STEVE YOUNG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STEVE YOUNG

Message  Hugues le Dim 3 Aoû - 7:47

Le "fameux" Long Time Rider que tous les fans de Steve Young rêvent de voir réédité en CD (avec Look Homeward Angel et quelques autres encore trop chers - Rock Salt & Nails, Honky Tonk Man) est un import australien en tirage très limité... On peut en écouter des extraits ICI.

Je ne connaissais pas la pochette, elle n'est pas terrible. On parle de "completely repackaged" réédition chez Village Records, du coup je me demande si c'était la pochette du vinyle original?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Quiet Man le Mar 23 Juin - 10:39

Hugues a écrit:Le "fameux" Long Time Rider que tous les fans de Steve Young rêvent de voir réédité en CD (avec Look Homeward Angel et quelques autres encore trop chers - Rock Salt & Nails, Honky Tonk Man) est un import australien en tirage très limité... On peut en écouter des extraits ICI.

Je ne connaissais pas la pochette, elle n'est pas terrible. On parle de "completely repackaged" réédition chez Village Records, du coup je me demande si c'était la pochette du vinyle original?

Je découvre seulement ce post, mais je trouve juste et bon de parler de Steve Young (un des chouchous de Village Records).

Je possède le vinyle original et je confirme: la pochette n'est pas la même. Ce disque n'est pas le meilleur de Steve Young (de mon point de vue, ou plutôt de mon point d'ouïe), en raison de l'intrusion du fameux "Roland Juno 106". Voici d'ailleurs ce qui fut écrit en Australie (le pays où Steve Young est sans doute le plus populaire).


Long Time Rider (LTR) was initially issued by Steve as a Cassette and sold at shows on the road around the mid 80's until a small French label issued it on CD in a tiny run in 1990, and this itself went out of print in no time and has been unavailable for close to 20 years...until now ! Long Time Rider was a period of experimentation for Steve as he discovered a Roland Juno 106 synthesizer and utilized it's sound as the backing for these majestic and breath taking tracks. Songs of deep discovery and Introspection recalling the spirits of the Celtic tradition & the sheer power of the American Indians through to bold and moving moments relating to Alcoholism & Divorce. Many longtime fans quote this as some of Steve's most incredible vocal work, & they truly are spine tingling and powerful pieces which we think you will absolutely adore.

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Hugues le Mar 23 Juin - 13:52

Tu m'as vraiment fait peur, Quiet Man, avec ce post - avant de l'ouvrir je craignais une terrible nouvelle - ouf! Ce n'est pas encore pour aujourd'hui. C'est qu'il se fait vieux, le Young.

J'ai acheté Long Time Rider en CD depuis, j'ai dû l'écouter une ou deux fois pour l'instant, j'ai aimé, comme j'aime tous les Steve Young grâce au chant, surtout.

Par contre je n'ai toujours pas su mettre la main sur:



que j'avais commandé, mais qu'on m'a dit out of stock après deux mois d'attente, et se révéla hors de prix peu après. Son tirage limité m'est passé sous le nez, j'ai l'impression.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Quiet Man le Mar 23 Juin - 15:25

Hugues a écrit:Tu m'as vraiment fait peur, Quiet Man, avec ce post - avant de l'ouvrir je craignais une terrible nouvelle - ouf! Ce n'est pas encore pour aujourd'hui. C'est qu'il se fait vieux, le Young.

J'ai acheté Long Time Rider en CD depuis, j'ai dû l'écouter une ou deux fois pour l'instant, j'ai aimé, comme j'aime tous les Steve Young grâce au chant, surtout.

Par contre je n'ai toujours pas su mettre la main sur:



que j'avais commandé, mais qu'on m'a dit out of stock après deux mois d'attente, et se révéla hors de prix peu après. Son tirage limité m'est passé sous le nez, j'ai l'impression.

Je l'avais (et l'ai toujours) en vinyle. Le problème est qu'il existe 3 versions avec des couplages (et des pochettes) différents.
J'ai acheté en CD la réédition australienne qui comporte les titres des différentes versions (+ des bonus), avec des notes très détaillées expliquant bien tout cela. À un détail près, c'est la réédition parfaite, le détail étant que l'un des morceaux de la version originelle (peut-être "7 Bridges Roads", je ne l'ai pas sous les yeux) est remplacé au départ par une version d'une édition ultérieure. Maniaque comme je suis, j'eusse préféré que l'on respectât totalement l'ordre chronologique et que l'on traitât tous les titres supplémentaires comme des bonus placés à la fin.

Rien à voir, mais je pense à toi à chaque fois que je vais dans l'espace culturel de ma cambrousse. Une bonne nouvelle: il y a en vente un coffret 4 CD de Dusty Springfield. Une mauvaise nouvelle: Je ne vois pas qui l'achètera...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Hugues le Sam 21 Nov - 17:11

Quiet Man a écrit:Je l'avais (et l'ai toujours) en vinyle. Le problème est qu'il existe 3 versions avec des couplages (et des pochettes) différents.
J'ai acheté en CD la réédition australienne qui comporte les titres des différentes versions (+ des bonus), avec des notes très détaillées expliquant bien tout cela. À un détail près, c'est la réédition parfaite, le détail étant que l'un des morceaux de la version originelle (peut-être "7 Bridges Roads", je ne l'ai pas sous les yeux) est remplacé au départ par une version d'une édition ultérieure. Maniaque comme je suis, j'eusse préféré que l'on respectât totalement l'ordre chronologique et que l'on traitât tous les titres supplémentaires comme des bonus placés à la fin.

J'ai reçu ces "Complete Recordings" hier. La réédition que j'ai date de 2005, sortie chez Bongrass Records, une division de Beatball Music, label coréen. Je suppose que ta "réédition australienne" est la même (?). Cette réédition m'a très agréablement surpris car elle reproduit les pochettes, avec leur verso également, des trois éditions différentes de cet album.

Après une lecture attentive, voici ce que j'en ai compris:

La version originale de Seven Bridges Road parut d'abord chez Warner Bros/Reprise en 1972 avec cette pochette:



et la séquence suivante:

Side 1:

Seven Bridges Road
My Oklahoma
The White Trash Song
I Begin to See Design
One Car Funeral Procession
Long Way to Hollywood

Side 2:

Many Rivers
Lonesome, On'ry and Mean
Come Sit by My Side
True Note
Ragtime Blue Guitar
Montgomery in the Rain

Je me fie au fac-similé du verso de la pochette originale reproduite dans cette réédition (ce verso reproduisait aussi les paroles des chansons).

Ensuite, Steve Young racheta les droits de ses chansons (l'album fut peu promu par Warner qui n'avait guère l'air de s'en soucier) pour les confier à un petit label de Los Angeles nommé Blue Canyon, qui réédita l'album vers 1975 (j'ai aussi lu 1974, ainsi que 1973 dans la disco du site de Steve Young, mais 1975 est la date la plus régulièrement adoptée) sous cette pochette:



et deux variantes: un ré-enregistrement de "White Trash Song" avec les Last Mile Ramblers (version également retenue sur la rétrospective Raven, soit dit en passant), et le remplacement de "One Car Funeral Procession" par "I Can't Hold Myself in Line" (reprise de Merle Haggard), glissé en plage 4 de la première face.

Puis vient la réédition Rounder en 1981 avec cette pochette:



Et là les changements sont considérables, puisque ne sont gardés que cinq chansons de l'album original, auxquelles furent ajoutées cinq autres chansons datant des mêmes sessions de 1971 pour Warner, mais qui n'étaient jamais sorties. La séquence est la suivante:

Side 1:

Seven Bridges Road
Montgomery in the Rain
Ragtime Blue Guitar
Long Way to Hollywood
Down in the Flood

Side 2:

Ballad of William Sycamore
My Oklahoma
Wild Goose
Days of 49
Lonesome On'ry and Mean

A noter que le morceau-titre fut réenregistré, et détail qui peut avoir son importance: le fac-similé du verso de pochette indique que toutes les chansons furent remixées en 1981. Si on observe que cette réédition s'ouvre sur la séquence intégrale de l'album Rounder, il est logique de supposer qu'on n'a toujours pas là les versions originales de l'album Warner, c'est-à-dire avec leur mix original de 72. On sait ce qu'un remix peut faire d'un enregistrement original, le résultat peut être parfois très différent! Reste à savoir ce qu'il en est exactement. Ceci étant dit, rien à dire sur le remix de 81: le résultat est superbe.

En plus de ça on a quelques bonus, des "Reprise single versions" de "White Trash Song" et "Down in the Flood" (sous le titre "Crash on the Levy" - sic - une chanson de Dylan des Basement Tapes). Je suppose que "Reprise single version" signifie que Young avait enregistré des versions différentes pour d'éventuels singles, qui apparemment n'étaient jamais sortis.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Quiet Man le Sam 21 Nov - 19:08

Hugues a écrit:
Quiet Man a écrit:Je l'avais (et l'ai toujours) en vinyle. Le problème est qu'il existe 3 versions avec des couplages (et des pochettes) différents.
J'ai acheté en CD la réédition australienne qui comporte les titres des différentes versions (+ des bonus), avec des notes très détaillées expliquant bien tout cela. À un détail près, c'est la réédition parfaite, le détail étant que l'un des morceaux de la version originelle (peut-être "7 Bridges Roads", je ne l'ai pas sous les yeux) est remplacé au départ par une version d'une édition ultérieure. Maniaque comme je suis, j'eusse préféré que l'on respectât totalement l'ordre chronologique et que l'on traitât tous les titres supplémentaires comme des bonus placés à la fin.

J'ai reçu ces "Complete Recordings" hier. La réédition que j'ai date de 2005, sortie chez Bongrass Records, une division de Beatball Music, label coréen. Je suppose que ta "réédition australienne" est la même (?). Cette réédition m'a très agréablement surpris car elle reproduit les pochettes, avec leur verso également, des trois éditions différentes de cet album.

Après une lecture attentive, voici ce que j'en ai compris:

La version originale de Seven Bridges Road parut d'abord chez Warner Bros/Reprise en 1972 avec cette pochette:



et la séquence suivante:

Side 1:

Seven Bridges Road
My Oklahoma
The White Trash Song
I Begin to See Design
One Car Funeral Procession
Long Way to Hollywood

Side 2:

Many Rivers
Lonesome, On'ry and Mean
Come Sit by My Side
True Note
Ragtime Blue Guitar
Montgomery in the Rain

Je me fie au fac-similé du verso de la pochette originale reproduite dans cette réédition (ce verso reproduisait aussi les paroles des chansons).

Ensuite, Steve Young racheta les droits de ses chansons (l'album fut peu promu par Warner qui n'avait guère l'air de s'en soucier) pour les confier à un petit label de Los Angeles nommé Blue Canyon, qui réédita l'album vers 1975 (j'ai aussi lu 1974, ainsi que 1973 dans la disco du site de Steve Young, mais 1975 est la date la plus régulièrement adoptée) sous cette pochette:



et deux variantes: un ré-enregistrement de "White Trash Song" avec les Last Mile Ramblers (version également retenue sur la rétrospective Raven, soit dit en passant), et le remplacement de "One Car Funeral Procession" par "I Can't Hold Myself in Line" (reprise de Merle Haggard), glissé en plage 4 de la première face.

Puis vient la réédition Rounder en 1981 avec cette pochette:



Et là les changements sont considérables, puisque ne sont gardés que cinq chansons de l'album original, auxquelles furent ajoutées cinq autres chansons datant des mêmes sessions de 1971 pour Warner, mais qui n'étaient jamais sorties. La séquence est la suivante:

Side 1:

Seven Bridges Road
Montgomery in the Rain
Ragtime Blue Guitar
Long Way to Hollywood
Down in the Flood

Side 2:

Ballad of William Sycamore
My Oklahoma
Wild Goose
Days of 49
Lonesome On'ry and Mean

A noter que le morceau-titre fut réenregistré, et détail qui peut avoir son importance: le fac-similé du verso de pochette indique que toutes les chansons furent remixées en 1981. Si on observe que cette réédition s'ouvre sur la séquence intégrale de l'album Rounder, il est logique de supposer qu'on n'a toujours pas là les versions originales de l'album Warner, c'est-à-dire avec leur mix original de 72. On sait ce qu'un remix peut faire d'un enregistrement original, le résultat peut être parfois très différent! Reste à savoir ce qu'il en est exactement. Ceci étant dit, rien à dire sur le remix de 81: le résultat est superbe.

En plus de ça on a quelques bonus, des "Reprise single versions" de "White Trash Song" et "Down in the Flood" (sous le titre "Crash on the Levy" - sic - une chanson de Dylan des Basement Tapes). Je suppose que "Reprise single version" signifie que Young avait enregistré des versions différentes pour d'éventuels singles, qui apparemment n'étaient jamais sortis.

Ma réédition australienne est effectivement la même, et elle est tellement la même qu'elle n'est pas australienne ais coréenne comme tu l'écris.
Pour la version "Blue Canyon", j'ai le vinyle de l'édition anglaise, chez Sonet, datant de 1976 (avec, sur le label, la mention copyright 1975).

À noter que le titre "My Oklahoma", un de mes préférés du répertoire de Steve Young, est signé par Terrye Newkirk (sur certaines éditions on lira C. Young!) qui n'était autre que l'épouse de Steve (et la mère de Jubal Lee Young).

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Quiet Man le Sam 21 Nov - 19:16

Et puisque je parle de Jubal Lee Young, il a fait 3 albums dont ces deux-ci, excellents:




Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: STEVE YOUNG

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum