kate bush

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: kate bush

Message  basil le Sam 12 Nov - 18:40

j'hésite encore pas mal à me procurer son album à la miss Kate.
J'ai tellement était déçu du "Red shoes" et je trouve que son single est d'une totale banalité.
La magie de la voix pourtant est toujours là....le rest de l'album est-il àl'image de ce titre scratch
Puisque tout le monde y va de son album préféré, je m'y colle derechef et vous donne le mien (de loin) : Never for Ever, suivi de près par Hounds of Love.

petit détournement de topic: je viens de découvrir le fabuleux et trop méconnu groupe Elbow, c'est absolument recommandable, je vous le recommande donc. Vous avez de toute façon lu la chronique de leur dernier cd "Leaders of the Free world" dans le dernier Crossroad, don't you ? albino

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Dim 13 Nov - 16:38

Je commence à bien apprécier le 1er CD. Enfin en tout cas à lui trouver beaucoup de qualités même si encore une fois, certains titres trop longs m'ennuient.

Mais ça doit etre un bon disque, un très bon disque même, mais qui me séduit beaucoup moins que ces anciens disques.

Pour "The red shoes", j'étais déçu au début. Puis la vision de sa vidéo "The line, the cross, the curve" m'avait grandement réconcilié avec le disque. Et c'est un album attachant, bien qu'inégal au possible.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Dim 13 Nov - 23:33

Sur ce site, des déclarations d'artistes à propos de Kate bush : Bjork, Alison Goldfrapp, Big Boi de Outkast, Tricky ( qui avait avoué qu'elle était un joyau d'Angleterre bien plus préceux que les Beatles ), Tori Amos.

http://www.katebush.fr/

On peut aussi voir le clip de "King of the mountain", ce clip faisant référence à Orson Welles et à son film de 1941 : Citizen Kane

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  psamain le Mar 15 Nov - 23:40

et bien la chronique du nouveau kate bush dans crossroads, c'est moi qui la tiens.

je vous raconte pas tout le bordel avec le goof et avec tony pour arriver à caler la chronique au dernier moment (appel chez l'imprimeur en pleine nuit), parce que EMI n'avait meme pas envoyé le cd à crossroads, et qu'ils proposaient au goof d'aller l'écouter dans leurs bureaux, de peur que le goof le copie et nous le donne à tous.

débile.

il était donc impossible de passer la chronique dans le N° qui sort demain ou jeudi.

or samain s'était procuré l'objet autrement, par des moyens belges.

prenez les paris : qu'est-ce que je vais en dire dans crossroads, hein ?
plus qu'une fois dormir !
samain

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Mer 16 Nov - 3:41

Deviner ce que vous allez en dire ? Il y a 4 chroniques comme pour Paul McCartney ? Mr. Green Arrow

Moi j'ai mon avis sur le disque, qui a déjà évolué. Le deception du début est passé à quelque chose de plus nuancé. Si tu te fiche de Kate Bush, ça risque d'être cinglant, ou jugé ennuyeux, lent, bref rien de passionnant à lire.

Si t'es un amateur de l'ensemble de sa carrière, ton jugement est forcément appelé à évoluer comme le mien. Et je doute que les conditions d'empressement pour publier la chronique t'aient permise de passer par un stade plus nuancé ...

A lire en tout cas pour ma part.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Hugues le Mer 16 Nov - 10:25

psamain a écrit:parce que EMI n'avait meme pas envoyé le cd à crossroads, et qu'ils proposaient au goof d'aller l'écouter dans leurs bureaux, de peur que le goof le copie et nous le donne à tous.

débile.

Effarant! Définitivement, la dernière chose que doive faire un artiste aujourd'hui est de signer chez EMI.

prenez les paris : qu'est-ce que je vais en dire dans crossroads, hein ?

Je parie que tu ne vas pas en dire du bien sous le seul prétexte que c'est Kate Bush, mais en dire du bien si c'est un Kate Bush différent mais bon quand même. :face:

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Jean Rhume le Mer 16 Nov - 11:13

Bon, ça donne pas beaucoup envie de l'écouter ce disque tout ça... fait chier... :shock:

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Mer 16 Nov - 11:23

Ho que si, dans la mesure ou elle a travailé pendant des années ( elle a comme,ncé en 1999-2000 je crois ) et que EMI n'a pas pu la bousculer ( ils l'ont ménagé faut croire, par peur qu'elle ne revienne plus du tout ), elle a fait son album comme elle le voulait.

Il mérite qu'on s'y attarde dessus.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  basil le Mer 16 Nov - 11:26

un peu comme pour le navrant "Red Shoes" si je ne m'abuse comme la buse ;)

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  psamain le Mer 16 Nov - 11:38

franchement, je n'ai pas pu en dire du bien.
pas sous le prétexte que toute la presse allait en dire du bien, et que donc je devais prendre le contrepied juste pour le fun.
si j'avais trouvé le cd passionnant, je l'aurais écrit.

j'aime bien le trio dreaming/hounds/sensual. j'ai réécouté pour comparer, et ça tient toujours bien la route.

mais là c'est un cd qui tourne en rond, avec de hautes prétentions artistiques qui n'ont abouti à rien du tout, à part quelques chouettes moments.

et comme le dit mon ennemi juré dkelvin, elle est restée bloquée dans les années 80.

steven wilson, de porcupine tree, avait du UP de p gabriel : c'est un album qui n'a pas de centre. j'ai le meme sentiment avec aerial, que j'ai vite rangé dans un coin et que je n'ai plus aucune envie d'écouter.

à noter : le goof était pret à publier 2 chroniques contradictoires si seulement EMI lui avait donné le cd. donc je dis : ce n'est pas une arnaque, mais un machin vide.

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Mer 16 Nov - 20:55

psamain a écrit:et comme le dit mon ennemi juré dkelvin, elle est restée bloquée dans les années 80.


Mon avis a reellement changé sur le 1er CD. Vide je sais pas, uniforme dans la torpeur dirais-je. Disons que je comprends que certains puissent adorer ce disque, mais si ce n'est pas le cas pour moi.

Ceci dit, c'est pas mon genre de demander des dossiers, mais cette femme mériterait au moins un triple page pour rappeler sa carrière.

Par contre, une dernière chose, sous forme de 2 question :

1 ) en quoi ce disque sonne année 80 ?
2 ) si tel est le cas, en quoi sonner année 80, ou 70, ou 90, 2000 c'est négatif/positif ?

Je trouve le son de ce disque assez intemporel. On peut être lassé par la torpeur etc ... mais pas par la qualité sonore. J'en doute vraiment.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  fucking axel le Mer 16 Nov - 21:18

xxxxxxxxxx


Dernière édition par le Lun 21 Nov - 14:43, édité 1 fois

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Jean Rhume le Mer 16 Nov - 21:27

Très belle phrase de Lautréamont.

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Hugues le Mer 16 Nov - 22:35

Jean Rhume a écrit:Très belle phrase de Lautréamont.

dont je rappelle à ce propos l'épitaphe:

Ici dort Ducasse.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Jean Rhume le Mer 16 Nov - 22:42

Magnifique. Mr. Green

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Jean Rhume le Jeu 17 Nov - 2:24

Spéciale cace-dédi à Casse-du Dorizi ! rendeer

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Jeu 17 Nov - 9:44

CRITIQUE VU SUR UN SITE DE MUSIQUES PROGRESSIVES :

http://www.progressia.net/


"Douze ans. C’est ce qu’il aura fallu attendre aux fans de Kate Bush pour que l’Anglaise sorte d’un hiatus musical prolongé pour cause de maternité. Au sortir d’un The Red Shoes très en deçà de ses précédentes œuvres, l’ex-protégée de David Gilmour avait tout simplement disparu de la surface du monde musical pendant presque toute la décennie 90, de sorte que l’annonce de son retour sous forme d’un double album avait attisé toutes les rumeurs.

Le voici donc, cet Aerial bicéphal, à l’image du gigantesque Hounds of Love : une partie « chansons » et une partie concept, respectivement dénommées A Sea of Honey et A Sky of Honey, et représentées par la pochette, qui évoque aussi une onde magnétique. Une partie pour la vie quotidienne et une autre pour la rêverie, comme l’atteste le splendide livret.

A l’évidence, Aerial est un très bon disque. Mais il est tout aussi patent que la folie qui animait Kate Bush s’en est allée avec les années : l’adolescente tourmentée et un peu délurée qui jouait de sa voix comme nulle autre a mûri, et c’est aujourd’hui une mère de famille, qui s’adresse désormais à son public dans un registre plus conventionnel. En revanche, une nouvelle atmosphère apparaît : l’isolement. Que ce soit dans sa description de sa vie quotidienne, de son entourage ou dans celle des jeux avec son fils Bertie, tout le disque semble bel et bien avoir été construit en parallèle à une vie privée un peu recluse, ce qui confère au disque une ambiance très particulière, presque « Kubrickienne ».

A Sea of Honey est un recueil de morceaux plus ou moins immédiats. « King of the Mountain » est bien entendu le titre le plus à même de constituer le « single » dont EMI avait besoin pour le lancement, avec ce qu’il faut de sonorités rétro pour attirer le « public cible », mais qui se révèle aussi partiellement après un certain nombre d’écoutes.
Le reste est apaisé, mais splendide : les cordes de « Bertie » proposent des mélodies « baroques » décalées du meilleur effet, et nous rappellent qu’il s’agit là du dernier travail de Michael Kamen, « How To Be Invisible » sonne comme du Talk Talk avec son beat atmosphérique et « Pi » voit l’Anglaise réciter les chiffres du nombre magique avec sensualité.
Mais point de sons invraisemblables, point de démesure. C’est d’ailleurs sur les morceaux les plus épurés que Kate Bush nous scotche vraiment, avec un simple piano : « Mrs. Bartolozzi » fait vibrer en contant la vie tristement monotone d’une ménagère, et « A Coral Room », dédié à la mère de Kate Bush, récemment décédée, cloue littéralement d’émotion pendant cinq minutes avant de terminer le disque de manière brutale et interrogative. Au final, sept chansons qui apportent toutes une variation intéressante autour de l’univers de l’artiste.

La deuxième partie de l’œuvre ressemble à un poème païen à la gloire de mère nature : s’ouvrant sur des bruits d’oiseaux, puis des chants et des rires et se clôturant sur un envol assez étonnant, on y retrouve en partie « l’ancienne Kate Bush ». Ici, le talent de la compositrice est multiforme et emprunte au jazz-fusion (« Sunset » et ses guitares flamenco), à la pop (« Somewhere In Between »), au rock (« Nocturn »), à l’électro (le brûlant « Aerial ») voire … au progressif (« Prolog », très axé sur les claviers) ! Sur ce pavé de quarante minutes, tout s’enchaîne naturellement (les premiers morceaux étant très intelligemment liés) et la musique est emprunte de féminité, une qualité finalement assez rare chez une artiste rock.

Moins hantée qu’auparavant, la voix reste reconnaissable entre mille et ne semble pas affectée par les années. De même, elle persiste dans les acrobaties et « expérimentations » qui ont fait sa légende : murmures et chuintements sur « Mrs. Bartolozzi », « pétage de plombs » intégral sur « Aerial », etc. On retrouve également quelques voix masculines, ce qui ne manquera pas de surprendre à la première écoute : voix narrées de Rolf Harris du second disque ou passage chanté par Michael Wood au milieu de « A Coral Room ».

La production n’est pas toujours optimale : avec des sonorités parfois trop synthétiques et un mixage presque brouillon, les subtilités d’Aerial ne sont pas toujours mises en valeur, même si les passages calmes, les plus nombreux, sont irréprochables. On aurait cependant apprécié voir Kate Bush s’allier à un producteur extérieur plutôt que de s’enfermer dans son propre studio avec son matériel d’époque, même si elle n’a que rarement procédé autrement.

Le génie de la belle Kate s’est donc patiné, contrairement à celui de Peter Gabriel, resté intact : la folie a disparue pour laisser place à l’expression d’une femme apaisée et particulièrement talentueuse. Mais ce retour reste gagnant, pour de nombreuses raisons : l’on n’attendait plus ce disque après un tel silence radio, et surtout, il est globalement très bon. Enfin, on ressent un réel plaisir à voir les médias les plus « trendy » se prosterner devant Kate Bush, et lui reconnaître l’antériorité sur Bjork, Tori Amos ou Alison Goldfrapp, et enterrer Madonna… Ce disque constitue donc aussi la preuve que l’on peut vieillir heureux. "

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Ven 18 Nov - 14:35

psamain a écrit:franchement, je n'ai pas pu en dire du bien.
pas sous le prétexte que toute la presse allait en dire du bien, et que donc je devais prendre le contrepied juste pour le fun.
si j'avais trouvé le cd passionnant, je l'aurais écrit.


J'aime bien ta critique, ce qui ne veut pas direr que je suis d'accord sur tout. Mais il y a une volonté de décrire le plus justement ce que tu ressens qui m'a plu.

Tu fais une un parallèle qui peut sembler facile et sans relation de cause à effet en disant que si ça ne t'a pas fait planer au volant, c'est que ce n'est pas génial comme CD. Mais force est de constater que si j'aurai relevé ça en disant que c'est subjectif et inintéressant analytiquement, là je trouve que c'est juste.

Car je l'ai ressenti moi même à l'achat, dans la voiture, je sors de Leclerc, tout heureux, il est 19H, mais fallait que je me presse pour aller à l'entrainement pour 19H30, ecore 20km à faire. Ca me laissait peu de temps, 20-25 min au plus pour tenter le 1er CD, et ... rien. Aucun ressenti.

Si le 1er CD est devenu un réel plaisir pour moi, le 2e est resté déséspérémant plat à mon oreille. Ca c'est terrible comme sensation.

Je n'ai aucun souvenir des 3 derniers titres du CD2 ( :suspect: :suspect: c'est mauvais signe ... ) donc je vais les réécouter en lisant ta critique en même temps. Le Flamenco dégueulasse de la 5, pfff je n'ai pas de mot pour décrire ma sensation.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Ven 18 Nov - 15:10

Je précise quand même que cet album parfois excellent, parfois littéralement foireux n'a aucun incidence sur le fait que j'adore ce qu'elle fait, et que je l'admire beaucoup ! :D

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  psamain le Sam 19 Nov - 22:34

bon alors ça va ... ma chronique kate bush était pas à coté de la plaque ...

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Sam 19 Nov - 23:27

psamain a écrit:bon alors ça va ... ma chronique kate bush était pas à coté de la plaque ...

Non, je pense que c'est toutes les critiques dithyrambiques qui sont à côté de la plaque. C'est à dire toutes les critiques que j'ai lu, hormis la tienne. Et j'adore Kate Bush. Et je suis heureux de son retour, même si ce n'est pas son meilleur album, loin de là. Il y'a des moments très beaux sur ce disque, faut malheuresement faire un tri.

Et j'attends des rééditions de ses anciens albums, j'attends des sorties Dvd, tout ce que cet album permettra.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Dim 27 Nov - 22:35

dkelvin a écrit:Pour ceux qui voudraient se consoler un peu du dernier Kate Bush, un petit conseil d'achet, un disque pas récent récent (1996) mais dont le triomphe n'a pas dépassé l'Australie : Max Sharam - A Million Year Girl.




Je ne connaissais pas du tout non plus. Concernant les chanteuses australiennes plus ou moins affiliées à Kate Bush ou Tori Amos, il y a une certaine SOPHIE MOLETA

Je ne connais que l'album "Dive" de 2000 ( déjà ). Je ne sais pas vraiment ce qu'elle a fait après.


Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Dim 27 Nov - 22:37

Apparement, elle est néo-zélandaise, pas australienne. Un nouvel album est sorti en juin 2005 :



Sophie Moleta a travaillé avec un type qui aime les musiques ambiantes : Holmes Ives

http://www.cdbaby.com/cd/sophieives



Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Laurent78 le Sam 3 Déc - 20:05

AERIAL EST TRES BON !!

Bon voilà, mon avis définitif est celui-ci, Aerial est selon moi, un très bon disque, rempli de qualité. Mes 1ere impressions étaient mauvaises à part 2-3 titres.

Là c'est l'inverse, je ne lui trouve que des qualités même si 4-5 titres sont longuets, peu inspirés musicalement. Mais il faut pas que cela rende la critique injuste. Sa 2e partie est en lisant les paroles, assez féérique, pour peu que l'on s'y plonge, en s'aidant des traductions le cas échéant. Bien sûr qu'elle contient les titres les moins inspirés, mais on ne peut qu'être amusé des trouvailles, des clins d'oeil qu'elle y fait.

The Red Shoes aussi m'avait déçu de prime abord, et grâce à son film issu de ce CD, j'y avait trouvé là aussi un amusement et une poésie qui me plaisait. Même si je reconnaissais la platitute musicale de nombreux passages.

Et sa voix est toujours adorablement belle.


Dernière édition par le Dim 4 Déc - 11:39, édité 2 fois

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  dkelvin le Sam 3 Déc - 20:41

countrysongs a écrit:AERIAL EST TRES BON !!

Bon voilà, mon avis définitif est celui-ci, Aerial est selon moi, un très bon disque, rempli de qualité. Mes 1ere impressions étaient mauvaises à part 2-3 titres.

Là c'est l'inverse, je ne lui trouve que des qualités même si 4-5 titres sont longuets, peu inspirés musicalement. Mais il faut pas que cela rende la critique injuste. Sa 2e partie est en lisant les paroles, assez féérique, pour peu que l'on lise les paroles ou les traductions. Bien sûr qu'elle contient les titres les moins inspirés, mais on ne peut qu'être amusé des trouvailles, des clins d'oeil qu'elle y fait.

The Red Shoes aussi m'avait déçu de prime abord, et grâce à son film issu de ce CD, j'y avait trouvé là aussi un amusement et une poésie qui me plaisait. Même si je reconnaissais la platitute musicale de nombreux passages.

Et sa voix est toujours adorable.

Je suis assez sceptique :suspect: . A part une daube totale, on finit souvent par trouver très bon un disque qu'on écoute en boucle d'un artiste dont on est fan. J'ai passé l'âge mais j'ai des souvenirs d'avoir finalement trouvé très bon des disques de groupes fétiches (par exemple SAHB stories, Zip Gun Boogie ou No Madness) que je sais maintenant être des albums médiocres. Mais bon pourquoi pas après tout. Chacun se fait son petit scénario et le principal c'est d'y trouver du plaisir dans un monde où on vous le mégote.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: kate bush

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum