen mais où la frontière homme-machine reste infime.
Une crise économique un pouvoir politique totalitaire ou fascisant conflits sociaux ou armés, famine, guerres amènent certains réas a pousser leur reflexion vers un au delà SF qui maquille une réalité ou nous la faire voir sous un autre angle pour nous bousculer.
Le super héro revet ce costume et agit et se transforme avec son temps. Il donne la température sociale. Si on veut aborder l'Amérique et son histoire c'est un biais intéressant puisque toute une politique et des conduites sociales peuvent s'y illustrer: les peurs comme la xenophobie, la maladie, la possibilités des guerres chimiques, technologique et bactériologiques( drunken hic!) et maladie du siècle par ex le sida, le sang contaminé.
J'aime bcp la fin de I.Robot très significative, dommage que l'ens ne suive pas cet esprit et que Smith apparaisse comme le sauveur potentiel de la planete et temoin d'un changement.
La SF qui n'apparait pas comme telle comme Brazil, elle est noire, glauque, poisseuse, elle amène au rire aussi qu'on peut la croire bien éloignée de nous. et pourtant elle parle de nous. La Sf c'est notre monde comme cette fucking bad administration. Si tout tournait rond la Sf comme ds Brazil n'existerait pas. La Sf c'est le comportement des Hommes, leur brutalité, leurs travers.
je paralis ds un autre topic de guerres de l'Absurde. Y'a de ça ds notre existence et notre rapport à l'Autre.
Star Wars n'est pas si mauvais, c'est discutable. c'est arrivé à une époque où des réas avaient une vision romantique a la fois et depegnait un malaise social profond, pertes de repères et désillusions en filigrane, se raccrochant à des vieux modéles comme le pouvoir fort du patriarche.
le cine sert aussi a divertir. le pbm c'est que bien trop svt soit il nous endort et nous cache certaines verités et parfois il nous faut le voir sur un ecran pour se rendre compte qu'il est trop ou j'ose espérer presque tard.
Star wars est devenu un bon produit et les spectateurs des clients, des consommateurs, ce que nous sommes...et oui...
Je doute qu'avec une telle politique ds notre pays on puisse espérer grd chose, c'est triste à dire mais pire à penser.
Merci monsieur Gilliam mais il en faudrait d'autres comme vous pour déranger l'ordre établi.

et pas que des réas c'est sur, si tout le monde à suivi.

l'univers de gilliam, ça me fait penser à Alice aux pays des merveilles(premier degre), qd on est gamin on trouve son univers merveilleux...helas passe l'âge des caprices(assez vite ds certains cas) on se rend compte qui peuple veritablement cet endroit pas si merveilleux en fin de compte....ah vieillesse ennemie!

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  AmarokProg le Sam 7 Mai - 1:09

En ce qui concerne la définition de la SF, je laisse à Isaac Asimov le soin d'apporter sa contribution :

« On peut définir la Science-Fiction comme la branche de la littérature qui se soucie des réponses de l'être humain aux progrès de la science et de la technologie »

Il y a aussi René Barjavel :

« La science-fiction, ce n'est pas un genre littéraire, c'est tous les genres, c'est le lyrisme, la satyre, l'analyse, la morale, la métaphysique, l'épopée. Ce sont toutes les activités de l'esprit humain en action dans les horizons sans limites. C'est en ce moment la seule littérature vivante du monde entier. »

Surtout, Isaac Asimov (toujours lui, mais n'est-il pas un des plus grands ?) pour conclure :

« Aucun de ceux qui l'écrivent ne sont capables de s'entendre sur sa définition. »

lol!

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Sam 7 Mai - 11:54

http://sfstory.free.fr

jetez y un zieu!

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Marty Rigelli le Dim 8 Mai - 15:07

Le site est assez désordonné mais plutôt complet…
Pour ce qui est de Brazil, Blade Runner, etc on pourait aussi les regrouper dans une certaine « mode » de films.
J'ai l'impression que dans les années 80 se developpe une forme de Sf au cinéma, qui exploite "la peur urbaine", la peur de la grande ville, du système qui nous dépasse totalement. voir Brazil, Blade Runner Tykho Moon(10 ans après tout le monde ...) Delicatessen. Dans la Bd pareil avec Sin City.
Je voudrais savoir si mon impression est justifiée ou si c'est un thème assez général au cinéma.
Et aussi avoir d'autres titres de film dans ce même genre "SF urbaine" que j'aime bien.

Marty Rigelli
Bavard

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Vintage le Dim 8 Mai - 20:30

Science fiction "Urbaine" et Espace urbain se sont développés bien entendu à la même époque...découverte d'une nouvelle jungle, mutation et cristalisation des comportements, complexité des réseaux "rapport du tissu urbain et organique"...

Je voudrais savoir si mon impression est justifiée
la ville devient "un être" à part entière....malade, violente, joyeuse...

David Lynch se sert à merveille, dans Twin Peaks notamment, des réferents de l'espace urbain et rural...il mélange les comportements sociaux des deux zones et crée des lieux hybrides étranges et très cinématographiques.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Vintage le Jeu 12 Mai - 13:57

D'après GOOF, Brothers Grimm serait en partie projeté Vendredi à Cannes...si quelqu'un à des infos "radio, téléé sur une éventuelle date de sortie chez nous, qu'il l'a poste ici!!!!

Au dernières nouvelles, souvent fausses d'ailleurs, BG sortirait fin Aout....peu fiable Shit

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Sam 14 Mai - 1:18

Science fiction "Urbaine" et Espace urbain se sont développés bien entendu à la même époque...découverte d'une nouvelle jungle, mutation et cristalisation des comportements, complexité des réseaux "rapport du tissu urbain et organique"...

la ville personnifiée. Lang l'a très bien exprimé: Metropolis.
même la peur de l'etranger, la traque, méconnaissance, justice sauvage: M le Maudit. la ville labyrhintique.
la ville tentaculaire. la ville prison de beton.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  safedreams le Lun 16 Mai - 0:57

Brazil ?

Connait pas.... Shit Mr. Green

safedreams
Nouveau

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Lun 16 Mai - 1:39

c'est l'histoire de paf sam, c'est un type, il s'appelle Sam mais en fait c'est Samuel qui traverse une histoire et paf Sam enfin Samuel.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Marty Rigelli le Lun 16 Mai - 8:36

Pour vous renseigner sur Brazil, le meilleur moyen c'est de voir ce qu'en dit le surrealiste en chez de ce mag... http://www.banditscompany.com/terryvf.html

Marty Rigelli
Bavard

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Vintage le Mar 24 Mai - 21:21

"Don Quichotte" semble être relancé par le producteur de Tideland...pas d'écho dans la presse française mais dans la presse anglophone....
Moi je dis youpi!!! :eye:

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

en vrac

Message  GOOF le Mer 25 Mai - 9:30

Quelques réponses en vrac, désolé…
Première rencontre avec Gilliam : j'ai écrit il y a plus de dix ans un bouquin intitulé "le petit livre des films cultes". L'éditeur m'a demandé si je voulais une préface. J'ai répondu : "Oui, seulement si c'est Terry Gilliam qui l'écrit". Je lui ai envoyé un courrier, il m'a fait la préface, puis est venu dédicacer le livre avec moi au moment de sa sortie (au salon du livre de cinéma), on avait organisé une "nuit du film culte", avec "Brazil" et "Delicatessen" (et bouffé tous ensemble avec Caro et Jeunet)…
Brothers Grimm sera, d'après Weinstein la plus grosse sortie jamais faite aux États-Unis (il a parlé à Cannes de 3000 copies !!!), annoncé deuxième quinzaine du mois d'août.
Tideland sort mi-septembre en France (peut-être à Deauville, sauf que techniquement ce n'est pas un film américain)
L'homme qui tua Don Quichotte : ça semble en effet en bonne voie pour repartir…
Voilou
CG
salut

GOOF
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  fucking axel le Mer 25 Mai - 10:01

concernant sa sortie américaine et aux dires de terry gilliam ds un entretien avec johnny deep/sancho pancha(propos rapportés par un internaute sur le forum de safedreams consacré au grd chef et à son univers brazilien) qu'il faisait là son film commercial, johnny deep a répondu qu'il faisait de même en jouant dans pirates des caraibes.

ma soeur vit aux states, je lui en toucherais deux mots pour savoir si le film a l'impact annoncé, si elle se retrouve noyé sous la pub et la promo !! et de la pub a la tv y'en a ce toutes les 10 minutes!

ce sera intéressant(en tt cas pour moi, je ne veux pas m'avancer pour vous!!) comment le film et Gilliam st perçus!

pourquoi avoir écris un livre sur les films cultes???
pourquoi vouloir enfermer quelques films ds une liste?
bcp de journalistes font ce genre de classement pas obligatoirement films cultes mais top...
depuis n'en as tu pas découvert qui pourrait s'inscrire ds cette liste ou ds une nouvelle justement que tu as concocté?
pour toi un film culte c'est quoi??? culte ça signifie quoi exactement??
et classique par rapport à culte???

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: TERRY GILLIAM 'S "TOPIC"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum