David Olney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

David Olney

Message  Hugues le Jeu 23 Oct - 19:49



Egal à lui-même, sans doute, au niveau du répertoire. J'ai néanmoins des préférences dans la disco d'Olney. A priori, ce disque aurait dû faire partie de mes préférences, j'aime son côté rêche, rustre. La découverte d'Olney avec la chanson "Lay Down Your Kingdom" fut peut-être déterminante pour mon subconscient. Mais ce disque me paraît un peu anodin ou répétitif (par rapport aux nombreux disques précédents), et c'est peut-être surtout au niveau de l'enregistrement qu'il pêche, je trouve qu'il manque de présence, d'étincelles...

Je n'en suis qu'à ma première écoute, toutefois.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: David Olney

Message  parispal le Mar 24 Mar - 0:21

Non, David Olney n'est pas mort, il a 61 ans aujourd'hui. Et toujours l'un de mes préférés.



Celle-ci est plus ancienne, "Jerusalem Tomorrow", reprise par Emmylou sur Cowgirl's Prayer :



Man you should have seen me way back then
I could tell a tale, I could make a spin
I could tell you black was white I could tell you day was night
Not only that I could tell you why
Back then I could really tel a lie

Well I'd hire a kid to say he was lame
Then I'd touch him and make him walk again
Then I'd pull some magic trick I'd pretend to heal the sick
I was takin' everything they had to give
It wasn't all that bad a way to live

Well I'm in this desert town and it's hot as hell
But no one's buyin' what I got to sell
I make my lame kid walk I make a dumb guy talk
I'm preachin' up a storm both night and day
But everyone just turns and walks away

Well I can see that I'm only wasting time
So I head across the road to drink some wine
This old man comes up to me He says I seen you on the street
You're pretty good if I do say myself
But the guy that come thru here last month he was somethin' else

Instead of callin' out for fire from above
He just gets real quiet and talks about love
And I'll tell you somethin' funny He didn't want nobody's money
Now I'm not exactly sure what this all means
But it's the damndest thing I swear I've ever seen

Well since that time every town is the same
I can't make a dime, I don't know why I came
I decide I'll go and find him And find out who's behind him
He has everyone convinced that he's for real
Well I figure we can work us out a deal

So he offers me a job and I say fine
He says I'll get paid off on down the line
Well I guess I'll string along Don't see how too much can go wrong
As long as he pays my way I guess I'll follow
We're headed for Jerusalem tomorrow

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: David Olney

Message  Hugues le Mar 24 Mar - 9:46

Olney ne vit pas dans notre époque. C'est un invisible baladin, un troubadour médiéval. Sa voix a des échos de préau surnaturel aux ombres fraîches, aux arômes de fruits déliquescents du Mendiant de Murillo.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: David Olney

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum