Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Mer 28 Avr - 1:27

qU4EST CE QU4ON DISAIT D2J0 ? alc

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 28 Avr - 4:45

T'as oublié le prénom Alain dans ton énumération...Alain Soral...entre antisémites et islamophobes, la racaille d'extrême droite va débarquer sur le forum avec ce genre de topics...Crossroads annexe musical des Boulogne Boys...Mr. Green
Bon en même temps, si ça peut faire fuir définitivement les progressistes de gauche, ce sera toujours un mal pour un bien.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  thiad le Jeu 29 Avr - 20:23

Mais les progressistes de gauche lisent aussi...pas Dantec certes ! Enfin plus maintenant...parce que des livres comme les siens sont tout simplement illisibles....la fatuité élevé au rang d'art très mineur....

Je suis de gauche et lis Bloy, Céline, Joyce...ah oui je suis athée...un problème avec ça aussi !?

Bref les catégorisations que vous avez tendance à faire me stupéfient pour le moins....ah oui, tiens ça va vous faire plaisir....j'emmerde les écolos....les bobos me gonflent...qu'ils soient de droite de gauche ou du centre.....

J'ai relu récemment tout Kerouac...ça va là ? J'ai bon.....Et comme Nabe j'ai une passion pour le free jazz....et Sun Ra.....mais ces livres sont d'un chiant....
Je ne lis quasiment jamais la littérature française contemporaine et n'écoute d'ailleurs jamais de chansons françaises....

Ah oui les anars de droite m'emmerdent aussi.....j'aime pas les curés ni les cathos....aucune religion en fait..whaouh....ça roule OK pour vous ?

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 30 Avr - 4:04

Je ne suis pas lecteur de Charlie Hebdo et trouve pitoyable le genre de livres athées à deux balles style Michel Onfray et autres intellectuels ratés...mais j'écoute Albert Ayler, les Monks, Captain Beefhart, This Heat, U.S. Maple et Burzum...OK pour toi ?

D'autres thuriféraires trotskystes, sectateurs du Petit Père des Peuples, nostalgiques des reptations dans la boue de Woodstock, racistes anti-cléricaux, tenants du "Sarkozy=Diable/Droite=SS" pour venir relever la dialectique à l'amorce des discutions politiques et religieuses ?

Ceci dit quand tu auras compris que mes provocations ici ne sont dans le but que de m'amuser...Mais bien sur les progressistes de gauche vous êtes les bienvenus sur ce forum, venez étaler votre plume bucolique et faites la promotion de vos valeurs paraît il d'amour, d'empathie et de partage...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Mer 5 Mai - 11:38

Ben, c'est ok ! (tu peux me tutoyer, on se connaît , ça fait un bail, on a expérimenté ensemble: répétitions, laborieuses khabales, combats de gladiateurs bedonnants, mises en scène et vastes démonstrations d'orgueil, d'intolérance à tout crin... Voir à ce sujet au rayon Tindersticks !)
D'accord avec ta liste, je m'y retrouve, mais j'y ajouterais : trotskystes sectaires (mais c'est un pléonasme!), communistes indécrottables, socialistes suffisants et hypocrites, et tous les donneurs de leçons en général (à gauche, ils sont balèzes dans ce domaine, mais c'est vrai que leur bilan est remarquable, et je ne te parle pas de Pol Pot, mais de Paul Quilès, c'est déjà assez pénible comme ça ! ), mais je garde un petit faible pour les anars (qu'ils soient de droite ou pas)... Et le jazz me gonfle (mais, je n'en suis pas spécialement fier..) Et Charlie aussi (caca, pipi, j't'encule par-ci , j't'encule par là, j't'explique ceci, je dénonce ceux-là et je recommence la semaine d'après, et patati et bandes de patates, va !)
Sinon, je partage ton avis sur Dantec, Nabe, les écolos, les fachos, je garde le sens de l'humour, j'évite de catégoriser (si je le fais , c'est pour m'en amuser, parce que tout cela, franchement...) ...

Et je te salue, Thiad ! Et toi, aussi, ne (nous, me, meuh !) colle pas trop vite une étiquette !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 14:58

Cette citation de Bernanos..."Etre de gauche ou être de droite, c'est choisir une des innombrables manières qui s'offrent à l'homme d'être un imbécile; toutes deux, en effet, sont des formes d'hémiplégie morale"...

Considérant qu'un homme de gauche se dira TOUJOURS de gauche, alors qu'un homme de droite ne se proclamera pas obligatoirement de droite, on voit déja quel est celui qui est un peu le moins con des deux.


Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 15:04, édité 1 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Hugues le Mer 5 Mai - 15:01

Lee Harvey Oswald a écrit:Considérant qu'un homme de gauche se dira TOUJOURS de gauche, alors qu'un homme de droite ne se proclamera pas obligatoirement de droite

La logique de cette considération m'échappe. scratch

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 15:41

Considére juste la manière dont nos grands penseurs et écrivains de langue française ont renvoyé dos à dos gauche et droite...Les Marcel Aymé, Bosco, Pourrat, Ramuz, Berl, Drieu la Rochelle, Vialatte...ou plutôt d'être classifiés à "droite" pour eux était encore le meilleur moyen de mieux se sentir "ailleurs"...et surement pas de s'enregimenter en appartenant à un corpus doctrinal bien défini comme l'ont été par exemple les idéologues gauchistes de mai 68.

Pour ma part, dans une optique strictement politicienne je me fous des distinctions électorales gauche/droite actuelles...étant pour moi évident que les deux partis sont à l'heure actuelle des notions périmées, ne correspondant plus à rien...sur des questions comme la souveraineté nationale, la politique étrangère, l'économie libérale ou la mondialisation, il n'y en fait pas le moindre clivage entre les deux camps et il serait facile de le démontrer...j'ai ainsi trouvé parfaitement crétin lors de la campagne présidentielle les excités gauchistes pour qui Sarkozy était le Diable et qu'il fallait absolument pas qu'il passe...aucune fascination pour lui, mais à contrario rien qu'à entendre la manière dont Segolène Royal humiliait la langue française à chacun de ses discours, j'aurais eu honte pour la France d'avoir comme Présidente l'annesse poitevine.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Hugues le Mer 5 Mai - 15:55

Oui, donc les "libres" penseurs en fait se situaient plutôt à droite pour être sûr de ne pas être engagés à gauche, la gauche étant plus idéologique que la droite, qui finalement suit une sorte de mouvement capitaliste irréductible. En gros.

Sinon, je suis de ceux auxquels Sarkozy faisait très peur avant d'être élu. Et j'avais des raisons pour cela - il n'y avait qu'à voir l'effrayant film de campagne qu'il avait accepté de faire à l'époque, et qui a vite disparu de la circulation d'ailleurs... et tous ces propos opportunistes et provocateurs qui brossaient la droite la plus extrémiste dans le sens du poil... (même que LePen s'en est plaint à la suite de sa défaite...)

Tout cela était purement stratégique, ce qui m'a rassuré quelque peu, et il se trouve qu'aujourd'hui ce sont les plus extrémistes qui sont déçus... Mr. Green

Il est gentil, Sarko, finalement! Il remue un peu moins des épaules comme un Al Pacino de la politique maffieuse, il fait moins chef de gang, il est plus serein, il se Chiraquise... Iznogoud est devenu le bon Calife Haroun El Poussah (excuse-moi, on n'a pas les mêmes lectures! albino )

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Hugues le Mer 5 Mai - 16:01

Je crois aujourd'hui que Ségo aurait été pire que Sarko, alors que j'avais voté pour elle (mais plus exactement contre Sarko...). Mais cette Ségo a fini par m'insupporter totalement au fil du temps. C'était d'ailleurs mon impression initiale sur elle avant qu'elle ne se présente en profitant d'une incompréhensible Ségolène mania. Je lui laissais le bénéfice du doute.

Aujourd'hui on se demande qui peut faire un honorable président, et je ne vois personne, alors je me détache considérablement de la question. Je me contente d'avoir moins de préjugés, c'est déjà pas mal...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 16:26

Si tu veux savoir, aux dernières présidentielles j'ai voté "Chasse, Pêche, Nature et Tradition"...cette forme d'écologie de droite pour lequel l'équilibre harmonieux des rapports entre l'homme et la nature passe par la reconnaissance des ruraux comme premiers responsables de la qualité du territoire et des produits qu'elle en tire, une écologie d'identité et de territoire avec sa préoccupation des problèmes du paysage, sa quête d'une identité mise à mal par l'abandon des valeurs traditionnelles et dont le paysage garde l'empreinte, l'envie de redonner une place à la qualité de l'espace et au projet culturel que celle-ci sous-entend, bref des valeurs qui m'avaient paru légitimes de défendre, aux antipodes de celles, mesquines, des bobos parisiens.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Hugues le Mer 5 Mai - 17:11

En même temps, t'as essayé de parler musique avec des chasseurs du terroir?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 5 Mai - 17:40

Faut n'avoir jamais expérimenté l'ennui transcendantal de discutions urbaines avec des jeunes zinrockeux/lenoiriens à propos des dernières hypes de leur magazine préféré pour faire ce genre d'ironie...Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Dim 16 Mai - 15:15

Décidément, Finkielkraut (débat avec Badiou à la radio, qui est à la philosophie , ce que le dronte est à l'ornithologie ) , les New-York Dolls, la blanquette de veau rendent ce dimanche matin plus que passable !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 16 Mai - 19:23

Ah mais tu t'es trompé de musique au vu de ta préference là...

Les New York Dolls, c'est pour Badiou dont le maître idéologique, le faussement vertueux Michel Foucault, se faisait fouetter et tringler au début des années 70 dans des sous latrines de Boîtes SM de San Francisco surement au son de quelque décadence glam punk pilotant les étreintes corruptrices de notre philosophe soixante huitard adoré par tous ceux qui critiquent misérablement aujourd'hui les simples constats lucides que fait Finkielkraut sur notre monde occidental...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Lun 17 Mai - 19:48

Que veux-tu, je suis pétri de contradictions, comme nous tous, non ?

Tu es bien sévère avec Foucault, mais il aime beaucoup ça..

Et quoiqu'il en soit, son goût pour la scatologie et l'humiliation s'oppose-t-il à celui qu'il a sciemment développé pour l'épistémologie des sciences humaines ?

Adhérer à l'idéal stoïcien, tenter de contrôler sa vie et sa sexualité, n'implique pas d'être conventionnel dans l'alcôve (ou dans la baignoire des backrooms avec des adultes consentants, quel vilain mot, fi donc !).

Finkielkraut a écrit Le Nouveau désordre amoureux, je ne pense pas qu'il ait tout à fait renié cet essai que j'avais beaucoup apprécié à sa sortie. (écrit avec un autre moraliste Pascal Brückner dont j'apprécie beaucoup les analyses et quelques uns, seulement, de ses romans ). Finkielkraut s'en prenait à la pornographie, à la domination du discours machiste allant de paire (si je puis dire...) avec des pratiques sexuelles aliénantes, il décrivait une nouvelle voie qui ne serait pas tout entière vouée à l'éjaculation ou à l'orgasme "forcément" (Marguerite! ) réducteurs et rentables, une autre manière d'envisager la jouissance comme une sorte d'invitation à la créativité et aux déviances partagées.
Enfin , je dis ça, Papa et Maman... qu'ils continuent comme ça leur chante !


Dernière édition par Yves Gitton le Lun 17 Mai - 21:37, édité 2 fois

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  thiad le Lun 17 Mai - 21:17

Il suffit de lire les analyses navrantes de Finkelkraut pour se rendre compte que de pensée il n'y a que la pose...Foucault est d'un autre tonneau (et même pas celui du cynique Diogène)....un tonneau de jouvence pour qui se prête à une lecture attentive et débarrassée des scories du biographique....Lire ses analyses sur le biopouvoir ou la conquête de soi c'est autre chose et ça en dit plus long sur notre culture que les ratiocinations de l'autre moraliste mal fagoté. Tiens je retourne à Deleuze et Derrida... albino

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Lun 17 Mai - 22:09

Cher donneur de leçons,
Arrête de nous snober avec Deleuze et Derrida, tu mélanges tout ! L'idéologie t'aveugle ! Range ton artillerie et tes annales du bac !
Finkielkraut n'est pas un philosophe, mais un essayiste
un chroniqueur, un historien de la philosophie (son essai sur la littérature est remarquable, mais cette étiquette de réactionnaire que lui colle les petits profs maniaques du classement et du piédestal, éradique, hélas, la curiosité dont il pourrait bénéficier) .
Alors cesse de gribouiller des appréciations, de penser en rond ! Retourne à tes copies, et cesse d'être aussi méprisant, j'apprécie beaucoup Deleuze quant à Derrida, je le trouve surestimé, chiant à lire, volontairement abscons pour être mieux adulé, je me le suis assez tartiné comme ça...
Tiens , je vais aller (re)lire Placide et Muzo et Akim color, moi !

elephant

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Lun 17 Mai - 22:10

Et écouter les New-York Dolls !!!!

Cool

Non, mais !


Dernière édition par Yves Gitton le Mar 18 Mai - 9:04, édité 1 fois

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 18 Mai - 0:34

thiad a écrit:Tiens je retourne à Deleuze et Derrida... albino

et n'oublie pas ta collection complète de Pierre Bourdieu...

Pour être honnête, mes rares tentatives pour lire ces quatre maitres à pensers (avec Michel Foucault) de nos contestaires gauchistes des beaux salons parisiens ont vite tourné court...
Sérieux...tout cet affreux jargon diafoirus dévoyé, les concepts rhizomico-deleuziennes assénés dans des milliers de pages de bavardage à sémantisme vide et infatuesques rudoiements de la langue pour leçons cathéchiques sorbonnard, sans rien bien entendu de cette "sorcellerie évocatoire" dans l'écriture chère au poète, c'est au-delà de mes possibilités, désolé...

Oui le dernier bouquin de Finkielkraut sur les écrivains qu'il aime est excellent, il a eu le succès qu'il méritait...Voilà un type qui donne envie de Littérature, la vraie.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Mar 18 Mai - 13:18

Deleuze, sorti de Vincennes, passé sa période post-freudienne avec son ami Félix a produit une prose plus accessible au commun des mortels:... ses livres sur Nietzsche, le cinéma, son abécédaire, etc ...
Foucault est un historien des idées, un scrutateur méthodique des systèmes oppressifs, il reste une référence lisible (faut avoir envie, bien sûr).
Bourdieu est plat, "sociologue", prévisible et le contre-exemple des positions qu'il prend, et qu'il décline tout au long de sa longue carrière de mandarin, présenté comme le dernier d'une longue lignée d'intellectuels soixante-huitards dont il n'a jamais atteint la maturité...
(Ceux-ci doivent beaucoup à la philosophie allemande, et à l'époque, à un engouement médiatique très latin pour les intellectuels, la dialectique comme sport olympique ! )
Est-ce que d'un empilement complexe et tordu de théories politiques, philosophiques, psychanalytiques peut naître du théoriquement neuf ?
Je pense aux lacaniens, sémiologues de tous poils et de toutes obédiences qui n'ont cessé de piller sans vergogne et sans guillemets : linguistes, philosophes allemands, théoriciens anglo-saxons pour produire un fatras idéologique qui a eu comme néfastes conséquences de détourner nos élèves de l'étude de la littérature, de la philosophie ou ...de la construction de thérapeutiques efficaces qui auraient pu soulager bon nombre de patients de leur insondable ennnui existentiel.
(et là je ne vous parle pas de la livraison du dernier Onfray, qui est au ras des pâquerettes, ne citant pas des sources plus crédibles où il aime à patauger..)
Une fois lu, compris tout ça, je me suis tourné vers la (re)lecture d'oeuvres littéraires, où j'ai appris bien davantage (seul Nietszche, décidément... reste plaisant et utile au quotidien, ce philosophe, qui aurait tant aimé être musicien ...)
Finkielkraut a raison , les grands textes littéraires sont d'inépuisables remèdes.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Mar 18 Mai - 14:27

Bon, je me tire avant que le délégué du SNES vienne ramasser les copies, ou que Toto n'y ajoute son humour potache, parce que je sens que ça me Derridra pas les fesses..

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 18 Mai - 15:31

Le pire c'est que tous les épigones de ces penseurs là exercent aujourd'hui leur conformisme totalitaire dans tous les sanctuaires intellectuels...Impossibilité si on partage une pensée différente de citer Pierre Bourdieu de peur que leur idole soit livre à une profonation, refus de la contradiction, absence d'autocritique (la manie de pétitionner chez les Gauchards dès qu'on émet un avis dissident de l'idéologie dominante "politiquement correct"...pétitions paraît il aux vertus citoyennes en fait de véritables bulles d'excommunication) sous prétexte que la réalisation d'une démocratie selon leurs voeux a impérativement besoin de justifications morales pour faire fonctionner le feu sacré de leur humanitarisme militant, mais surtout la trouille que des idéologies plus rigoureuses les renvoient à leurs chères études et rendent la crédibilité de leurs supputations beaucoup plus aléatoires)...

Résultat de 40 ans d'idéologie gaucharde dans la France actuelle : défense et illustration de vérités machinéennes dans tous les médias culturels, usage de bons gros slogans humanitaires à la portée de tous, leçons données à tire-larigot à la mutitude, conditionnement général de toutes nos chères blondes, égalitarisme sociopolitique qui au nom de la santé collective donne les programmes crasseux et avilissant de notre Télevision publique, nivellement par le bas, uniformisation, rationalisation et planification de la réalité, Bernard-Henri Lévy érigé en philosophe médiatique ultime ...et tutti quanti...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  thiad le Mar 18 Mai - 20:52

Je vois que la haine se porte bien et que les délires idéologiques ne sont pas les prérogatives des gauchistes !

De plus prêter à l'autre une pensée qui n'est pas la sienne et des références qu'il na pas même mentionnées est vraiment consternant. Le principe est un peu éventé mais doit certainement encore fonctionner....Ni Onfray ni Bourdieu ne sont mes tasses de thé réflexives...Je ne donne pas de leçons et ne pense pas en rond ni en lignes droites d'ailleurs...Et si je continue à lire Deleuze et Derrida c'est qu'il me font plus réfléchir que nombre d'auteurs tels que Finkelkraut et quelques autres qui ont les faveurs de l'époque. Le prêt-à-penser est aussi présent chez ceux-ci.....

C'est quand même incroyable sur ce forum de toujours devoir supporter les élucubrations de certains sans pouvoir même faire connaître une autre petite musique qui n'a que le défaut de ne pas vouloir tomber dans le mépris de l'interlocuteur.
Décidément l'invective voire l'insulte seraient-elles le seul recours ?

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Yves Gitton le Mar 18 Mai - 22:26

thiad a écrit:Il suffit de lire les analyses navrantes de Finkelkraut pour se rendre compte que de pensée il n'y a que la pose...Foucault est d'un autre tonneau (et même pas celui du cynique Diogène)....un tonneau de jouvence pour qui se prête à une lecture attentive et débarrassée des scories du biographique....Lire ses analyses sur le biopouvoir ou la conquête de soi c'est autre chose et ça en dit plus long sur notre culture que les ratiocinations de l'autre moraliste mal fagoté. Tiens je retourne à Deleuze et Derrida... albino

Qui fut le premier méprisant ? Et se plaint maintenant du retour de bâton ! Relis-toi !
"l'autre" moraliste "mal fagoté" , "poseur"... Et de nous lâcher Delerrida comme un molosse... Et qui vient nous tirer les oreilles parce que nous collons des étiquettes, faisons des catégories ?

Je n'ai plus l'âge d'obéir aux profs, plus envie de rechercher le consensus à tout prix. Fallait pas venir me chatouiller, ou alors avec plus de délicatesse et au bon endroit .

Ma parenthèse sur Onfray et sur Bourdieu ne te concernait pas.

Et puis, tu sais dans tous les forums, c'est comme ça, ou alors ça se regarde le nombril, en se repassant le pétard ou le pack de Kro, acheté à pas d'heures chez Total, en s'esclaffant des mêmes blagues, et là on est pas loin de la secte ou du bistrot et ça devient très chiant.

Je préfère l'imprévu, la contradiction, et même la castagne...aux mondanités, aux congratulations permanentes, aux coutumes.

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maurice, Georges, Edouard, Marc, Eric, Eric, Ferdinand, Kévi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum