THE BYRDS

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre Byrds préféré?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
29% 29% 
[ 2 ]
29% 29% 
[ 2 ]
29% 29% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
13% 13% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

Re: THE BYRDS

Message  Yann G. le Lun 14 Avr - 17:14

Hugues a écrit:Je te rejoins sur Dark Side... Rien qu'à me remémorer cette sonnerie de réveil et de carillon, je bâille d'ennui jusqu'à l'exaspération. Comment peut-on, en tant qu'auditeur, supporter tant de complaisance pompeuse? On peut, entre nous, avoir le même problème avec "Within You, Without You" de Harrison sur Sgt. Pepper. Qu'on puisse réécouter ce morceau ad vitam eternam dépasse l'entendement, c'est d'un lent et d'un chiant! Il ne s'y passe rien.

Ouaip, ouaip, ouaip ... on a tous un classique qui nous fait chier. Moi, c'est Born to Run de Springsteen. Je trouve ça vain, prétentieux, gueulard, et en plus c'est mal produit et ça a sacrément vieilli. Pas plus tard qu'il y a une semaine, j'ai encore fait rire mes amis avec le solo de sax de "Thunder Road" !

Mais Dark Side, vous y allez un peu fort quand même ... il n'y pas grand chose à lui reprocher. Les compositions sont en béton armé, le thème de la crise économique de 1973 - prévue avec un an d'avance par Waters !! -, la guitare de Gilmour a en tomber par terre. Et puis "The Great Gig In The Sky" ... bon, j'imagine qu'un fan de Born To Run pourrait dire la même chose ...
Sinon, en disques revendus, je vous nique tous parce qu'en 1999, j'ai décidé que je n'écouterais plus que du jazz et j'ai revendu l'intégralité de mes disques de pop. Ça inclut tous les Beatles, les Pink Floyds et même Homeless House de John Cunningham, c'est dire. Evidemment, j'ai tout racheté depuis, et parfois ce fut dur à trouver (le John Cunnignham, justement).

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Hugues le Lun 14 Avr - 18:05

Yann G. a écrit:Et puis "The Great Gig In The Sky" ...

Oui, faut admettre que la choriste a fait un bon boulot sur ce truc...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Lun 14 Avr - 18:13

On peut imaginer le cauchemar suivant. Un type se retrouve sur une île déserte, il a l'électricité, mais il n'a que trois disques, "Dark Side", "Born to run", et "Horses", de l'ineffable de Patti Smith.

Au bout de plusieurs mois, il écoutera peut-être le début de "Thunder Road" (mais juste le début), "Money" de Pink Floyd, admettons "The great Gig", mais c'est tout.

Pire, si ces trois disques sont "The Lamb" je ne sais quoi "in Broadway", de Genesis, la B.O. de "Zabriskie Point" et le quatrième de Soft Machine, qu'est-ce qu'il fait ce Robinson, là ?

S'il a un fusil il peut toujours s'entraîner au ball-trap...

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Quiet Man le Lun 14 Avr - 18:25

walpurgis a écrit:
Dans la catégorie "disques prêtés que l'on ne m'a jamais rendus" : j'ai perdu deux procol harum de la plus belle eau : a salty dog et le suivant... (sighs). Depuis lors je vais errant...

"A Salty Dog" et le suivant étaient très différents. L'influence de Matthew Fisher (y compris comme chanteur) dans "A Salty Dog" entraînait PH loin de ce qu'il était à l'origine. "Home" sans Fisher marquait un virage plus rock et la mort du PH de "Whiter Shade..." (du moins jusqu'à "Prodigal Stranger" où le trio Brooker-Fisher-Trower sans hélas feu B.J. Wilson remit le couvert). Et après "Home", il y eut le blues-rock "Broken Barricades" et sa belle pochette découpée (admirablement rééditée par les Allemands de Repertoire Records).
N'oublions pas que Procol Harum, avant Matthew Fisher, c'était les Paramounts qui jouaient plutôt dans la cour de Them ou des Animals...
Mais on est loin des Byrds, non?

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Lun 14 Avr - 18:40

J'ai gardé broken barricades, et je me souviens de "barnyard stories" sur "home", un morceau que j'aimais bien (un peu tristounet peut-être), mais je ne l'ai pas entendu depuis 1972. Les gens auxquels je l'ai prêté, je les ai perdus de vue depuis belle lurette...

Oui, les Byrds nous ont fait digresser. Pas grave : la dérive luxueuse des Oyseaux de mer.

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  ironfist le Lun 14 Avr - 19:28

tiens , faudrait que je pense à réécouter les Byrds (sweetheart ed + bonus, coffret noir 4cds ,+turn turn turn... les autres albums que je n'ai plus en tête ) Mr. Green
j'ai du écouté très rapidement sans que ça ne m'attire l'attention...

Difficile de ne pas aimer Gram parsons..ds mon entourage , les gens qui sont refractaires sont les gens que je classe parmi ceux refractaires à la "country" Mr. Green ,le genre de personne à aduler le boss Shit , & les groupes "standards" trop médiatisés dont je tairais les noms...car il leur faut du "riff" sans quoi ça les saôule...

ironfist
Langue pendue

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  thiad le Lun 14 Avr - 23:36

Je garde le Soft Machine 4, moi et je l'ai même racheté deux fois depuis 1972 !

Par contre je laisse sans remords les Parsons et le Sweetheat sans aucun risque d'avoir envie une seule fois de les réécouter..
Berlin est dans mes favoris pour une île déserte.....

C'était juste pour faire entendre une tonalité un peu différente....

albino

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Mar 15 Avr - 7:43

Je voulais préciser que ma petite "vacherie" à l'encontre du "4" de Soft Machine ne concernait que cet album : j'ai gardé les trois premiers.
ça m'arrive de réécouter "The Moon in June", si inventif. J'ai également les deux Matching Mole (mais je ne les écoute plus depuis longtemps), les deux premiers Wyatt en solo, et Hatfield and the North (le premier, avec la scène de bataille dans les nuages, au-dessus des maisons en brique).

En revanche, j'ai décroché de cette musique à l'époque de Harry Cow, que j'avais vu sur scène vers 1977, à Poitiers, à l'amphi Descartes, à l'époque où les groupes d'avant-garde jouaient dans les facs...
ça devenait trop jazzy pour moi. C'est d'ailleurs ce que je reproche au "4" de Soft Machine, ce n'est qu'un disque de jazz de plus, rien de plus. Mais peut-être suis-je passé à côté ? Il faudra que je le réécoute.

Soft Machine, je les ai vus sur scène, il y a très, très longtemps. Ils n'avaient joué qu'un quart d'heure. Wyatt avait piqué sa crise car ils avaient eu des problèmes de sono. Leur prestation m'a laissé une drôle d'impression. On n'aurait pas dit un groupe, mais un artiste en solo. Wyatt et des musiciens un peu zombies, qui jouaient derrière lui, totalement effacés, en retrait.
Lui dégageait une sacrée puissance, mais il avait l'air caractériel, ténébreux. Il avait alors le look d'un chanteur de hard rock, genre Robert Plant, bien que de petite taille. Cheveux presque longs, blonds ou châtain clair, torse nu, très musclé. C'était avant son horrible accident.

Pour en revenir aux Byrds, j'ai beau les apprécier à 80 %, il y a un album d'eux que je ne supporte pas, c'est "Byrdmaniax", avec ces horribles masques mortuaires sur la pochette, un appel du pied, bien dérisoire, à la postérité... Si bien que mon album préféré, c'est leur premier best of.

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  thiad le Mar 15 Avr - 13:36

Oh tu sais Walpurgis je voulais juste faire entendre un autre son de cloche (n'ayons pas peur des clichés)....je laisse chacun à ses goûts mais pour tout dire j'ai réécouté tout Soft Machine récemment....les trois premiers sont inégalés (même par le Floyd et y compris avec Barett)....Il est vrai que le 4 vire jazz mais celui-ci reste encore fort honorable...c'est surtout avec le 5 que la musique emprunte une nouvelle direction ! Mais il faut préciser que je suis fana de jazz anglais et de jazz en général...alors cela peut contribuer à fournir quelques explications sur mes penchants ! Si je m'étais mêlé de la conversation c'est parce que tout ce qui est pop song et qui est fort représenté sur ce forum est certainement ce qui m'ennuie le plus dans la musique ! Quant à la country n'en parlons même pas......à chaque tentative d'écoute je suis tenté de sortir un revolver pour flinguer le disque .....c'est chez moi une musique totalement impropre à élever l'âme et à transmettre une quelconque émotion....même si les textes sont de très grandes qualités !
Je vais me faire probablement des ennemis en disant cela mais ce sera tout à mon honneur....

Quant à Henry Cow je les ai vu le même jour que toi semble-t-il elephant mais les ai revu de nombreuses fois par la suite....malheureusement Soft Machine je ne les ai vu en concert qu'après le départ de Wyatt !

Ce qui nous rapproche sûrement c'est l'amour que j'ai pour Procol Harum...groupe honteusement négligé, oublié et minimisé ces jours-ci ! Et que je trouve bien au-dessus du Floyd....mais c'est une autre histoire !

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Avr - 14:18

thiad a écrit:
Ce qui nous rapproche sûrement c'est l'amour que j'ai pour Procol Harum...groupe honteusement négligé, oublié et minimisé ces jours-ci !

Tiens j'ai été voir Robin Trower live récemment...Impression d'un Joe Satriani pas encore flétri accomplissant des solos de guitare insensés et vaguement écoeurants.

meme si les texte sont de grande qualité

Les textes dans la musique Country sont quand meme la plupart moulés dans une fondrière de clichés sentimentalo niais...

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Mar 15 Avr - 14:27

Merci pour ta réponse, Thiad.

dkelvin avait fait un très bon article sur Procol Harum dans un vieux Crossroads.


A ma grande honte, j’aime bien tout ce qui est pop. Je comprends parfaitement que l’on puisse trouver cette musique peu évoluée, sans âme, sans rien, régressive, mais je m’y retrouve presque complètement. Cela m’arrive d’écouter du classique, mais un peu comme je lirais un livre d’Histoire.

Dans les années 70, j’ai essayé d’évoluer. J’avais des copains qui se moquaient de mon goût pour Wings. Ils détestaient McCartney, n’acceptaient que Lennon, répétaient sans cesse les paroles de « How do you sleep at night ? » (que je vous épargne) et qui leur semblaient le fin du fin.
Ils m’ont fait connaître des choses magnifiques, en particulier Zappa. J’ai vraiment adoré Overnight Sensation, Apostrophe, son humour, son aisance. Ils m’ont « initié » au premier Soft Machine. Je ne l’ai découvert qu’avec plusieurs années de retard, en 1973. Mais j’avais déniché tout seul Kevin Ayers dès 69, et j’adorais Stop This Train, Lady Rachel (à cause du côté Barrett). Ils m’ont fait connaître MacLaughlin, Mahavishnu Orchestra, Captain Beefheart, Weather Report, et même du free jazz ou plutôt du world free jazz, Pharoah Sanders. Je suis même allé voir Gong en concert (à Buxerolles !), Caravan…
Mais j’ai senti au bout d’un moment que je devenais grégaire, que ce n’étaient pas mes goûts à moi. Je m’étais fait phagocyter, médiatiser. J’étais entré dans un moule, une classe sociomachinculturelle, genre pseudo intello de province. Tout cela n’avait rien à voir avec ma « personnalité », même si celle-ci manquait de richesse, de profondeur.
Un album d’Elton John, « Goodbye yellow brickroad » et « Act Preservation » des Kinks m’ont aidé à remettre les pieds sur terre, et j’ai retrouvé Wings avec délectation.

Aujourd’hui encore j’écoute du McCartney, Suzanne Véga, P.J. Harvey, Joe Jackson, Avril Lavigne, sans problème, sans état d’âme…

Certes, le goût doit subir une acculturation, mais à quel prix ?...

Certes, il ne faut pas se confiner dans son soi-disant « mauvais goût »… Mais j’essaye d’être honnête avec moi-même et avec les autres. C’est la condition première de « l’authenticité » (vieille lune, pauvre illusion, mais quoi d’autre ?…).

Même chose en littérature. Un grand écrivain comme Pierre Michon m’a lancé un jour que Souvenirs pieux d’Yourcenar, c’était « ringard ». Puis je me suis aperçu qu’il ne l’avait pas lu, qu’il ne faisait que ressortir les préjugés du « Tout Paris » littéraire…

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Hugues le Mar 15 Avr - 15:32

De Soft Machine je ne connais que les deux premiers albums (sur un seul CD), et j'ai bien aimé, surtout le premier album, j'en aimais le son, particulièrement. Il ne me viendrait pas à l'idée de comparer ça au premier Pink Floyd, y'a pas de rapport. Le premier Floyd est plutôt à ranger du côté des premiers Who, ou des Beatles et des Stones de 67... J'ai cru comprendre, par contre, qu'il y avait des similitudes chez Kevin Ayers en solo (avec Barrett en solo surtout)

J'ai encore jeté une oreille sur The Piper at the Gates of Dawn l'autre jour, et dès les premiers riffs de "Astronomy Domine", je suis conquis. Vive la pop! drunken

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  thiad le Mar 15 Avr - 15:33

Tes propos sont très intéressants....je ressens probablement la même chose que toi mais en sens inverse si je puis dire....toute la musique au format "chanson" ne me déplaît pas, loin de là...le folk, le blues le plus rural, la soul (Stax, Motown) et ses dérivés me conviennent à merveille....tu cites les Kinks et eux aussi me vont très bien ! Mais j'ai aussi le plus souvent envie d'entendre des musiques plus aventureuses parfois un peu errantes ou erratiques où les notes, les sonorités se font plus ductiles....où véritablement la musique t'enveloppe (je trouve ça dans le jazz, le free, les musiques expérimentales ou "planantes" autant que dans certaines formes de musiques plus actuelles (électro ou doom....) j'essaie de faire encore mon éducation). Je comprends bien tes propos mais moi j'ai vécu ça dans les années 80 pendant lesquelles je me suis parfois contraint à écouter et à acheter des trucs que tous disaient essentiels, incontournables etc.....j'ai tout revendu ou presque ! Finalement on en revient aussi parfois (souvent?) à ce qui nous a ému dans notre adolescence :! Moi ce fut Gong, Soft Machine, Zep', Purple, Alex Harvey et un peu plus tard Can, Faust et tout le Rock in Opposition...Quant à Lennon et Mc Cartney, je connais mal, peu et n'ai pas très souvent le désir d'en écouter !
Je répondais à Walpurgis!
J'édite donc.....concernant la littérature il y a bien longtemps que j'ai fait mon deuil de la modernité....je préfère lire Cervantes ou Flaubert que tous les tâcherons modernes nombrilistes je relis Mirbeau ou Tristram Shandy de Laurence Sterne....bien plus épanouissant et "vrai" !

Sinon je ne compare pas Floyd à Soft Machine.....mais les premiers m'ennuient profondément alors que je suis capable d'écouter 3 fois de suite le Soft....ou Ayers !

Nos complexions mentales ne sont sans doute pas identiques ! salut

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Hugues le Mar 15 Avr - 15:42

walpurgis a écrit:Un grand écrivain comme Pierre Michon

Tiens? Je vois qui c'est, lui. Un caractère au verbe concis, tout en récifs.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Hugues le Mar 15 Avr - 15:57

Je te comprends tout-à-fait, Thiad, il m'a semblé avoir cerné tes goûts depuis longtemps. Mr. Green Tu préfères les musiques plus élaborées, qui ont des textures, des volumes, des dynamiques, des musiques qui "t'enveloppent", comme tu dis. Ta sensibilité te porte donc vers le jazz, le prog, les trucs expérimentaux. Il est clair que Can ou Beefheart n'ont pas grand chose de pop. Je n'ignore pas que toute une génération a été marquée par cette culture musicale des années 70. J'en connais quelques classiques, j'apprends un peu à apprécier (j'ai Tago Mago, par exemple, que j'ai déjà écouté deux fois en entier), mais j'avoue ne pas m'y porter naturellement. Je suis encore attaché aux chansonnettes à deux balles, je n'en ai pas fait suffisamment le tour. J'aime les choses instantanées, en fait. C'est un peu pareil en littérature: j'ai toujours préféré la poésie au roman, car j'ai pas la patience de lire un roman. Je m'arrête sur les mots et me noie dans des gouttes d'eau.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Mar 15 Avr - 19:04

[quote="Lee Harvey Oswald"]
thiad a écrit:
Ce qui nous rapproche sûrement c'est l'amour que j'ai pour Procol Harum...groupe honteusement négligé, oublié et minimisé ces jours-ci !

"Tiens j'ai été voir Robin Trower live récemment...Impression d'un Joe Satriani pas encore flétri accomplissant des solos de guitare insensés et vaguement écoeurants."


.....................................................................................................

A l'époque de Procol Harum, Robin Trower était un excellent guitariste, inventif, avec un son puissant.

Essaye d'écouter leur premier album !

Alors "Lee Harvey", ça ne t'a pas suffi de descendre Kennedy ? Il faut aussi que tu descendes ce pauvre Robin ?!

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  johnny99 le Mar 15 Avr - 21:03

Hugues a écrit: Il est clair que Can ou Beefheart n'ont pas grand chose de pop. .

Si je ne m'abuse, ce genre musical était appelé pop justement au début des années 70, du temps des festivals "pop" et des longues improvisations, qui ne sont pas ma tasse de thé non plus, mais peut être ai-je besoin d'une initiation pour pouvoir m'en imprégner, qui sait??

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Hugues le Mar 15 Avr - 21:23

johnny99 a écrit:
Hugues a écrit: Il est clair que Can ou Beefheart n'ont pas grand chose de pop. .

Si je ne m'abuse, ce genre musical était appelé pop justement au début des années 70, du temps des festivals "pop" et des longues improvisations

exact - on mettait tout dans le même paquet "pop", qui signifiait "nouveaux sons" et divers courants de la musique populaire

depuis, la pop est devenue un style musical plus spécifique, associé d'une part à celle des Beatles, des Beach Boys, des Kinks, de Bowie, des Sparks, des Smiths, de Belle & Sebastian et des milliers d'autres... une musique sans étiquette et axée sur la mélodie accrocheuse, et d'autre part, associé à la notion de musique formatée pour le grand public, notamment aux USA, depuis ABBA, Madonna, Michael Jackson, Britney Spears, etc...

ce qu'on appelait "pop" hier, on l'appelle "rock" aujourd'hui, au sens large, ou encore "variétés internationales" sur le marché français (aux Etats-Unis, on est dans le world! Mr. Green )

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Lee Harvey Oswald le Mar 15 Avr - 23:34

walpurgis a écrit:Alors "Lee Harvey", ça ne t'a pas suffi de descendre Kennedy ? Il faut aussi que tu descendes ce pauvre Robin ?!

Ah mais quand je qualifiais ses solis instrumentaux d' "insensés" c'était un pur compliment de ma part...et puis de toute façon deja m'étre retrouvé le seul pelé de ma génération entouré d'une quarantaine de quinquas nostalgiques à un concert de Robin Trower en 2008...l'effort mérite de m'épargner des incantations subversives lors de ton prochain sabbat Walpurgis.

Au passage, c'est la première fois que tu es aussi loquace sur ce forum....c'est le nouvel effet Darcos ? Mr. Green

Feuilleté cet aprèm la revue Musiq, dossier tres satisfaisant sur le prog' avec notamment de remarquables articles sur King Crimson et Van Der Graf Generator pour les amateurs du genre...salut

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Mer 16 Avr - 3:54

[quote="Lee Harvey Oswald"]
walpurgis a écrit:Alors "Lee Harvey", ça ne t'a pas suffi de descendre Kennedy ? Il faut aussi que tu descendes ce pauvre Robin ?!

"Ah mais quand je qualifiais ses solis instrumentaux d' "insensés" c'était un pur compliment de ma part...et puis de toute façon deja m'étre retrouvé le seul pelé de ma génération entouré d'une quarantaine de quinquas nostalgiques à un concert de Robin Trower en 2008...l'effort mérite de m'épargner des incantations subversives lors de ton prochain sabbat Walpurgis.

Au passage, c'est la première fois que tu es aussi loquace sur ce forum....c'est le nouvel effet Darcos ? Mr. Green"

.......................................................................................


oui, c'est vrai, je suis plus loquace, c'est parce que je ne me suis pas encore fait agresser Mr. Green alors je me lâche un peu...

Je sais que mon surnom n'est pas terrible, c'est un pseudo que je m'étais trouvé quand j'avais 18 ans pour écrire des sortes de poèmes (totalement ratés) : l'ésotérisme comme esthétique et seulement comme esthétique, ça ne date pas d'hier, ça ne date pas du mouvement gothique, c'est bien plus ancien (cf. Stairway To Heaven). study

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  johnny99 le Mer 16 Avr - 14:14

walpurgis a écrit:

Je sais que mon surnom n'est pas terrible, c'est un pseudo que je m'étais trouvé quand j'avais 18 ans pour écrire des sortes de poèmes (totalement ratés) : l'ésotérisme comme esthétique et seulement comme esthétique, ça ne date pas d'hier, ça ne date pas du mouvement gothique, c'est bien plus ancien (cf. Stairway To Heaven). study

Je le trouve parfait ton pseudo, j'avais même eu la curiosité d'aller en chercher la signification y'a quelques temps.

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Hugues le Mer 16 Avr - 14:32

Moi, Walpurgis ça ne m'évoque qu'un poème saturnien de Paul Verlaine, "Nuit du walpurgis classique". Le poème en question préfigure les Fêtes Galantes, un recueil de 1869 qui a charmé mes seize ans à un point que vous ne pouvez même pas imaginer.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Mer 16 Avr - 16:56

oui, c'est un pseudo saturnien.

La prochaine fois que je m'inscrirai sur un forum, je prendrai un pseudo de régicide, pour concurrencer Lee Harvey Oswald.

"Ravaillac", tiens !

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  johnny99 le Mer 16 Avr - 20:44

walpurgis a écrit:oui, c'est un pseudo saturnien.

La prochaine fois que je m'inscrirai sur un forum, je prendrai un pseudo de régicide, pour concurrencer Lee Harvey Oswald.

"Ravaillac", tiens !


Brutus, ce serait pas mal non plus!

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  walpurgis le Mer 16 Avr - 20:51

Il y a Damiens aussi, mais il avait raté son coup. Il avait frappé Louis XV d'un coup de canif.

Il y a Jacques Clément aussi, le moine qui tua Henri III.

Les régicides, ce n'est pas ça qui manque, les fratricides, les parricides, les homicides, les insecticides... Mr. Green

walpurgis
Langue pendue

Nombre de messages : 608
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: THE BYRDS

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum