Le génie de Gainsbourg

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 24 Fév - 2:20

Quiet Man a écrit:Mais d'accord avec ce que tu dis sur Brian Wilson

Attends John Wayne, tu vas pas t'y mettre aussi dans la désinformation...Les early Beach Boys, c'est Chuck Berry + les harmonies vocales...Et dans le genre surf, cruisin' et petites pépées, Jan & Dean, les Surfaris, les Tornadoes, Dick Dale et consorts faisaient mille fois mieux...Les chansons citées par le gringo c'est rien, c'est après 65 que Brian Wilson va commencer à éclabousser d'accords complexes ses chansons et plastifier ses disques à un niveau jamais atteint dans la Pop...
Enfin bref, j'abandonne là...Shit

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Dim 24 Fév - 2:33

Lee Harvey Oswald a écrit:parce que ce poète de Léo Ferré qui le rabaissait au niveau de sa guenon dans "Pépée"-"T'avais les oreilles de Gainsbourg mais toi t'avais pas besoin de scotch pour les replier la nuit, tandis que lui, ben oui..."

Lorsque Ferré dit ça dans cette chanson, c'est avec humour et tendresse envers Gainsbourg. Il a d'ailleurs déclaré la même année qu'il aimait ce que faisait Gainsbourg.
Et l'idée de "rabaisser" quiconque à sa guenon ne l'aurait sûrement pas effleuré puisqu'il préférait sa guenon aux trois quarts du reste du monde.

Gainsbourg était aussi poète que Ferré, sinon plus. Car Gainsbourg avait saisi la poésie de la pop. Ferré a voulu s'y mettre aussi (avec le groupe Zoo), mais ce fut bien moins concluant.


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 24 Fév - 3:02

Ecoute, je me rappele avoir lu une déclaration très dure de Léo Ferré sur Gainsbourg mais peut etre qu'elle était apocryphe...mais pas grave...Je n'ai pas besoin d'avoir sa caution pour avoir des réticences et aussi des admirations pour le personnage.
Et arrete de parler de "poésie" à tout bout de posts...Il disait et là c'est authentifié que "La chanson est un art mineur réservé aux mineurs" et il avait bien raison...Il n'a meme pas réussi à concilier les esprits, ce qui devrait etre le rituel premier de toute Musique...La preuve ce soir...Echec sur toute la ligne...Mr. Green

N'empeche "Sous Le Soleil Exactement", c'est une putain de chanson.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Dim 24 Fév - 3:22

Lee Harvey Oswald a écrit:Et arrete de parler de "poésie" à tout bout de posts...

"le poète Ferré rabaissant Gainsbourg au niveau de sa guenon..."

Je n'ai fait que répondre à quelques points amenés par toi, vois-tu. De même que pour la caution de Ferré, utilisée pour t'en prendre à Gainsbourg, à tort et à travers.

Ferré aimait tâquiner l'air du temps:

"Ou Hallyday ou Dalida
Y'a pas d'raison qu'on en reste là
Fous donc B.B. dans ta chanson
ça f'ra chanter tous les couillons"

(Les Temps Difficiles)

C'était bien avant Antoine et ses élucubrations...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Dim 24 Fév - 3:51

Lee Harvey Oswald a écrit:"La chanson est un art mineur réservé aux mineurs"

Peu importe qu'il ait raisonné ainsi. Le sentiment qu'il avait d'abaisser son savoir-faire à la fabrication de sucettes, comme un réalisateur qui ferait des pubs alimentaires, ne l'a pas empêché d'être génial.

Brassens aussi, considérait la chanson comme une récréation:


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 24 Fév - 4:47

Oh tu m'emmerdes toi..."La Mémoire et la Mer" oui ça se rapproche de Rimbaud, il a été loué par Aragon et André Breton a préfacé son roman, ses textes font l'objet de thèses universitaires mais je n'irai pas plus loin dans cette discution, c'est un parfait dialogue de sourds...et ton "à tort et à travers" tu te l'appliques à ton topic "Mes 100 disques", parce que niveau commentaires, ça navigue à vue.

Ou bien pour que ton intervention soit un tantinet constructif plutot que naivement sournoise et inutilement dépitée, rebondis plutot à ce que j'ai dit sur "Cargo Culte"...Hein t'en penses quoi, tu trouves pas qu'elle s'élargit à la dimention de la Cantate cette chanson !? Et t'es pas d'accord avec moi lascar quand je trouve qu'elle touche aux mystères sinistres du subconscient à l'heure ou le héros du disque perd définitivement la jeune lolita dont il est épris !? C'est un texte tellement énigmatique qu'il serait passionnant de poursuivre mon impression avec des gens un minimum intelligents, plutot que "gnangnan tu critiques le génial Gainsbourg à tort et à travers, bouh le vilain...". Ou c'est peut-etre trop te demander.
Quand t'auras compris que c'est pour la tchatche, un peu par désoeuvrement, pour embeter gentiment mon pote critique de Crossroads et pour qu'il m'envoie en retour une belle image dénichée sur le net, et que de toute façon tout le monde aura oublié après avoir lu le post...

Aussi d'ailleurs, c'est pas parce que tu me détestes que tu ne dois pas reprendre aussi mon pote critique de Crossroads quand il dit que la chanson qui a servie à la pub pour le fromage Babilel, c'est l'essence du génie mélodique des Beach Boys...et j'ose croire que tu es un minimum d'accord avec moi sur le coup...Sérieux, il y a aussi des enfants, des alcooliques, des boulimiques, des insomniaques, des fans de Paul Personne qui lisent les posts de ce forum, faut pas leur raconter de conneries...salut

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Dim 24 Fév - 12:21

Lee Harvey Oswald a écrit:Oh tu m'emmerdes toi..."La Mémoire et la Mer" oui ça se rapproche de Rimbaud, il a été loué par Aragon et André Breton a préfacé son roman, ses textes font l'objet de thèses universitaires mais je n'irai pas plus loin dans cette discution, c'est un parfait dialogue de sourds...et ton "à tort et à travers" tu te l'appliques à ton topic "Mes 100 disques", parce que niveau commentaires, ça navigue à vue.

"La Mémoire et la mer" j'aime beaucoup. Peut-être proche de Rimbaud dans l'esprit, vaguement... mais en fait, Ferré a fait le poème d'un mec de 50 ans. C'est beaucoup plus adulte que Le Bateau Ivre ou Mémoire. Et au niveau du verbe, pas vraiment la même chose non plus.
Ferré m'a gonflé en reprenant Verlaine, Baudelaire, Rimbaud, ou Apollinaire à tout bout de champ, ou en jouant Beethoven, Ravel and co. Je préfère le génial recyclage groovy de Dvorak ("BB Visions").

Ou bien pour que ton intervention soit un tantinet constructif plutot que naivement sournoise et inutilement dépitée, rebondis plutot à ce que j'ai dit sur "Cargo Culte"...Hein t'en penses quoi

J'ai regardé ton you Tube, j'ai trouvé ça magnifique (j'aime l'album), de même que le clip. Tout ce que tu dis dessus, why not. Pour en discuter davantage, il faudrait que je m'y attarde.

Aussi d'ailleurs, c'est pas parce que tu me détestes

J'ai mieux à faire que de te détester, franchement.

que tu ne dois pas reprendre aussi mon pote critique de Crossroads quand il dit que la chanson qui a servie à la pub pour le fromage Babilel, c'est l'essence du génie mélodique des Beach Boys...

Je ne fus d'accord en rien avec ce qu'il a dit, mais n'ai pas de réelle certitude non plus, en particulier avec son point de vue sur les disques post-71 de Gainsbourg. En fait, il m'a plutôt fait douter. Perso, je vais revisiter les premiers Gainsbourg, de 58 à 68. Je préfère commencer par le début.

Sérieux, il y a aussi des enfants, des alcooliques, des boulimiques, des insomniaques, des fans de Paul Personne qui lisent les posts de ce forum, faut pas leur raconter de conneries...

C'est un peu pour ça que j'ai réagi sur la citation de Ferré qui aurait méprisé Gainsbourg. Pour jeter le discrédit sur cette provoc.

En ce qui concerne les commentaires de mon Top 100, j'ai effectivement navigué à vue, tout fut écrit en direct sur le forum. Tout le monde pouvait réagir ou me corriger, je l'ai dit.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Yann G. le Dim 24 Fév - 13:02

Quiet Man a écrit:
Yann G. a écrit:
Brian Wilson dont on essaie de nous faire croire que le génie réside uniquement dans les œuvres longues telles que Pet Sound et Smile, alors que son vrai génie réside bien évidemment dans sa capacité à écrire des morceaux tels que "Barbara Ann", "Surfin' USA" ou "Calififornia Girls".

Gainsbourg, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, j'ai dû en rester à La Javanaise... Je n'en parle donc pas... Mais d'accord avec ce que tu dis sur Brian Wilson, à une réserve près: il n'a pas écrit "Barbara Ann" et "Surfin' USA" est "Sweet Little Sixteen" de Chuck Berry avec d'autres paroles...

Pas de bol pour moi, alors ... j'ai cité ces trois là au pif, mais ça ne change pas que pour moi, ce sont les singles des Beach Boys qui sontgéniaux, pas les albums concepts ... j'adore aussi tout la période post-Smile quand Brian Wilson se rend compte de cela. Wildhoney est mon disque préféré des Beach Boys, du moins je crois.
Excuse moi LHO si je partage pas ton avis, mais ce que tu sors, c'est des conneries également. En fait, tu ne fais que reprendre ces canons que construisent les critiques depuis quarante ans. C'est inhérent aux critiques (musicaux en particulier) de vouloir nous faire croire que le créateur, l'artiste, est une sorte d'idiot qui, presque par hasard, se mettrait à avoir du génie, génie que seul le critique est capable d'exhumer ... si il y a quelque chose de génial dans "Cargo Culte" - et effectivement, il y a quelque chose de génial dans Cargo Culte, les chœurs, le texte - le morceau prend une ampleur énorme après que Gainsbourg dit : "Où es-tu Melody et ton corps disloqué hante-t-il l'archipel que peuplent les sirènes, ou bien accrochés au cargo dont la sirène d'alarme s'est tue, es-tu restée"dis-toi qu'à la marge, le mérite en revient toujours à celui qui a le final cut, qui prend la responsabilité de mettre son nom sur la pochette, et ce type c'est Gainsbourg, pas le gars qui tient la basse derrière. Et faudrait vraiment être un crétin de la pire espèce pour penser que ça, c'est de la merde et que c'est juste un putain de musicien studio ou même Jean-Claude Vannier qui est seul à l'origine de la poésie du truc ... c'est vraiment ridicule. Si tu disais vrai, alors, pourquoi est-ce que les disques de JC Vannier ne sont pas tous géniaux, alors tous les disques sur lesquels jouent les mêmes requins de studio anglais devraient être géniaux également, c'est ça ?? (Evidemment, ça veut pas dire qu'il faut mépriser les musiciens de studio ou les backing bands, cf. Motown, Stax, etc.).
C'est comme Miles Davis, tout le monde dit qu'il n'a eu aucun génie, que seuls ses acolytes étaient géniaux, qu'il a su s'entourer de Coltrane, de Wayne Shorter, Herbie Hancock, etc. Mais si c'était vrai, comment ça se fait qu'il n'y a pas un disque de Weather Report ou même de Mahavishnu Orchestra qui arrive à la cheville de In a Silent Way ou Bitches Brew ? Comment se fait-il que tout ce qu'a fait Marcus Millers en dehors de Tutu et Amandla est sans intérêt ?
Pour Gainsbourg, c'est idem. Je ne reviens pas sur l'idée qu'il y a un côté accidentel dans des disques comme Melody Nelson, mais l'accident, ce n'est pas le hasard non plus. Tous les chefs d'oeuvre de Talk Talk, la plupart des grands disques de jazz sont aussi des accidents magnifiques comme le sont toutes les musiques qui reposent avant tout sur le moment, sur l'interprétation, voire l'improvisation ... mais qu'importe, ces chefs d'œuvres existent après tout. Affirmer, "ouais, c'est génial, mais en fait ces gars là, c'est des branleurs ...", comme cela a été écrit au sujet des disques de Massive Attack, c'est la pire connerie qu'on puisse écrire quand on est critique musical - et c'est exactement dans la posture du critique que tu viens te poser ici, LHO, ne viens surtout pas me dire que c'est moi le critique sous prétexte qu'il s'avère que j'ai des textes qui se retrouvent publiés dans XRoads.
En musique, comme à peu près dans tous les arts, il n'y a que le résultat qui compte. Si José Garcia est génial dans un film, je me dis pas "putain, ce mec c'est un con, un comique sans talent, mais là il a été bien dirigé ...", non, je me dis "merde, je croyais que ce mec, c'était un nul, mais je me suis peut-être trompé".
Tiens, LHO, admets que tu t'es trompé une fois dans ta vie, tu verras, ça fait du bien après.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 24 Fév - 15:33

Je m'accuse publiquement d'avoir déshonoré ce forum en écrivant, et ce à plusieurs reprises, des posts ridicules, ampoulés, melant sans force ni talent critique musical particulier des admirations de midinette pour Johnny Hallyday, Véronique Sanson ou Britney Spears et des attaques loufoques et parfaitement injustifiées sur Serge Gainsbourg, Rodolphe Burger et Cat Power...Cela te va Yann G. ? Mr. Green

Sinon ta longue réponse est vraiment stimulante (sans ironie) quand aux questions qu'elle pose sur la création, la musique...Tu seras rassuré d'apprendre que sur plusieurs points je ne suis pas du tout d'accord avec toi, ça mériterait discution avec force arguties, ce dont je n'ai pas envie en ce moment...
Te dire quand meme que j'ai été beaucoup plus nuancé sur Gainsbourg que tu ne le laisses entendre (je n'ai jamais dit qu'il était pour rien dans ses réussites musicales les plus hautes !) et t'invite pour comparer à utiliser la fonction recherche du forum pour retrouver ce que disait l'estimable Yves Gitton ici sur la valeur littéraire de l'homme à la tete de chou...Pour lui, c'est simple, il n'en a aucune.

Hugues O. il te sera beaucoup pardonné pour ta réponse à mon post précédent.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Yann G. le Dim 24 Fév - 16:19

Lee Harvey Oswald a écrit:Je m'accuse publiquement d'avoir déshonoré ce forum en écrivant, et ce à plusieurs reprises, des posts ridicules, ampoulés, melant sans force ni talent critique musical particulier des admirations de midinette pour Johnny Hallyday, Véronique Sanson ou Britney Spears et des attaques loufoques et parfaitement injustifiées sur Serge Gainsbourg, Rodolphe Burger et Cat Power...Cela te va Yann G. ? Mr. Green

Ca va, ça va, ça va pour cette fois, tu me feras un Avé et deux Pater. Le Père Norris te pardonne et te donne une hostie, pour la peine.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Dim 24 Fév - 23:39

Lee Harvey Oswald a écrit:Hugues O. il te sera beaucoup pardonné pour ta réponse à mon post précédent.

Que ce soit bien clair entre nous, ton pardon tu peux te le mettre où je pense.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Lee Harvey Oswald le Lun 25 Fév - 2:41

tongue

Admirez le vocabulaire d'une diversité époustouflante d'un ancien critique de Crossroads Mr. Green...Ah mais c'est que l'inventivité lexicale fait partie aussi de l'attirail du type qui se pique de piger dans une revue. On dirait du Cioran qui aurait été exposé à une dose massive de Polonium débilitant...Orsetti c'est roumain comme origine ?

Il ne s'agissait pas de me faire pardonner ma sournoiserie sur l'indigence de ton topic branlette 100 disques, parce que je ne reviens jamais sur ce que j'écris, mais de pasticher l'expression de mon maitre en déraison, pardonne mais n'oublie jamais.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Lun 25 Fév - 10:18

Lee Harvey Oswald a écrit:Admirez le vocabulaire d'une diversité époustouflante d'un ancien critique de Crossroads Mr. Green...Ah mais c'est que l'inventivité lexicale fait partie aussi de l'attirail du type qui se pique de piger dans une revue. On dirait du Cioran qui aurait été exposé à une dose massive de Polonium débilitant...Orsetti c'est roumain comme origine ?

Y'a pas besoin d'inventivité linguistique pour te dire ce que je pense le plus simplement du monde. Tu fais partie de ces branleurs qui pensent qu'une langue tarabiscotée fait le prix d'une analyse, c'est une erreur de jeunesse, et une erreur parigote, aussi.

Il ne s'agissait pas de me faire pardonner ma sournoiserie sur l'indigence de ton topic branlette 100 disques, parce que je ne reviens jamais sur ce que j'écris

ça me fait une belle jambe, vu que je n'avais pas supposé qu'il s'agissait de ça

mais de pasticher l'expression de mon maitre en déraison, pardonne mais n'oublie jamais

Ma réponse n'en demeure pas moins assez claire. Toute forme de condescendance te reviendra dans la gueule avec moi. Je ne vois que deux alternatives pour éviter ça: que tu changes de ton, ou que tu cesses de m'adresser la parole. Vu l'état des choses, la deuxième option me paraît la seule viable.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Lee Harvey Oswald le Lun 25 Fév - 15:01

Sans surprise encore quelques lignes de réponses pitoyables puant l'amnésie, le triomphe de la mauvaise foi, l'incompréhension.
Te rappeler juste les nombreux forumeurs de passage ici qui t'on reproché ton odieux terrorisme de celui qui détient le bon gout musical marquant d'une borne inamovible ton champ de posts cultivés sans aucun talent, à part te faire hair sans la moindre réserve...Le dernier en date ? Laurent 78 que tu "condescendais" regulierement ici et qui a fini par se lasser de ton mépris...Et la liste est longue...meme si je reconnais que tu t'es assagi depuis quelque temps (le passage à la quarantaine ou bien plus certainement parce que tu es devenu le chien de garde et unique d'un Grand Temple vide) ?

Sinon ça fait belle lurette que j'ai cessé de t'adresser la parole lascar, c'est toi l'amnésique qui est venu me citer samedi soir...et mets mes emportements et parfois mon ton violent sur l'intemprérance brute de la jeunesse...Restons en là veux tu ou réponds moi en mp, ça n'honore pas un forum ce genre d'échanges.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Frenchy le Lun 25 Fév - 15:23

AHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!
Je vous trouvais bien calmes depuis quelques temps!





Je m'accuse publiquement d'avoir déshonoré ce forum en écrivant (...) des admirations de midinette pour Johnny Hallyday...Cela te va Yann G. ?
Moi, ça me va Mr. Green

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Vintage le Lun 25 Fév - 15:44

C'est vrai, ça devenait un peu mou du cul chez les mélomanes. Mr. Green

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Lun 25 Fév - 15:53

Lee Harvey Oswald a écrit:Te rappeler juste les nombreux forumeurs de passage ici qui t'on reproché ton odieux terrorisme

Les forumeurs qui m'ont reproché je ne sais quel odieux terrorisme ne pouvaient qu'être des imbéciles, et si je les ai fait fuir je m'en félicite.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Frenchy le Lun 25 Fév - 16:13

Vintage a écrit:C'est vrai, ça devenait un peu mou du cul chez les mélomanes. Mr. Green

Ils se rattrapent ce matin!!!
Go, boys, GO!!!!!!!!!!!!!!!!

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  BOOM BOOM le Jeu 28 Fév - 18:56

Si je ne me trompe pas,voici un inédit. Je connaissais par Dani/Daho mais j'ignorais qu'il l'avait également interprété.

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  BOOM BOOM le Jeu 28 Fév - 19:01

Le premier titre enregistré par Nico.

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  BOOM BOOM le Jeu 28 Fév - 19:17

Je comprends pas que l'on traite ce mec là d'opportuniste... Merde ,à l'heure du prime time,au debut des 60s,avec son air menaçant,son coupeau à la main,il devait plomber grave l'ambiance des Sacha Show et compagnie. C'etait à l'époque de son sublime "Confidentiel" , qui malheureusement l'était resté,avec les 2 Jazzmen.Ils s'etaient pris un bide en 1 ere partie de Barbara.



Dernière édition par BOOM BOOM le Mer 25 Juin - 3:28, édité 1 fois

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Jeu 28 Fév - 19:41

Je crois qu'on l'a taxé d'opportuniste lorsqu'il est passé de la chanson française à la pop, on a jugé qu'il suivait le courant anglo-saxon. Moi je trouve que Gainsbourg a "saisi" la pop comme il se saisissait de n'importe quel autre genre musical, en y imprimant sa griffe. Il l'a fait de façon unique et originale. Je ne suis pas sûr qu'il ait existé une seule plume anglaise, dans la pop, qui ait rivalisé avec celle de Gainsbourg à l'époque. Et sa musique était régulièrement d'une élégance rare. Le monde entier nous envie Serge Gainsbourg.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  BOOM BOOM le Mer 25 Juin - 3:26

Une excellente France Gall,en 1967 !


BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Hugues le Mer 25 Juin - 7:38

BOOM BOOM a écrit:Une excellente France Gall,en 1967 !


Superbe! C'est pas du Averty? En tout cas j'aime ces chorégraphies en noir et blanc, qui vont très bien avec l'esprit et le son de cette musique.

Marrant, je n'avais pas trop aimé "Teenie Weenie Boppie" jusqu'ici, mais cette vidéo me l'a fait écouter autrement.

A noter que "Bébé requin" qui suit n'est pas de Gainsbourg, mais du trio Joe Dassin, Jean-Michel Rivat et Frank Thomas. Là aussi, j'ai mieux apprécié ce morceau que d'habitude. Parfois le son des clips sur YouTube me paraît meilleur que celui des disques! Le rythme de "Bébé requin" rappelle à la fois le style Gainsbourg et "Mellow Yellow" de Donovan.

France Gall: encore le cas d'une artiste qui n'a jamais composé (à ma connaissance, du moins) mais qui, avec la collaboration d'auteurs-compositeurs divers, nous a offert de vrais joyaux de pop française (je pense essentiellement aux années 60, où il faut aussi faire le tri par ailleurs).

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  BOOM BOOM le Dim 19 Oct - 18:42

Un autre bijou


BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 57
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le génie de Gainsbourg

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum