superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Yves Gitton le Mer 19 Oct - 15:53

J'ai beaucoup appris au sujet de Danny G Wilson et notamment quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai découvert qu'il était anglais ? :o On a vraiment l'impression que ce mec passe toutes ses nuits dans le désert au fond de son pick-up enveloppé dans une couverture navajo avec une bouteille de southern comfort dans la boîte à gants. Mais ce que j'ai surtout apprécié c'est cette définition de l'Americana qui pour moi sonne bigrement juste :
"l'Americana est cet univers fantasmé (oh! oui! ) où Edward Hopper dialogue dans un dîner avec John Ford et Kerouac (que du beau monde) au son d'un juke-box vintage . Mais en musique, l'Americana (je le recopie jusqu'au bout parce ça en vaut la peine et ça vous évitera d'aller fouiller sous votre lit où c'est jonché d'objets innommables ), n'est rien d'autre qu'un syle . Un état d'esprit sans passeport, fait de guitares sèches et d'yeux mouillés capables d'abattre sans effort les cloisons entre le country,le blues, gospel, folk, comme d'enjamber la frontière Atlantique pour mixer les Beatles, Hank Williams, Townes Van Zandt, les Clash et qui vous voudrez, Tant il est vrai que la musique populaire a beaucoup à voir avec les histoires, et pas grand chose avec la géographie ." Et voilà l'travail !

C'est tout à fait pour ça que j'aime ce genre de musique, bien écrit, Monsieur Goof, ce petit gars mérite une augmentation .

Bottleneck cheers

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Hugues le Mer 19 Oct - 15:58

C'est pas Goof qui a écrit ça, ou alors c'est un pseudo. Smile

J'ignore qui est ce Léonard Haddad, auteur de l'article en question.

J'aime beaucoup les deux premières chansons de son disque solo. Idéal pour faire fondre sa compagne. Smile

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Laurent78 le Mer 19 Oct - 16:00

J'en ai parlé quand je posais des questions au sujet du label Fargo. Et entre temps je me suis procuré ce disque et je l'aime vraiment beaucoup.



Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Yves Gitton le Mer 19 Oct - 16:30

Non, j'ai mal ponctué, mon écrit, ce n'est pas Monsieur Goof, qui a écrit ce bel article, je sais bien, j'incitais Monsieur Goof (qui écrit aussi, de , beaux:: articles :DD ;;; )à se montrer reconnaissant avec cette personne que j'ai eu plaisir et intérêt à lire, dans ce magazine de plus en plus varié et attrayant :lol: J'ai écouté ce week-end Alejandro Escevedo, l'album "thirteen years, quelle beauté et quel savoir-faire dans le mélange des genres .

Bottleneck :lol:

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Americana le Jeu 9 Mar - 17:28

bottleneck a écrit:J'ai beaucoup appris au sujet de Danny G Wilson et notamment quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai découvert qu'il était anglais ? :o On a vraiment l'impression que ce mec passe toutes ses nuits dans le désert au fond de son pick-up enveloppé dans une couverture navajo avec une bouteille de southern comfort dans la boîte à gants. Mais ce que j'ai surtout apprécié c'est cette définition de l'Americana qui pour moi sonne bigrement juste :
"l'Americana est cet univers fantasmé (oh! oui! ) où Edward Hopper dialogue dans un dîner avec John Ford et Kerouac (que du beau monde) au son d'un juke-box vintage . Mais en musique, l'Americana (je le recopie jusqu'au bout parce ça en vaut la peine et ça vous évitera d'aller fouiller sous votre lit où c'est jonché d'objets innommables ), n'est rien d'autre qu'un syle . Un état d'esprit sans passeport, fait de guitares sèches et d'yeux mouillés capables d'abattre sans effort les cloisons entre le country,le blues, gospel, folk, comme d'enjamber la frontière Atlantique pour mixer les Beatles, Hank Williams, Townes Van Zandt, les Clash et qui vous voudrez, Tant il est vrai que la musique populaire a beaucoup à voir avec les histoires, et pas grand chose avec la géographie ." Et voilà l'travail !

C'est tout à fait pour ça que j'aime ce genre de musique, bien écrit, Monsieur Goof, ce petit gars mérite une augmentation .

Bottleneck cheers


C'est tout à fait pour ça que j'aime ce genre de musique.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Hugues le Jeu 9 Mar - 20:16

D'Alejandro Escovedo vous pouvez tout acheter les yeux fermés.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  strato88 le Jeu 9 Mar - 20:41

pour escovedo, j'veux bien t'croire, ça m'titille depuis un bout, j'vais passer l'cap (même que j'en prendrai un au pif, no need "quesque vous m'conseillez?" j'le sens bien)... je possede juste un avant-gout avec une reprise de "the end" par... peter case (hihihi!).
sinon, avez vous vus, sur le dvd neal casal, la séquence ou il est dans le désert ou il dit qu'il aime a s'y ressourcer? j'trouve que ça résume le terme "americana". bon, habituellement, j'me méfie des étiquettes, mais là, on touche a quequ'chose de plus... federateur. mais faut pas s'leurrer, le terme sera bientot galvodé... tant pis... restera quand même de bonnes chansons...

strato88
Langue pendue

Nombre de messages : 560
Localisation : entre abbey road et muscle shoals?
Date d'inscription : 05/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/cowcheese4

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Yves Gitton le Ven 10 Mar - 0:18

Tiens revoilà ce sujet ? Et cette belle définition de l'americana donnée par Laurent Haddad, dont j'avais apprécié le style . Qui est ce monsieur, Mister Goof ?
Parmi la discographie d'Alejandro Escevedo, comment choisir, que des albums de haut niveau, une sorte de Lucinda Williams au masculin avec une touche latino-mexicaine bien entendu(e) !
Plus country-rock qu'Americana, quoique ce mouvement est vaste et réunit de nombreux styles .
A man under influence et thirteen years ( un peu plus rock celui-là), j'aime ces deux-là . cheers

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: superbissime déf de l'Américana, DG Wilson

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum