Rock et révolte

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Juil - 3:15

Il ne fait pas de doute pis il est impensable de ne pas penser que ce qui fait l'interet du disque des Pistols est l'étrangeté de la production de Chris Thomas...après les formules péremptoires ne sont pas indispensables pour determiner si les déguelis de Sid Vicious sont le stade ultime du lyrisme...ou de la débilité.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 3:42

Lee Harvey Oswald a écrit:Il ne fait pas de doute pis il est impensable de ne pas penser que ce qui fait l'interet du disque des Pistols est l'étrangeté de la production de Chris Thomas...après les formules péremptoires ne sont pas indispensables pour determiner si les déguelis de Sid Vicious sont le stade ultime du lyrisme...ou de la débilité.

Tu veux dire des formules qui évitent de parler de productions qui recèlent des connivences obscures, en attirant tout simplement l'attention sur la qualité des chansons d'une impeccable immédiateté (aussi efficaces sur scène que sur disque) et l'interprétation extraordinaire de Rotten?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Juil - 4:09

Bof justement sans la production de Chris Thomas, des chansons transparentes, inexistantes...de la musique de punk à chien pour des amateurs de musique punk à chien.
Considère le nombre de groupes actuels interessants qui citent ce groupe (meme Pete Doherty n'ose pas), considérant la descendance pléthore des Clash, Joy Division ou de PIL.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 4:59

Lee Harvey Oswald a écrit:Bof justement sans la production de Chris Thomas, des chansons transparentes, inexistantes...de la musique de punk à chien pour des amateurs de musique punk à chien.
Considère le nombre de groupes actuels interessants qui citent ce groupe (meme Pete Doherty n'ose pas), considérant la descendance pléthore des Clash, Joy Division ou de PIL.

Ah ben c'est sûr que les Sex Pistols ne sont pas "intéressants": l'état de crise et son impasse, ça n'en branche pas des masses, comme destin.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Laurent78 le Mar 15 Juil - 11:10

Hugues a écrit: Hugues, on s'en fout.

Tu m'étonnes Simone ... bee

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Juil - 11:40

Hugues a écrit:l'état de crise et son impasse, ça n'en branche pas des masses, comme destin.

Plutot les memes mecs ayant éructé "no future" acceptant de se reformer il y a quelques années moyennant 3 millions de dollars, ça n'en branche pas des masses, comme destin. Le guitariste vit aujourd'hui à Miami.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 11:46

Hugues a écrit:
Quiet Man a écrit:Que voilà un beau message de tolérance: "il est impensable" de ne pas être d'accord avec Hugues!!! La pensée unique, serait-ce cela... Il y a du dictateur chez toi...

Je ne vois rien de despotique dans le fait d'estimer impensable de trouver les Pistols factices à la vue des docs postés ci-dessus. Il y a une différence entre mon message et "il est impensable de ne pas être d'accord avec Hugues". Hugues, on s'en fout.

Tu ne vois pas ton nez au milieu du visage, alors! Tu es très sarkozyen dans ta façon de penser (enfin l'un comme l'autre vous affirmez plus que vous ne pensez et ne tolérez pas un avis différent des autres).

Cela dit, les Sex Pistols, je m'en fous. Ce n'est qu'un épiphénomène que certains, profitant du vide musical du moment, ont réussi à promouvoir dans un but mercantile.

Et la révolte, je n'irai pas la chercher dans le rock. Le rock est une musique pour la danse et le plaisir au départ, un moyen de séduire les filles ensuite, et une usine à fric tout le temps, depuis Elvis. On doit compter, en proportion, 1000 "Love me do" pour 1 "My generation".

La révolte, je la trouve à haute dose dans le folk, le blues et beaucoup de musiques "ethniques" où l'on ne confond pas révolte et violence...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Juil - 12:13

Quiet Man a écrit:Cela dit, les Sex Pistols, je m'en fous. Ce n'est qu'un épiphénomène que certains, profitant du vide musical du moment, ont réussi à promouvoir dans un but mercantile.

L'évidence meme...mais le vide musical ne durera qu'un laps de temps très court rapidement comblé par la richesse des propositions musicales du "post punk".

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 12:21

Lee Harvey Oswald a écrit:Plutot les memes mecs ayant éructé "no future" acceptant de se reformer il y a quelques années moyennant 3 millions de dollars, ça n'en branche pas des masses, comme destin. Le guitariste vit aujourd'hui à Miami.

Cela ne change rien à ce qu'ils furent. Rimbaud a été traficant d'armes.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 12:29

Quiet Man a écrit:
Hugues a écrit:Je ne vois rien de despotique dans le fait d'estimer impensable de trouver les Pistols factices à la vue des docs postés ci-dessus. Il y a une différence entre mon message et "il est impensable de ne pas être d'accord avec Hugues". Hugues, on s'en fout.

Tu ne vois pas ton nez au milieu du visage, alors! Tu es très sarkozyen dans ta façon de penser (enfin l'un comme l'autre vous affirmez plus que vous ne pensez et ne tolérez pas un avis différent des autres).

Je n'ai pas fait que des affirmations, j'ai développé mon propos. Se braquer sur l'expression "il est impensable" n'est pas une preuve d'ouverture d'esprit. Je tolère tout argument opposé au mien. Rabaisser tout ça à des arguments de type "dictateur" ou "sarkozyen", ça élève très peu le débat. Et je suis gentil.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Juil - 12:38

Hugues a écrit:traficant d'armes.

Trafiquant de flingues à Choa...attends tu veux dire que...la période pogo, budweiser et crachats a été comme...une saison en enfer pour Johnny Roten...Public Image Limited ses...illuminations...cheers

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 12:49

Hugues a écrit:
Quiet Man a écrit:
Hugues a écrit:Je ne vois rien de despotique dans le fait d'estimer impensable de trouver les Pistols factices à la vue des docs postés ci-dessus. Il y a une différence entre mon message et "il est impensable de ne pas être d'accord avec Hugues". Hugues, on s'en fout.

Tu ne vois pas ton nez au milieu du visage, alors! Tu es très sarkozyen dans ta façon de penser (enfin l'un comme l'autre vous affirmez plus que vous ne pensez et ne tolérez pas un avis différent des autres).

Je n'ai pas fait que des affirmations, j'ai développé mon propos. Se braquer sur l'expression "il est impensable" n'est pas une preuve d'ouverture d'esprit. Je tolère tout argument opposé au mien. Rabaisser tout ça à des arguments de type "dictateur" ou "sarkozyen", ça élève très peu le débat. Et je suis gentil.

Mais, mon cher, il n'y a pas débat puisque le terme impensable l'a clos avant son ouverture. Quant au niveau, c'est toi qui l'as fixé. Je n'oppose pas d'argument dans la mesure où le débat (celui-ci en tout cas) ne m'intéresse pas. Je me contente d'une analyse psycho-sémantique qui révèle beaucoup de choses...

Bon, cela dit, si le mot sarkozyen te chagrine, j'y subsituerai celui de lepéniste qui est plus adéquat tant tu te complais dans la négation et la révision de l'histoire de la musique...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 13:17

Quiet Man a écrit:Mais, mon cher, il n'y a pas débat puisque le terme impensable l'a clos avant son ouverture.

Erreur, le terme "impensable" ne clot pas le débat. Il invite à regarder les docs postés tout en prenant en compte mon jugement. Si on estime qu'il est envisageable de voir dans ces docs de la comédie et non tout ce que j'en ai dit, on peut toujours développer.

Quant au niveau, c'est toi qui l'as fixé.

Effectivement, au moins moi je développe mes points de vue.

Je n'oppose pas d'argument dans la mesure où le débat (celui-ci en tout cas) ne m'intéresse pas. Je me contente d'une analyse psycho-sémantique qui révèle beaucoup de choses...

Tu ne révèles rien du tout, tu es à l'extérieur du débat, et c'est par ce qu'il ne t'intéresse pas que tu le contournes grossièrement sur du moralisme démocratico-mou.

Bon, cela dit, si le mot sarkozyen te chagrine, j'y subsituerai celui de lepéniste qui est plus adéquat tant tu te complais dans la négation et la révision de l'histoire de la musique...

De mieux en mieux. Le Quiet Man s'égare, comme c'est dommage... L'Histoire de la musique, c'est toi qui l'as écrite, sans doute? T'en as un exemplaire unique chez toi? Je sens qu'on arrive au rayon de la basse-cour, là, je vais peut-être te laisser t'ébattre tout seul.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 15:48

Tu t'enlises, Hugues, tu t'enlises... Tu as borné le débat dès le départ avec les mots "impensable" et "insultant", laissan tentendre que d'éventuels contradicteurs ne seraient que de vils manants sans raison ni éducation.

Et tu ressembles de plus en plus a un croisement des deux individus suggérés plus haut. Tu es au rock ce que Sarko est au Gaullisme, ce que Jean-Marie est à la démocratie (molle ou non).

C'est vrai, je reconnais maintenant mon erreur: Johnny Rotant est un musicien hors pair, un auteur digne de la Pléïade, un artiste unique, sincère, bouleversant, d'un raffinement qui n'est pas à la portée du vulgus pecum dont je suis fier de faire partie.

Attends cependant que tous les témoins encore vivants de cette histoire soient morts ou alzheimerisés pour la réécrire à ta convenance. Et alors tu pourras devenir ce que tu rêves d'être, LA référence absolue!!!

En attendant, "Sutor, ne supra crepidam".

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 16:33



--> 3mn 00s: "No Fuuuuun, No Fuuuuun"

Ce que je dis est motivé par ce que j'écoute. Je ne me borne pas, moi, à dire que je n'aime pas quelque chose que je n'écoute pas.

C'est bien beau, de jouer les tolérants pluralistes en ne faisant aucun effort de réception ni d'honnêteté. Ceci de la part de quelqu'un - moi - qui est longtemps resté insensible aux Sex Pistols, mais qui sait se remettre en question.

Et oui, estimer qu'il est insultant de négliger l'investissement viscéral d'un Rotten sur scène, c'est humain, digne et plus décent que ta paresse méprisante et obtue.

Abstiens-toi de jouer les moralistes, c'est extrêmement mesquin.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 17:05

Dis Monsieur le modérateur, ou Monsieur le directeur du forum, tu devrais mettre en page d'accueil une pancarte "propriété privée" et une mention réservée aux amis affidés de Môssieur Hugues O.

Ensuite, tu pourrais bouter hors de la lice tous les vils mécréants qui ne s'inclinent pas devant ce demiurge, maître des lieux, tous ces vilains petits canards (c'est sympa, un col-vert, et ça ne se le monte pas) qui sortent de leur basse-cour sans autorisation.

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 18:06

Quiet Man a écrit:Dis Monsieur le modérateur, ou Monsieur le directeur du forum, tu devrais mettre en page d'accueil une pancarte "propriété privée" et une mention réservée aux amis affidés de Môssieur Hugues O.

Ensuite, tu pourrais bouter hors de la lice tous les vils mécréants qui ne s'inclinent pas devant ce demiurge, maître des lieux, tous ces vilains petits canards (c'est sympa, un col-vert, et ça ne se le monte pas) qui sortent de leur basse-cour sans autorisation.

Comme si j'avais dit ou laissé entendre tout ça - et tous ceux qui pensent comme toi sont au choix:

1) abrutis
2) hypocrites
3) malhonnêtes

Je ne m'en prends jamais à personne personnellement, je n'interdis jamais à quiconque d'être en désaccord avec moi, rien de tout ça, c'est du vent, dans tes rêves, dans ta parano.

Je n'avance jamais "ma petite personne", je ne montre pas d'ego ni d'onanisme (ou par fantaisie dans le pub), je parle des musiques que j'écoute, c'est tout. Parfois il m'arrive de divaguer personnellement, ok, mais rien de bien détestable (en tout cas on ne m'a rien dit).

Certes, ma présence régulière ici est une perche tendue aux lecteurs aigris du jour, qui veulent s'en prendre à quelqu'un qu'ils ne peuvent plus encadrer. Je suppose que c'est le lot de ceux qui s'exposent.

Tu t'es braqué sur quelques mots, tu as dérapé, tu m'as attaqué, et j'en suis réduit à me défendre: c'est pitoyable.

Mais je ne serai jamais assez bas pour ne pas parier sur l'intelligence du lecteur. Je parle à autrui comme je parlerais à moi-même, je ne prends personne de haut (à part si on commence à le faire à mon encontre). Et s'il s'en trouve pour ne pas aller au-delà de leur mesquinerie ("ouais, tu veux toujours avoir raison, espèce de dictateur..."), ça les regarde. Seulement, celui qui devrait se faire remonter les bretelles par un modérateur, ici, c'est Quiet Man. En tout cas c'est mon opinion, car mon franc-parler ou l'emploi de termes tranchés ne mérite pas d'excommunication, ni d'incident interne sur la qualité des échanges.

Alors bien sûr, comme je me défends, je peux donner l'impression de croire être parfait. Je ne crois pas l'être du tout, et j'accepte des critiques que je trouve pertinentes. De toute façon, on n'est pas là pour se juger les uns les autres, et ce n'est certainement pas moi qui ai commencé, car juger les autres ne m'intéresse pas. Faut-il vraiment avoir du temps à perdre pour haïr son prochain.

Ce forum n'est pas mon domaine. C'est un espace d'expression que j'utilise. Si une majorité de lecteurs, ici, estime que je suis envahissant, je peux me retirer. M'imposer ne m'intéresse pas non plus. Cela ne me posera aucun problème, j'ai l'habitude de m'exprimer depuis toujours, je le ferai ailleurs.

Si on veut revenir sur ce qui a déclenché cette altercation: mon point de vue sur ce que valent les Pistols, mon emploi de mots tels que "impensable" ou "insultant", autant y revenir dignement, au coeur du débat lui-même, sans me traîter de dictateur, de lepéniste ou je ne sais quoi.

Est-ce que j'ai trouvé à redire sur ce que tu as dit sur McLaren en utilisant les mêmes termes? Ils ne m'ont pas choqué. Alors, le problème, il est où? Peut-être avec le fait que tu n'es pas d'accord, tout simplement? Avoir soudainement recours aux qualificatifs de "dictateur", "démiurge", maître des lieux", ça traduit quoi? Une frustration argumentaire? En tout cas c'est pas la première fois qu'on me fait le coup, et je trouve ça bas. Je ne mérite absolument pas ça. J'aurais même tendance à répondre encore plus durement devant tant de bêtise.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 18:22

Hugues a écrit:
Quiet Man a écrit:Dis Monsieur le modérateur, ou Monsieur le directeur du forum, tu devrais mettre en page d'accueil une pancarte "propriété privée" et une mention réservée aux amis affidés de Môssieur Hugues O.

Ensuite, tu pourrais bouter hors de la lice tous les vils mécréants qui ne s'inclinent pas devant ce demiurge, maître des lieux, tous ces vilains petits canards (c'est sympa, un col-vert, et ça ne se le monte pas) qui sortent de leur basse-cour sans autorisation.

Comme si j'avais dit ou laissé entendre tout ça - et tous ceux qui pensent comme toi sont au choix:

1) abrutis
2) hypocrites
3) malhonnêtes

Je ne m'en prends jamais à personne personnellement, je n'interdis jamais à quiconque d'être en désaccord avec moi, rien de tout ça, c'est du vent, dans tes rêves, dans ta parano.

Je n'avance jamais "ma petite personne", je ne montre pas d'ego ni d'onanisme (ou par fantaisie dans le pub), je parle des musiques que j'écoute, c'est tout. Parfois il m'arrive de divaguer personnellement, ok, mais rien de bien détestable (en tout cas on ne m'a rien dit).

Certes, ma présence régulière ici est une perche tendue aux lecteurs aigris du jour, qui veulent s'en prendre à quelqu'un qu'ils ne peuvent plus encadrer. Je suppose que c'est le lot de ceux qui s'exposent.

Tu t'es braqué sur quelques mots, tu as dérapé, tu m'as attaqué, et j'en suis réduit à me défendre: c'est pitoyable.

Mais je ne serai jamais assez bas pour ne pas parier sur l'intelligence du lecteur. Je parle à autrui comme je parlerais à moi-même, je ne prends personne de haut (à part si on commence à le faire à mon encontre). Et s'il s'en trouve pour ne pas aller au-delà de leur mesquinerie ("ouais, tu veux toujours avoir raison, espèce de dictateur..."), ça les regarde. Seulement, celui qui devrait se faire remonter les bretelles par un modérateur, ici, c'est Quiet Man. En tout cas c'est mon opinion, car mon franc-parler ou l'emploi de termes tranchés ne mérite pas d'excommunication, ni d'incident interne sur la qualité des échanges.

Alors bien sûr, comme je me défends, je peux donner l'impression de croire être parfait. Je ne crois pas l'être du tout, et j'accepte des critiques que je trouve pertinentes. De toute façon, on n'est pas là pour se juger les uns les autres, et ce n'est certainement pas moi qui ai commencé, car juger les autres ne m'intéresse pas. Faut-il vraiment avoir du temps à perdre pour haïr son prochain.

Ce forum n'est pas mon domaine. C'est un espace d'expression que j'utilise. Si une majorité de lecteurs, ici, estime que je suis envahissant, je peux me retirer. M'imposer ne m'intéresse pas non plus. Cela ne me posera aucun problème, j'ai l'habitude de m'exprimer depuis toujours, je le ferai ailleurs.

Si on veut revenir sur ce qui a déclenché cette altercation: mon point de vue sur ce que valent les Pistols, mon emploi de mots tels que "impensable" ou "insultant", autant y revenir dignement, au coeur du débat lui-même, sans me traîter de dictateur, de lepéniste ou je ne sais quoi.

Est-ce que j'ai trouvé à redire sur ce que tu as dit sur McLaren en utilisant les mêmes termes? Ils ne m'ont pas choqué. Alors, le problème, il est où? Peut-être avec le fait que tu n'es pas d'accord, tout simplement? Avoir soudainement recours aux qualificatifs de "dictateur", "démiurge", maître des lieux", ça traduit quoi? Une frustration argumentaire? En tout cas c'est pas la première fois qu'on me fait le coup, et je trouve ça bas. Je ne mérite absolument pas ça. J'aurais même tendance à répondre encore plus durement devant tant de bêtise.

Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa...
Mais, quand même, la victimisation, ça me rappelle quelqu'un...
(Pour McLaren, je parodiais...).
Frustration argumentaire? Je n'y avais pas pensé!!! Maintenant que tu en parles, c'est vrai que je manque d'arguments pour parler du vide abyssal que représentent les Sex Pistols, mais je ne me rendais pas compte que j'en nourrissais une frustration. Merci encore de m'avoir éclairé.
La perfection? Mais oui Hugues, dans ton genre, tu es parfait! Totalement dépourvu d'humour, mais parfait. Pour autant, bien sûr, qu'un abruti, hypocrite et malhonnête puisse en juger.
Et puis être d'accord avec ce que tu as dit ou pas, ce n'est pas la question puisque tu n'as rien dit, tu n'as avancé aucun argument, simplement posé un postulat. On ne peut donc que s'incliner, et pas seulement devant ta magnificence...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 18:53

Je me cite et me relis:

Il est impensable, venant de quiconque, de dire que les Pistols n'étaient que du cirque: sur les deux docs soigneusement choisis, Rotten est authentiquement bouleversant, il serait insultant d'en nier l'investissement humain, la mémorable crudité des moments de chaos et de détresse, le chant des viscères, le manifeste de rage, acte autant artistique que social, culturel qu'existentiel. Rien n'est faux, tout est vrai: un corps à corps avec la réalité, "la réalité rugueuse à étreindre", disait Rimbaud.


C'est un point de vue respectable, que je lis là. Son caractère intransigeant l'est aussi, bien que son intérêt premier soit dans son développement. Ce développement prête à réflexion. J'aurais préféré que tu sois plus sensible à des mots comme "mémorable crudité de moments de chaos et de détresse", "chant des viscères", mais comme le sujet ne t'intéresse pas, tu en négliges volontiers cette partie pour n'en retenir que l'intransigeance, ce qui te la rend plus inacceptable. Pourtant, l'équilibre d'un texte est important à nuancer, lorsqu'on veut le critiquer.
Quant à cette intransigeance, ce n'est pas du fascisme: mon refus d'admettre un avis contraire m'appartient, je ne décrète aucunement que chacun doit penser ceci ou cela. Mon incapacité d'envisager que quelqu'un puisse penser le contraire (à l'écoute des docs postés) me regarde également, et illustre surtout ma sensibilité aiguë au truc, et au propos développé. Ce que j'imagine chacun capable de comprendre, par contre.

Je pourrais aller chercher des phrases que tu as postées sur ce forum pour en souligner l'aspect péremptoire. Tout cela fait partie du dialogue, et nous sommes censés discuter entre gens intelligents, réceptifs, se respectant les uns les autres. Je n'ai manqué de respect à personne.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 19:17

Hugues a écrit:Je me cite et me relis:

Il est impensable, venant de quiconque, de dire que les Pistols n'étaient que du cirque: sur les deux docs soigneusement choisis, Rotten est authentiquement bouleversant, il serait insultant d'en nier l'investissement humain, la mémorable crudité des moments de chaos et de détresse, le chant des viscères, le manifeste de rage, acte autant artistique que social, culturel qu'existentiel. Rien n'est faux, tout est vrai: un corps à corps avec la réalité, "la réalité rugueuse à étreindre", disait Rimbaud.


C'est un point de vue respectable, que je lis là. Son caractère intransigeant l'est aussi, bien que son intérêt premier soit dans son développement. Ce développement prête à réflexion. J'aurais préféré que tu sois plus sensible à des mots comme "mémorable crudité de moments de chaos et de détresse", "chant des viscères", mais comme le sujet ne t'intéresse pas, tu en négliges volontiers cette partie pour n'en retenir que l'intransigeance, ce qui te la rend plus inacceptable. Pourtant, l'équilibre d'un texte est important à nuancer, lorsqu'on veut le critiquer.
Quant à cette intransigeance, ce n'est pas du fascisme: mon refus d'admettre un avis contraire m'appartient, je ne décrète aucunement que chacun doit penser ceci ou cela. Mon incapacité d'envisager que quelqu'un puisse penser le contraire (à l'écoute des docs postés) me regarde également, et illustre surtout ma sensibilité aiguë au truc, et au propos développé. Ce que j'imagine chacun capable de comprendre, par contre.

Je pourrais aller chercher des phrases que tu as postées sur ce forum pour en souligner l'aspect péremptoire. Tout cela fait partie du dialogue, et nous sommes sensés discuter entre gens intelligents, réceptifs, se respectant les uns les autres. Je n'ai manqué de respect à personne.

En plus tu prends plaisir à te relire et à te citer, serait-ce du nombrilisme? jocolor
Comme dans tout acte de communication, la présentation par l'émetteur est plus importante que le fond pour retenir le récepteur. Au-delà, il faut également un code commun. Mais quand on est rebuté par la forme dès le début (c'est impensable que je formule un avis différent ou alors je suis un abruti, un hypocrite et un malhonnête et, de surcroît, je suis "quiconque", i.e. n'importe qui donc personne car mon avis est nul et non avenu), cela importe peu. Mais, rassure-toi, j'ai quand même lu la suite. Et je dois te reconnaître un talent: tu as réussi en 3 mots, "chant des viscères", à définir les Sex Pistols: une flatulence, un pet foireux, un coup marketing qui rapporte encore 30 ans après... Quant à la "mémorable crudité...", no comment...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 19:35

Quiet Man a écrit:En plus tu prends plaisir à te relire et à te citer, serait-ce du nombrilisme? jocolor

Surtout le souci d'apaiser un malentendu, que je regrette déjà, vu la légèreté de la réponse.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Yann G. le Mar 15 Juil - 20:39

Du grand niveau, encore une fois ...

Allez, histoire de remonter le niveau :


Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Quiet Man le Mar 15 Juil - 20:58

Hugues a écrit:
Quiet Man a écrit:En plus tu prends plaisir à te relire et à te citer, serait-ce du nombrilisme? jocolor

Surtout le souci d'apaiser un malentendu, que je regrette déjà, vu la légèreté de la réponse.

Allez, Hugues, je te demande sincèrement pardon si je t'ai blessé, je voulais tester ton sens de l'humour et de l'auto-dérison... Le moins que l'on puisse dire est que cela n'a pas été un succès... Je suis comme ça, j'aime m'amuser avec les mots...
Je vais réciter l'acte de contrition 3 fois... et puis je m'auto-exclus du forum pour 15 jours (sauf si la vox populi me réclame, mais alors très fort!)
Et ne regrette pas d'avoir voulu apaiser, c'est tout à ton honneur...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 21:07

Quiet Man a écrit:Allez, Hugues, je te demande sincèrement pardon si je t'ai blessé, je voulais tester ton sens de l'humour et de l'auto-dérison... Le moins que l'on puisse dire est que cela n'a pas été un succès... Je suis comme ça, j'aime m'amuser avec les mots...
Je vais réciter l'acte de contrition 3 fois... et puis je m'auto-exclus du forum pour 15 jours (sauf si la vox populi me réclame, mais alors très fort!)
Et ne regrette pas d'avoir voulu apaiser, c'est tout à ton honneur...

Tu es pardonné, Quiet Man. Accepte mes excuses à mon tour, pour avoir pris la mouche et manqué de recul. Quand on s'exprime, on s'implique. C'est comme Rotten lorsqu'il s'implique sur scène, quoi (tu vois, incorrigible: j'en rajoute une couche!). Ne t'exclus pas du forum, s'il te plaît, tu n'as rien fait qui mérite cela. Tu m'as contrarié, c'est ton droit. Je ne suis pas le maître des lieux...


Dernière édition par Hugues le Mar 15 Juil - 21:26, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Hugues le Mar 15 Juil - 21:10

Yann G. a écrit:Du grand niveau, encore une fois ...

Kesta-taaaaaa? :nunu:

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rock et révolte

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum