Joni Mitchell

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  dkelvin le Ven 7 Oct - 0:57

thiad a écrit:.les punks vomissaient ceux qui les avaient précédés (ou à peu près) et maintenant on découvre qu'enfermés chez eux ils écoutaient les mêmes trucs que "nous"(à l'exception sans doute de Pink Floyd et de Genesis...)..

J'ai écris un article sur les deux courants qui existaient au sein des punks. Peut être paraitra-t-il dans Crossroads 1 2 C 4. En tout cas, aucun n'écoutait Pink Floyd et Genesis enfermés chez eux. Raté.
En revanche, une partie écoutait, Can, Captain Beefheart, les Byrds, Van Der Graaf Generator, Eno, Buckley, Zappa oui. Ils ne s'en cachaient à ce point pas (pas joli comme expression ça) qu'ils mettaient les pochettes sur les leurs (voir celles d'ATV) reprenaient leurs chansons (encore ATV), s'en inspiraient sans se cahcer (voir Wire pour Eno, les Fall pour Can) ou les passaient quand ils étaient invités dans les radios (voir Rotten). Les autres ne juraient que par les Stooges et le glam. Voilà les deux tendances qui ont fini par ne plus se supporter et grandement contribuer à la disparition du punk (enfin nonobstant la récup par le média biz).

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  dkelvin le Ven 7 Oct - 1:02

thiad a écrit:.les punks vomissaient ceux qui les avaient précédés (ou à peu près) et maintenant on découvre qu'enfermés chez eux ils écoutaient les mêmes trucs que "nous"(à l'exception sans doute de Pink Floyd et de Genesis...)..

Oh Shit, j'avais mal lu scratch : c'était écrit "à l'exception de Pink Floyd et de Genesis". Désolé :oops: . Ca m'apprendra à lire trop vite.
Donc c'est exact mais ce qui ne l'est toujours pas, c'est qu'ils s'en cachaient. Enfin disons que c'est un peu vrai jusqu'à fin 77. Ensuite, les langues se sont déliées.
Bon, en fait, j'aurais mieux fait de la fermer :silent:

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  midnighter le Ven 7 Oct - 1:06

moi j'aime bien comment qu'tu cause mecton !!! Rien ne se perd...

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Jean Rhume le Ven 7 Oct - 3:29

Calling_in_the_la_mort a répondu à peu près ce que j'aurais répondu, à savoir que tout ça est une affaire de contexte, de fougue de la jeunesse d'un côté et de maturité de l'autre... On sait tous ce que représente "l'attitude" chez un groupe de rock et quand on est jeune en 77, on s'identifie sans doute davantage au punk qu'à autre chose... Mon fils écoute 50 Cent et Eminem et je pense que c'est ce que j'écouterais si j'avais son âge, même si j'ai bien à redire sur leur "attitude"... Ces gars-là sont machos, matérialistes, etc, et pourtant on ne peut s'empêcher d'apprendre des nouvelles générations parce qu'ils développent forcément autre chose... Le punk n'est pas un modèle musical mais ce fut un courant d'air frais à l'époque, c'est tout ce qui compte. C'était certes un peu odeur de chaussettes comme fraîcheur, mais il ne faut pas être réac les gars... Le rock ne doit pas être trop sérieux, or il est aujourd'hui super institutionnalisé. Quand on voit avec quel sérieux un groupe comme Maxïmo Park fait du rock, on dirait qu'ils sont allés à l'école Roxy Music, à l'école Blur, ils s'appliquent. C'est pas que ce soit mauvais d'ailleurs mais le rock a besoin de puer des chaussettes et c'est pour ça que je continue à écouter du punk, entre autre albino

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Jean Rhume le Ven 7 Oct - 3:42

Appeler_in_the_la_dead il a dit (cot) :
Impossible de crier no future aujourd'hui.

C'est-à-dire que c'est tellement no future aujourd'hui que si tu te le dis trop, ça va te gâcher la vie alors tu t'occupes, en achetant des meubles chez Ikéa, en courant après des disques...

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  dkelvin le Ven 7 Oct - 9:39

Jean Rhume a écrit:Appeler_in_the_la_dead il a dit (cot) :
Impossible de crier no future aujourd'hui.

C'est-à-dire que c'est tellement no future aujourd'hui que si tu te le dis trop, ça va te gâcher la vie alors tu t'occupes, en achetant des meubles chez Ikéa, en courant après des disques...

Ah ça, entre la grippe aviaire qui nous pend au nez comme une morve purulente :pale: (d'où le pseudo Jean Rhume ?) et la cocotte minute qu'est devenue la planète (thermostat + 5° tous les 100 ans, à combien l'humain se vaporise ?) :pale: je crois que nous avions juste 25 ans d'avance.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  dkelvin le Ven 7 Oct - 9:41

Jean Rhume a écrit:alors tu t'occupes, en achetant des meubles chez Ikéa, en courant après des disques...

D'ailleurs ils devraient directement garnir leurs meubles avec des disques (qu'on choisirait, quand même), ça ferait gagner du temps.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  thiad le Ven 7 Oct - 12:12

Bon ok j'ai été un peu rapide ou pas assez nuancé dans mes jugements et je vois que vous connaissez mieux le punk que moi.
DKelvin distingue deux courants, je le crois ; cependant à l'époque ce n'était pas aussi clair que cela d'où ma surprise quand je lis certaines revues anglaises où les anciens punks confient leurs influences ou leurs goûts, pas seulement ceux actuels mais ceux de l'époque.

Je pense aussi que le punk a été salutaire quant on sait que les radios, entre autres, étaient polluées par le disco ou le rock FM à la Foreigner (mais ils vont se trouver des défenseurs) : "musiques" auxquelles je ne trouve encore aujourd'hui aucun intérêt.

Je n'ai pas non plus scruté les pochettes des disques punks ou new/cold wave pour dénicher leurs influences.
Cependant je peux citer des groupes qui m'ont intéressés comme Bauhaus, Wire, et d'autres considérés comme plus "bruitistes" mais là les noms m'échappent et je n'ai plus les disques (quelques revers de fortune pour nourrir la famille).

The Fall a toute mon estime même si j'ai un peu de mal à m'y retrouver et à repérer les meilleurs albums. D'ailleurs si vous pouvez m'y aider...
Ca va mieux en s'expliquant...

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  midnighter le Ven 7 Oct - 12:43

thiad a écrit:Bauhaus, Wire, et d'autres considérés comme plus "bruitistes" mais là les noms m'échappent et je n'ai plus les disques (quelques revers de fortune pour nourrir la famille).

Bauhaus c'est quand meme la base du mouvement gothique, donc tu nous engage sur un autre sujet là...

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Jean Rhume le Ven 7 Oct - 15:33

Wire était un groupe super intéressant, et l'est toujours d'ailleurs...

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  thiad le Ven 7 Oct - 16:43

Ils ont sorti un nouveau disque il y a quelques temps et il était bien sympa.....me souviens plus du titre.

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  thiad le Ven 7 Oct - 18:03

ACHO a écrit:
thiad a écrit:en revanche Court and Sparks me plaît très peu (trop californien ; enfin je ne sais pas dire trop pourquoi , les mélodies, l'instrumentation tout tombe à plat et pourtant depuis sa sortie je le réécoute parfois mais sans pouvoir changer mon avis).

Maîtrise stylistique, fluidité, harmonie.

Quelques mots-clefs pour tenter de t'éclairer. Smile


Bon j'ai réécouté attentivement et il y a quand même des choses intéressantes mais je crois que ce qui me gêne ce sont ces très bons musiciens qui l'accompagnent et qui font un travail très soigné - y'a pas d'écart, pas de folie, tout est millimétré, le piano électrique de Joe Sample échappé des Crusaders me fait bizarre et les cuivres sont un peu décalés dans le paysage. Sinon un excellent titre Down to You et cette manière de mettre des choeurs comme elle le fera si bien sur Hejira.

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Uncle_Remus le Ven 7 Oct - 19:11

dkelvin a écrit:J'ai écris un article sur les deux courants qui existaient au sein des punks. Peut être paraitra-t-il dans Crossroads 1 2 C 4. En tout cas, aucun n'écoutait Pink Floyd et Genesis enfermés chez eux. Raté.
En revanche, une partie écoutait, Can, Captain Beefheart, les Byrds, Van Der Graaf Generator, Eno, Buckley, Zappa oui. Ils ne s'en cachaient à ce point pas (pas joli comme expression ça) qu'ils mettaient les pochettes sur les leurs (voir celles d'ATV) reprenaient leurs chansons (encore ATV), s'en inspiraient sans se cahcer (voir Wire pour Eno, les Fall pour Can) ou les passaient quand ils étaient invités dans les radios (voir Rotten). Les autres ne juraient que par les Stooges et le glam. Voilà les deux tendances qui ont fini par ne plus se supporter et grandement contribuer à la disparition du punk (enfin nonobstant la récup par le média biz).

Anecdote marrante racontée dans Hammer of the Gods, la story de Stephen Davies sur Led Zep. Led zeppelin faisait partie de ces groupes dinosaures sur lesquels s'acharnaient les Pistols, avec Pink Floyd notamment. Dans les années 80, quelqu'un a fait se rencontrer Steve jones et Jimmy Page, sur demande de Jones. Et Jones d'expliquer à Page combien il l'a toujours admiré, combien la musique du Zep, c'était énorme, etc. Et que les dénigrements des Sex Pistols c'était pour la pose.
Evidemment, on peut se dire que ça aussi, c'est pour la pose (genre, je renie ce que j'ai fait, je relativise les Pistols). Mais là, on n'a pas fini, alors...

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  dkelvin le Ven 7 Oct - 22:01

Uncle_Remus a écrit:Anecdote marrante racontée dans Hammer of the Gods, la story de Stephen Davies sur Led Zep. Led zeppelin faisait partie de ces groupes dinosaures sur lesquels s'acharnaient les Pistols, avec Pink Floyd notamment. Dans les années 80, quelqu'un a fait se rencontrer Steve jones et Jimmy Page, sur demande de Jones. Et Jones d'expliquer à Page combien il l'a toujours admiré, combien la musique du Zep, c'était énorme, etc. Et que les dénigrements des Sex Pistols c'était pour la pose...

Oui, et c'est ça qui a conduit à ce que Lydon et Jones ne se supportent plus, Lydon étant le seul responsable de ces déclarations (sincères elles) que les autres lui laissaient dire parce que que Malcolm McLaren le voulait ainsi (et la dimension "pose" est ici). Même chose entre Diggle et Shelley dans Buzzcocks (voir l'autobiographie de Diggle où il explique ça très bien), sans qu'ici il y ait un McLaren derrière. C'est cette ligne de fracture à l'intérieur des groupes qui est intéressante d'ailleurs (elle existait multipliée par 3 dans Clash entre Paul Simonon, Joe Strummer et Mick Jones)

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Yves Gitton le Ven 7 Oct - 22:57

Mon préféré est "Blue" acoustique, guitares (Stephen Stills, Richard Thompson) piano, voix unique, avec cette sensibilité , ce rythme aérien typique du country-rock californien (CSNY, Eagles)
Bottleneck

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Laurent78 le Lun 17 Oct - 1:50

thiad a écrit:

Blue est un chef d'oeuvre absolu de Joni, celui par lequel il faut commencer ; dominante acoustique guitare ou piano.
Celu-ci ça fait 33 ans que je l'écoute régulièrement et même pas lassé, c'est te dire.

Et bien je confirme. Je l'ai eu ce week end et je suis en tout point comblé par ce disque.

Un grand plaisir !


Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Hugues le Sam 15 Avr - 18:34

Faudrait être difficile!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Americana le Sam 15 Avr - 22:03

bien d'accord !

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Laurent78 le Mer 7 Mar - 15:27

JONI MITCHELL - California ( 1970 )
http://www.youtube.com/watch?v=mcpCUpjZ6ig



L'une de mes chansoins préférées de Joni Mitchell king

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Hugues le Ven 18 Mai - 14:31



Ladies of the Canyon (1970)

Ce troisième album de Joni Mitchell est mon préféré. J'adore le son, la voix, les mélodies, le style. Y'a des ballades renversantes, et une sorte de pureté, blanche comme la pochette. La grâce était moins évidente sur les deux albums précédents (Song to a Seagull et Clouds). Les albums suivants seront encore plus intéressants musicalement, mais perdront cette sorte de parfum bucolique qui reste présent ici. Ici les accords de guitare sont cristallins, fins, légers, limpides, et les ballades au piano... Moi, quand vient "Willy" en plage 5, je suis aux anges. fol

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Hugues le Mar 29 Mai - 12:37

Je suis en train d'écouter Hejira et je me fais un peu chier, malgré toute ma bonne volonté.

En tout cas y'a un truc que j'ai compris en écoutant tous les disques de la dame: il faut les aborder avec une sensibilité jazz (et aussi d'artiste bohème, pour les premiers disques notamment). D'ailleurs, écouter Joni Mitchell donne envie de se mettre au jazz. J'en suis peut-être même la preuve vivante. Je me suis mis un peu au jazz depuis l'année dernière. Et je le dis haut et fort : ce n'est pas un zazar!

study

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 29 Mai - 13:01

Je suis en train d'écouter Hejira et je me fais un peu chier.

affraid

Comment on peut s'emmerder en écoutant ce disque ?
Derrière les contours mélodiques restreints, il y a un évenement musical toutes les 3 mesures...Quand je l'écoute au casque, je lève ma tete interloqué toutes les 10 secondes...
Rien que se concentrer sur le jeu de basse de Jaco Pastorius est deja toute une expérience...Les figurations arpégées complexes de son jeu, la manière dont il module par fuites ou hésitations son phrasé pour venir troubler la chanson...
Et je ne parle pas des autres instrumentistes et de la prosodie régulièrement passionante de Joni Mitchell.

L'Humanité se divise en deux...Ceux qui ont compris ce disque...et les autres. Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Frenchy le Mar 29 Mai - 14:22

Lee Harvey Oswald a écrit:L'Humanité se divise en deux...Ceux qui ont compris ce disque...et les autres. Mr. Green

En lisant cette phrase, on a envie d'être plutôt avec les autres...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Hugues le Mar 29 Mai - 15:20

Lee Harvey Oswald a écrit:
Je suis en train d'écouter Hejira et je me fais un peu chier.

affraid

Comment on peut s'emmerder en écoutant ce disque ?
Derrière les contours mélodiques restreints, il y a un évenement musical toutes les 3 mesures...Quand je l'écoute au casque, je lève ma tete interloqué toutes les 10 secondes...
Rien que se concentrer sur le jeu de basse de Jaco Pastorius est deja toute une expérience...Les figurations arpégées complexes de son jeu, la manière dont il module par fuites ou hésitations son phrasé pour venir troubler la chanson...
Et je ne parle pas des autres instrumentistes et de la prosodie régulièrement passionante de Joni Mitchell.

L'Humanité se divise en deux...Ceux qui ont compris ce disque...et les autres. Mr. Green

Ton analyse, cher Lee Harvey, confirme en tout cas la mienne: il faut aborder l'univers de Joni comme celui du jazz. Donc, il est clair que toutes les subtilités du disque m'échappent encore... mais je suis cohérent: en ce moment je n'ai pas envie d'écouter du jazz, mais des choses plus simples et directes, y'a qu'à zieuter le dernier truc que j'écoute en ce moment dans la rubrique du même nom

au moins avec les Modern Lovers je me fais pas chier!

vive le punk!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joni Mitchell

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum