William Sheller

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William Sheller

Message  johnny99 le Dim 3 Aoû - 21:19

William Sheller, de son vrai nom William Hand, a vu le jour le 9 juillet 1946 dans le 17e arrondissement de Paris. Lorsqu’il a 3 ans, sa famille décide d’aller tenter sa chance aux Etats-Unis et part s’installer dans une petite ville de l’Ohio. Tout petit, William côtoie les plus grands musiciens de jazz américains, amis de ses parents qu’on l’oblige à écouter assis sans bouger ni parler pour ne pas les déranger. Ce qui lui a laissé par la suite une allergie profonde et définitive envers le jazz.


Albums de chansons
1975 Rock'n'dollars
1976 Dans un vieux rock'n'roll
1977 Symphoman
1980 Nicolas
1981 J'suis pas bien
1982 Olympia 82 (en public)
1984 Simplement
1984 William Sheller et le quatuor Halvenalf (en public)
1987 Univers
1989 Ailleurs
1991 Sheller en solitaire (en public)
1994 Albion
1995 Olympiade (en public)
2000 Les machines absurdes
2001 Live au Théâtre des Champs-Élysées (en public)
2004 Épures
2005 Parade au Cirque Royal (en public - concert filmé disponible en DVD)
2007 William Sheller et le quatuor Stevens live

À paraître
2008 Avatars (date de sortie prévisionnelle : automne 2008)

Simples
1968 My year is a day / She and I (interprété par le groupe Les Irrésistibles)
1968 Couleurs / Les 4 saisons
1968 Se tu giri la testa / E' la verita
1969 Leslie Simone / Adieu Kathy
1970 She opened the door / Living east, dreaming west
1975 Rock'n'dollars / Comme je m'ennuie de toi
1975 La fille de Montréal / Photos-souvenirs
1976 Dans un vieux rock'n'roll / Saint-Exupéry airway
1976 Dans un vieux rock'n'roll/ Joker poker
1976 Le carnet à spirale / La bière y était bonne
1976 Une chanson qui te ressemblerait / Genève
1977 Hey ! docteur disco / Symphoman
1977 Elle dit soleil, elle dit... / A franchement parler
1978 J'me gênerai pas pour dire que j't'aime encore / Les petites filles modèles
1978 Fier et fou de vous / La toccatarte (avec Catherine Lara)
1979 Ho ! j'cours tout seul / Petit comme un caillou
1980 Nicolas / Billy nettoie son saxophone
1981 Une chanson noble et sentimentale / Un endroit pour vivre
1981 Pourquoi t'es plus new wave / J'suis pas bien
1982 Rosanna banana / Message urgent
1983 Les filles de l'aurore / Chanson lente
1984 Simplement / Le capitaine
1984 Mon Dieu que j'l'aime / I keep movin'on
1987 Le Nouveau Monde / Chamber music
1987 Darjeeling / Cuir de Russie
1988 Les miroirs dans la boue / Guernesey
1989 Le témoin magnifique / Octuor
1990 Un archet sur mes veines (nouvelle version) / Un archet sur mes veines (version quatuor)
1990 Excalibur / La tête brûlée
1991 Un homme heureux / Une chanson qui te ressemblerait
1994 Maintenant tout le temps / Ridge farm in Albion
1994 La Navale / Comme on n'oublie pas
2004 Chanson d'automne



Œuvres instrumentales
1969 Musique du film Érotissimo
1969 Musique du film Trop petit mon ami
1972 Lux æterna (messe de mariage écrite en 1969, publiée sur disque en 1972)
1977 La sirène (ballet pour le Paradis latin)
1980 Musique du film Retour en force
1982 Musique du film Ma femme s'appelle reviens
1984 Quatuors
1985 Suite française
1988 Musique du film Envoyez les violons
1990 Concerto pour violoncelle et orchestre
1992 Symphonie pour un jeune orchestre
1993 Concerto pour trompette
1993 Musique du film L'écrivain public
1994 Symphonie alternative
1995 Symphonie de poche
1997 Musique du film Arlette
1998 Elégies pour violoncelle et orchestre
2003 Quatuors William Sheller
2004 Symphonie Sully
2006 Ostinato (œuvres symphoniques)




Je ne connais pas tout mais certains de ses singles sont des pépites, à commencer par my year is a day, avec les irresistibles, qui est digne des meilleurs hits anglo-saxons de l'époque (whiter shade of pale, sympathy, night of white satin,...)

Ensuite vinrent rock n dollar, le carnet à spirales, les filles de l'aurore, etc...les tubes qui l'ont fait connaitre au grand public en tant qu'artiste solo

Dès symphoman, il afficha des ambitions symphoniques qui ont été tout sauf ridicules.

Sa carrière a toujours pris des chemins audacieux et riches, Il reste un mélodiste de grand talent, composant au piano, et un réel talent, égal de biens des britons dans le domaine "pop"

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Quiet Man le Dim 3 Aoû - 21:42

On va lancer une pétition pour que XROADS lui consacre un numéro spécial...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Lun 4 Aoû - 2:50

johnny99 a écrit:Sa carrière a toujours pris des chemins audacieux et riches

C'est rien de le dire...chez nul autre français on peut trouver dissimuler au détour d'une chanson tel arrangement subtil, inattendu, frémissant, de fugitives polytonalités, de diaphanes étagements d'harmoniques, de subtiles superpositions de rythmes et de lointaines résonances à Fauré...et tout cela dans un contexte de musique "populaire".
Il n'aura jamais la reconnaissance d'un Bashung ou d'un Christophe, pas assez d'image tapageuse...lui il est plutot dans le registre de l'impressionisme flou donc aucune chance de solliciter l'imagination d'auditeurs pressés...sa musique garde son secret et ce n'est pas plus mal.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Yann G. le Lun 4 Aoû - 11:02

Pour info, c'est lui également qui a permis a Jean-Louis Murat de sortir son premier 45 t "Suicidez-vous, le peuple est mort".

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  iconoclast le Lun 4 Aoû - 11:49

C'est le chanteur de mon adolescence. Je l'ai vraiment découvert avec Univers, le tout premier CD que j'ai acheté dans ma vie, et que je considère encore aujourd'hui commme l'un des plus grands albums d'artiste français. J'ai ensuite racheté ces précédents opus, de la variété de très grande qualité avec des trésors inconnus du grand public, mais c'est vraiment à partir d'Univers que ça décolle. Il n'y a que le dernier, Epures, qui m'ait déçu, pour la première fois, j'ai trouvé que l'ami William se répétait. J'ose espérer que le prochain ne confirmera pas cette impression.

iconoclast
Langue pendue

Nombre de messages : 443
Localisation : Allier
Date d'inscription : 13/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Quiet Man le Lun 4 Aoû - 13:08

J'ai écrit ça hier, ailleurs:

Lee Harvey Oswald a écrit:

Un type qui par la générosité de l'invention mélodique, l'audace et la liberté de l'harmonie, du rythme, de la construction, par l'originalité des moyens mis en oeuvre au service d'une vrai imagination musicale mérite d'etre redécouvert c'est...William Sheller.
Je ne comprends pas qu'on fasse tout un foin sur un Michel Polnareff et que William Sheller soit aussi mal considéré dans le milieu pop. Pourtant ses disques des années 70 marquent une influence Beatles indéniable.


Mon cher LHO tresbon sois béni! Tiens, tu peux même m'appeler John Wayne tant que tu veux...

Pour moi Sheller est au top du top... Sa culture classique, sa culture pop-rock (voir le méconnu "Albion"), son amour de la musique font de ce Pierrot lunaire l'un des artistes francophones les plus éminents de l'époque, et cela depuis l'époque des Irrésistibles (aka "The Beloved Ones") et de "My Year Is A Day"

Je l'ai vu 2 fois sur scène: la première en 2001, seul avec son piano, à l'Arsenal de Metz (une des meilleures salles de France du point de vue acoustique). La deuxième fois au Galaxie d'Amnéville en 2005 (1 semaine avant l'enregistrement de son CD/DVD "Parade au Cirque Royal" (je recommande le DVD, avec une interview des plus passionnantes) avec cordes, bois et cuivres. Dans les 2 cas c'était sublime... Et William a l'art de d'introduire chacune de ses chansons par une petite histoire, toujours savoureuse...
C'est sans doute le seul qui a la stature pour concurrencer les plus grands Anglo-Saxons, pour ceux qui aiment vraiment la musique.



Et pour "Épures", on ne peut pas être déçu puisque le titre annonce la couleur. Il fallait de nouveaux titres avant la tournée et c'est cette dernière qui allait donner leurs couleurs - jamais définitives - aux morceaux.

Les 2 "live" parus ensuite, en configurations très différentes, en sont un excellent témoignage...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  johnny99 le Lun 4 Aoû - 21:22

Je pense que le fait qu'il compose au piano (et il n'y est pas manchot!!) offre plus de richesses que d'autres qui utilisent une guitare, comme le disait Gainsbourg, il faut reconnaitre une supériorité harmonique à cet instrument, tout au moins dans la composition, pour les vrais pianistes.

Par exemple, Imagine a été composée par un guitariste, c'est évident, on peut le jouer à la guitare sans dénoter, par contre, les titres de Sheller sont injouables à la gratte ou alors ça ne sonne pas.

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Americana le Lun 4 Aoû - 21:53

Maman est folle
On n'y peut rien
Mais c'qui nous console
C'est qu'elle nous aime bien

Quand elle s'envole
On lui tient la main
Comme un ballon frivole
Au gré du vent qui vient

Tais-toi, Léopold
Surtout ne dis rien
Les gens dans leur cache-col
N'y comprendraient rien

Quand maman rigole
On oublie qu'on a faim
Que c'est l'heure de l'école
Qu'on a peur des voisins

Elle est notre idole
On en a le cœur plein
Faut pas qu'on nous la vole
Ou qu'on l'emmène au loin

Tais-toi, Léopold
Surtout ne dis rien
Les gens dans leur cache-col
N'y comprendraient rien

ah j'ai toujours adoré l'élégance, la finesse et la subtilité de William Sheller, autant dans ses paroles que sa musique. C'est un authentique romantique.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 5 Aoû - 0:20

Yann G. a écrit:Pour info, c'est lui également qui a permis a Jean-Louis Murat de sortir son premier 45 t "Suicidez-vous, le peuple est mort".

Avant cela meme, il avait tout le suite reconnu le talent de Bergheaud quand il lui avait envoyé des démos de son premier groupe Clara...depuis l'Atrabilaire le cite souvent dans ses interviews.

A noter que William Sheller est l'arrangeur du plus bel album de Barbara qui à l'époque s'était ramassé...et pour cause, le choix du public ira toujours du coté d'un "Ma plus belle histoire d'amour c'est vous" démago à l'admiration pour le tour de force d'orchestration réalisé par un type qui avait suivi les cours du disciple de Gabriel Fauré (miraculeuse section de cordes sur ce disque).

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Frenchy le Mar 5 Aoû - 12:04

Merde je me suis encore trompé de Forum ce matin...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 5 Aoû - 12:56

C'est moi qui me suis trompé de Forum tout court (les autres je sais pas)...allez poster sur un site administré par un pigiste qui en 2008 ne parle que de groupes de sous préfecture graisseux graillons n'écoutés que par trois pelés tapés à la kro nostalgique de Lilltle Bob Story...il y avait maldonne.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  walpurgis le Mar 5 Aoû - 13:36

Lee Harvey Oswald a écrit:C'est moi qui me suis trompé de Forum tout court (les autres je sais pas)...allez poster sur un site administré par un pigiste qui en 2008 ne parle que de groupes de sous préfecture graisseux graillons n'écoutés que par trois pelés tapés à la kro nostalgique de Lilltle Bob Story...il y avait maldonne.

bref, "c'est comme dans un vieux rock'n'roll"
"Je suis allé au pub sans idée particulière,Un peu par solitude pour chasser la lumière.On a des jours comme ça,On ne veut parler à personne.Je me suis assis bêtement dans un coin bien tranquille,Comptant pour m'occuper les japonaises qui défilentMais c'est plus fort que moi,Quand j'ai le cafard je dépressionne.Oh ça c'est des détails pour que tu comprennesA quel point sans toi je sens de la peine.J'y suis allé comme ça, j'n'y conn Cool Mr. Green ais personne.Je savais simplement que la bière y était bonne". lol et relol et dix de der. Il n'y a donc pas maldonne !

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 5 Aoû - 13:43

walpurgis a écrit:Il n'y a donc pas maldonne !

Les fans de William Sheller ne boivent que de la bière d'Abbaye, Walpurgis...de la biere d'Abbaye transparente et ambrée...une choppe Cuvée de l'Ermitage pour moi.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  walpurgis le Mar 5 Aoû - 13:54

Lee Harvey Oswald a écrit:
walpurgis a écrit:Il n'y a donc pas maldonne !

Les fans de William Sheller ne boivent que de la bière d'Abbaye, Walpurgis...de la biere d'Abbaye transparente et ambrée...une choppe Cuvée de l'Ermitage pour moi.

ou alors de la gueuse de Montréal. Mais ce garçon devrait faire attention à sa ligne car il rajoute déjà du ketchup à son hamburger

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 5 Aoû - 14:08

On n'est pas censé quand on passe le Capes de Lettres savoir la fonction de l'ironie dans l'économie d'un texte ?

Ceci dit la chanson en question est bien mauvaise...typique de la chanson aimée par ceux qui par ailleurs n'entendent rien à William Sheller.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Quiet Man le Mar 5 Aoû - 15:32

Lee Harvey Oswald a écrit:
Ceci dit la chanson en question est bien mauvaise...typique de la chanson aimée par ceux qui par ailleurs n'entendent rien à William Sheller.

On peut l'aimer comme elle a été conçue...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  walpurgis le Mar 5 Aoû - 16:44

Qui c'est qui n'avait pas vu le second degré ? Mr. Green

moi celle que j'aime c'est photo-souvenirs avec sa litanie de villes, car ça fait beatles

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  johnny99 le Mar 5 Aoû - 17:25

J'aime bien cette espèce de valse-blues jouée au violon, les paroles par contre je n'y ai même pas fait attention, mais les arrangements de cordes sont excellents.

http://video.mytaratata.com/video/iLyROoaftDHI.html

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Quiet Man le Mar 5 Aoû - 17:27

walpurgis a écrit:Qui c'est qui n'avait pas vu le second degré ? Mr. Green

moi celle que j'aime c'est photo-souvenirs avec sa litanie de villes, car ça fait beatles

La présentation que fait William scène de "Rock 'n' Dollars (et non "Rock 'n' Roll Dollars") ets très édifiante...

J'aime beaucoup "Photo-Souvenirs" (il y a une connexion avec Véronique Sanson si je me souviens bien).

J'ai un faible aussi pour des chansons qui "font Sheller" comme "Les miroirs dans la boue" avec sa mélodie qui ne me quitte pas pendant plusieurs jours quand je l'écoute...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  walpurgis le Mar 5 Aoû - 19:15

Quiet Man a écrit:
walpurgis a écrit:Qui c'est qui n'avait pas vu le second degré ? Mr. Green

moi celle que j'aime c'est photo-souvenirs avec sa litanie de villes, car ça fait beatles

La présentation que fait William scène de "Rock 'n' Dollars (et non "Rock 'n' Roll Dollars") ets très édifiante...

J'aime beaucoup "Photo-Souvenirs" (il y a une connexion avec Véronique Sanson si je me souviens bien).

J'ai un faible aussi pour des chansons qui "font Sheller" comme "Les miroirs dans la boue" avec sa mélodie qui ne me quitte pas pendant plusieurs jours quand je l'écoute...

au temps pour moi pour rock'n'dollars

je ne savais pas pour véronique sanson, mais moi je préfère véronique sans son (attention je n'ai pas dit que je préfère quand véro nique sans son, il faut rester correct là) Mr. Green

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Quiet Man le Mar 5 Aoû - 20:33

walpurgis a écrit:
Quiet Man a écrit:
walpurgis a écrit:Qui c'est qui n'avait pas vu le second degré ? Mr. Green

moi celle que j'aime c'est photo-souvenirs avec sa litanie de villes, car ça fait beatles

La présentation que fait William scène de "Rock 'n' Dollars (et non "Rock 'n' Roll Dollars") ets très édifiante...

J'aime beaucoup "Photo-Souvenirs" (il y a une connexion avec Véronique Sanson si je me souviens bien).

J'ai un faible aussi pour des chansons qui "font Sheller" comme "Les miroirs dans la boue" avec sa mélodie qui ne me quitte pas pendant plusieurs jours quand je l'écoute...

au temps pour moi pour rock'n'dollars

je ne savais pas pour véronique sanson, mais moi je préfère véronique sans son (attention je n'ai pas dit que je préfère quand véro nique sans son, il faut rester correct là) Mr. Green

Passons, passons sur cette allusion grivoise... Je ne suis pas fan de Véro de toute façon.

Mais pour "Photos souvenirs", William, à qui il manquait une chanson pour son album, avait voulu en faire une "à la manière de" Sanson qui, à l'époque, connaissait ses premiers succès..

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 5 Aoû - 23:16

walpurgis a écrit:Qui c'est qui n'avait pas vu le second degré ? Mr. Green

Dans le milieu de la finance ou je travaille, on connait pas le second degré.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Quiet Man le Mer 6 Aoû - 0:34

Lee Harvey Oswald a écrit:
Dans le milieu de la finance ou je travaille, on connait pas le second degré.

Damned, mais je comprends tout maintenant, LHO, tu es Jérôme Kerviel !!!

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  johnny99 le Mer 6 Aoû - 0:39

Quiet Man a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:
Dans le milieu de la finance ou je travaille, on connait pas le second degré.

Damned, mais je comprends tout maintenant, LHO, tu es Jérôme Kerviel !!!

Puisqu'il te dit qu'il ne comprend pas le second degré!! Mr. Green

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 6 Aoû - 0:44

Quiet Man a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:
Dans le milieu de la finance ou je travaille, on connait pas le second degré.

Damned, mais je comprends tout maintenant, LHO, tu es Jérôme Kerviel !!!

Pas loin...sauf que l'achat et les ventes de SICAV sont un peu plus controlés.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: William Sheller

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum