1972

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1972

Message  Hugues le Ven 8 Aoû - 11:54

Neil Young: "Heart of Gold"

Qu'en penser? Moi, je suis dans l'ambiguïté. D'un côté, une certaine beauté campagnarde, la vision hippie de la country, de la cosmic country relaxée... Dans ce registre j'aime aussi l'album que faisait Jonathan Edwards la même année.

D'un autre côté, c'est bien sage et bonhomme, tout ça, l'artisanat laqué, la porte ouverte aux lisses Eagles, etc... Le Neil Young de "Heart of Gold" ne fait-il pas du Cabrel américain?

On a dit que Pink Floyd avait servi de parachute pour redescendre des idéaux de 68. Je crois que les trucs du genre "Heart of Gold" ont aussi servi à ça dans les années 70. L'embourgeoisement gentillet, le petit jardinet de la maison, les enfants, la tondeuse à gazon, les haies taillées, la balançoire, Yves Duteil... C'est pas forcément la faute de Neil Young, j'ignore quelle fut sa vision. Mais l'impact de "Heart of Gold" et l'album Harvest sur la masse, son "prestige populaire", fut désastreux pour la vitalité de la musique. Léthargie complaisante, cheveux longs, espadrilles, guitare en bandoulière, pâquerette aux dents, "Rock Collection" de Laurent Voulzy, ça y'est, c'est cuit.


Dernière édition par Hugues le Ven 8 Aoû - 12:23, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Ven 8 Aoû - 12:18



Premier album d'Ellen McIlwaine, Honky Tonk Angel, paru en mars.

Side 1

Toe Hold (Isaac Hayes/David Porter) – 4:32
Weird of Hermiston (Jack Bruce/Pete Brown) – 5:06
Up From the Skies (Jimi Hendrix) – 3:52
Losing You (Ellen McIlwaine) – 2:22
Ode to Billie Joe (Bobbie Gentry) – 4:13

Side 2

Pinebo (My Story) (Guy Warren) – 2:41
Can't Find My Way Home (Steve Winwood) – 3:39
Wings of a Horse (Ellen McIlwaine) – 4:01
It Wasn't God Who Made Honky Tonk Angels (J.D. Miller) – 2:38
Wade in the Water (Ellen McIlwaine) – 4:55

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Ven 8 Aoû - 14:03



4ème album de l'anglais Al Stewart, Orange.

Side 1

You Don't Even Know Me 3:56
Amsterdam 2:53
Songs Out of Clay 4:14
The News From Spain 6:32

Side 2

I Don't Believe You 3:34
Once an Orange, Always an Orange 4:15
I'm Falling 4:27
Night of the 4th of May 6:26

Le style? Une sorte de Bowie folk-pop élégant et sobre (sur ce disque, du moins).

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Ven 8 Aoû - 20:17



Stephen Stills ~ Manassas, 12 avril.

Side 1: The Raven

Song of Love 3:28
Medley: Rock & Roll Crazies, Cuban Bluegrass 3:34
Jet Set (Sigh) 4:25
Anyway 3:21
Both of Us (Bound to Lose) 3:00

Side 2: The Wilderness

Fallen Eagle 3:00
Jesus Gave Love Away for Free 2:53
Colorado 4:00
So Begins the Task 2:46
Hide It So Deep 2:31
Don't Look at My Shadow 2:30

Side 3: Consider

It Doesn't Matter 2:46
Johnny's Garden 1:54
Bound to Fall 2:52
How Far 4:17
Move Around 2:52
The Love Gangster 4:44

Side 4: Rock'n'Roll Is Here to Stay

What to Do 3:00
Right Now 4:05
Treasure (Take One) 8:09
Blues Man 4:04

J'apprécie nettement plus ce double album aujourd'hui que lors de ma première écoute.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Ven 8 Aoû - 22:18



Figurez-vous que je n'ai jamais écouté ce double album. Qu'en pensent ceux qui l'ont écouté?

Side 1

Woman Is the Nigger of the World (John & Yoko) 5:15
Sisters, O Sisters (Yoko) 3:46
Attica State (John & Yoko) 2:52
Born in a Prison (Yoko) 4:04
New York City (John) 4:32

Side 2

Sunday Bloody Sunday (John & Yoko) 5:00
The Luck Of The Irish (John & Yoko) 2:54
John Sinclair (John) 3:28
Angela (John & Yoko) 4:08
We're All Water (Yoko) 7:15

Side 3: Live Jam (The Plastic Ono Supergroup)

Cold Turkey 7:34
Don't Worry Kyoko 17:12

Side 4 (John & Yoko & Frank Zappa and the Mothers Of Invention)

Well... (Baby Please Don't Go) 4:50
Jamrag 1:50
Scumbag 12:53
Au 3:25

Ce que je déplore chez Lennon comme chez les Stones depuis 71, c'est l'utilisation des cuivres. Une horreur.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  johnny99 le Ven 8 Aoû - 22:37

Hugues a écrit:
Mais l'impact de "Heart of Gold" et l'album Harvest sur la masse, son "prestige populaire", fut désastreux pour la vitalité de la musique. Léthargie complaisante, cheveux longs, espadrilles, guitare en bandoulière, pâquerette aux dents, "Rock Collection" de Laurent Voulzy, ça y'est, c'est cuit.


Ca date pas d'avant 1968 tout cela? Donovan, le summer of love, puis woodstock sont déjà passé par là...

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Quiet Man le Sam 9 Aoû - 0:57

Hugues a écrit:

Figurez-vous que je n'ai jamais écouté ce double album. Qu'en pensent ceux qui l'ont écouté?

Side 1

Woman Is the Nigger of the World (John & Yoko) 5:15
Sisters, O Sisters (Yoko) 3:46
Attica State (John & Yoko) 2:52
Born in a Prison (Yoko) 4:04
New York City (John) 4:32

Side 2

Sunday Bloody Sunday (John & Yoko) 5:00
The Luck Of The Irish (John & Yoko) 2:54
John Sinclair (John) 3:28
Angela (John & Yoko) 4:08
We're All Water (Yoko) 7:15

Side 3: Live Jam (The Plastic Ono Supergroup)

Cold Turkey 7:34
Don't Worry Kyoko 17:12

Side 4 (John & Yoko & Frank Zappa and the Mothers Of Invention)

Well... (Baby Please Don't Go) 4:50
Jamrag 1:50
Scumbag 12:53
Au 3:25

Ce que je déplore chez Lennon comme chez les Stones depuis 71, c'est l'utilisation des cuivres. Une horreur.

J'en ai pensé beaucoup de mal à l'époque et n'ai jamais voulu l'acheter pour 1 ou 2 titres valables (je pense notamment à "Luck of the Irish".
Lennon se prenant pour un prophète ou un gourou, très peu pour moi.
En fait, seul son premier album (Plastic Ono Band) est toujours resté au top pour moi...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Quiet Man le Sam 9 Aoû - 0:58

johnny99 a écrit:
Hugues a écrit:
Mais l'impact de "Heart of Gold" et l'album Harvest sur la masse, son "prestige populaire", fut désastreux pour la vitalité de la musique. Léthargie complaisante, cheveux longs, espadrilles, guitare en bandoulière, pâquerette aux dents, "Rock Collection" de Laurent Voulzy, ça y'est, c'est cuit.


Ca date pas d'avant 1968 tout cela? Donovan, le summer of love, puis woodstock sont déjà passé par là...

Il est trop jeune, Hugues...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  johnny99 le Sam 9 Aoû - 2:03

Quiet Man a écrit:
johnny99 a écrit:
Hugues a écrit:
Mais l'impact de "Heart of Gold" et l'album Harvest sur la masse, son "prestige populaire", fut désastreux pour la vitalité de la musique. Léthargie complaisante, cheveux longs, espadrilles, guitare en bandoulière, pâquerette aux dents, "Rock Collection" de Laurent Voulzy, ça y'est, c'est cuit.


Ca date pas d'avant 1968 tout cela? Donovan, le summer of love, puis woodstock sont déjà passé par là...

Il est trop jeune, Hugues...

juste un an de moins que moi, si j'ai bien tout compris...

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  michel53 le Sam 9 Aoû - 2:19

Hugues a écrit:

Stephen Stills ~ Manassas, 12 avril.

Side 1: The Raven

Song of Love 3:28
Medley: Rock & Roll Crazies, Cuban Bluegrass 3:34
Jet Set (Sigh) 4:25
Anyway 3:21
Both of Us (Bound to Lose) 3:00

Side 2: The Wilderness

Fallen Eagle 3:00
Jesus Gave Love Away for Free 2:53
Colorado 4:00
So Begins the Task 2:46
Hide It So Deep 2:31
Don't Look at My Shadow 2:30

Side 3: Consider

It Doesn't Matter 2:46
Johnny's Garden 1:54
Bound to Fall 2:52
How Far 4:17
Move Around 2:52
The Love Gangster 4:44

Side 4: Rock'n'Roll Is Here to Stay

What to Do 3:00
Right Now 4:05
Treasure (Take One) 8:09
Blues Man 4:04

J'apprécie nettement plus ce double album aujourd'hui que lors de ma première écoute.

GRANDIOSE ! de plus personne n'en parle jamais de ce fabuleux album..
Moi il fait partie de mon top 10 sans hésiter entre le "highway" de Dylan et le "naked child" de Lee Clayton....
En bonus, j'avais eu l'ultime chance de voir ce groupe jouer l'album "live" dans l'ancienne gare de la Bastille à Paris, là où se trouve aujourd'hui l'Opéra Bastille.

michel53
Langue pendue

Nombre de messages : 152
Age : 66
Localisation : Mayenne (53)
Date d'inscription : 30/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Quiet Man le Sam 9 Aoû - 8:46

"Manassas" fut le dernier grand disque de Stephen Stills...

Voici ce qu'en écrivait Maître Chronique (qui est accessoirement mon petit frère) sur son blog:

http://musiques.hautetfort.com/archive/2006/04/25/manassas-ou-une-certaine-idee-de-la-perfection.html

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Sam 9 Aoû - 14:07



Quatrième album de Steeleye Span, Below the Salt, paru en septembre.

Side 1

Spotted Cow (3:06)
Rosebud in June (3:42)
Jigs: The Bride's Favourite / Tansey's Fancy (3:10)
Sheep-Crook and Black Dog (4:44)
Royal Forester (4:34)

Side 2

King Henry (7:10)
Gaudete (2:25)
John Barleycorn (4:48 )
Saucy Sailor (5:48 )

Musicians

Maddy Prior, vocals, morrisette, tambourine;
Tim Hart, vocals, guitar, dulcimer, tabor, spoons;
Bob Johnson, vocals, guitar;
Peter Knight, violin, viola, mandolin, tenor banjo, piano, vocals;
Rick Kemp, bass, drum, vocals

Produced by Steeleye Span and Jerry Boyd.
Engineered and Jerry Boyd.
Art Direction and Design by Grahame Berney.
Recorded at Sound Techniques, Chelsea, London.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Sam 9 Aoû - 16:43



Tim Buckley ~ Greetings from L.A.

7ème album, paru en octobre.

Side 1

Move With Me 4:49
Get on Top 6:35
Sweet Surrender 6:48

Side 2

Nighthawkin' 3:21
Devil Eyes 6:51
Hong Kong Bar 7:13
Make It Right 4:06

Les alertes à la pollution ne datent pas d'hier...

On peut lire au dos de la carte postale:

Millions of people driving millions of cars plus temperature inversion provides Los Angeles with a near perfect environment for the production and containment of photochemical frog. Auto emissions are 80% to 90% responsible for smog. Sunlight instigates a chemical reaction between nitrogen dioxide, a major component of automobile exhaust, and hydrocarbons, a product of evaporated gasoline. Temperature inversion exists when there is a layer of warm air at higher altitude - around 1500 ft. - instead of cooler air. The L.A. Basin inversion acts as a giant lid over the smog, inhabitants and visitors.

Et Buckley arbore un masque à gaz en timbre-poste.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Hugues le Sam 9 Aoû - 17:32



Side 1

Everybody 2:43
The Torch Singer 2:52
Souvenirs 3:32
Late John Garfield Blues 3:02
Sour Grapes 2:00
Billy the Bum 4:41
The Frying Pan 1:47

Side 2

Yes I Guess They Oughta Name a Drink After You 2:06
Take the Star Out of the Window 2:06
The Great Compromise 4:57
Clocks and Spoons 3:10
Rocky Mountain Time 3:03
Diamonds in the Rough 1:49

Ce 2ème opus de John Prine est de ces albums radicaux qui nous mènent sans détour au coeur de leur univers, à prendre ou à laisser. Lorsqu'on prend, on s'y trouve effectivement au coeur. Ce genre d'univers s'explore de l'intérieur. Un univers qui n'est pas sans similitude avec, pêle-mêle, le Times They Are A-Changin' de Dylan, Hank Williams l'écorché, Molly O'Day, Townes Van Zandt, Guy Clark, le Steve Earle dépouillé de Train a Comin', ou encore le Things Is Changin' de Fred Eaglesmith et les perles noires de Mary Gauthier, tous deux fans avoués de John Prine.
La voix de Prine a rarement été aussi grinçante et cabossée que sur ce disque. Prine n'essaie pas de varier ses effets, et cet album est peut-être un poil en dessous des premier et troisième, mais certaines chansons, ces petites chansons dont il s'est fait ou se fera spécialiste, surgissent instantanément pour vous tenailler le coeur: "Souvenirs" et "Sour Grapes" en tête, à ranger au nombre des classiques du songwriter. C'est le genre d'album qui fait aimer un genre de musique, en fait: l'americana - où foisonnent tant de singer songwriters. Un genre où l'on jurerait, au premier abord, que tous les songwriters se ressemblent. Mais non: plus on écoute, plus les nuances se prononcent, et de vastes plaines se profilent devant nous.
John Prine fut de ceux qu'on appela "le nouveau Dylan" (Loudon Wainwright, Elliott Murphy, Butch Hancock, Steve Forbert furent aussi de ceux-là...), et il faut admettre qu'il l'avait un peu cherché, car l'air d'un "Great Compromise" nous rappelle beaucoup "Desolation Row".
Tous les titres sont signés John Prine, sauf le dernier, un traditionnel de la Carter Family qui donne son titre à l'album.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  BOOM BOOM le Sam 9 Aoû - 17:43

[
quote="Quiet Man"]"Manassas" fut le dernier grand disque de Stephen Stills...
Le second disque de Manassas, "Down the road" (1973) est également très bon.

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Quiet Man le Dim 10 Aoû - 3:33

Hugues a écrit:

Side 1

Everybody 2:43
The Torch Singer 2:52
Souvenirs 3:32
Late John Garfield Blues 3:02
Sour Grapes 2:00
Billy the Bum 4:41
The Frying Pan 1:47

Side 2

Yes I Guess They Oughta Name a Drink After You 2:06
Take the Star Out of the Window 2:06
The Great Compromise 4:57
Clocks and Spoons 3:10
Rocky Mountain Time 3:03
Diamonds in the Rough 1:49

Ce 2ème opus de John Prine est de ces albums radicaux qui nous mènent sans détour au coeur de leur univers, à prendre ou à laisser. Lorsqu'on prend, on s'y trouve effectivement au coeur. Ce genre d'univers s'explore de l'intérieur. Un univers qui n'est pas sans similitude avec, pêle-mêle, le Times They Are A-Changin' de Dylan, Hank Williams l'écorché, Molly O'Day, Townes Van Zandt, Guy Clark, le Steve Earle dépouillé de Train a Comin', ou encore le Things Is Changin' de Fred Eaglesmith et les perles noires de Mary Gauthier, tous deux fans avoués de John Prine.
La voix de Prine a rarement été aussi grinçante et cabossée que sur ce disque. Prine n'essaie pas de varier ses effets, et cet album est peut-être un poil en dessous des premier et troisième, mais certaines chansons, ces petites chansons dont il s'est fait ou se fera spécialiste, surgissent instantanément pour vous tenailler le coeur: "Souvenirs" et "Sour Grapes" en tête, à ranger au nombre des classiques du songwriter. C'est le genre d'album qui fait aimer un genre de musique, en fait: l'americana - où foisonnent tant de singer songwriters. Un genre où l'on jurerait, au premier abord, que tous les songwriters se ressemblent. Mais non: plus on écoute, plus les nuances se prononcent, et de vastes plaines se profilent devant nous.
John Prine fut de ceux qu'on appela "le nouveau Dylan" (Loudon Wainwright, Elliott Murphy, Butch Hancock, Steve Forbert furent aussi de ceux-là...), et il faut admettre qu'il l'avait un peu cherché, car l'air d'un "Great Compromise" nous rappelle beaucoup "Desolation Row".
Tous les titres sont signés John Prine, sauf le dernier, un traditionnel de la Carter Family qui donne son titre à l'album.

Bravo Hugues! Enfin quelqu'un qui parle de l'auteur de "Quiet Man" ou "Blue Umbrella" (http://blueumbrella.hautetfort.com). Je ne ferai aucun commentaire sur ce que tu as écrit. Comme les autres, dans les 70s, je cherchais le nouveau Dylan (à ce sujet, je conseille le désopilant "Talkin' New Bob Dylan" de Loudon Wainwright III paru en 1992 sur "History") et j'ai trouvé John Prine en découvrant ses 4 premiers albums en même temps en 1976. Ensuite, j'ai cherché le nouveau John Prine, et j'ai trouvé Sammy Walker, qui est aussi le nouveau Bob Dylan... ou le nouveau Woody Guthrie...
Pour en revenir à "Diamonds in the rough", le merveilleux et émouvant (plus encore avec le recul) "Souvenirs" était un duo entre John Prine et Steve Goodman.
En 1972, Steve Goodman sortait "Somebody Else's Trouble" avec, sur le morceau-titre, au piano et aux harmonies, un certain Robert Milkwood Thomas, plus connu sous le nom de...



Et John Prine est sur la photo, deuxième (premier debout) en partant de la gauche...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 10 Aoû - 18:36

Quiet Man a écrit:Je ne ferai aucun commentaire sur ce que tu as écrit.

Mais ne te gene pas...Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Quiet Man le Lun 11 Aoû - 11:09

Lee Harvey Oswald a écrit:
Quiet Man a écrit:Je ne ferai aucun commentaire sur ce que tu as écrit.

Mais ne te gene pas...Mr. Green

Je vais te décevoir, LHO, je n'ai aucun commentaire désagréable à faire. Je ne vais pas "allumer" Hugues pour le plaisir (même pour le tien) d'autant que j'ai l'impression (ce qui n'est pas toujours le cas) qu'il connaît le sujet (venant du spécialiste français n° 1 de John Prine, ça n'est pas rien!).

Je peux juste dire que je n'aime pas le mot "Americana" qui pour moi ne signifie rien. Que "Diamonds in the Rough" est pour moi au même niveau que son prédecesseur ("John Prine") ou le suivant ("Sweet Revenge") mais que les 3 sont différents. Hugues souligne bien le côté "près de l'os" de cet album qui le rend unique dans la disco de Prine. Que l'on peut se procurer ces 3 albums les yeux fermés (c'est vrai aussi de "Bruised Orange", "German Afternoons", "The Missing Years", "Fair & Square" et quelques autres). Que Steve Wilkison (une référence http://stevewilkison.com/blog/2008/07/07/common-sense/ ) préfère le quatrième album "Common Sense" co-produit par Arif Mardin et Steve Cropper, chez Atlantic, que l'on se doit de posséder rien que parce qu'il y un morceau qui s'intitule "Comme back to us Barbara Lewis Here Krishna Beauregard"). Que Rhino a sorti une superbe anthologie ("Great Days") où il n'y a qu'un demi-inédit mais où l'on peut trouver l'essentiel si l'on ne peut pas se ruiner. Que si je ne dois garder que 2 disques, il y en aura 1 de John Prine et 1 de Sammy Walker... Que je recommande encore un fois le "Misfit Scarecow" de ce dernier (que l'on ne peut pour l'insatnt trouver que sur le site de Ramseur Records pour la modique somme de 15,00$...
Bref je n'ai aucun commentaire à faire... Ou alors il faudrait que je lance un site dédié...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1972

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum