La route du Blues....Dites moi tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La route du Blues....Dites moi tout

Message  Brunoandquo le Mar 18 Sep - 20:14

Erudit & Connoisseurs ! Lachez vous..En projet " la route du blues ", sans doute le printemps prochain...
Certains d'entre vous ont sans doute deja parcouru l'axe Chicago - New Orleans ( Dallas ?)...quels sont les "incontournables ?" " les pieges à cons ", projet sur 15 jours..avec quelques potes...Je compte sur vous pour me donner quelques pistes...

Cool

Brunoandquo
Langue pendue

Nombre de messages : 54
Localisation : R.P
Date d'inscription : 16/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.statusquo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La route du Blues....Dites moi tout

Message  Frenchy le Jeu 20 Sep - 15:43


Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: La route du Blues....Dites moi tout

Message  parispal le Jeu 20 Sep - 19:45

C'est dans l'autre direction mais ca a l'air passionnant :



EN REMONTANT LE MISSISSIPPI, Along The Old Man River

De Robert Manthoulis et Claude Fléouter (1972)
Livret 32 pages (Sebastian Danchin)
Sortie le 22 octobre - Universal Music


En choisissant le symbole du Mississippi pour évoquer l'odyssée de l'art musical premier de l'Amérique noire, Claude Fléouter et Robert Manthoulis décrivent ici la métamorphose du blues rural en une musique urbaine. Des improvisations de Robert Pete Williams en Louisiane au binôme électrique constitué par Buddy Guy & Junior Wells à Chicago, les auteurs nous font entrer de plain-pied dans le quotidien du blues à une époque où ses acteurs n'avaient quasiment jamais été filmés.

Considéré comme une oeuvre pionnière dès sa sortie à l'aube des années 1970, ce film offre un témoignage unique sur cette époque charnière de l'histoire du blues. A l'époque, le rock se charge de populariser le blues auprès du grand public, mais les amateurs du genre n'ont encore jamais eu l'occasion de voir des artistes de blues originaux dans leur environnement naturel. Un environnement en pleine mutation, aussi bien dans le Nord industriel, où le blues fait figure de résistance à l'heure de la musique soul et du Black Power, qu'à travers du Sud où le quotidien de la communauté afro-américaine porte encore le poids de la ségrégation qui vient tout juste de disparaître.

Bravant la méfiance des militants du ghetto comme l'hostilité de la police sudiste, Fléouter et Manthoulis nous entraînent dans un périple passionnant. En remontant le Mississippi, on assiste à une joute amicale entre Bukka White et Furry Lewis, on voit naître la poésie sous les doigts du vieux fermier Mance Lipscomb, on traverse l'Amérique des clubs et des campus aux côtés de B.B. King, on sort de l'oubli le premier inspirateur d'Elvis, Arthur "Big Boy" Crudup, avant de croiser la route de Willie Dixon, Roosevelt Sykes, Sonny Terry & Brownie McGhee...

Les séquences les plus poignantes de cette époque musicale ont néanmoins pour cadre la ferme pénitentiaire de Sugar Land au Texas et la prison de Rikers Island à New York. Du chain gang à l'usine carcérale, le drame quotidien du blues s'affiche à l'écran avec toute sa force. "J'ai toujours été très fier de ce film", avoue Manthoulis. A la vue de ces images uniques, personne ne songerait à le lui reprocher.

SEBASTIAN DANCHIN

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La route du Blues....Dites moi tout

Message  parispal le Jeu 20 Sep - 19:49

Et à lire :

Pendant que j'écoute Grayson Capps, Wail and Ride Smile



Mot de l'éditeur

Le Mississippi, il l'avait découvert, enfant, à travers Les Aventures de Huckleberry Finn, et cette image d'un fleuve sans limite, «si large et si long qu'on pouvait s'y perdre», dès lors ne devait plus le quitter. Trente ans plus tard, il réalisera son rêve descendre le fleuve jusqu'au golfe du Mexique. Tout a changé depuis Mark Twain. Et tout pourtant est semblable. Le fleuve est reste sauvage, imprévisible, «aussi vaste et insondable que le ciel lui-même si vaste, parfois, que d'une rive à l'autre on peut distinguer la courbure de la terre». Des convois de barges de plusieurs hectares soulèvent des vagues comme des murailles, les bois flottés presque invisibles menacent à chaque instant de vous envoyer par le fond, les épis, sur les berges, déchirent les coques. Une aventure, oui, comme aux premiers jours... Et un défi. Ce fleuve énorme charrie dans son flux les rêves et les cauchemars de l'Amérique : ne s'y affronte pas qui veut ! Jonathan Raban signe ici un chef-d'oeuvre, livre total à l'image du fleuve, tout a la fois récit de voyage, autobiographie et roman d'aventures. jamais depuis Mark Twain un écrivain n'avait réussi à s'immerger ainsi dans les eaux du grand fleuve, à le faire passer à travers lui jusqu'à lui donner les dimensions d'un mythe. Ce livre salué des deux côtes de l'Atlantique comme une oeuvre majeure a reçu le Thomas Cook Travel Book Award - le Goncourt des écrivains-voyageurs.

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La route du Blues....Dites moi tout

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum