2005

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2005

Message  Hugues le Dim 18 Mar - 16:46



J'aime bien ce groupe, bien que n'aimant guère le son des années 80. Non pas que ce soit un groupe des années 80, mais il en reprend le son et l'esprit. Mais ce son, bien qu'un peu robotique ou raide, est aussi ample, coloré, et sensuel (ce n'est apparemment pas contradictoire). The Knife, c'est un duo suédois: Olof et Karin Dreijer. Ils sont frère et soeur. Bien que paru en janvier 2005, ce Deep Cuts fut enregistré en 2002. Certains morceaux sortirent en vidéo bien avant la sortie de l'album et remportèrent un grand succès en Suède et ailleurs.

Impossible de nier l'accroche d'un "Pass This On". Le danger de ce groupe génial, c'est bien de remettre le style 80's au goût du jour. Mais après tout, on revisite tellement de musiques du passé aujourd'hui, que l'assimilation peut se révéler plus intéressante que la source. Tout évolue. La musique a une histoire qui nous dépasse, toujours.

Et puis faut voir les clips: bonjour les survêt' et les couleurs criardes - une esthétique plouc? Troublant, en tout cas. Les goûts et les odeurs, c'est une épopée.

Ce disque est tellement différent de ce que j'ai l'habitude d'écouter qu'il me dépayse, me dilate les pupilles et les papilles, en ajoutant des couleurs, des parfums sur la palette. Et la curiosité est en visite.


Dernière édition par Hugues le Sam 10 Jan - 22:54, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Sam 24 Mar - 12:02



Les deux premières chansons sont magnifiques.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Jeu 29 Mar - 14:09



50 Foot Wave ~ Golden Ocean

Revigorant, réjouissant, sain défouloir. Me rappelle autant Nirvana que "Questionning my Sanityyyyyyyy" L7.

Sauf que 50 Foot Wave c'est encore mieux, plein de breaks, ça ne prend jamais les grands couloirs.

Je rappelle que c'est un trio avec Kristin Hersh au "chant" et à la guitare. Super batteur: Rob Ahlers. Autant citer aussi le bassiste pour qu'il se sente moins seul: Bernard Georges.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Ven 30 Mar - 15:14


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Ven 30 Mar - 17:45



Ce disque est un chef d'oeuvre absolu, non seulement le chef d'oeuvre de son auteur, qui a consacré son oeuvre à rendre hommage à cette Amérique perdue qu'il célèbre ici de la plus captivante et fascinante des façons, avec une émotion, une vérité transcendantes, sons, parfums, esprit, âme, mais aussi un des plus beaux albums jamais enregistrés sur cette Amérique dans tout ce qu'elle comporte d'aventures, de voyage, d'expériences, d'histoire, et de vie humaine. Un condensé, rythmé, scandé, commenté, documenté, poétique, lyrique, éloquent, de ce que peuvent apporter ces anthologies du folk, du blues, de la country, du tex-mex, de l'old timey, etc... Avec des personnages hauts en couleur de tout horizon, littéraire, pictural, musical, théâtral, etc

Hotwalker est sous-titré Charles Bukowski and a Ballad for Gone America. Il est hanté par (et ponctué d'extraits de) Bukowski, Kerouac, Lenny Bruce, Harry Parch, Edward Abbey, Dave Van Ronk, Little Jack Horton, Ramblin' Jack Elliott, etc... (avec leurs vraies voix dedans)

Quand je pense que des andouilles (passez-leur le mot, je vous en prie), soi-disant fans du monsieur, ont fait la moue sur ce disque en se plaignant que Tom Russell n'y proposait aucune vraie chanson, et n'offrait que de la parlote sur fond sonore. J'en reste consterné. Non, franchement, je ne me sens pas du même monde que ces ânes-là, qui ne comprendront jamais rien à la poésie.

Ce disque est sans problème parmi mes cent préférés.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Dim 1 Avr - 16:27



M.Ward ~ Transistor Radio

Je n'ai définitivement pas la berlue: ce disque de Matt Ward est infiniment meilleur que tous les autres (du même auteur, s'entend), au point de les rendre anecdotiques, de les reléguer au rang de pâles essais, d'ébauches au goût d'inachevé. Ici, Ward, par je ne sais quel heureux hasard, alchimie ou bénédiction des astres, trouve le son fabuleux auquel il aspirait (du moins auquel j'aspirais moi), un son chatoyant, mouvant comme la mer sur les quais, avec volume, fraîcheur nocturne, présence sonore aux reflets de saphir. Ici le son résonne, occupe l'espace, vibre, scintille. Je recommande l'écoute au casque.


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 12:24, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Mastermind le Dim 1 Avr - 19:30

Definitivement, je reconnais que tu es le MEILLEUR CHRONIQUEUR
da Crossroads, du forum , voire un des MEILLEURS de France.
douce plume aiguisée, arguments pertinents, chaleur des mots,
choc des pochettes, choix de chefs d'oeuvres absolus, persistance dans l'excellence.....

Bravo Hugues ! cheers

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Lun 2 Avr - 19:31



Je suis complètement passé à côté de ce troisième album des New Pornographers à sa sortie. Je l'ai chroniqué négativement, en disant que c'était assommant, sans inspiration, peu musical, etc...

Mon tort avait été d'écouter d'affilée tous les albums des New Pornographers, et celui d'AC Newman, histoire de comprendre la cohérence d'une évolution. Mais le résultat fut que j'ai eu une overdose totale, que j'en fus écoeuré au point d'en avoir une réaction de rejet. Or, réécouté aujourd'hui, avec plus de recul, de distance et, me semble t-il, de clairvoyance, je constate que ce troisième album est encore meilleur que le premier (par contre j'estime que le deuxième est mauvais), plus varié, inventif, de la pop magnifique, quasiment extraterrestre, en ce sens que les mélodies y sont moins immédiates qu'hallucinantes, lorsqu'on écoute le disque tel quel, d'un bloc, dans sa globalité. Chaque chanson est une boule lumineuse à multiples facettes. Twin Cinema est en fait un des purs joyaux pop de l'année 2005. J'ai hâte d'écouter la suite, même si Neko Case n'y prend pas part cette fois-ci (je ne crois pas, du moins).

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Lun 2 Avr - 21:52



Wilco ~ Kicking Television - Live in Chicago

Rien que l'ouverture me conquiert d'avance, bien qu'ayant déprécié Being There récemment (double album contenant "Misunderstood", l'ouverture en question).

Un de ces derniers soirs (dans la nuit de vendredi à samedi, je crois bien), j'ai regardé le DVD de la tournée solo de Tweedy, Sunken Treasure, et en suis arrivé à une évidence: Tweedy a du génie. En quoi? En termes de mélodies. Il pond des mélodies incroyables, c'est un réservoir inépuisable. Je ne sais pas ce qu'il a compris, mais il a compris des trucs, ça c'est sûr, pour livrer, seul sur une guitare acoustique, tant de musicalité, de pop songs qui tuent. Une musicalité du genre qui fait qu'en trois accords, toute la chanson surgit en "latence" (passez-moi ce néologisme si c'en est un), en profondeur. De plus, Tweedy est excellent guitariste (il a un meilleur toucher que Ron Sexsmith, par exemple - quoique Sexsmith a un jeu plus personnel et osé, puisqu'il joue des ritournelles sur sa gratte tout en assurant la rythmique), et surtout il a une voix en or. Et des paroles intelligentes. Bref, un talent complet, qui force l'admiration.

J'écoute à présent ce live du groupe, et le son est super, j'en suis au quatrième morceau et ça m'a l'air bien parti pour être le chef d'oeuvre du groupe, vu qu'il réunit divers morceaux de sa disco et que la performance est top, voire meilleure que sur les albums studio, ce qui fait donc office d'excellente compilation.


Dernière édition par le Mar 3 Avr - 19:35, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Lun 2 Avr - 23:34

Hugues a écrit:J'ai hâte d'écouter la suite, même si Neko Case n'y prend pas part cette fois-ci (je ne crois pas, du moins).

Et bien je m'ai trompé, Neko y contribuera: in english

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Mar 3 Avr - 19:31



Laura Cantrell ~ Humming by the Flowered Vine

Dans mon article sur Laura Cantrell, j'avais donné la moins bonne note à ce disque, que j'estimais comme le plus inégal mais aussi le plus aventureux (et le plus réussi dans sa bonne partie). Possible que j'aie changé d'avis, et que je trouve ce disque meilleur que les deux précédents aujourd'hui. Les arrangements sont plus riches et subtils (JD Foster), il me semble. Il faut dire que j'étais très fan du premier album à l'époque (lors de ma récente réécoute, je fus moins convaincu, mais rien ne dit que j'ai raison), et donc j'appréciais relativement. D'où le danger de la "fixette". Sur ce troisième album, Laura se montre moins puriste, plus fraîche et moderne. Et elle y offre ses meilleures chansons (originales ou reprises): "14th Street", "Khaki & Corduroy", "Bees"... Et plus que jamais, sa voix sur ce disque est d'une candeur d'aquarelle.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Mar 3 Avr - 22:39



Rachel Ries ~ For You Only

Mon coup de coeur 2005. Et ça l'est resté.

D'abord, l'objet est joli, premier contact visuel et tactile. Les détails embellissent l'existence.

Ensuite, Rachel Ries impose un mélange d'émotion et d'élégance, de grâce et de virginité. Dès la prime chanson, elle allie une mélodie précieuse, d'une élégance désuette et révolue, au craquèlement d'une voix qui semble rougir de se mettre le coeur nu. L'intimisme est aussi vif que délicat. Cette chanson est suivie de choses plus bohème, avec la poésie d'un banjo évoquant un chariot cahotant sur la route. Parfum de vagabondage. "Valentine NE" me rappelle un coin de mon enfance, l'impression d'avoir connu cette sensation de "bringuebalement". La voix de Rachel est parfois crispante, jamais lisse, semble toujours s'égratigner, mais jamais âprement, comme si elle creusait, sillonnait sa peine, ses regrets, avec vulnérabilité. Mais au lieu de naufrager dans les larmes, elle va s'élever vers l'arc-en-ciel. Le prisme des pleurs. C'est dans sa deuxième partie que ce disque nous emmène ailleurs, dans l'alcôve de l'émotion intime, seul avec soi-même, là où la voix nous mène: "October", "Unkind", "Sad Saturday", "Summer Came, A Warning" et le sublime "We'll All Be The Same"... La sensation d'élévation est provoquée par de judicieuses montées d'orgue, tandis que le chant de Rachel se distord, se suspend. La tendance baroque (accordéon, piano) est juste effleurée, la richesse instrumentale procède par touches.

Je ne pensais pas qu'une chanteuse pouvait encore me faire rougir comme ça. C'était inespéré. Un miracle. En ces temps déprimants de cynisme et d'hypocrisie, où tout est calculé, planifié... surgit ce genre de disque, qui ne parle qu'à vous, retrouve le langage de l'émotion, de la poésie et rien d'autre.
Rachel Ries est en train d'enregistrer son deuxième album. J'espère qu'elle est restée aussi pure. Elle a en tout cas un admirateur dont la gratitude n'est pas près de s'éteindre.


Dernière édition par le Mer 4 Avr - 14:21, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  parispal le Mar 3 Avr - 23:02

Hugues a écrit:Elle a en tout cas un admirateur dont la gratitude n'est pas près de s'éteindre.

deux Smile

Très belle plume.

parispal
Langue pendue

Nombre de messages : 1162
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Invité le Mer 4 Avr - 10:38

parispal a écrit:
Très belle plume.

Elle ne fait pas que chanter alors ? Mr. Green



euh désolé je recommencerai plus Shit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Lun 13 Oct - 17:55



Dernière édition par Hugues le Sam 10 Jan - 23:05, édité 1 fois

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Sam 10 Jan - 22:52



Drôle de disque...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Sphere le Dim 11 Jan - 0:30

Du "Slow-core" ( Mr. Green )
Low/ The Great Destroyer

Du jeune resté vieux re Mr. Green
Richard Hawley/ Coles Corner

Du Stoner-psyché
Acid King/ III

Du Doom
Ocean/ Where here Nothing grows

De l'électro-world contestatrice
M.I.A/ Arular

Du post-rock japonais cinématographique
World's End Girlfriend/ The Lie Lay Land

Un retrospective d'un pionnier et grand de la House
Juan Atkins/ 20 Years Metroplex: 1985-2005

Du psychédélique chargé et sensuel
Bardo Pond/ Selections Vol I-IV

De la pop d'une finesse et richesse totalement sous-estimées
Stereolab/ Oscillons from the Anti-Sun

Sphere
Bavard

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 16/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Dim 11 Jan - 17:50

Sphere a écrit:Du "Slow-core" ( Mr. Green )
Low/ The Great Destroyer

Du jeune resté vieux re Mr. Green
Richard Hawley/ Coles Corner

De la pop d'une finesse et richesse totalement sous-estimées
Stereolab/ Oscillons from the Anti-Sun

Je connais assez bien Richard Hawley, ce qu'il fait est cool, sorte de crooner revival à l'esthétique fifties, mon préféré de lui est son premier EP, je trouve qu'il n'a jamais fait mieux.

Low, je me rappelle m'y être un peu aventuré au début du siècle, je crois que je ne m'y suis ennuyé, je n'y ai rien compris.

Je me suis aussi essayé à Stereolab, et je n'y ai pas accroché. J'ai chez moi un disque de Monade, dissident de Stereolab si je ne m'abuse. Je n'y accroche pas non plus.

Me voilà frustré pour le reste de la journée. elephant

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Hugues le Dim 11 Jan - 23:18



Ce quatrième album de Mates of State (pochette originale à gauche, réédition avec bonus tracks à droite) a un vernis plus doux, et bizarrement mélancolique - une mélancolie sensible derrière la pop ordinairement gaie du couple. Ce qui lui donne un charme particulier.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 2005

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum