Le dégueulis du jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Mer 7 Oct - 16:50

Les assauts moralistes du Front National et du PS (du moins de leurs porte-paroles, de quoi vous dissuader à tout jamais d'adhérer à quelque parti que ce soit) contre Frédéric Mitterrand et ses soi-disant aveux de consommation de tourisme sexuel (un penchant pour les jeunes garçons) dans un ouvrage autobiographique de 2005.

Il faudrait demander à lire, avant toute chose, mais je vois d'ici Marine LePen pousser son coup de gueule de principe sur un plateau télé, aussi peu crédible que risible dans la démagogie d'une Morale dont le FN est très mal placé pour défendre les valeurs, à moins que ce soient celles du Ku Klux Klan, une tendance à vouloir laver l'Humanité de toutes ses saletés, qui apparaît surtout comme un désir de se laver soi-même de toute infection humaine.

Après l'affaire Polanski, qui a vu des articles américains rappeler la pédophilie de Gauguin à Tahiti, et l'indulgence du gouvernement français envers des artistes ayant collaboré avec les Nazis durant la guerre (c'est vrai, ça, on aurait dû fusiller Trenet pour avoir continué de chanter sous l'Occupant), admirons l'aveugle escalade du Front Moral. Et dégueulons à souhait.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 9 Oct - 5:28

J'avais lu le livre de Frederic Mitterrand à l'époque...quoi qu'il dise maintenant, de façon transparente il raconte être allé en Thailande pour avoir une relation tarifée avec un "gamin" et dit clairement avoir été fasciné alors par les jeunes garçons du monde misérable du sous tiers monde asiatique.
Sauf que chez Mitterrand la réalité de ce fait vécu glauque est recouvert dans son récit par la vérité de l'art...Il transpose pour mieux signifier sa solitude et le Mal de son acte (dont il est parfaitement conscience) est transcendé par un magnétisme littéraire, creusant le récit de sa descente aux Enfers jusqu'à la passion...la faute exalte le Bien comme le soleil bronze le corps nubile de son giton. En bon admirateur de Genet et de Pasolini, l'esthétique est rendue à l'éthique.

D'ou la difficulté pour moi d'avoir un avis tranché sur la question...il ne fait pas l'apologie des mauvaises moeurs et on ne peut pas le confondre avec ces vieux porcs d'Occidentaux qui vont dans ces pays pour se taper des enfants (pour ceux là je suis pour qu'on les pende par les couilles). Mais il y a quand même légitimité à réflechir sur les notions équivoques de morale et de politique, bref s'il doit conserver son poste ministériel. Il revient à tout un chacun suivant ce qu'il crédite devoir être la République et le rôle de ses représentants, d'avoir un avis sur la question.

Quand à Polanski, ça me fait marrer parce que c'est le seul crétin qui a connu le Los Angeles de l'époque à s'être fait prendre...La Cité des Anges était au début des années 70 un vrai lupanar à ciel ouvert, et toutes les stars d'Hollywood et du rock partouzaient alors allegrement dans leurs villas perchés de Bel Air...Tous les Iggy Pop, David Crosby, Mick Jagger, Jimmy Page s'envoyaient en l'air avec leurs groupies mineures camées jusqu'aux yeux.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 8:22

Si je comprends bien tu lis autant de livres que tu écoutes de disques - aurais-tu plusieurs vies? geek

Merci pour la transposition, en tout cas. Et tu comprendras que ce qui me fait dégueuler là en l'occurrence, est l'assaut moraliste d'une partie du monde politique, qui à mon avis ne se soucie guère d'amener un débat de fond.

Frédéric Mitterrand, que je connais peu, est quelqu'un dont j'apprécie la dignité, tandis que celle de Marine LePen et d'autres est totalement inexistante. Au jeu de l'indignation, je choisis mon camp sans ménagement, car j'ai une notion de ce qu'est la vraie Morale.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Invité le Ven 9 Oct - 8:37

on aura tout vu sur ce forum : la pédophilie et l'exploitation sexuelle glorifiées sous le prétexte que leur auteur écrit bien I don't want that

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 8:46

Jungleland a écrit:on aura tout vu sur ce forum : la pédophilie et l'exploitation sexuelle glorifiées sous le prétexte que leur auteur écrit bien I don't want that

De toute évidence tu n'y passes que pour lire en diagonale...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 9:46

Pour la lanterne des amoureux du préjudice, je rebondis sur une partie du message d'LHO:

J'avais lu le livre de Frederic Mitterrand à l'époque...quoi qu'il dise maintenant, de façon transparente il raconte être allé en Thailande pour avoir une relation tarifée avec un "gamin" et dit clairement avoir été fasciné alors par les jeunes garçons du monde misérable du sous tiers monde asiatique.

Mais rien ne dit qu'il l'a fait (entre "pour avoir" et "avoir eu", il y a une nuance). Je ne vois pas pourquoi ce dont il se défend maintenant ("je n'ai jamais fait de mal à qui que ce soit") aurait moins de crédibilité que ce qu'il confessait avoir eu envie de faire dans un bouquin (sans compter que la part autobiographique n'est pas totalement revendiquée par l'auteur).

S'il faut condamner tous les gens qui ont des penchants pervers, inscrivons-nous tous au FN dès maintenant, et faisons le ménage. Et passons l'art et la littérature, ces vrais repaires d'insanités, au crible de la Morale. Seul ce qui est Bon peut être Beau.

Et ré-examinons le cas des Fleurs du Mal de Baudelaire, un peu trop allègremment réhabilité dans les années 50.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Frenchy le Ven 9 Oct - 13:10

Hugues a écrit:
Jungleland a écrit:on aura tout vu sur ce forum : la pédophilie et l'exploitation sexuelle glorifiées sous le prétexte que leur auteur écrit bien I don't want that

De toute évidence tu n'y passes que pour lire en diagonale...

Alors Hughues, on utilise le mépris estampillé LHO pour répondre maintenant?
Moi aussi je demande où est la dignité dans tout ça! Je crache sur TOUS les pédophiles, connus où pas. Et ton discours sur ce topic est, pour moi, limite...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 13:25

Frenchy a écrit:
Hugues a écrit:
Jungleland a écrit:on aura tout vu sur ce forum : la pédophilie et l'exploitation sexuelle glorifiées sous le prétexte que leur auteur écrit bien I don't want that

De toute évidence tu n'y passes que pour lire en diagonale...

Alors Hugues, on utilise le mépris estampillé LHO pour répondre maintenant?
Moi aussi je demande où est la dignité dans tout ça! Je crache sur TOUS les pédophiles, connus où pas. Et ton discours sur ce topic est, pour moi, limite...

Mais où vois-tu du mépris? C'est plutôt Jungleland qui est méprisant, pour le moins! Car personne ici ne "glorifie" la pédophilie. LHO et moi-même nous sommes exprimés sur ce sujet avec assez de nuances pour mériter d'être lus avec un égal effort de nuanciation.

Que Frédéric Mitterrand soit un pédophile, ça reste à prouver. Qu'il en soit un inverti, ça le regarde. Et le fait qu'il ait osé aborder le sujet dans un livre regarde la littérature, ou l'examen moral d'un point de vue philosophique.

Je n'estime pas non plus que Polanski soit un pédophile, par ailleurs. Car il y a une nuance à faire entre avoir un rapport sexuel avec une fille de treize ans, qui est condamnable, et être un pédophile, qui à mon avis est encore plus condamnable.

C'est quand la morale est aveugle qu'elle commence à me faire peur. Les amalgames sont indignes de tout être humain digne de ce nom, pour autant qu'on ait le viol en horreur, dans tous ses états. Mais méfions-nous des mots qu'on utilise. Et ne vulgarisons pas la réalité. Sinon la Morale ne ressemble qu'à un couperet, et l'on sait que ce couperet n'a jamais rien changé au désordre moral des choses.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 13:39

Frenchy a écrit:
Moi aussi je demande où est la dignité dans tout ça!

Il peut y avoir de la dignité dans le fait d'avouer qu'on est attiré par des jeunes garçons, et d'oser en parler. Mais Frédéric Mitterrand s'exposait ainsi au jugement de son prochain, notamment de Tartuffes qui se montrent bien plus indignes en s'attaquant à lui au nom d'une Morale dont ils ignorent toute la substance, contrairement à Frédéric Mitterrand lui-même.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Frenchy le Ven 9 Oct - 14:11

Hugues a écrit:Que Frédéric Mitterrand soit un pédophile, ça reste à prouver.

Renseigne-toi avant de proférer des conneries comme si elles étaient vraies. Il n'y a rien à prouver, c'est lui-même qui le dit:
http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/10/08/extrait-de-la-mauvaise-vie-de-frederic-mitterrand_1251310_823448.html

Ah mais c'est vrai que c'est bien écrit ...

Hugues a écrit:
Je n'estime pas non plus que Polanski soit un pédophile, par ailleurs. Car il y a une nuance à faire entre avoir un rapport sexuel avec une fille de treize ans, qui est condamnable, et être un pédophile, qui à mon avis est encore plus condamnable.

Là encore, ton estimation est choquante. Si enculer une gamine de 13 ans quand on a 43 ans après lui avoir fait boire du champagne et avaler des quaaludes n'est pas de la pédophilie...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Invité le Ven 9 Oct - 14:19

je persiste et je maintiens, c'est absolument hallucinant de lire ces choses là : "Car il y a une nuance à faire entre avoir un rapport sexuel avec une fille de treize ans, qui est condamnable, et être un pédophile, qui à mon avis est encore plus condamnable"

c'est quoi la pédophilie pour toi ?

hallucinant n'est pas le mot, écœurant est beaucoup plus juste.


les tartuffes sont ici ceux qui se drapent dans un pseudo contexte artistique pour évacuer toute notion de moralité, au nom de je ne sais quel interrogation métaphysique que pourrait avoir le gros porc artiste, notion métaphysique déniée au beauf du coin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 9 Oct - 14:42

Alors Frenchy on va aller chercher sa carte d'adhérent au FN ?

Tu vois ma conclusion est aussi hâtive que celle de Jungleland à mon post. Il n'y a pas d'ambiguité chez moi je l'ai dit..."les gros porcs d'Occidentaux qui se tapent des gamins du sous-prolétariat asiatique ou européen doivent être pendus par les couilles" et tiens je suis même pour la peine de mort pour le taré qui a assassiné la joggeuse, chez moi c'est oeil pour oeil dent pour dent, mais c'est un autre débat.

Pour ce qui est de Mitterrand, je pense in fine que le traiter de pédophile quand on a lu son livre est illusoire, les apparences sont trompeuses. Ceci dit on peut penser comme Jungleland que le recours à l'art pour escamoter un acte aberrant est fallacieux, son indignation est fondée certes mais pour moi quand même insuffisant à rendre compte une position psychologique et morale beaucoup plus complexe...Mitterrand dresse dans son livre un brillant miroir à alouettes, il brouille les cartes, joue sur les ambiguités...d'ou la difficulté à prendre position.

Quand à Polanski, tu ne vas pas jouer les moralistes effarouchés Frenchy...mais alors fais un autodafé de toute ta discothèque rock...eh tu connais les anecdotes de tournée de Led Zep, les tournantes avec des gamines à peine prépubères, tu sais que Bill Wyman à 60 piges s'était marié avec une gamine...de 13 ans...tu sais que Sly Stone quand il enregistait ses prises pour "There's a Riot" était en train de se faire sucer sous la console par une groupie de....15 ans...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 15:27

Jungleland a écrit:je persiste et je maintiens, c'est absolument hallucinant de lire ces choses là : "Car il y a une nuance à faire entre avoir un rapport sexuel avec une fille de treize ans, qui est condamnable, et être un pédophile, qui à mon avis est encore plus condamnable"

c'est quoi la pédophilie pour toi ?

Je te retourne la question: à quel âge situes-tu la limite pédophilique? A celle de la loi? 17 ans et 363 jours, c'est de la pédophilie, 18 ans et un jour, c'en n'est plus? Explique-moi donc.

Alors je maintiens que je ne confonds pas la pédophilie avec un rapport sexuel avec une mineure de treize ans, à mes yeux une adolescente pubère qui peut être sexuellement attirante. Si je trouve anormal d'être sexuellement attiré par des enfants, je ne trouve pas anormal d'être sexuellement attiré par une adolescente mineure mais pubère. Et cela ne signifie en aucun cas que je supporte le passage à l'acte, simplement que "j'observe une nuance". Et cette observation me paraît infiniment plus honnête, et morale, que ton offusquement sans discernement.


Dernière édition par Hugues le Ven 9 Oct - 15:28, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 9 Oct - 15:28

Comme souvent, je suis parfaitement d'accord avec ce que dit Alain Finkielkraut...

La véhémence est son métier, sa façon de mettre les pieds dans le plat.Interrogé ce matin sur France Inter, Alain Finkielkraut n'y est donc pas allé par quatre chemins pour défendre Roman Polanski et Frédéric Mitterrand contre le maccarthysme contemporain :

« Je pense comme tout le monde que l'enfance est sacrée, on ne touche pas aux enfants. Mais précisément parce que ce crime est grave, on ne doit pas accuser à tort à travers (...) L'inhumanité commence, nous devrions finir par le savoir, quand au nom de l'humanité souffrante, on cesse de faire des distinctions pour faire des amalgames. L'amalgame, c'est la figure féroce par excellence, c'est le péché intellectuel capital ».

Et de souligner que « Polanski n'est pas le violeur de l'Essonne », même si c'est avec des arguments qui font déjà grincer quelques dents : « Polanksi n'est pas pédophile (...). Sa victime, qui a retiré sa plainte, n'était pas une enfant, une fillette au moment des faits. C'était une adolescente qui posait dénudée pour ''Vogue homme''. »

Et, loin de « réclamer une quelconque impunité pour un artiste », d'insister sur le fait que la célébrité du cinéaste lui est plus un « handicap » qu'un « avantage », dans la mesure où le juge américain qui lui donne la chasse veut avant tout exhiber un trophée spectaculaire pour être réélu : « Si Polanski avait été un anonyme, la justice aurait lâché prise ».

Et de s'en prendre à la passion égalitaire, cette face sombre de la démocratie, qui se nourrit de « ressentiment », ne supporte pas l'idée que puisse exister une élite, et n'a d'ailleurs pas eu tant de scrupules lorsqu'il s'est agi de célébrer le regretté, mais pour le moins équivoque Michael Jackson.

Et de s'en prendre encore, frontalement, à l'hypocrisie des Suisses, « qui relâchent le fils barbare de Kadhafi, et qui maintiennent aujourd'hui Polanski, en prison » : « c'est ceux-là qui devraient susciter le scandale ».

Fort bien, fort bien, semblent penser ici d'un même élan Nicolas Demorand et le fidèle auditeur qui a suspendu son brossage de dents. Mais alors, et Frédéric Mitterrand dans tout ça ? Sa « Mauvaise vie » ? Sa prestation sur TF1 ? Réponse :

« Frédéric Mitterrand a été victime d'un procédé totalitaire : on prend un texte, on en change le registre, on prélève des citations, on les tronque, et on lui demande de se justifier. »

Voilà comment des « bien-pensants », hommes politiques et journalistes, finissent par « prendre le train conduit à toute vitesse par Marine Le Pen ». Voilà comment la gauche se révèle « lyncheuse et ordurière », tandis que « la droite est dans un très mauvais état aussi », avec tous ces députés UMP qui en auraient bien profité pour se débarrasser de ce « ministre d'ouverture ». C'est « l'étreinte sauvage du politiquement correct et du Front National ».

Mais le pire, si l'on a bien suivi Finkielkraut, qui depuis le début de l'affaire Polanski « vit dans l'épouvante », est que l'on a cédé ici à « la foule des internautes », ce Léviathan déchaîné :

« La France est en proie à une véritable fureur de persécution. [...] Ce n'est pas seulement la France, c'est toute la planète internet qui est devenue une énorme foule lyncheuse ».

La véhémence est son métier, c'est vrai. Heureusement que ça n'empêche pas l'auteur d'« Un Cœur intelligent » de vomir « l'amalgame », ce « péché intellectuel capital ».

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Invité le Ven 9 Oct - 15:51

Hugues a écrit:
Jungleland a écrit:je persiste et je maintiens, c'est absolument hallucinant de lire ces choses là : "Car il y a une nuance à faire entre avoir un rapport sexuel avec une fille de treize ans, qui est condamnable, et être un pédophile, qui à mon avis est encore plus condamnable"

c'est quoi la pédophilie pour toi ?

Je te retourne la question: à quel âge situes-tu la limite pédophilique? A celle de la loi? 17 ans et 363 jours, c'est de la pédophilie, 18 ans et un jour, c'en n'est plus? Explique-moi donc.

Alors je maintiens que je ne confonds pas la pédophilie avec un rapport sexuel avec une mineure de treize ans, à mes yeux une adolescente pubère qui peut être sexuellement attirante. Si je trouve anormal d'être sexuellement attiré par des enfants, je ne trouve pas anormal d'être sexuellement attiré par une adolescente mineure mais pubère. Et cela ne signifie en aucun cas que je supporte le passage à l'acte, simplement que "j'observe une nuance". Et cette observation me paraît infiniment plus honnête, et morale, que ton offusquement sans discernement.


donc si je comprends bien dès qu'elle a des nichons ou dès qu'il a des poils au zizi elle (il) est apte à comprendre et à remettre dans un contexte général ce que le vieux cochon a mis des années à mettre en pratique ? sa maturité physique correspond donc à sa maturité mentale

très bien tout ça, je vais pouvoir faire la sortie des écoles avec une carte bleue bien remplie ... ça sera beaucoup moins compliqué que d'aller draguer une femme qui sait de quoi on parle et ce qu'on sous entend

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Ven 9 Oct - 16:23

Un des (rares) articles américains qui résument le mieux mon point de vue sur l'affaire Polanski:

Polanski's a one-dimensional villain to almost everybody except his 1977 victim, now a 45-year-old mother of three who's forgiven him. She thinks even the seven weeks he served undergoing psychiatric evaluation were excessive. Samantha Geimer has long argued that charges should be dropped.

Should her wishes be honored? Not necessarily. However, it also shouldn't be forbidden to wonder why she thinks that way. Wasn't her life irretrievably ruined by the famous director's crime? Evidently, Geimer doesn't think so.

It's also important to call things by their right names. Yes, it's illegal for an adult man to have sex with a 13-year-old girl; the slang term is "jailbait." (Remember Louisiana rock 'n' roller Jerry Lee Lewis and his 13-year-old wife being expelled from England?) But that doesn't make Polanski a "pedophile," i.e. a deeply disturbed person obsessed with pre-pubescent children. If I had my way, there'd be no need for a "Megan's Law" tracking paroled pedophiles, because there wouldn't be any parole. Ever.

Anyway, here's what the now-deceased judge who accepted Polanski's guilty plea said at the hearing: "The probation report discloses that although just short of her 14th birthday at the time of the offense, the (victim) was a well-developed young girl who looked older than her years; and regrettably not unschooled in sexual matters. She has a 17-year-old boyfriend, with whom she had sexual intercourse at least twice prior to the offense involved. The probation report further reveals that the (victim) was not unfamiliar with the drug Quaalude, she having experimented with it as early as her 10th or 11th year."

The child also apparently had the Stage Mother from Hell, a film industry tradition. In short, there may have been excellent reasons why both sides wanted to avoid a highly publicized Hollywood trial, and no reason to treat the grand jury testimony of a 14-year-old girl pressed by her mother and the prosecutor as holy writ. She may have interpreted Polanski's pleading guilty to a reduced charge as a kindness.

That said, Polanski's 1979 interview with novelist Martin Amis ought to earn him a special place in hell, if not a California penitentiary. "If I had killed somebody, it wouldn't have had so much appeal to the press, you see?" he said. "But ... judges want to (bleep) young girls. Juries want to (bleep) young girls. Everyone wants to (bleep) young girls!"

Actually, no they don't. But a culture that tolerates beauty pageants for heavily made-up little girls, promotes teen bombshells like Britney Spears and Miley Cyrus and a million "Barely Legal" porn films ought to consider where Polanski got the idea. The law may demand that a fleeing felon be brought to justice, but we Americans should probably be a bit less smug about it.

http://www.salon.com/opinion/feature/2009/10/08/sex_scandals/

Bref, avant de jeter l'opprobe, savoir de quoi on parle, et dans quelles circonstances s'est déroulé un crime.

En défendant Frédéric Mitterrand, moi je ne commets que le crime de lui laisser le bénéfice du doute (et non de cautionner la pédophilie, merci pour cette considération grossière), en dépit des passages apparemment accablants de son livre, reproduits par Le Monde, que je viens de lire péniblement ci-dessus. Car si ce mec venait à être innocent, à n'avoir fait que camper un personnage, et se suicider sous le jet d'opprobe, je ne voudrais pas me retrouver dans les godasses des lapidateurs.

Quant à juger de la moralité du livre, et bien il faudrait au moins commencer par le lire en entier, et pas se contenter de passages bien choisis. Là je suis d'accord avec Finkielkraut (et avec tout ce qu'il a dit ci-dessus, du reste, minus 3 lignes sur l'élitisme).

De manière générale, j'évite toujours d'accuser à la légère, surtout non pas lorsqu'il s'agit de gens célèbres ou d'artistes, mais de gens dont je connais l'éducation et que j'ai tendance à respecter. Et si les circonstances, après enquête (légitime), s'avéraient accablantes, pour Mitterrand comme pour Polanski, je ne verrais aucun inconvénient à ce qu'ils purgent la peine requise pour leur crime.

Bref encore, mon message de départ était un coup de gueule sur la grossièreté de ceux qui accusent avec une subtilité de pitbull. Je continue de les dégueuler.

Sur le sujet des déviances sexuelles, du viol dans tous ses états, etc, ou encore de la morale dans l'art ou du jugement moral de l'art, il y aurait dix mille choses à dire.

Une idée que je jette en pâture: si l'on devait vivre sous le joug de la morale, l'art serait bien pauvre.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 10 Oct - 17:36

Tiens Frenchy, si tu hésitais encore à prendre ta carte d'adhérent au FN...
Le premier post d'Hugues sur ce topic aurait pu servir de commentaire à cette vidéo.




Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Sam 10 Oct - 20:08

Je comprends mieux, en ayant écouté cette intervention et notamment le premier tiers, ce que Finkielkraut dénonçait par "la passion de l'égalitarisme", qui est en filigrane dans la posture populiste de Jean-Marie LePen.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Frenchy le Dim 11 Oct - 16:31

J'ai beau, moi, dégueuler sur Le Pen, je ne peux qu'être d'accord avec le discours tenu dans cette vidéo. Je suis seulement triste que ce soit lui qui le tienne et pas les gens qu'en général j'admire...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Hugues le Lun 12 Oct - 19:07

Frenchy a écrit:J'ai beau, moi, dégueuler sur Le Pen, je ne peux qu'être d'accord avec le discours tenu dans cette vidéo. Je suis seulement triste que ce soit lui qui le tienne et pas les gens qu'en général j'admire...

Le discours que tient LePen dans cette vidéo est d'un moralisme vulgaire, fasciste et diffamatoire. Bienvenue dans la réalité.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dégueulis du jour

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum