XROADS 22

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

XROADS 22

Message  Hugues le Ven 11 Sep - 7:13

Ha! Y aurait-il un Learning to Fly de Yann Giraud par hasard?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 11 Sep - 12:20

Une interview de l'inflexible Jean-Louis Murat, toujours fumé au chanvre indien, ça va nous changer des ordinaires confessions gagne-pains convenues...J'espère y lire une nouvelle fois de nombreuses saillies sur l'industrie du disque et le monde tel qu'ils vont. La méchanceté est un don et Murat y excelle.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  flyaway le Ven 11 Sep - 20:43

génial la couv avec jean louis murat... vivement la sortie !!!

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Yann G. le Jeu 17 Sep - 2:07

Hugues a écrit:Ha! Y aurait-il un Learning to Fly de Yann Giraud par hasard?

J'ai demandé au principal intéressé ... et il semble que oui.

Mr. Green

Très bonne interview de Tony par ailleurs. Murat s'y livre peu, mais ça fait partie du personnage, désormais.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 17 Sep - 3:38

Pour ma part déçu de ce qu'il raconte dans cette interview, son amour du son analogique de la Gibson et de son rejet de protools, je m'en branle un peu...

Dans un magazine concurrent, il parle de ses lectures passionnées de Léon Bloy et de Huysmans et balance sur la gauche et l'extrême gauche, texto "les engagements de Noir Desir sont bien plus stupides que ceux de Sardou" ou bien "les crétins absolus José Bové ou Cohn Bendit" et autre charges bien senties contre le jeunisme outrancier, la saleté, l'indigence, l'imbécilité tsunamique de certains de nos contestataires officiels.
Ca nous change de ce qu'on peut lire dans les Inrocks et autres rinçures journalistiques.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Jeu 17 Sep - 6:21

Lee Harvey Oswald a écrit:Dans un magazine concurrent, il parle de ses lectures passionnées de Léon Bloy et de Huysmans et balance sur la gauche et l'extrême gauche, texto "les engagements de Noir Desir sont bien plus stupides que ceux de Sardou" ou bien "les crétins absolus José Bové ou Cohn Bendit" et autre charges bien senties contre le jeunisme outrancier, la saleté, l'indigence, l'imbécilité tsunamique de certains de nos contestataires officiels.

Effectivement, je ne suis pas surpris que ça t'ait plu. Mr. Green

Le plus drôle est que Murat ressemble vaguement à Cali sur la couv' d'Xroads!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 17 Sep - 6:30

De mémoire, j'ai lu ça tout à l'heure en kiosque, il disait aussi "Trust et Telephone, rien que le nom de ces groupes étaient pourris, et quand tu sais qu'il y a toujours un rapport entre le nom d'un groupe et la qualité de sa musique..." Mr. Green
Murat tel que je l'aime...Dommage qu'il n'ait pas balancé non plus sur Daho, comme il le fait souvent.

Dis donc t'as le droit de surfer sur Internet entre deux rondes de nuit ?

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Jeu 17 Sep - 6:44

Lee Harvey Oswald a écrit:Dis donc t'as le droit de surfer sur Internet entre deux rondes de nuit ?

Je suis censé rallumer les ordis à 5h et consulter le courrier. Là, j'ai un peu de temps à tuer avant de préparer le buffet du petit déjeûner à 6h.

Le veilleur de nuit ne passe pas son temps à faire des rondes, c'est une légende. Mr. Green

T'as pas idée de tout ce qu'on fait dans un hôtel...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Jeu 17 Sep - 15:11

Lee Harvey Oswald a écrit:"Trust et Telephone, rien que le nom de ces groupes étaient pourris, et quand tu sais qu'il y a toujours un rapport entre le nom d'un groupe et la qualité de sa musique..." Mr. Green

C'est de l'ordre de la boutade lorsque l'on pense à Television. Sauf, bien sûr, s'il estime que ce groupe est pourri. Plus rien ne peut me surprendre ces derniers temps... Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 17 Sep - 16:10

Tiens une interview ou il me traite de couillon...drunken
Il parle aussi de Baudelaire, cela devrait t'interesser.



Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Jeu 17 Sep - 16:50

Tu veux dire que tu t'es senti visé en tant qu'internaute téléchargeur?

C'est vrai qu'il est intéressant, Murat, dans sa façon de n'être dupe de rien. Une forme de lucidité négative, blasée comme son rasage. Après, il n'est peut-être pas dupe non plus de dire des conneries (il en dit, à mon avis - comme tout le monde...). Je partage son observation sur la goinfrerie des internautes, mais elle est inhérente à l'attitude des Hommes. Ferré dénonçait déjà cette goinfrerie dans une chanson comme "Les vitrines" sur son premier album de 1954. Toutes les affiches de la rue, tout ce qui détourne l'oeil des passants, les fait baver, et nuit au goût de l'expérience et du développement intellectuel.

Je ne suis pas "imbattable sur Poulet-Malassis", pour ma part, mais au moins je sais qui c'est. bom
Je suis littérairement inculte, mais j'ai au moins assimilé Baudelaire, Verlaine et Rimbaud. Je trouve que ce dernier a encore mieux écrit que Charles, mais il prit une tengente tellement radicale que je m'y retrouve moins souvent.

En fait, quand je lis le livret de Rockin' Bones (coffret Rhino sur le punk et le rockabilly des années 50), je comprends que le rock a signifié quelque chose de profond pour plein de jeunes gens en termes de révolte et de rébellion (même si ça te fait ricaner), et pour ma part j'observe que le rock ne m'a jamais touché à ce point-là, et que le seul, je dis bien le seul "artiste" dont la révolte m'a parlé, c'est Rimbaud. Il exprimait ce que je ressentais à 16 ans. Il allait plus loin, même, et me révélait à de plus profondes aspirations. Et ça n'a pas raté: j'ai tout envoyé balader. Mr. Green


Dernière édition par Hugues le Jeu 17 Sep - 19:03, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  flyaway le Jeu 17 Sep - 16:58

il est sorti le dernier numéro ?

flyaway
Langue pendue

Nombre de messages : 550
Age : 41
Localisation : sud est
Date d'inscription : 30/07/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 17 Sep - 17:20

Hugues a écrit:En fait, quand je lis le livret de Rockin' Bones (coffret Rhino sur le punk et le rockabilly des années 50), je comprends que le rock a signifié quelque chose de profond pour plein de jeunes gens en termes de révolte et de rébellion (même si ça te fait ricaner), et pour ma part j'observe que le rock ne m'a jamais touché à ce point-là, et que le seul, je dis bien le seul "artiste" dont la révolte m'a parlé, c'est Rimbaud. Il exprimait ce que je ressentais à 16 ans. Il allait plus loin, même, et me révélait à de plus profondes aspirations. Et ça n'a pas raté: j'ai tout envoyé balader. Mr. Green

Oui il ne faut pas comparer Rimbaud et les rockers, surtout avec les punks, qui étaient des abrutis finis, il faut bien le dire...
Rimbaud, c'est un mouvement de l'âme, une fulgurance de l'esprit, un éclat de passion nourriciere et, simultanénement, dévorante, l'infini des échos en tumulte que la douleur, l'angoisse du futur âge adulte, la solitude ont fait naitre à l'intérieur d'un psychisme ultra-sensible....tout cela conjugué pour composer un puzzle de splendeurs convulsives.

La révolte dans le rock, c'est souvent du primarisme édifiant...si je suis fan de rock, le côté rebelle, révolté, génerationnel, Woodstock, ça ne m'a jamais interessé.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  thiad le Jeu 17 Sep - 18:21

Je me mêle de ce qui me regarde et si Murat disait des choses intéressantes et intelligentes nous devrions le savoir mais malheureusement ce mec est un enfonceur de portes ouvertes, il dégoise sur ce qu'il ne connait ni ne comprend pas, une sorte de dandy rustique et peu amène ! Bref c'est à peine s'il est intelligible...je m'étonne. Le retour du refoulé certainement !

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Jeu 17 Sep - 18:52

Lee Harvey Oswald a écrit:Oui il ne faut pas comparer Rimbaud et les rockers, surtout avec les punks, qui étaient des abrutis finis, il faut bien le dire...

Pas tous.

Oui il ne faut pas comparer Rimbaud et les rockers, surtout avec les punks, qui étaient des abrutis finis, il faut bien le dire...
Rimbaud, c'est un mouvement de l'âme, une fulgurance de l'esprit, un éclat de passion nourriciere et, simultanénement, dévorante, l'infini des échos en tumulte que la douleur, l'angoisse du futur âge adulte, la solitude ont fait naitre à l'intérieur d'un psychisme ultra-sensible....tout cela conjugué pour composer un puzzle de splendeurs convulsives.

Attention, Rimbaud n'était pas qu'un intellectuel. Rimbaud avait le don d'extérioriser par le langage des choses que peuvent ressentir les plus parfaits voyous et autres demeurés de province. Rimbaud était plein de choses à la fois, que j'ai saisies çà-et-là chez divers gens. Ceux qui rêvent d'horizons sous des toits de granges, ceux qui saignent des semelles, ceux que hantent des cauchemars , etc

Tout est dit dans Les Poètes de sept ans. Il était plein de vie, Rimbaud. Plein de morve.

"On le voyait, là-haut, qui râlait sur la rampe,
Sous un golfe de jour pendant du toit. L'été
Surtout, vaincu, stupide, il était entêté
A se renfermer dans la fraîcheur des latrines:
Il pensait là, tranquille et livrant ses narines."

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  BAYOU le Jeu 17 Sep - 23:15

thiad a écrit:Je me mêle de ce qui me regarde et si Murat disait des choses intéressantes et intelligentes nous devrions le savoir mais malheureusement ce mec est un enfonceur de portes ouvertes, il dégoise sur ce qu'il ne connait ni ne comprend pas, une sorte de dandy rustique et peu amène ! Bref c'est à peine s'il est intelligible...je m'étonne. Le retour du refoulé certainement !

Tout à fait d'accord.
A part chier sur tout le monde, et sortir des "vérités vraies" Murat n'apporte pas grand chose.
Ce mec est aigri par son insuccès chronique sauf chez Libé et maintenant XROADS;
Il devrait faire des CD et des concerts juste pour les rocks critics, mais moi je me suis endormi avant la fin de son interview (sans parler des CD)

BAYOU
Bavard

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 10/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 18 Sep - 0:12

Hugues a écrit:Rimbaud n'était pas qu'un intellectuel.

Bien il ne l'était même pas du tout, intellectuel...sa poésie ne se réduit jamais à aucun argument platement intellectuel et la plénitude signifiante de sa poésie n'est jamais plus claire ni plus riche de vérités intérieures que dans les moments qui opèrent uniquement à travers la fascination et la somptuosité de ses jeux d'écriture...autrement dit, ses poèmes s'évanouissent sous l'éxegèse et sans même parler de son existence en marge de toute Institution, on est à mille lieux d'un quelconque intellectualisme et autre engeance pédagogique...ou bien alors nous n'avons pas la même définition de ce qui est "intellectuel".

Certes, ce que tu dis ensuite de lui est justifié par "Les Poètes de 7 ans" que tu cites sauf que...ce poème a été écrit à l'âge de 14 ans, et franchement à mesure du reste de ses textes ultérieurs, il n'a pas beaucoup d'interêt...nous avons affaire ici au pensum d'un écolier, génial certes, mais encore trop appliqué...
C'est juste quelques années après qu'il conférera à la poésie une existence magique et dissolvera les préoccupations exprimées par "les plus parfaits voyous et autres demeurés de province" dans des rythmes, une lumière et une musique accordées qui n'appartiendront plus qu'à lui.

Mais bon, si on commence à échanger sur les substances subtiles de Rimbaud dans ce forum...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 18 Sep - 0:50

Thiad a écrit:
Je me mêle de ce qui me regarde et si Murat disait des choses intéressantes et intelligentes nous devrions le savoir mais malheureusement ce mec est un enfonceur de portes ouvertes, il dégoise sur ce qu'il ne connait ni ne comprend pas, une sorte de dandy rustique et peu amène ! Bref c'est à peine s'il est intelligible...je m'étonne. Le retour du refoulé certainement !



Tu as le droit de penser au peu de sérieux de ses déclarations sauf qu'il a pour lui une production impressionante de chansons (quasiment deux disques par an), avec des textes qui sont largement au-dessus du panier de ce qui se fait en France.

Certes sur le plan strictement musical, ce n'est pas aussi novateur que Richard Pinhas, je te le concède.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Ven 18 Sep - 6:25

Lee Harvey Oswald a écrit:ou bien alors nous n'avons pas la même définition de ce qui est "intellectuel".

Il me semble que c'est le cas. Ce n'est pas bien grave, juste une question de vocabulaire.

Certes, ce que tu dis ensuite de lui est justifié par "Les Poètes de 7 ans" que tu cites sauf que...ce poème a été écrit à l'âge de 14 ans, et franchement à mesure du reste de ses textes ultérieurs, il n'a pas beaucoup d'interêt...nous avons affaire ici au pensum d'un écolier, génial certes, mais encore trop appliqué...
C'est juste quelques années après qu'il conférera à la poésie une existence magique et dissolvera les préoccupations exprimées par "les plus parfaits voyous et autres demeurés de province" dans des rythmes, une lumière et une musique accordées qui n'appartiendront plus qu'à lui.

Certes, il a écrit d'autres choses bien plus importantes après. Lorsque je disais "tout est dit" dans ce poème, c'était par rapport à son profil psychologique. S'il fallait choisir un poème-clef qui définisse son identité, d'où il vient, ce serait celui-là. Moi je trouve qu'il a beaucoup d'intérêt, ce poème, et qu'il est déjà moins bien "appliqué" que ses premiers essais du genre "Les Etrennes des orphelins" ou "Ophélie". Rimbaud a écrit "Les poètes de sept ans" en 1870 (ou 1871?), l'époque de "Ma bohème" et des "Assis". Il était dans sa seizième année.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Ven 18 Sep - 8:41

De retour chez moi, j'ai pu consulter la date: 26 mai 1871. Rimbaud avait donc 16 ans et demi, et n'allait pas tarder à écrire le Bateau ivre. Précoce, le gars. study

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  katou8 le Ven 18 Sep - 10:21

BAYOU a écrit:
thiad a écrit:Je me mêle de ce qui me regarde et si Murat disait des choses intéressantes et intelligentes nous devrions le savoir mais malheureusement ce mec est un enfonceur de portes ouvertes, il dégoise sur ce qu'il ne connait ni ne comprend pas, une sorte de dandy rustique et peu amène ! Bref c'est à peine s'il est intelligible...je m'étonne. Le retour du refoulé certainement !

Tout à fait d'accord.
A part chier sur tout le monde, et sortir des "vérités vraies" Murat n'apporte pas grand chose.
Ce mec est aigri par son insuccès chronique sauf chez Libé et maintenant XROADS;
Il devrait faire des CD et des concerts juste pour les rocks critics, mais moi je me suis endormi avant la fin de son interview (sans parler des CD)
beer

tout à fait d'accord avec vous 2 ... de toute façon les mecs qui passent leur temps à chier sur les autres au mieux m'indiffèrent au pire me débectent.

D'ailleurs qu'est-ce qui peut pousser un gus à être aussi puant (par "gus" je veux dire en général, pas spécialement Murat) ?
L'aigreur de se prendre pour un génie et ne pas être reconnu comme tel ou l'exploitation d'un créneau pour faire parler de soi ?
Est ce que les roquets qui vous aboient dessus dans la rue ont un quelconque intérêt ?

Dommage car lorsque j'écoute Col de la Cx Morand, ça me fait quelque chose, d'autant que je connais et apprécie plutôt pas mal le coin (et ses 7km de montée) nzdd

Cela a failli me convaincre de ne pas acheter ce numéro ... mais quand je vois le reste du sommaire sur la couv, il y a pas mal de choses qui m'intéressent ...
Cela ne m'empêche pas de regretter les tout premiers Crossroads, avant la fusion avec Compact, certes cela faisait plus fanzine de luxe, mais me correspondait bien mieux (une sorte de renaissance du regretté Rockstyle, en moins prog, plus diversifié et plus roots). Je piaffais d'impatience entre 2 n° et l'achetais sans même regarder le sommaire.

katou8
Langue pendue

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Ven 18 Sep - 11:35

Et bien pas du tout d'accord avec vous trois... pour ma part. beer

Murat ne me donne pas l'impression de chier sur tout le monde, il me donne surtout l'impression d'être désabusé sur tout, et je le comprends au plus haut point, car je ne tiendrais pas longtemps à sa place dans le monde pourri du show biz... Sa lucidité est saine. De plus, sa façon de dire les choses me paraît plutôt sympathique, quelque part, et pas si négative que ça. Il va te donner un coup de pied au cul puis te taper sur l'épaule. Il refuse de se faire des illusions. Il ne me paraît pas aigri (du tout). Il n'a pas à se plaindre, il continue de faire des disques, il a un public, il gagne sa vie. Seulement, la vie qu'il gagne, il ne l'aime pas beaucoup. Dans un monde d'abrutis, il faut en avoir envie d'être artiste, croyez-moi.

Relisez Bucowski et déchantez. Ce sera toujours plus fin que dkelvin.

Sinon, en ce qui concerne la musique et les textes du gars, je n'ai jamais accroché. Je n'ai jamais eu la patience ni l'envie de l'écouter très attentivement non plus, je dois dire. Peut-être une question d'angle d'approche.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  godevin le Ven 18 Sep - 11:37

Je ne suis pas trop fan du gars moi non plus, mais dans une interview il explique pourquoi il agit comme ça.

"- La chanson Billy, au cours de laquelle tu traites quelqu’un de con, est assez drôle… Qui est ce fameux con ?
- C’est moi ! Il y a beaucoup de gens qui pensent ça : « t’es vraiment qu’un con ! » Je m’en rends compte : beaucoup de gens pensent qu’il n’y a pas plus con que moi sur Terre… Et il y en a qui ne se gênent pas pour me le dire, d’ailleurs ! Ça vient de la télé je crois… Je ne sais pas si c’est rigolo cette chanson donc… En toute cas, c’est un peu ironique, c’est de l’autodérision : « T’es vraiment qu’un con Billy, prends garde à tes façons ! » De plus en plus, je rencontre des gens qui me disent : « j’aime bien ce que vous faites mais vraiment vous êtes un con ! »

- Les gens te disent ça en face ?
- Pas aussi ouvertement mais en gros, c’est ça… Alors j’ai bien conscience du problème, mais c’est le monde médiatique qui fait ça ; c’est bien beau de faire ton disque, de monter sur scène, mais il faut passer aussi sous les fourches caudines des médias… Et comme les médias, c’est hyper craignons et vulgaire, je n’ai pas trouvé d’autre façon de me comporter dans les médias que de craindre… S’il y a un truc qui craint, il faut craindre ! Tu ne vas pas dans les médias, chez Ruquier ou je ne sais pas qui, pour faire un cours de philosophie, tu vas là-bas pour déconner. Chaque émission de télé est une sorte de pièce de théâtre très mauvaise, et si tu acceptes d’y aller (t’es obligé, sinon, tu ne vends pas de disques… ), d’un seul coup, tu te retrouves dans une sorte de comédie de boulevard super mauvaise où tu as un rôle et où tu es obligé de rentrer dans le groove minable de ce truc là, sinon on se demande ce que tu viens faire ! Et, bon, après c’est un problème de responsabilité : t’as une maison de disques, il fait que tu te défonces un peu… Par exemple, quand tu fais l’émission de Ruquier, les ventes démarrent ! C’est dramatique bien sûr, mais c’est comme ça, on ne va pas refaire le monde… Alors je sais qu’il y a beaucoup de gens qui préféreraient que je reste tel l’ermite à Douharesse en attendant que ça se passe, en faisant des disques avec des cassettes autoproduites mais ce n’est pas du tout ma philosophie, ma façon de voir les choses. Tous les trucs que j’aime bien en musique, ils marchent, tu vois ce que je veux dire : les plus grosses ventes en musique, c’est les Beatles, c’est Elvis Presley, c’est Nirvana, c’est Michael Jackson… On ne peut pas dire que ce soit de mauvais trucs, non ? En France, on est peut être une l’exception, nous : ceux qui vendent le plus sont les plus mauvais, mais, ma foi, ce n’est pas pour ça qu’il faut tirer un trait sur les médias. Ceci dit, c’est un cauchemar quand même ; moi, ça me rend malade d’aller faire ça. En faisant de la musique, je n’avais jamais envisagé de devoir aller faire le con sur les plateaux de télé pour essayer de vendre des disques. Mais, bon, la notoriété a définitivement remplacé le talent donc on ne peut pas trop lutter, je ne me ses pas trop Don Quichotte : me battre contre les moulins à vent, ça va quoi !

- Chaque fois que tu es sur un plateau de télé, ils se débrouillent pour inviter quelqu’un qui est là pour te provoquer…
- Ah mais tout est provocant à la télé ! Dès que tu arrives sur un plateau, c’est toute l’absurdité du monde qui te saute à la gueule ! Tu vas toujours trouver un truc qui est effroyablement mauvais. L’autre fois, c’était cette pauvre nana de Closer (NDR : un magazine people genre torche cul) mais tout le reste était ridicule : Elizabeth Guigou, Laurent Ruquier, Michel Polac, tu peux rentrer dans le lard de tout le monde, ils sont tous au même niveau. Polac dit que la télé c’est de la merde, qu’il ne sait pas ce qu’il fout ici, alors que ça fait 50 ans qu’il en fait, et qu’il revient tous les samedi ! Ça me fait donc un peu marrer, et il y a de quoi s’énerver !"


Inerview complète: http://www.foutraque.com/inter.php?id=101

godevin
Langue pendue

Nombre de messages : 545
Localisation : waiting for the worms
Date d'inscription : 22/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Hugues le Ven 18 Sep - 11:44

Voilà. Je subodorais ça aussi - merci Godevin. Comment ne pas être cynique dans ce cirque médiatique?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Frenchy le Ven 18 Sep - 12:26

Godevin : "L’autre fois, c’était cette pauvre nana de Closer (NDR : un magazine people genre torche cul)"


Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: XROADS 22

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum