2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2007

Message  Hugues le Mer 22 Oct - 16:42



Ce qui est curieux avec le cas Daphné, c'est que ce qui saute aux oreilles avec elle, c'est un formidable instinct, un élan, un potentiel, et c'est ce cours rêveur qui me capte en premier lieu. Mais sa copie, il va falloir qu'elle la revoie perpétuellement pour se débarrasser peu à peu de tous les clichés, toutes les redites, toutes les naïvetés, toutes les facilités. Je peux comprendre que certains n'entendent chez elle que "le pire", quelque part. J'espère aussi qu'ils peuvent comprendre l'audace irrationnelle du risque, et on ne peut nier qu'il fourmille de petites qualités qui pourraient s'épanouir. Simplement, Daphné a fait le grand saut, affronte le ridicule. Elle se réfugie trop dans ses rêves, sans doute. Elle fait trop confiance au monde de l'art, peut-être.

Mais sa voix, loin d'être parfaite, sait tourner autour du ton juste pour épouser un filet d'émotion sur "Musicamor", comme une danse mélancolique de cobra au son d'une clarinette; elle sait se ouater dans les nues, et virevolter sur le délicieux "Petit Navire", avec sa trompette Bacharachienne qui lance des bulles de savon. Prises une à une, ces chansons ne se suffisent pas à elles-mêmes. Mais par contre, l'homogénéité de leur ensemble est l'ébauche ectoplasmique de chefs d'oeuvre rêvés.

Daphné piste les enchantements, narines aux aguets, âme égarée. Une âme qui s'égare est une âme qui se cherche.

"Le Songe de Neptune" conclut ce disque carmin en beauté. Et la musique fait fi des mots, et les mots courent après la musique.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2007

Message  Yann G. le Ven 24 Oct - 22:15

Ben, désolé, mais moi, je trouve pas Daphné particulièrement plus intéressante que d'autres trucs un peu molassons ou fadasses sortis cette dernière décennie en France (je pourrais citer des dizaines de nom, mais je m'abstiendrai).

J'espère que t'avais entendu de meilleurs disques que ça en 2007 ... parce que sinon, triste année !

En ce qui me concerne, 2007 pour moi c'était essentiellement :



Je crois que je n'ai jamais autant de fois écouté un même disque sur une aussi longue période de temps. Je l'écoute au moins une fois tous les deux jours - je l'écoutais encore ce matin, en fait.
Voilà un disque dont je n'arrive pas à comprendre les critiques négatives (par exemple, Pitchfork). Le songwriting y est exemplaire de bout en bout (Either Way, Be Patient With Me, Leave Me Like You Found Me et On and On sont belles à en pleurer), certains morceaux sont de véritables mille-feuilles faisant preuve d'une musicalité actuellement sans égal (Side With The Seed, Shake It Off), le son est juste énorme et cerise sur le gâteau, Jeff Tweedy n'a jamais aussi bien chanté. Même si j'adore tous les disques de Wilco (excepté le premier que je n'écoute presque jamais), il suffit juste d'être équipé d'une paire d'oreille pour se rendre compte que celui-ci sonne tout de suite comme un classique ... Avec Sky Blue Sky, le groupe a pris à peu près tout le monde à contrepied: les fans de la période country qui s'attendaient à un retour à un folk de bon aloi avec des titres énergiques, les fans de la version proto-rock qui pensaient que l'arrivée de Nels Cline allait renforcer le caractère noisy de l'affaire et les fans de la période pop qui auraient voulu un disque plus dense et moins minimaliste. Wilco les a tous mis dos à dos, en arrivant à sortir un disque qui soit à la fois plus expérimental que tout ce que le groupe a fait avant, tout en étant enveloppé par un son global qui rappelle le soft-rock des années 70 (Jackson Browne, Eagles, Fleetwood Mac, etc ...). Plus d'un an après, je ne m'en suis à vrai dire toujours pas remis.

Pour moi, c'est l'équivalent pour Wilco de ce qu'Abbey Road est pour les Beatles ... mais bon, vu que certains ici pensent encore qu'Abbey Road est une merde, je désespère de pouvoir les convaincre de réévaluer Sky Blue Sky.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2007

Message  Hugues le Ven 24 Oct - 22:44

J'explique un truc sur les disques que je commente par années dernièrement: je n'y commente pas des disques que j'aime déjà de façon certaine (j'en ai une vingtaine par année, si pas trente), sauf peut-être sur l'humeur du moment, pour le plaisir, mais plutôt ceux sur lesquels j'ai encore des incertitudes. Je trouve ça assez intéressant, comme démarche. Cela m'aide aussi à faire le tri dans ma CDthèque. Donc, voilà, le Daphné, je le garde, et j'ai essayé d'expliquer pourquoi. Mais mon number one, non. En 2007, pour mémoire, mon pref était le Kristin Hersh.

On doit encore pouvoir trouver mon Top dans le sujet Top 2007 où un truc comme ça. bom

Sinon, et bien je suis au regret de te dire que ce dernier Wilco est celui que j'aime le moins depuis A.M. (lesquels n'ont rien à voir, par ailleurs). Je le trouve plus monotone, plus endormi que les cinq précédents. De belles parties de guitare ici et là, certes, mais le savoir-faire prend le pas sur la spontanéité, et l'ensemble en devient comme cotonneux, jusqu'au timbre de voix de Tweedy, qui paraît presque étouffé. Donc, voilà, cet album-là je le garde aussi, parce que c'est Wilco, que ça joue bien, et que j'aime encore ce groupe, mais l'album en lui-même ne me passionne guère.

Alors effectivement, je constate que nos paires d'oreilles ne sont pas les mêmes! J'en suis à me demander si on possède le même disque! Le son est "énorme"?? Alors tu dois avoir un système audio très sophistiqué... elephant

PS: Abbey Road n'est pas une merde... parce que y'a "Come Together", "I Want You", et quelques autres trucs dessus... Mr. Green

Naaan, ce sont les violons sur "Something", les synthés sur "Because" ou "Oh Darling", les vocaux chantilly sur le puzzle de la face B, tout ça, qui me donne la nausée. C'est surproduit, trop léché, artificiel. Par contre, les parties de guitare sont top (sur "The End", etc) ainsi que les percus.

Et "Come Together" est une perfection...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2007

Message  thiad le Ven 24 Oct - 23:48

Abbey Road est le seul des Bea Bea que je peux encore écouter en entier sans me lever pour ôter le bras du disque ! Le reste m'arrache qques bâillements polis et pas beaucoup plus !

Ah si la version de Paulo de Let it be qui a bien fait de virer toute la prod spectorienne absolument ridicule (et ce n'est pas du révisionnisme, je pense cela depuis 1972, date à laquelle j'ai pour la première fois écouté le disque)

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2007

Message  Sphere le Lun 15 Déc - 14:25

2007 pour moi:

Nadja - Touched
GOMM - 4
La Rumeur - Du Cœur A l’Outrage
Electric Wizard - Witchcult Today
Shellac - Excellent Italian Greyhound
Psychic TV - Hell Is Invisible...Heaven Is Her/e
Unsane - Visqueen

Sphere
Bavard

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2007

Message  Hugues le Ven 9 Jan - 16:37

thiad a écrit:Ah si la version de Paulo de Let it be qui a bien fait de virer toute la prod spectorienne absolument ridicule (et ce n'est pas du révisionnisme, je pense cela depuis 1972, date à laquelle j'ai pour la première fois écouté le disque)

En fait, ce Let It Be... Naked EST du révisionnisme. Car les bandes originales de Get Back (appelé Let It Be ensuite), album conçu "live" au départ, n'ont rien à voir avec ce pseudo-naked, qui a été tout simplement "nettoyé". Les traces de ce Get Back qui fut renié et ne sortira probablement jamais (McCartney lui-même ayant pourtant déclaré qu'ils auraient dû le laisser sortir tel quel au printemps 69), on les trouve sur les morceaux "live" (c'est-à-dire sans overdubs) du Let It Be officiel, avec "Two Of Us", "Dig a Pony", "Dig It", "Maggie Mae", "I've Got a Feeling", "One After 909", "For You Blue" et "Get Back".

Spector n'a pas fait grand-chose sur le Let It Be officiel. Il a ré-arrangé "Across The Universe", "I Me Mine" et "The Long & Winding Road", et s'est occupé du sequencing. Il a fait aussi du cutting ("Dig It" était paraît-il une jam interminable). C'est tout.

Il n'y a que la production de "The Long & Winding Road" que je trouve lourde et pompeuse. Ceci étant dit, je trouve la version originale au piano un peu monotone, déjà (d'une mélancolie un peu chiante, pour tout dire). Ce n'est pas la meilleure de Macca.

Par contre, la prod Spectorienne sur "Across the Universe" est plus qu'intéressante. La voix de Lennon ralentie, l'ajout de cordes dans le fond, tout ça donne à la chanson un charme profond, singulier. J'aime la chanson sous toutes ses présentations connues : la démo avec sitar de George sur l'Anthology, et la version qu'on retrouve sur Past Masters, avec intro sauvage, bruits d'oiseaux qui barbotent dans un lac, etc, et chorale d'enfants sur le refrain. Cette dernière version fut la première parue, sur un album de charité en décembre 69, intitulé No One's Gonna Change Our World:



Pour en savoir plus

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2007

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum