BRAZIL 18

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BRAZIL 18

Message  Hugues le Lun 11 Mai - 15:38

Ah! Si seulement Xroads avait des couv' aussi chouettes que celles de Brazil. C'est quand même frappant la différence d'esprit qui anime les deux maquettes. Trop schizo ce Goof!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Lun 11 Mai - 20:06

Ca dépend vois tu, mais il est vrai que moi, étant brazilien, je me retrouve mal dans les couv crossoradsesques (je paries que je l'ai mal écrit Mr. Green ), donc euh voila quoi bon.
Mais sinon, vive brazil!
c bizarre car j'ai beau pensé que Xroads, Brazil, = a peu près meme équipe et même combat, j'ai beaucoup de mal avec Xroads (les routes du X, pas mal comme titre remarque Mr. Green )
a+

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Alphonse le Mar 12 Mai - 10:36

Tout cela me paraît logique, le cinéma, comme la presse, est avant tout une affaire d'images. La musique, elle, peut s'en passer...

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Frenchy le Mar 12 Mai - 13:56

C'est marrant votre discussion quand on sait que c'est le même qui fait les couvs des deux magazines... Mr. Green

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Mar 12 Mai - 17:43

Ca arrive au Goof d'avoir de meilleurs gouts cinephages que musicaux? Non?

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Mar 12 Mai - 17:45

C'est vrai que le cinéma, c'est l'image, tandis que la musique, c'est le son...remarque, le cin"ma c'est aussi le son...
Mais ca na rien à voir avec cette histoire de couvs'!!!!!!^^
c'est pas parce que la musique s'écoute que la couverture ne doit pas plus "claquer"...
Avoir la classe quoi...
Moi sinon je trouves que quelques couv de xroads ont beaucoup de classe....
mais je ne suis pas un "crosserodiens" donc...^^
donc comme d'hab mon avis ne sert à rien, hé hé!

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Hugues le Mar 12 Mai - 21:38

De manière générale, les couv' des deux mags sont faites dans un esprit différent, avec un soin et une esthétique différentes - cela m'a toujours frappé. Notamment au niveau de la qualité de photo. J'ignore dans quelle mesure le maquettiste choisit lui-même ces couv', ou s'il suit des instructions précises, ni s'il travaille délibérément cette différence, par ailleurs.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Vintage le Mar 12 Mai - 23:12

La musique, et le rock en particulier, se destinent quand même pour les vieux, les cons et les gauchistes, c'est tout de même normal que la couv' soit un peu moins soignée.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Hugues le Mer 13 Mai - 0:25

Vintage a écrit:La musique, et le rock en particulier, se destinent quand même pour les vieux, les cons et les gauchistes, c'est tout de même normal que la couv' soit un peu moins soignée.

Certes.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Alphonse le Mer 13 Mai - 16:07

milbart a écrit:C'est vrai que le cinéma, c'est l'image, tandis que la musique, c'est le son...remarque, le cin"ma c'est aussi le son...
Mais ca na rien à voir avec cette histoire de couvs'!!!!!!^^
c'est pas parce que la musique s'écoute que la couverture ne doit pas plus "claquer"...
Avoir la classe quoi...
Moi sinon je trouves que quelques couv de xroads ont beaucoup de classe....
mais je ne suis pas un "crosserodiens" donc...^^
donc comme d'hab mon avis ne sert à rien, hé hé!

Si, Milbart, ton avis est sans doute le plus pertinent, au contraire. Pour compéter, je dirai que la musique évoque et suscite beaucoup d'images mais que ces images n'ont en général rien à voir avec la tronche des musiciens et chanteurs. D'une certaine manière, si l'on voulait poursuivre le parallèle, il faudrait imaginer Brazil avec en couverture des acteurs hors des films, dans leur vie de tous les jours.

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Alphonse le Mer 13 Mai - 16:09

Vintage a écrit:La musique, et le rock en particulier, se destinent quand même pour les vieux, les cons et les gauchistes, c'est tout de même normal que la couv' soit un peu moins soignée.

Et quand on est à la fois vieux, con et gauchiste, on mérite bien quelques égards, non? Sinon, à quoi sert-il de cumuler les tares?

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Mer 13 Mai - 18:27

en effet...mais je suis davantage passioné par le cinéma , et je penses qu'en musique de nouveaux (ou pas) talents sont mis en avant...les Eagles of Death Metal (c'est les eagles?je ne suis as ur...si? Mr. Green ).
sI on regarde les couv de brazil peut etre que le choix est plus éclectique : en effet, crossoroads parle surtotu de rock, tandis que brazil met en avant Clint eastwood aussi bien quemiche lgondry aussi bien que vinyan aussi bein que 99frcs aussi bien que Rémi le Z. ce mois ci...
C'est très éclectique, plus rurprnant chaque mois que Xroads je trouves!
Par exemple un groupe attendu sera en couv de xroads alors qu'en couv de brazil se sera plutot surpreant...dixit C'est arrivé près de chez vous, the big lebowsky ou la couv avec Dirty Harry!...
Alalal, j'ai soif... Mr. Green

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Mer 13 Mai - 18:28

Mince il faut que j'arrête d'écrire aussi vite...
Mr. Green

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Yves Gitton le Mer 13 Mai - 19:27

Alphonse a écrit:Tout cela me paraît logique, le cinéma, comme la presse, est avant tout une affaire d'images. La musique, elle, peut s'en passer...

La musique, la littérature, le cinéma ne cessent d'avoir des aventures incestueuses.
Ces formes artistiques sont évidemment connectées, ont les mêmes origines, naissent des mêmes envies.
Cinéma sans musique ? Littérature sans adaptations cinématographiques?
Lou Reed, Leonard Cohen, Dylan, Ray Davies n'écriraient qu'avec leurs oreilles et leurs pieds?
C'est un peu le même esprit, non ?
Bon nombre de concerts, de festivals, d'enregistrements sont prétextes à des oeuvres cinématographiques, ou sont intercalés dans de nombreux scénarii. Quid de Scorcese, Alan Parker, Ken Russel, Godard et du superbe film, dont le titre m'échappe.. tiré de la vie et de la mort de Ian Curtis, etc, etc...
La musique (et ses soeurs) mène à tout (même à la politique, je ne vais pas te refaire l'hystérique du mouvement hippy et de la beat-generation, parce que celle-là elle a le droit de cité, elle gentiment de gauche...) la musique irradie(is) (pas de jeu de mots à la mormoile, stp ! ) tous nos instants et pour pas mal d'entre nous, elle a modifié notre manière d'être.
Difficile de ne parler que de musique, ce serait comme parler: gynécologie en croyant disserter sur l'amour.
Les rock-critiques qui m'attirent le plus sont ceux qui savent ne pas réduire leurs commentaires à une simple posologie ( v. Rock et Folk à la grande époque : Garnier, Adrien, Chalumeau, Plumeau et Dame Oiseau). M'en fout de savoir que Johnny, roi du rif ciselé, est un ex membre des famelic kangooroos et qu'il est le beauf de Mickey les yeux rouges qui vient de se prendre un flash aux abords du périf.
La musique n'est au-dessus de rien, c'est une pute, une reine, certains la considèrent comme une forme artistique supérieure à toutes les autres (comme Nietzsche par ex, de droite ou de gauche le moustachu, no shocking?) , on la baise sans préliminaires ou elle nous invite à la prière, à genoux..
La musique crée des images, elle ne peut s'en passer et je m'en fabrique avec... Sur l'écran de mes nuits blanches comme chantait l'autre, putaing, cong !

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 14 Mai - 2:02

Yves Gitton a écrit: du superbe film, dont le titre m'échappe.. tiré de la vie et de la mort de Ian Curtis

Moi aussi je ne m'en souviens pas du titre du film d'Anton Corbijn...mais simplement parce que pour moi ce film est un ratage complet qui ne mérite pas d'être retenu. Il ne raconte rien ou si mal du drame ténu de la conscience de Ian Curtis, de la pudique et folle mélancolie de ce Pierrot lunaire drapé dans le songe et la nuit, ce pan de la réalité qui échappe à toute nomination à fortiori visuelle...
D'ailleurs quelles images filmiques pouraient traduire les énigmes de "Closer", écharpe défaite d'un adolescent de 21 ans dont l'ondoiement découvrait la perspective d'une nuit plus longue et profonde que la nuit même...

Ces 3 minutes d'illustrations musicales proposées par ce youtubeur anonyme, avec ces troubles et douloureuses images du Nazisme en disent bien plus long sur la voix poignante et définitivement seule de Ian Curtis.



Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Jeu 14 Mai - 2:58, édité 2 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 14 Mai - 2:37

Yves Gitton a écrit:du mouvement hippy et de la beat-generation, parce que celle-là elle a le droit de cité, elle gentiment de gauche

Juste une petite précision...Mr. Green

Le revers mimétique de ces connards de hippies ne justifie pas qu'on associe les deux mouvements...
L'immense Jack Kerouac, qui était réactionnaire, catho et très attaché à ses racines bretonnes, c'est à coup de chevrotine dans le cul qu'il recevait ces crasseux chevelus venus l'emmerder à la fin de sa vie (dommage qu'il ait été complètement alcoolique et qu'il visait à côté).

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  thiad le Jeu 14 Mai - 15:37

Incroyable le nombre de conneries qu'on peut lire ici ! Et je ne parle pas de Kerouac qui avait un rapport à la divinité autrement plus compliqué que le seul nom de "Catho"!

L'étalage d'adjectifs n'a jamais fait une pensée ! Dommage....ce serait commode.....pour être profond par superficialité....il faut s'appeller Nietzsche ou Deleuze....ou Kerouac....le réductionnisme de vos jugements est attristant.

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  walpurgis le Jeu 14 Mai - 16:38

Le film s'appelle "Control". Pas si mal, ce film, sur une des (nombreuses) générations perdues.

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 14 Mai - 17:14

thiad a écrit:Incroyable le nombre de conneries qu'on peut lire ici ! Et je ne parle pas de Kerouac qui avait un rapport à la divinité autrement plus compliqué que le seul nom de "Catho"!

L'étalage d'adjectifs n'a jamais fait une pensée ! Dommage....ce serait commode.....pour être profond par superficialité....il faut s'appeller Nietzsche ou Deleuze....ou Kerouac....le réductionnisme de vos jugements est attristant.

Tu peux me tutoyer, il t'en prie. Mr. Green

Oui merci j'ai lu autre chose de Kerouac que sa bible des routards, le surestimé "On The Road"...bien sur son catholicisme d'ailleurs souvent hardi au bord de l'héresie était brodé de friselis bouddhistes là aussi loin des expressions zen que l'on connait en Occident, écartelé entre l'Est et l'Ouest.

Je ne neglige pas la taille véritable de ce géant si heureusement partagé d'expressions spirituelles, de conceptions de pensées symetrique à ses tourbillons d'écritures....quand je balance peremptoirement qu'il est "catho et réactionnaire" , c'est parce que justement je suis fatigué qu'on soumette son oeuvre à la simplification idéologique hippie vaguement écoeurante...

Quand je dis comment Kerouac à la fin de ses jours recevait les mecs de la Peace Generation venus lui dedicacer "On The Road", c'est absolument vrai...la simplification elle est chez ces nostalgiques de Woodstock qui se delectent des appels à la route de Kerouac, mais en se gardant bien de rappeler la part authentiquement réactionnaire de son génie, qu'ils considerent comme étant accroc et scorie sans importance, alors que la question de Dieu est une épine dorsale de son oeuvre.


Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Jeu 14 Mai - 17:22, édité 4 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Alphonse le Jeu 14 Mai - 17:17

thiad a écrit:Incroyable le nombre de conneries qu'on peut lire ici ! Et je ne parle pas de Kerouac qui avait un rapport à la divinité autrement plus compliqué que le seul nom de "Catho"!

L'étalage d'adjectifs n'a jamais fait une pensée ! Dommage....ce serait commode.....pour être profond par superficialité....il faut s'appeller Nietzsche ou Deleuze....ou Kerouac....le réductionnisme de vos jugements est attristant.

Il y a beaucoup de gens qui se prétendent profonds et qui, en fait ne sont que creux. C'est le cas, hélas (mais ce n'est pas limitatif), de ces auto-proclamés rock-critics qui parlent plus d'eux-mêmes que de la musique qu'ils sont supposés donner envie d'écouter. Les mots simples, les phrases bien construites, n'ont jamais été un obstacle. Le génie en musique se cache souvent derrière une apparente simplicité. Pour le chroniqueur, c'est la même chose, et il est beaucoup plus difficile de se faire comprendre par le plus grand nombre que de se lancer dans de longues tirades ampoulées et boursoufflées! "Miroir, ô beau miroir!". Le fait d'apporter des précisions techniques, d'évoquer les instruments employés, les musiciens présents est préférable, à mon sens (sans évidemment transformer la chronique en un simple catalogue) à l'étalage nombriliste trop souvent rencontré. Et si j'ai envie de lire des œuvres littéraires, ce n'est certainement pas dans Xroads ou Rock & Folk que j'irai chercher.

Alphonse
Langue pendue

Nombre de messages : 61
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 16/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Hugues le Jeu 14 Mai - 17:43

thiad a écrit:Incroyable le nombre de conneries qu'on peut lire ici !

Moi je préfère les échanges provocants de ce forum au consensus mou d'autres, qui s'envoient d'aimables préjugés comme autant d'oeillades et d'airs entendus.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  thiad le Jeu 14 Mai - 18:21

Lee Harvey Oswald a écrit:
thiad a écrit:Incroyable le nombre de conneries qu'on peut lire ici ! Et je ne parle pas de Kerouac qui avait un rapport à la divinité autrement plus compliqué que le seul nom de "Catho"!

L'étalage d'adjectifs n'a jamais fait une pensée ! Dommage....ce serait commode.....pour être profond par superficialité....il faut s'appeller Nietzsche ou Deleuze....ou Kerouac....le réductionnisme de vos jugements est attristant.

Tu peux me tutoyer, il t'en prie. Mr. Green

Oui merci j'ai lu autre chose de Kerouac que sa bible des routards, le surestimé "On The Road"...bien sur son catholicisme d'ailleurs souvent hardi au bord de l'héresie était brodé de friselis bouddhistes là aussi loin des expressions zen que l'on connait en Occident, écartelé entre l'Est et l'Ouest.

Je ne neglige pas la taille véritable de ce géant si heureusement partagé d'expressions spirituelles, de conceptions de pensées symetrique à ses tourbillons d'écritures....quand je balance peremptoirement qu'il est "catho et réactionnaire" , c'est parce que justement je suis fatigué qu'on soumette son oeuvre à la simplification idéologique hippie vaguement écoeurante...

Quand je dis comment Kerouac à la fin de ses jours recevait les mecs de la Peace Generation venus lui dedicacer "On The Road", c'est absolument vrai...la simplification elle est chez ces nostalgiques de Woodstock qui se delectent des appels à la route de Kerouac, mais en se gardant bien de rappeler la part authentiquement réactionnaire de son génie, qu'ils considerent comme étant accroc et scorie sans importance, alors que la question de Dieu est une épine dorsale de son oeuvre.

Écrit comme ça c'est quand même autrement plus pertinent...cela dit les relations de Kerouac avec la génération plus jeune des hippies sont singulièrement plus complexes. Et si Kerouac effectivement a pu clouer le bec à quelques jeunes effrontés venus lui rappeler que Sur la route était leur livre sacré (il me souvient d'une émission où Kerouac répond assez vertement à un de ces jeunes là) il n'en reste pas moins que la lecture de son œuvre et surtout des deux volumes parus de sa correspondance montrent assez l'énorme influence (bon gré mal gré) qu'il a pu avoir sur cette génération ! Ceci ne concernant que l'aspect sociologique ou idéologique (comme on voudra) de l'œuvre. Il est vrai que concernant ses rapports conflictuels avec la foi, l'Amérique et sa mère (ah névrose quand tu nous tiens) et ses irrémédiables penchants à l'autodestruction (le frère mort, vide "incomblable" et tourment d'une vie), il y a encore beaucoup de lectures à faire et à refaire. Kerouac fut, comme tous les écrivains ayant quelques talents excédants même leur œuvre, victime d'une mythologie vite ressassée en modèle exutoire pour des vies bien rangées. Les hippies devaient aussi avoir leurs idoles ; ce en quoi ils se sont aussi trompés.

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Jeu 14 Mai - 18:49

take th road jake, and nerver come back, no more, no more , no more, no more! Mr. Green

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  milbart le Jeu 14 Mai - 19:04

on dévie vachement du sujet de depart non? Mr. Green
alors je vais vous dIre un truc qui va réorienter l'affaire...
Bon: si xroads venait a ne plus trop parraitre demain (ou plus du tout), ce que je ne souhaite ABSOLUMENT pas, les fanas de zic rock ne se couperaient pas les veines non?
ils auraient encore Rock N Folk pas vrai?
Tandis que si brazil disparaitrait demain, tous les cinéphages
auraient mal aux côtes, car Brazil est plus important dans le sens ou c'est un des MEILLEURS mags de ciné de France.Un des derniers mags de ciné non people et PASSIONE jusqu'au bout des ongles!
Je dis ca mais c'était pas le sujet original non plus Mr. Green
juste histoire de le préciser Mr. Green
euh, donc voilà, qu'ne pensez vous?

milbart
Langue pendue

Nombre de messages : 331
Age : 24
Localisation : Nantes, mais qui ca interesses??????
Date d'inscription : 28/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://milbart44.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Quiet Man le Jeu 14 Mai - 19:10

milbart a écrit:on dévie vachement du sujet de depart non? Mr. Green
alors je vais vous dIre un truc qui va réorienter l'affaire...
Bon: si xroads venait a ne plus trop parraitre demain (ou plus du tout), ce que je ne souhaite ABSOLUMENT pas, les fanas de zic rock ne se couperaient pas les veines non?
ils auraient encore Rock N Folk pas vrai?
Tandis que si brazil disparaitrait demain, tous les cinéphages
auraient mal aux côtes, car Brazil est plus important dans le sens ou c'est un des MEILLEURS mags de ciné de France.Un des derniers mags de ciné non people et PASSIONE jusqu'au bout des ongles!
Je dis ca mais c'était pas le sujet original non plus Mr. Green
juste histoire de le préciser Mr. Green
euh, donc voilà, qu'ne pensez vous?
Pour les cinéphages il y aurait "Première" (ça existe encore?) et d'autres en suivant ton raisonnement. Xroads est à la musique rock (et roots) ce que Brazil est au cinéma (et ce n'est pas un hasard). Trouve ailleurs des interviews de Jeffrey Foucault, de Darrell Scott, de Lacuna Coil, de Delain sans oublier les Blockheads...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BRAZIL 18

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum