D'ou t'as vu que l'herbe pouvait etre bleue toi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'ou t'as vu que l'herbe pouvait etre bleue toi ?

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 18 Mai - 23:34

Un topic pour les fans des Stanley Brothers, Bill Monroe, Jim & Jess, euh Ricky Skaggs...bref amateur de cette musique typiquement amerloque, apre et souvent peu accessible pour des oreilles européennes...Quiet Man t'aimes quoi dans le bluegrass ?


Dernière édition par Lee Harvey Oswald le Lun 19 Mai - 1:07, édité 1 fois

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'ou t'as vu que l'herbe pouvait etre bleue toi ?

Message  Quiet Man le Lun 19 Mai - 0:08

Lee Harvey Oswald a écrit:Un topic pour les fans des Stanley Brothers, Bill Monroe, Jim & Jess, euh Ricky Skaggs...bref amateur de cette musique typiquement amerloque, apre et souvent peu accessible pour des oreilles européennes...Quiet Man t'aimes quoi dans le bluegrass ?

Beaucoup de choses... Tout ce qui n'est pas trop banjo bling-bling (rien à voir avec NS).
J'ai découvert le bluegrass avec les Dillards (en partant des Byrds, Burrito ou Eagles, par connexions successives).
Mais celui qui m'a vraiment vraiment envie de découvrir plus, c'est Ricky Skaggas à travers son groupe Boone Creek et l'album du même nom) vers la fin des 70s. Ensuite le groupe qui m'a vraiment conquis c'est Seldom Scene, dont les harmonies vocales (avec notamment John Starling & John Duffey) et les mélodies étaient superbes.
À la même époque, il y a eu aussi J.D. Crowe & The New South.
Par la suite, j'ai découvert les anciens, avec toujours des préférences pour harmonies et mélodies: Flatt & Scruggs, les Stanley Brothers, les Louvin Brothers.
... et Ricky Skaggs, revenu au Bluegrass continue à nous servir d'excellents albums.
J'aime moins ce qui est plus instrumental, les groupes qui privilégient le côté sportif à la mélodie.
Parmi les groupes plus jeunes, il y a Blue Highway et, maintenant, pas mal de chanteuses qui se sont fait un nom dans un milieu très masculin au départ, dans le sillage d'Alison Krauss ou Rhonda Vincent.

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'ou t'as vu que l'herbe pouvait etre bleue toi ?

Message  Lee Harvey Oswald le Lun 19 Mai - 0:48

Merci pour la réponse détaillée...à une personne qui trouverait cette forme de musique trop austère, répétitive, ennuyeuse, tu lui dirais quoi pour la convaincre ?
T'écoutes aussi du gospel bluegrass (une portion importante de ce style) ?

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'ou t'as vu que l'herbe pouvait etre bleue toi ?

Message  Quiet Man le Lun 19 Mai - 8:58

Lee Harvey Oswald a écrit:Merci pour la réponse détaillée...à une personne qui trouverait cette forme de musique trop austère, répétitive, ennuyeuse, tu lui dirais quoi pour la convaincre ?
T'écoutes aussi du gospel bluegrass (une portion importante de ce style) ?

Réponse en 3 points:
1- L'herbe, il paraît qu'elle donne l'impression d'être bleue chez le père du genre, Bill Monroe, dans le Kentucky.
2- Je dirais aux gens qui trouvent le bluegrass austère (ce qui est parfois vrai), de commencer par les gens que j'ai cités: le Seldom Scene "Act Two", par exemple. Ce disque est purement bluegrass dans la forme (i.e. rien que des instruments acoustiques à cordes et des voix) mais moderne (par rapport au "first generation bluegrass") dans l'expression. On y trouve aussi bien une reprise instrumentale de Maurice Jarre "Lara's Theme" (Dr. Jivago) avec rien qu'une mandoline et un banjo que des reprises de John Prine ("Paradise"), Gene Pitney / Rick Nelson ("Hello Mary Lou"), Dillard & Clark / Eageles ("Train Leaves Here This Morning"), "Hank Williams ("House Of Gold") ou Paul Craft ("Keep Me From Blowin' Away"). On peut aussi commencer par un disque pas purement bluegrass comme "Roses in the Snow" d'Emmylou Harris avec la participation instrumentale et vocale de Ricky Skaggs et Tony Rice.
3- Oui, j'écoute du gospel bluegrass. Cela peut-être superbe, des harmonies à 4 voix (au lieu de 3 en général pour le reste du répertoire - on rajoute la basse). Cela dit, j'ai même (en vinyle) des disques totalement gospel et a cappella (Doyle Lawson & Quicksilver) et ça ne s'écoute qu'à petite dose, comme le bluegrass purement instrumental (surtout à base de banjo).
Pour répondre à une question que tu pourrais me poser, je suis moins attiré par le newgrass, c'est à dire le "jazz bluegrass" qui est plus une musique pour musiciens... Exemples: Dave Grisman, Béla Fleck et même, parfois, Tony Rice.

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'ou t'as vu que l'herbe pouvait etre bleue toi ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum