Blockbusters : nos joies, nos peines

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  Vintage le Ven 20 Juil - 16:56

Une bataille entre une banane et une moustache...chouette!

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  basil le Ven 20 Juil - 20:56

La moustache contre attaque :

Adapté d'un roman de Richard Matheson
Le Survivant est l'adaptation cinématographique du roman I'm a legend de Richard Matheson. Ce dernier est l'auteur de plusieurs ouvrages qui ont été portés à l'écran : The Shrinking man

Source : allocine

C'est le même bouquin qui a servi au deux films, un peu comme Willy Wonka & the Chocolate Factory de Mel Stuart avec Gene Wilder, et Charlie et la chocolaterie de Tim Burton avec Johnny Depp.
Me suis-je bien fait comprendre ? rocky

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  Ghor le Ven 20 Juil - 21:51

Mais on est d'accord, ce que je veux dire c'est que Vincent Price et Charlton Heston ne jouent pas dans le même film...
Voilou

@Vintage : pas de guerre, simplement une discussion cordiale sans insulte (pas comme sur le forum crossroads Mr. Green )

Ghor
Langue pendue

Nombre de messages : 257
Localisation : Down in Mississippi
Date d'inscription : 27/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  Vintage le Sam 21 Juil - 1:06

J'aimerais bien revoir ces deux films.


Tiens, ça me fait penser que GAVIN HOOD, le réalisateur de MON NOM EST TOTSI va prendre en main la franchise WOLWERINE.
C'est très bon signe car l'histoire de SERVAL est très ancrée, style "réaliste", très 70'S...
Même si JACKMAN est trop grand (je ne cesse de répeter que KEITEL aurait été le bon Serval, il y a quelques années) pas assez poilu, ça devrait le faire!

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  basil le Sam 21 Juil - 10:41

tiens c'est marrant, j'allais poster un truc là dessus. OUi c'est assez étrange quecela soit Hood qui récupère le bébé et non pas un vilain style Anderson ( celui qui a entéré Alien et Predator en un film, et qui est entrain de recommencer je crois), ou l'enc.... qui m'a massacré Dr Doom dans les 4 Fantastiques rambo
Bref comme quoi tout n'est pas perdu à Hollywood Mr. Green
Ils n'ont plus qu'à refiler le Hobbit à Peter "chouchou" Jackson et j'abandonne mon projet d'attentat.

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  basil le Lun 23 Juil - 20:43

docteur Vintage, je culpabilise, j'ai des pulsions contre nature. J'ai envi de voir Transformers. Ca y est je l'ai dit. Le seul film de Bay que j'ai vu m'a tellement gonfler que j'en flatule encore, mais celui là, je sais pas , j'ai envie, je suis à deux doigt d'assumer, mais merde quand même. Je risque l'excommunication avec cette affaire !
Pourvu que je trouve ça mauvais yo

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  Vintage le Mar 24 Juil - 1:39

J'ai bien peur que tu aimes. C'est même sponsorisé par Spielberg...tu devras aller en cure à Quiberon, où tu vas tremper dans une baignoire, un écran devant le nez, un casque sur les oreilles, matant toute l'oeuvre de Théo Angelopoulos...

Tentes le coup, peut être que tu vas détester.

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  basil le Mar 24 Juil - 10:02

Vintage a écrit:J'ai bien peur que tu aimes.

Tu veux dire par là :
- que j'ai des goùts très discutables ?
- que tu as bien peur d'aimer aussi ?
- que "tu as bien peur" d'une manière générale ?
- que je l'aime comme un fou, comme un roi, comme une star de cinéma ?
+

scratch

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  Vintage le Mar 24 Juil - 13:47

-c'est aussi possible que j'aime comme un fou comme un roi comme un film de cinéma

Déjà, je sais que le film n'a aucun intérêt.
Après, je me dis que Transformers sera comme boire une Kro par un temps de canicule...

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blockbusters : nos joies, nos peines

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum