1971

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1971

Message  Hugues le Mer 6 Aoû - 19:18



Side 1

Music Is Love 3:16
Cowboy Movie 8:02
Tamalpais High (At About 3) 3:29
Laughing 5:20

Side 2

What Are Their Names 4:09
Traction in the Rain 3:40
Song With No Words (Tree With No Leaves) 5:53
Orleans 1:56
I'd Swear There Was Somebody Here 1:19

David Crosby, If I Could Only Remember My Name, paru le 22 février.

Je l'écoute pour la 3ème fois d'affilée. Et je n'en pense rien. Pas impossible qu'une forme de plénitude naisse de l'ensemble, toutefois. On est en tout cas très proche de Stephen Stills et Neil Young. "Cowboy Movie" rappelle vaguement "Down by the River" et "Cowgirl in the Sand".

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 6 Aoû - 21:52

Hugues a écrit:On est en tout cas très proche de Stephen Stills et Neil Young.

Ben justement non...il n'a jamais été autant éloigné de ses acolytes que dans ce chef d'oeuvre d'anxiété douloureuse et d'audace harmonique.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Mer 6 Aoû - 22:08

Tu exagères... Que ce soit le chef d'oeuvre que tu dis, pourquoi pas, mais que ce soit éloigné de Stills & Young, je dis non... le groove, les parties de guitare, le chant, les harmonies vocales... on trouve tout ça chez eux, déjà...

Ce que je décèle chez Crosby, et que j'observais déjà au sein des Byrds, c'est son aspiration à une sorte de béatitude musicale... On sent une extrême décontraction... d'ailleurs je ne ressens pas d'anxiété dans ce disque (pas pour l'instant, du moins) C'est plutôt un hédoniste, Crosby, je crois...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Mer 6 Aoû - 22:31


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 6 Aoû - 22:44

Hugues a écrit:C'est plutôt un hédoniste, Crosby, je crois...

David Crosby un hédoniste ? C'est une vrai pétaudière à névroses ce type...quand au disque s'il peut y avoir une impression d'allégresse ici ou là, elle est évidemment trompeuse...au contraire le contraste qu'il peut y avoir entre l'infinie tristesse du chant et certaines progressions d'accords joyeux accentue l'amertume désabusée de l'album.

Qualifier ce disque de chef d'oeuvre n'est pas une hyperbole !

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Quiet Man le Jeu 7 Aoû - 0:02

Hugues a écrit:

David Crosby, If I Could Only Remember My Name, paru le 22 février.

Je l'écoute pour la 3ème fois d'affilée. Et je n'en pense rien. Pas impossible qu'une forme de plénitude naisse de l'ensemble, toutefois. On est en tout cas très proche de Stephen Stills et Neil Young. "Cowboy Movie" rappelle vaguement "Down by the River" et "Cowgirl in the Sand".

Voici un disque que j'ai acheté et écouté et usé dès le printemps 1971.
Je ne suis pas et n'ai jamais été un fan de Crosby au sein des groupes qu'il a fréquentés mais, je ne sais pas pourquoi, ses albums solo passent bien. Et celui-ci est un petit miracle à sa manière. Et je crois qu'on l'apprécie mieux quand on a vécu l'époque, parce qu'il est très "daté".

Pour moi, on n'y trouve vraiment rien qui rappelle Stills... En revanche 2 morceaux évoquent Neil Young: "Music Is love" et "What Are Their Names" (qui est d'ailleurs le premier titre de "Déjà Vu Live"). Mais quoi d'étonnant: on y entend la guitare et la voix de Neil qui co-signe ces 2 titres.

Si l'on veut trouver quelque chose de plus proche du Loner, il y a 2 albums que je recommande, parus un peu plus tard cette même année:

Il y a Crazy Horse



et puis Grin


Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 7 Aoû - 0:18

Quiet Man a écrit:Et je crois qu'on l'apprécie mieux quand on a vécu l'époque, parce qu'il est très "daté".

Pas besoin d'avoir été un hippie drogué obèse sur la Cote Ouest pour apprécier le halo de poésie dont s'entoure son introspection.
Et comme sur ce disque David Crosby a fomenté un superbe refus des conventions, se moquant de l'acquis immédiat pour débusquer ses vrais conditions de liberté, à mille lieux d'etre très "daté" il est au contraire très "intemporel".

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Quiet Man le Jeu 7 Aoû - 1:32

Lee Harvey Oswald a écrit:

Pas besoin d'avoir été un hippie drogué obèse sur la Cote Ouest pour apprécier le halo de poésie dont s'entoure son introspection.
Et comme sur ce disque David Crosby a fomenté un superbe refus des conventions, se moquant de l'acquis immédiat pour débusquer ses vrais conditions de liberté, à mille lieux d'etre très "daté" il est au contraire très "intemporel".

Je n'ai jamais fréquenté le type de personnes que tu cites, mais je maintiens ce que je dis... Je maintiens également le mot daté mais tu péfèrerais peut-être millésimé...
Quant aux conventions, je pense au contraire que Crosby est en plein dans celles de l'époque: Jefferson Airplane, Grateful Dead et consorts... L'anti-conformisme élévé au rang de conformisme suprême...
Et pourtant, j'aime ce disque, mais je ne le qualifierais pas de chef d'oeuvre...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  walpurgis le Jeu 7 Aoû - 5:00

Lee Harvey Oswald a écrit:
Quiet Man a écrit:Et je crois qu'on l'apprécie mieux quand on a vécu l'époque, parce qu'il est très "daté".

Pas besoin d'avoir été un hippie drogué obèse sur la Cote Ouest pour apprécier le halo de poésie dont s'entoure son introspection.
Et comme sur ce disque David Crosby a fomenté un superbe refus des conventions, se moquant de l'acquis immédiat pour débusquer ses vrais conditions de liberté, à mille lieux d'etre très "daté" il est au contraire très "intemporel".

Oui, "intemporel", c'est le mot : il y a d'ailleurs ici une vieille chanson de la guerre de cent ans, dont il n'a gardé que le dernier couplet, "Mon Dieu que reste-t-il à ce dauphin gentil ? Simplement quelques villes : Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme" (bis).
Le dauphin en question, c'était le futur Charles VII, que les Anglais nommaient ironiquement "le petit roi de Bourges" car son royaume n'était plus qu'une peau chagrin, délimitée par les villes que cite Crosby...

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Jeu 7 Aoû - 12:13



9 septembre.

"Give Me Some Truth" m'a foutu le frisson. Celui qui me rappelle que c'est bien Lennon que je préfère chez les Beatles, et que je n'aurais sans doute pas été fan de ce groupe sans lui, sa voix, son sens de l'immédiateté pop.

La pop, c'est un rayon harmonique. Des filets de voix ensoleillées. Un sentiment furtif, saisi dans l'instant. Une immédiateté pratiquement primitive.

(je mets plein d'italiques partout, ça fait joli)

Lennon avait le don d'être expressif et de sonner juste dans l'expression de sentiments fugaces. Lorsqu'il est en colère, sa voix se fait féroce, lorsqu'il s'attendrit ou s'excuse, sa voix s'évapore. Dans tous les cas, c'est communicatif avant même qu'on puisse raisonner.

Cet album est inégal, néanmoins. "Oh Yoko!", ça va cinq minutes... "Oh My Love", c'est un peu mièvre.

Par contre, "Imagine" et "Jealous Guy" sont immortels.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Goldilox le Jeu 7 Aoû - 12:44

Pour les amateurs du bonhomme (sur le plan musical s'entend bien évidemment), je vous conseillerai, si toutefois vous ne l'aviez ouï déjà sa production post 71' suivante : CPR (Crosby - Pevar - Raymond) - Live at the Wiltern un double live de 1998 envoûtant.

Goldilox
Langue pendue

Nombre de messages : 100
Localisation : Somewhere else
Date d'inscription : 02/01/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Jeu 7 Aoû - 18:53



8 novembre.

Le premier album de Led Zeppelin que j'apprécie vraiment. Est-ce que cela est compréhensible? Je l'ignore, mais c'est un fait. Les trois précédents m'ennuient toujours profondément, alors que celui-ci me rafraîchit. Après tout, cet album n'a aucun nom, donc on peut commencer ici.


Dernière édition par Hugues le Ven 8 Aoû - 8:59, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Jeu 7 Aoû - 19:34



Roy Harper ~ Stormcock

Side 1

Hors d'Oeuvres 8:37
The Same Old Rock 12:24

Side 2

One Man Rock and Roll Band 7:23
Me and My Woman 13:01

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Ven 8 Aoû - 0:11



Side 1

Paperhouse 7:28
Mushroom 4:03
Oh Yeah 7:24

Side 2

Halleluhwah 18:28

Side 3

Aumgn 17:33

Side 4

Peking O. 11:38
Bring Me Coffee or Tea 6:45

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Ven 12 Déc - 15:51



Seconde écoute. Très bel album.

Recommandé aux fans de Dylan et Neil Young, oeuf corse.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  thiad le Ven 12 Déc - 19:53

walpurgis a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:
Quiet Man a écrit:Et je crois qu'on l'apprécie mieux quand on a vécu l'époque, parce qu'il est très "daté".

Pas besoin d'avoir été un hippie drogué obèse sur la Cote Ouest pour apprécier le halo de poésie dont s'entoure son introspection.
Et comme sur ce disque David Crosby a fomenté un superbe refus des conventions, se moquant de l'acquis immédiat pour débusquer ses vrais conditions de liberté, à mille lieux d'etre très "daté" il est au contraire très "intemporel".

Oui, "intemporel", c'est le mot : il y a d'ailleurs ici une vieille chanson de la guerre de cent ans, dont il n'a gardé que le dernier couplet, "Mon Dieu que reste-t-il à ce dauphin gentil ? Simplement quelques villes : Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry, Vendôme" (bis).
Le dauphin en question, c'était le futur Charles VII, que les Anglais nommaient ironiquement "le petit roi de Bourges" car son royaume n'était plus qu'une peau chagrin, délimitée par les villes que cite Crosby...

Tout à fait ! +1 ....Chef d'œuvre assurément mais pas pour les raisons indiquées par LHO...

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  walpurgis le Ven 12 Déc - 20:34

Merci. santa
C'est cette chanson qui m'a incité à lire le "Jeanne d'Arc" de Michelet, et ensuite toute son histoire du Moyen Age, les huit ou neuf tomes que j'avais trouvés dans mon grenier, oubliés.

Michelet, un grand écrivain, qui n'a malheureusement pas la cote : les historiens le considèrent comme un lettré, les littéraires comme un historien... Querelles de chapelles...

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 13 Déc - 6:50

thiad a écrit:mais pas pour les raisons indiquées par LHO...

Woké le mec. drunken Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 13 Déc - 6:53

walpurgis a écrit:Merci. santa
C'est cette chanson qui m'a incité à lire le "Jeanne d'Arc" de Michelet, et ensuite toute son histoire du Moyen Age, les huit ou neuf tomes que j'avais trouvés dans mon grenier, oubliés.

Michelet, un grand écrivain, qui n'a malheureusement pas la cote : les historiens le considèrent comme un lettré, les littéraires comme un historien... Querelles de chapelles...

Attends si on peut parler de Michelet sur ce forum, moi je vais parler de mes lectures d'Oswald Spengler...à chacun sa vision de l'Histoire. Cool

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Sam 13 Déc - 13:45

walpurgis a écrit:Michelet, un grand écrivain, qui n'a malheureusement pas la cote : les historiens le considèrent comme un lettré, les littéraires comme un historien... Querelles de chapelles...

Rimbaud avait beaucoup lu Michelet, mais il s'est assez vite éloigné de son influence, par bonheur.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  thiad le Sam 13 Déc - 14:48

Mais Spengler n'a aucune vision ! Mr. Green

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 13 Déc - 15:46

thiad a écrit:aucune vision !

A moins que tu reserves exclusivement ce terme pour definir les discours des dirigeants de notre Gauche la plus bête du monde, je ne vois pas pourquoi on retirerait le qualificatif pour les singuliers entrepreneurs de destruction des mythes progressistes...scratch

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Sam 13 Déc - 15:58

Je me souviens que le seul moment de l'Histoire qui m'avait intéressé à l'école, c'était le Socialisme utopiste de Proudhon. geek

Je me souviens aussi que dans une dissertation, avec pour sujet "si vous étiez président, que proposeriez-vous?", j'avais proposé qu'on supprime les centrales nucléaires, et qu'on revienne au temps des bougies et des chevaux... Mr. Green

Je me suis fait huer publiquement dans la classe, et détester tout le reste de l'année par mes camarades, dont quasiment chaque papa travaillait à la centrale nucléaire de la ville. lol!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Hugues le Sam 13 Déc - 16:07

O putain, je me renseigne un peu sur Proudhon dans Wikipedia et y trouve ceci à la fin:

Dans ses Carnets, Proudhon écrit : « Juifs. Faire un article contre cette race, qui envenime tout, en se fourrant partout, sans jamais se fondre avec aucun peuple. Demander son expulsion de France, à l’exception des individus mariés avec des françaises ; abolir les synagogues, ne les admettre à aucun emploi, poursuivre enfin l’abolition de ce culte. Ce n’est pas pour rien que les chrétiens les ont appelés déicides. Le juif est l’ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie, ou l’exterminer... Par le fer ou par le feu, ou par l’expulsion, il faut que le juif disparaisse... Tolérer les vieillards qui n’engendrent plus. Travail à faire. Ce que les peuples du Moyen Âge haïssaient d’instinct, je le hais avec réflexion et irrévocablement. La haine du juif comme de l’Anglais doit être notre premier article de foi politique ».

affraid affraid affraid

Ce mec était donc un dangereux malade... C'est sans doute ce qui m'avait plu chez lui elephant

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  thiad le Sam 13 Déc - 16:10

Lee Harvey Oswald a écrit:
thiad a écrit:aucune vision !

A moins que tu reserves exclusivement ce terme pour definir les discours des dirigeants de notre Gauche la plus bête du monde, je ne vois pas pourquoi on retirerait le qualificatif pour les singuliers entrepreneurs de destruction des mythes progressistes...scratch

Les mythologies téléologiques qu'elles soient de gauche ou réctionnaires comme celles de Spengler sont à mettre dans le même sac...des contes pour enfants destinés à endormir les mal pensants.

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1971

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum