nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  midnighter le Mar 26 Juil - 23:09

Jean Rhume a écrit:the shape of punk to come

ou oui refused pourquoi pas... ils sont grand fans d'ailleurs...

bref.. sinon eric dolphy alors peut etre non meme pas?

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

les dix(ques)

Message  fabfab le Mar 26 Juil - 23:17

MIDNIGHT OIL "red sails in the sunset"
BASHUNG "fantaisie militaire"
SIXTEEN HORSEPOWER "secret south"
FINN BROTHERS "finn"
LILIUM "short stories"
DA WEASEL "iniciaçao a uma vida banal - o manual"
GHOSTWRITERS "second skin"
MIDNIGHT OIL "earth and sun and moon"
SIXTEEN HORSEPOWER "low estate"
SYNOPSIS "un monde meilleur" (ben oui, je prends mon propre disque parceque je m'aime :roll: )


à un ou deux disques près mon choix ne changerait pas au fil du temps je pense (sauf nouveau coup de foudre, mais ça fait un moment que ça ne m'est plus arrivé...)

fabfab
Bavard

Nombre de messages : 40
Localisation : sous les avions de Roissy (ou presque)
Date d'inscription : 23/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.synopsismusique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Jean Rhume le Mar 26 Juil - 23:26

Eric Dolphy, ils ont joué ensemble d'ailleurs, mais je connais pas franchement, hormis son album "out to lunch".

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Jean Rhume le Mar 26 Juil - 23:29

C'est assez pédant ce que j'ai dit sur Ornette Coleman, hum.
Ca se la pète, je connais pas assez, disons que j'en connais assez pour avoir un avis, qui est donc celui-ci-dessus (on va dire).

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  abominog le Mer 27 Juil - 0:35

Jean Rhume a écrit:C'est assez pédant ce que j'ai dit sur Ornette Coleman, hum.
Ca se la pète, je connais pas assez, disons que j'en connais assez pour avoir un avis, qui est donc celui-ci-dessus (on va dire).

moi, je préfère Yvette Ornette ! tongue

abominog
Langue pendue

Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 27/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les dix(ques)

Message  Ghor le Mer 27 Juil - 2:56

fabfab a écrit:MIDNIGHT OIL "red sails in the sunset"
BASHUNG "fantaisie militaire"
SIXTEEN HORSEPOWER "secret south"
FINN BROTHERS "finn"
LILIUM "short stories"
DA WEASEL "iniciaçao a uma vida banal - o manual"
GHOSTWRITERS "second skin"
MIDNIGHT OIL "earth and sun and moon"
SIXTEEN HORSEPOWER "low estate"
SYNOPSIS "un monde meilleur" (ben oui, je prends mon propre disque parceque je m'aime :roll: )


à un ou deux disques près mon choix ne changerait pas au fil du temps je pense (sauf nouveau coup de foudre, mais ça fait un moment que ça ne m'est plus arrivé...)

2 Sixteen HorsePower, quand même :?:

Ghor
Langue pendue

Nombre de messages : 257
Localisation : Down in Mississippi
Date d'inscription : 27/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  abominog le Mer 27 Juil - 9:41

AmarokProg a écrit:
ah non alors, va pas falloir dire du mal de "script for a jester's tear" parce que là je sors les dents (elles sont pas belles, hein, bien aiguisées et tout et tout) !

En ce qui me concerne je préfère la période Hogarth, avec notamment « Afraid of Sunlight » (excellent) et le sublime « Marbles » (en version double) !

Achtenzion, j'ai les moyens de fous faire firer d'où tu zais ! :wink:

A vrai dire je ne connais pas ces albums ... et n'ai aucune envie de les écouter. Je sais c'est un peu crétin, et je ne sais pas si çà le fait aux autres, mais il y a plein de disques comme çà dont je n'ai même pas envie de savoir ce que c'est ! :pale:

abominog
Langue pendue

Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 27/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  AmarokProg le Mer 27 Juil - 10:54

Honnêtement, essaye "Marbes" version double ! Même Crossroads avait été séduit ! Mr. Green

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Cidrolin le Mer 27 Juil - 12:18

Mon choix du jour,

DAEVID ALLEN : Good Morning + Now Is The Happiest Time Of Your Life
CAN : Monster Movie
GONG : Magick Brother + Live Etc
ROBERT WYATT : Rock Bottom
KRAFTWERK : Trans-Europe Express
KEVIN AYERS : Joy Of A Toy
CARAVAN : In The Land Of Grey And Pink
MILES DAVIS : Bitches Brew
JOHN COLTRANE : Live At The Village Vanguard
DINOSAUR JR : Where You Been

mais il y en a tellement d'autres !...

Cidrolin
Bavard

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  AmarokProg le Mer 27 Juil - 12:19

et un fan de prog canterbury, un ! Mr. Green

et SOFT MACHINE alors ?

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les dix(ques)

Message  fabfab le Mer 27 Juil - 12:26

Ghor a écrit:
2 Sixteen HorsePower, quand même :?:


Ben oui... Moi j'adore. Et Woven Hand ne me console pas du tout, contrairement à Lilium (en attendant le deuxième - dans la formation Humbert/Tola)

fabfab
Bavard

Nombre de messages : 40
Localisation : sous les avions de Roissy (ou presque)
Date d'inscription : 23/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.synopsismusique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  midnighter le Mer 27 Juil - 12:40

woven hand ca a rien a voir... oublié le coté blues/country... il fait du post jazz ambiant rock maintenant l'ami... meme le ton de la voix est different

c'est beaucoup plus froid et feutré, bien moins sudiste, ca fait plutot musique de chicago pu de seattle

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Cidrolin le Mer 27 Juil - 12:49

AmarokProg a écrit:et un fan de prog canterbury, un ! Mr. Green

et SOFT MACHINE alors ?

Ben disons qu'avec Wyatt, Allen & Ayers j'ai la mouture originale du Soft, alors comme il n'en faut que dix :wink:
Sinon, ouais bien sûr, j'aurais ajouté volumes one & two + third.

Quand à fan de Canterbury, pas complètement. Ce que j'aime dans les albums cités, c'est leur mélange avec le côté psychédélique.
Hatfield And The North & National Health par exemple, je n'accroche pas plus que ça. Juste un peu.

Cidrolin
Bavard

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  fabfab le Mer 27 Juil - 14:05

calling_in_dead a écrit:woven hand ca a rien a voir... oublié le coté blues/country... il fait du post jazz ambiant rock maintenant l'ami... meme le ton de la voix est different

c'est beaucoup plus froid et feutré, bien moins sudiste, ca fait plutot musique de chicago pu de seattle

Je ne voyais pas vraiment ça comme ça, mais ça peut expliquer certaines choses!! Mais le côté sudiste de 16hp a dû m'échapper aussi :D Certains disent même qu'ils sont gothiques alors..

fabfab
Bavard

Nombre de messages : 40
Localisation : sous les avions de Roissy (ou presque)
Date d'inscription : 23/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.synopsismusique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  AmarokProg le Mer 27 Juil - 15:26

Hatfield And The North & National Health par exemple, je n'accroche pas plus que ça. Juste un peu.

Et Caravan (pas très psyché non plus) ?

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  midnighter le Mer 27 Juil - 16:15

fabfab a écrit:Je ne voyais pas vraiment ça comme ça, mais ça peut expliquer certaines choses!! Mais le côté sudiste de 16hp a dû m'échapper aussi :D Certains disent même qu'ils sont gothiques alors..

gothique ? ah...

16hp, c'est quand meme très cowboy... la musique du texas... on peut rapprocher ce groupe de la demarche des excellents lift to experience, qui de meme s'inspirent des ecrits religieux et de la musique d'église pour créer, meme si ils ont un son different.

d'ou mon affiramation de l'esprit sudiste, avec le banjo, la voix, la rythmique... Tout ca donne une ambiance très chaude, des couleurs entre jaune et rouge se dessinent, et laisse imaginer l'horizon, avec un couché de soleil...

woven hand m'inspire plutot le ciel du Nord des usa, la nuit et les étoiles, tout un dégradé de bleu...

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Cidrolin le Mer 27 Juil - 17:10

AmarokProg a écrit:
Hatfield And The North & National Health par exemple, je n'accroche pas plus que ça. Juste un peu.

Et Caravan (pas très psyché non plus) ?

Exact ! Mais la grande différence en ce qui concerne Caravan - surtout sur cet album - c'est qu'ils ont un groove que les deux autres sus-cités n'ont pas. D'ailleurs la plupart des groupes typique Canterbury (Egg, Gilgamesh, etc.) ne l'ont pas non plus, ce groove.

Cidrolin
Bavard

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  johnny99 le Mer 27 Juil - 17:13

l'île commence à être de moins en moins déserte finalement, c'est la FNAC!!

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Cidrolin le Mer 27 Juil - 17:19

johnny99 a écrit:l'île commence à être de moins en moins déserte finalement, c'est la FNAC!!

La FNAC sûrement pas ! On n'y trouverait même pas le quart des albums cités.

Cidrolin
Bavard

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Jean Rhume le Mer 27 Juil - 19:45

Bien vu. Pourquoi c'est devenu pourri comme ça la fnac ?
Avant, il y avait des imports, des je sais pas, des trucs obscurs, aujourd'hui, c'est à peine si tu trouves euh... Jean Ferrat.

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Religionnaire le Mer 27 Juil - 22:10

D'accord sur le groove de Caravan. J'adore ce groupe alors que je suis loin d'etre un fan de Canterbury

Religionnaire
Langue pendue

Nombre de messages : 215
Localisation : Chambre d'isolement no1
Date d'inscription : 23/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.destination-rock.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Jean Rhume le Jeu 28 Juil - 0:57

La fnac de Canterbury ?

Euh...

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  fabfab le Jeu 28 Juil - 1:37

calling_in_dead a écrit:
16hp, c'est quand meme très cowboy... la musique du texas... on peut rapprocher ce groupe de la demarche des excellents lift to experience, qui de meme s'inspirent des ecrits religieux et de la musique d'église pour créer, meme si ils ont un son different.

d'ou mon affiramation de l'esprit sudiste, avec le banjo, la voix, la rythmique... Tout ca donne une ambiance très chaude, des couleurs entre jaune et rouge se dessinent, et laisse imaginer l'horizon, avec un couché de soleil...

woven hand m'inspire plutot le ciel du Nord des usa, la nuit et les étoiles, tout un dégradé de bleu...

C'est marrant parceque 16HP aime beaucoup (aimait, pardon) reprendre Joy Division en live, c'est loin du côté chaud que tu décris.
Certes les instruments utilisés sont trés country, mais je ne pense qu'un amateur de musiques américaines sudistes s'y retrouve(rait)...

fabfab
Bavard

Nombre de messages : 40
Localisation : sous les avions de Roissy (ou presque)
Date d'inscription : 23/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.synopsismusique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  midnighter le Jeu 28 Juil - 2:27

fabfab a écrit:C'est marrant parceque 16HP aime beaucoup (aimait, pardon) reprendre Joy Division en live, c'est loin du côté chaud que tu décris.
Certes les instruments utilisés sont trés country, mais je ne pense qu'un amateur de musiques américaines sudistes s'y retrouve(rait)...

tu sais en meme temps, là j'écoute converge, on fait difficilement pire en matière de violence sonore. N'empeche le groupe a repris du the cure et du depeche mode, et en voix clair. En gros tu peux très bien reprendre une chanson sans pour autant etre affilié au style du groupe, mais tu t'en doute déjà. Je vais juste préciser pour rester sur converge qu'ils se definissent eux memes comme un groupe de punk, qu'on les classes souvent dans le hardcore, mais que logiquement ca ressemble quand meme plus a du grindcore... c'est juste pour dire que j'exprimais mon ressenti, et bien sur que ces pecnos de texans ne comprendrais surement jamais rien a 16hp... y'a juste une forme de traddition

c'est comme trouver un fan de pink floyd ou de led zep qui aime the mars volta, c'est quasi impossible, et pourtant ce dernier pompe allègrement sur les deux premeirs. Ce que je veux dire, c'est qu'il y a differenece entre le style de musique et les influences qui nourrissent cette musique... bon arretez moi, on va finir par croire que je chronique chez rock and folk :DD

midnighter
Langue pendue

Nombre de messages : 1270
Date d'inscription : 24/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Jean Rhume le Jeu 28 Juil - 2:51

Arrêtez-le !
(c'est lui qui a demandé)

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: nos dix disques à emmener sur l'île déserte

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum