Nouveautés 2008

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Jeu 13 Nov - 13:03



Je persiste et je signe: écouté au casque, ce disque est un enchantement permament à chaque chanson, frais et léger, dépaysant et poétique. Mon coup de coeur de l'année! Comparable à l'effet que me firent les Fêtes Galantes de Verlaine, il y a vingt-cinq ans. Univers de rêverie, tout en touches délicates.

Ne jamais négliger l'Enfance et la Fantaisie. L'Enfantaisie. Le pouvoir du manège, des carillons, de la boîte à musique, des crécelles, des cerfs-volants. La musique intérieure, les voix résonantes du rêve, les sonorités qui tintent, le chant de la pluie, les nuages qui délaient le ciel, le murmure des ombres, le vertige des paysages, l'ivresse des surprises.

Je ne veux pas connaître le nom des instruments utilisés: du moment qu'ils changent de couleur.

Souvenez-vous: vous entriez dans un livre comme dans un conte.

Noël s'enguirlande d'un tréma.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Sam 15 Nov - 21:28

Sylvain a écrit:
Hugues a écrit:

Pas mal. Il n'a pas fait dans l'originalité, et il n'est pas très subtil dans les moments rock (notamment sur le morceau-titre).

C'est un peu l'impression que j'ai eu de prime abord, mais il se bonnifie à chaque écoute et depuis plus de 3 mois que je l'ai, je continue de l'écouter très souvent. Assurement l'un de mes albums de l'année (je ne place que le dernier mellencamp au dessus pour l'instant)

Ce que je préfère sur ce disque, ce sont tous les morceaux lents, qui sont émouvants: "Sensitive Boys", "Hollywood Hills", "Swallows of San Juan"... Escovedo a toujours excellé pour glisser des morceaux émouvants au milieu d'autres plus rock. Sauf que sur cet album les rocks me paraissent quelconque(s - ?). Mais peut-être ces morceaux rock aident-ils les morceaux lents à être plus digestes, et à rendre l'ensemble plus attractif pour l'amateur de rock moyen. Que des morceaux lents, ce serait déprimant.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Dim 16 Nov - 23:05

A paraître dans deux jours...



Disc 1:

1. "Down from Dover", (originally by Dolly Parton)
2. "Hold On, Hold On", with Cat Power (originally by Neko Case)
3. "Solitude" (originally by Duke Ellington & Eddie DeLange)
4. "The Crane Wife", with Nick Cave (originally by The Decemberists)
5. "Easy Come, Easy Go" (originally by Bessie Smith)
6. "Children of Stone", with Rufus Wainwright (originally by Espers)
7. "How Many Worlds", with Teddy Thompson (originally by Brian Eno)
8. "In Germany Before the War" (originally by Randy Newman)
9. "Ooh Baby Baby", with Antony Hegarty (originally by Smokey Robinson)
10. "Sing Me Back Home", with Keith Richards (originally by Merle Haggard)

Disc 2:

1. "Salvation", with Sean Lennon (originally by Black Rebel Motorcycle Club)
2. "Black Coffee" (originally by Sarah Vaughan)
3. "The Phoenix", with Kate & Anna McGarrigle (originally by Judee Sill)
4. "Dear God Please Help Me" (originally by Morrissey)
5. "Kimbie" (originally by Jackson C. Frank)
6. "Many a Mile to Freedom", with Jenni Muldaur (originally by Traffic)
7. "Somewhere (A Place For Us)", with Jarvis Cocker (originally by Leonard Bernstein and Stephen Sondheim)
8. "Flandyke Shore", with Kate & Anna McGarrigle (traditional, but sung famously by Nic Jones)

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 18 Nov - 19:46



Hey Boom Boom, t'es-tu procuré ce disque? C'est une petite merveille! Plus je l'écoute, et plus je suis charmé. Quel bon goût ils ont, ces deux-là! Leur collaboration marche super bien. Finalement, ce Wreckless Eric est un esthète (vu la qualité de la production). C'est un peu comme si on dénichait un chef d'oeuvre inaperçu des années 70... ou quelque part à l'âge du post-punk...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Sam 22 Nov - 16:46



Sacré Ron Sexsmith! J'aime de plus en plus ce disque - il me fait le coup à chaque fois depuis quelques années!

Sauf que là, j'étais encore vachement déçu il y a quelques jours, trouvant à peine à sauver un "Chased By Love", et les compositions médiocres, avec un sentiment lourd et pénible, genre "il serait peut-être temps qu'il arrête, qu'il fasse une pause, attende un second souffle".

Et puis là, aujourd'hui, voilà que ce disque défile tout simplement comme un rêve. Comment expliquer ça?

Quel genre de musique fait Sexsmith? Une musique d'édredon? Une musique d'enfant qu'on berce?

Vous connaissez Peanuts? Snoopy, Charlie Brown, etc... Dans cette série il y a un certain Linus, un p'tit enfant de trois ou quatre ans qui ne se balade jamais sans sa couverture, et suçant toujours son pouce. Et bien la musique de Sexsmith me rappelle Linus.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  johnny99 le Sam 22 Nov - 18:24



Emprunté à la médiathèque, en second choix, j'ai rarement entendu quelque chose d'aussi indigent, même si je ne m'attendais pas à un chef d'oeuvre, il n'y a absolument rien dans ce cd qui attire mon attention, le vide total, même pas un riff, un solo, une mélodie qui se détache du reste, tout est d'une platitude laissant à penser que les requins de studio doivent se contenter de bosser pour les autres...

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 22 Nov - 18:32

Hugues a écrit:

Et puis là, aujourd'hui, voilà que ce disque défile tout simplement comme un rêve.

J'en suis encore au stade de trouver ce disque mou et poussieureux et l'utilisation des cuivres peu inspirée...faut dire que le type est doté d'un charisme de pomme de terre et ça n'aide pas à franchir le miroir. Autant encore écouter du Emmitt Rhodes...

http://fr.youtube.com/watch?v=3CvzawbXLS8&feature=related

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  johnny99 le Sam 22 Nov - 18:51

Hugues a écrit:

Sacré Ron Sexsmith! J'aime de plus en plus ce disque - il me fait le coup à chaque fois depuis quelques années!



Quel genre de musique fait Sexsmith? Une musique d'édredon? Une musique d'enfant qu'on berce?

.

Je suis en train d'essayer avec ma fille de 3 mois 1/2, pour le moment, les 2 premiers titres me font penser à Elvis Costello (et elle continue à râler!!)

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 22 Nov - 18:56

Voila ce que j'appele un miracle en musique...je donnerais cher pour retrouver les harmonies flottantes/obsédantes de cette chanteuse anonyme et de son choeur sur sillons...

http://fr.youtube.com/watch?v=n9s2Gy9lydk

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  johnny99 le Sam 22 Nov - 19:25

Thoughts and prayers produit un bon effet sur Fantine (ma fille), elle se calme!

Brandy Alexander par contre fait trop variétoche années 70 (carpenters, ces trucs là...), j'aime pas.

Travelling alone, retour chez Costello (la voix surtout)!

Pour le moment, globalement, j'aime bien, je m'attendais à quelque chose de plus austère.

Poor helpless dreams : j'aime bien le picking de guitare et l'orgue en fond, mélodie accrocheuse, so far, ma préférée (Fantine, moins...)


hard times, enfin elle s'endort (mais la sucette et mon index dans sa petite main y sont pour beaucoup!!) chouette mélodie néanmoins.

the impossible world, bof

chased by love, cette voix, encore l'Elvis anglais (Paul Young dans les aigus!!).

les derniers titres déclinent la même recette, un morceau plus enlevé ou avec un rythme différent tout au moins aurait éveillé ma curiosité, là on finit en roue libre. (l'instrumental down anna fait remplissage)

nb : bébé dort d'un profond sommeil t'as finalement pas tort, Hugues...

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Sam 22 Nov - 19:43

Ah oui, parfait pour les bébés, ce disque thumright

Da Doo Ron Ron, Ron, Da Doo Ron Ron...

"Thoughts & Prayers", "Hard Time" (très seventies), "Chased By Love"... sont je crois mes préférées. La présence quasi constante du piano a son charme également.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Lee Harvey Oswald le Sam 22 Nov - 20:08

johnny99 a écrit:sur Fantine (ma fille)

Elle a échappé au prénom Cosette ouf...Mr. Green

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Dim 23 Nov - 12:39



Encore un album dont la réelle appréciation m'a demandé plusieurs écoutes.

Pour goûter Matt Curreri et ses Ex-Friends, il y a son myspace

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Dim 23 Nov - 17:58



Je ne connaissais pas les Walkmen, quintette de New York dont You & Me, paru en août dernier, est pourtant déjà le 5ème album. Ce disque est étonnant, notamment par le chant de Hamilton Leithauser, qui parvient à donner le vertige sur des compositions dissonantes, au souffle lyrique, noir et bizarre.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Lun 24 Nov - 18:06



Personne ne peut imaginer la qualité de cet emballage sans l'avoir sous les yeux. C'est un travail comme on en trouve pour les livres d'enfants, avec des tirettes qui font surgir des images découpées en relief, etc... Les Ditty Bops, qui ont pour noms Amanda Barrett et Abby DeWald, sont spéciales: elles ont fait leur tournée des USA en bicyclette! Ce sont des écolos militantes. Elles conseillent des recettes culinaires anti-OGM sur leur site. Elles font elles-mêmes leurs graphismes, et jouent bien sûr de leurs instruments (Abby a la guitare, Amanda la mandoline). Leur musique est très agréable, style rétro années 30, folk jazz bucolique, qui rappelle un peu les soeurs McGarrigle, ou les Be Good Tanyas. Elles jouent (il faut écouter "Interlude for Ten Strings"! C'est digne de Lonnie Johnson) et chantent très très bien.

Les voici à l'oeuvre sur le morceau-titre de ce bel album:


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 25 Nov - 11:51

Lee Harvey Oswald a écrit:J'en suis encore au stade de trouver ce disque mou et poussieureux et l'utilisation des cuivres peu inspirée...faut dire que le type est doté d'un charisme de pomme de terre et ça n'aide pas à franchir le miroir.

Je ne comprends pas, personnellement, pourquoi il ne soigne pas davantage sa voix ni le mixage de son chant. Dans ses interviews, il ne cesse de dire qu'il croit chanter "mieux" avec chaque disque. Il pense sans doute à une qualité d'émotion ou de sincérité dans ce chant. Bref, il apprécie l'école Dylan et Costello, et moi je trouve ça désastreux. Sa voix n'est pas plus touchante en s'effritant comme un débris, elle est simplement pitoyable. La musique, que je trouve plus subtile et profonde que molle pour ma part, gagnerait à être interprétée avec plus de rigueur, de discipline. Mais Sexsmith néglige sa voix comme il néglige son régime... Cette négligence traduit sans doute, quelque part, un réel désespoir. Il est quand même un peu du genre pleurnicheur dans la vie, j'ai l'impression. J'ai en tout cas eu des témoignages de gens qui l'ont cotôyé, et qui m'ont fait part d'un mal de vivre profond, et d'une tendance à boire (et manger) qui est une sorte de résistance à ce mal de vivre. Ce mal de vivre est aussi authentique que l'était celui d'Elliott Smith (auquel on l'a souvent comparé pour des analogies de nom et de calendrier), sauf que Sexsmith est du genre à résister, et à traîner un côté lourdaud. Ce côté lourdaud était moins sensible à l'époque d'Other Songs et Whereabouts, où Sexsmith exprimait davantage de grâce, et se la jouait moins "écorché". Il faut dire que des critiques firent l'erreur de lui faire croire que les productions Froomesques, un peu froides selon eux, gâchaient ce côté "écorché". Les cons. Le charme de Sexsmith n'est pas dans l'écorchure, il est dans la paresse, la volupté, la nostalgie suprême d'une mélodie comme "Still Time" qui ouvre Whereabouts. Sexsmith était incomparable lorsqu'il aspirait au classicisme, à quelque chose de lisse et d'intemporel, une majesté de marbre qui créait un parfait contre-poids. Sur Other Songs, c'était encore autre chose: il aspirait moins au classicisme, il amoncelait les mélodies moëlleuses et mélancoliques dans une sorte de somnolence onirique, un peu façon Ray Davies sur Village Green, mais avec l'aspect pataud d'un Randy Newman. Le génie mélodique s'habillait d'un charme poétique et Chaplinesque, irrésistible. C'était moins pleurnicheur qu'aérien, de légers nuages de chagrin traversant le ciel.

Ici, c'est la performance qui pêche. Le talent est toujours là, intact. Seulement, il est pénible pour l'auditeur, et le fan que je suis, d'avoir à filtrer ce talent à travers un mauvais emballage.

Peut-être que la personnalité de Sexsmith a les défauts de ses qualités: sa réelle innocence est liée à un manque de force de caractère, il est trop placide, et ignore comment diriger son talent. C'est un distrait, un rêveur, un homme-enfant qui reste assis sur un banc et regarde tourner le manège du monde. Il pourrait se contenter de promener son regard, au lieu de nous parler de lui et de son amour, dont je n'ai personnellement rien à foutre.


Dernière édition par Hugues le Mar 25 Nov - 16:04, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 25 Nov - 14:56

Disons alors que je suis plus sensible à l'effroi dans la petite féerie et les sanglots de gorge noués chez un Brian Wilson, comme la description de la complexion fragile que tu fais de Ron Sexsmith autorise la correspondance...ou bien comment l'expression des cuivres chez les grands soulmen (tristesse et beauté, ferveur et confiance, passion et joie) transcende leur souffrance de manière bien plus fulgurante que ne le font les cuivres qui enchâssent les mélodies de Ron Sexsmith...

Bon les references sont démesurées...j'entends bien ce qu'il peut y avoir de plaisant chez lui, le côté voile/brouillard/soleil idéal dans l'ipod quand tu te balades au milieu d'un bois mais sa musique est trop paresseuse, j'ai l'impression que c'est la même plasticité dans sa musique depuis son premier disque et si ses miniatures donnent l'illusion de parfaits interieurs seventies, cela ne justifie pas les délires critiques de certains parmi les plus nostalgiques.

Je réécoute à l'instant le magnifique dernier disque de Kate Bush et...la comparaison est cruel pour Ron Sexsmith...la manière dont elle conçoit et aménage l'espace sonore selon une savante alchimie, dont elle nourrit ses chansons de tensions antinomiques d'une extrême souplesse, entre irresistibles détentes et nervosités magnifiques, l'irreductibilité de sa voix la plus personnelle...
A côté d'un tel déploiement de science harmonique, le seul qualificatif qui me vient pour decrire le dernier disque de Ron Sexsmith est bien de lui de...passéiste.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 25 Nov - 15:59

Je ne vois aucune contradiction entre nos deux points de vue, bien que je n'en aie aucun sur Kate Bush, que je n'ai jamais réellement écoutée.

Je suis convaincu que Sexsmith n'est pas un grand "harmoniste". L'instrumental au piano, par exemple, qu'on entend à la fin de son disque, n'est qu'une jolie ritournelle. Ce n'est pas Chopin, mais c'est mieux que Clayderman.

Après, savoir si les artistes qui ont une science supérieure dans l'harmonie sont supérieurs en tant que tels, est une question qui m'importe peu, dans la mesure où ceux qui se contentent de mélodies peuvent suffire à mon bonheur.

Sexsmith "passéiste"? Tout-à-fait. Quoique pour être "passéiste", c'est-à-dire avec une notion de régression, il faut déjà partir de l'idée qu'on se doit d'être novateur, ce qui je crois n'a jamais effleuré l'esprit du Canadien. "Traditionaliste" serait sans doute plus juste, encore que sa façon d'accoucher de mélodies ne soit pas celle de McCartney. Sexsmith est, parmi les traditionalistes, un phénomène, dont la musique me paraît plus instinctive que savante. Un phénomène trop modeste et passif pour devenir artistiquement réellement stimulant. Il le serait contre-nature de toute façon.

Les novateurs se remettent en question, mettent un point d'honneur à être contre-nature, en quelque sorte. Sexsmith est à l'exact opposé de ce processus. Non seulement il va dans le sens de sa propre nature, mais il y va subconsciemment.

Il est cependant des artistes rares, dont la propre nature se révèle formellement novatrice. Ce fut le cas d'un Verlaine.

Chez les Beatles, McCartney était plus naturellement doué que Lennon. Mais Lennon était plus novateur, car il s'est davantage remis en question.

Les comparaisons de Sexsmith à McCartney viennent de l'aspect fluide, instantané, de certaines de leurs mélodies, qui paraît venir d'un don naturel. Un don qui, parce qu'il se suffit à lui-même, peut être taxé de paresseux et d'auto-suffisant. C'est en tout cas un avis que j'émets volontiers, sans manquer de respect aux auteurs pour autant.


Dernière édition par Hugues le Mar 25 Nov - 17:46, édité 2 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 25 Nov - 16:31

Quelqu'un sait-il où on peut trouver sur le net des extraits sonores de Electric Arguments par The Fireman (collaboration de McCartney avec Youth dont je ne cesse de lire que le plus grand bien)?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Frenchy le Mar 25 Nov - 17:13

Hugues a écrit:Quelqu'un sait-il où on peut trouver sur le net des extraits sonores de Electric Arguments par The Fireman (collaboration de McCartney avec Youth dont je ne cesse de lire que le plus grand bien)?

Cinq titres ici:
http://www.myspace.com/thefiremanmusic

(Ca va te changer de tes chanteuses country Mr. Green)

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 25 Nov - 17:33

Frenchy a écrit:Cinq titres ici:
http://www.myspace.com/thefiremanmusic

(Ca va te changer de tes chanteuses country Mr. Green)

Merci!

(je n'ai aucune chanteuse country dans ma vingtaine de disques favoris cette année, mais c'est pas grave Mr. Green )

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 25 Nov - 17:36

Hugues a écrit:
Après, savoir si les artistes qui ont une science supérieure dans l'harmonie sont supérieurs en temps que tels, est une question qui m'importe peu, dans la mesure où ceux qui se contentent de mélodies peuvent suffire à mon bonheur.

Ah mais c'est qu'il y a un vrai risque de se corrompre à écrire que tel Ron Sexsmith, Perry Blake, Josh Ritter ou bien d'autres sont des "génies" parce que l'aspect "fluide, instantané" de leur musique est du miel pour les oreilles...en tout cas un argument à la limite inverifiable parce que je connais des personnes tres bien parfaitement hermetiques aux mélodies de Ron Sexsmith. Mr. Green

Non mais sans induire aucune hierarchie d'écoute, mon approche de la musique est un peu differente de la tienne...disons que ce qui m'interesse n'est pas l'efficacité mélodique en tant que tel (très souvent les colifichets confortables-et dans le cas de Ron Sexsmith si "évidentes"-me divertissent de moins en moins au fil des écoutes) qu'une certaine abstraction que l'on trouve dans la recherche de textures, de motifs, dans les couleurs instrumentales...Debussy me lasse moins que Ron Sexsmith.

Apres le critere de nouveauté, de recherche d'harmonies differentes, tordues n'est pas non plus le plus seul determinant me concernant...Je parle là d'artistes comme Ron Sexsmith dont le "pathos" à priori ne m'interesse pas et dont je suis bien obligé de juger ce qu'il propose musicalement...un de mes Dieux est Hank Williams et on est aux antipodes de la tradition impressioniste française. Mr. Green

Bien sur les rapports immédiats, évidents qui se passent à la limite de toute demonstration sur la pertinence musicale des disques dont tu parles ici ne se discutent pas...c'est cette approche que l'on retrouve le plus souvent dans les forums ou les journaux, "cette musique me plait infiniment, le disque est "genial" c'est mon point de vue partial"...pourquoi s'embarasser de legitimer la valeur purement musicale du "chef d'oeuvre" en question...(je suis un peu injuste, tu essaies souvent ici de justifier tes goûts).

D'une approche aussi subjective, il revient à chacun de passage sur ce forum de crediter d'un coefficient de valeur tes points de vue exclusifs selon la maniere dont ils considerent ta propre valeur en tant que personne (ce qui vaut pour n'importe quel quidam qui se targue de parler de ses goûts musicaux).

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 25 Nov - 18:09

Lee Harvey Oswald a écrit:Ah mais c'est qu'il y a un vrai risque de se corrompre à écrire que tel Ron Sexsmith, Perry Blake, Josh Ritter ou bien d'autres sont des "génies" parce que l'aspect "fluide, instantané" de leur musique est du miel pour les oreilles...en tout cas un argument à la limite inverifiable parce que je connais des personnes tres bien parfaitement hermetiques aux mélodies de Ron Sexsmith. Mr. Green

Ah, mais moi aussi. Et je suis effectivement bien obligé de constater que des gens ont des approches et des sensibilités différentes, et que mon point de vue sur l'immédiateté mélodique de Sexsmith est subjectif. Je ne peux que revendiquer cette subjectivité, et celle-ci n'a d'intérêt que lorsqu'on la développe, l'explique, histoire de se faire comprendre.

La communication entre être humains dotés de perceptions et de sensibilités différentes (qui remontent le plus souvent à l'enfance et la façon dont elles se sont construites en grandissant), n'est qu'une tentative permanente de se comprendre.

pourquoi s'embarasser de legitimer la valeur purement musicale du "chef d'oeuvre" en question...

Crois-tu qu'on puisse démontrer qu'il existe une valeur musicale en dehors de toute perception subjective? La question est intéressante, je me la pose toujours. Et dans le cas d'une réponse positive (je suis sûr que tu en es convaincu), est-ce qu'on doit alors façonner, faire fléchir notre sensibilité personnelle et immédiate à des observations plus objectives?

J'essaie d'être clair: le plus souvent, ce qui m'intéresse, moi, est d'expliquer, d'approfondir ce que je ressens immédiatement, et non d'analyser les qualités d'une oeuvre en dehors de ma perception sensible du truc. Sinon j'ai l'impression de laisser la raison gouverner ma sensibilité. Et c'est là que j'aurais l'impression de me corrompre.

D'une approche aussi subjective, il revient à chacun de passage sur ce forum de crediter d'un coefficient de valeur tes points de vue exclusifs selon la maniere dont ils considerent ta propre valeur en tant que personne (ce qui vaut pour n'importe quel quidam qui se targue de parler de ses goûts musicaux).

Je trouve ça assez naturel d'accorder de la valeur à des propos selon la valeur qu'on accorde à l'auteur - la première chose que je fais en général avant de lire un article est de voir qui le signe. J'espère toutefois que mes points de vue paraissent moins exclusifs qu'on le dit. Ma sensibilité peut paraître l'être (ou l'est), mais tant qu'il s'agit de sensibilité, y'a pas d'offense à l'ouverture d'esprit, bien au contraire. Exprimer sa sensibilité est un réel effort de partage, au contraire d'une sorte de tolérance vaseuse et pseudo-démocratique du tout-venant. Et je crois que tu es d'accord avec moi sur ce point.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Hugues le Mar 25 Nov - 18:58



Puisqu'on parlait d'objectivité... Mr. Green

Je tiens à redire combien ce disque est impressionnant, et du genre à faire l'unanimité chez les sensibilités respectives de ce forum... (du moins la mienne comme celles de LHO et dk) En tout cas, moi qui ne connaissais pas ce groupe, j'adore, et j'ai déjà commandé leur premier album qui était paru en 2002. Si ce premier album me plaît autant, j'achèterai tous les autres. Et d'avancer allègrement que c'est là un des groupes de ce début de XXIème siècle (en général ce genre d'affirmation suscite des réactions, héhéhé - mais je suis en retard, hein, je crois que la presse nous en a déjà parlé, de ce groupe - sauf que ça n'a pas éveillé énormément d'échos, si j'en juge par le fait que je n'en avais jamais entendu parler, et que je suis quand même du genre à me tenir un peu au courant de ce qui se passe, putain de bordel fermez cette parenthèse).

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Americana le Mar 25 Nov - 19:21

Je suis d'accord sur l'unanimité Hugues car j'aime beaucoup, découvert seulement il y a quelques mois aussi.

Americana
Langue pendue

Nombre de messages : 1084
Age : 54
Localisation : on the road again
Date d'inscription : 14/12/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveautés 2008

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum