Quelques éléments de fusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques éléments de fusion

Message  Hugues le Mer 6 Juil - 20:08

C'est seulement hier que j'ai soudainement réalisé que cette svelte, froide, blonde terroriste muette qui accompagne Jeremy Irons dans Die Hard With A Vengeance (Une Journée En Enfer) n'est autre qu'une de mes musiciennes et chanteuses préférées, j'ai nommé Sam Phillips!

Comment ai-je pu ne jamais la reconnaître?? Sans doute le fait d'un contexte où on ne s'attend pas du tout à la voir! J'ai pas capté du tout, là! geek

Autre rapport entre la zique et le cinoche, toujours autour de Sam Phillips: de superbes photos d'elle en noir et blanc furent prises pour son album Fan Dance, des photos signées Donata Wenders, la femme de Wim...

Si vous voulez découvrir Sam Phillips, je ne saurais trop vous recommander A Boot & A Shoe qui reste tout bonnement mon album préféré de 2004. Pour vous donner une idée: imaginez un mélange des Beatles et de Marlene Dietrich.

Les Beatles, Marlene Dietrich... encore des exemples de connection entre la zique et le cinoche. Fusons, fusons, n'ayons cure des carcans! thumleft thumright

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  AmarokProg le Jeu 7 Juil - 10:58

Dans le même esprit, devinez qui se cache derrière la compagne des nihilistes de "The Big Lebowski" et qui finie avec un orteil en moins ? Aimee Mann... et oui Mr. Green

Hors ciné, n'oubliez pas qu'elle est en concert demain soir à la CIGALE.

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Ven 8 Juil - 11:04

on l'a déjà évoqué mais l'homme des hautes plaines, le dénommé Clint!! dans Honkytonk Man avec son fils Kyle qui joue son neveu!

sinon des caméos d'artistes:
Sinclair (apparition flash éclair) dans Narco en patient à la cantine du grand gourou psy où se rend Gus pour suivre une thérapie!
Bono qu'on ne présente plus et qui provoque quelques étourdissements et vapeurs côté Crossroads dans Million Dollars Hôtel de Wim Wanders. Ce qui m'amène à faire une transition avec le musicien, compositeur Nick Cave qui collabore avec le réalisateur allemand sur la B.O des Ailes du Désir.
N.C joue également dans Johnny Suède de Tom Dicillo où il interprète Freak Storm et autre apparition dans Ghost of the civil war de John Hillcoat.
Nick Cave a aussi d'autres talents puisque il écrit pour le cinéma.
The Proposition, film avec guy pearce que l'on connait pour l'avoir vu jouer les amnésiques dans Memento.

et je ne pouvais pas finir ma réponse du jour en citant ma cops qui là pour le coup ne provoque pas que des vertiges mais des syncopes de l'autre côté...
Björk dans Dancer in the Dark de Lars Von Trier.

Tiens j'y pense Mylène Farmer a aussi joué dans le film de Laurent Boutona Giorgino.
Mais la liste peut être longue, un dernier pour cloturer l'instant: Madonna, j'ai envie de citer Evita avec son, rendu célèbre grace à la B.O qui reste peut-être le seul intêret du film: Don't cry for me Argentina dont même ma grand mère est devenue folle!!!


Dernière édition par le Ven 8 Juil - 16:32, édité 1 fois

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  Vintage le Ven 8 Juil - 11:29

J'ajoute la filmographie d'Alain Bashung qui mérite une minute de silence...


Le P'tit curieux (2003), de Jean Marboeuf l'inspecteur de police

La Bande du drugstore (2001), de François Armanet Le prof de philo

L'Origine du monde (2000), de Jérôme Enrico Richard

Félix et Lola (2000), de Patrice Leconte le chanteur

La Confusion des genres (2000), de Ilan Duran Cohen Etienne

Je veux tout (1999), de Guila Braoudé Marc

Mon pere, ma mere, mes freres et mes soeurs... (1998), de Charlotte De Turckheim Guy

Le Jeu de la cle (1995), de Michel Hassan

Ma soeur chinoise (1994), de Alain Mazars Robert Chantegris

L' Ombre du doute (1992), de Aline Issermann le père

Rien que des mensonges (1991), de Paule Muret

Le Cimetière des voitures (1983), de Fernando Arrabal

Nestor Burma, détective de choc (1981), de Jean-Luc Miesch Bo Craddock

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  AmarokProg le Ven 8 Juil - 13:10

Une pensée émue pour Dylan dans l'excellentissime "Pat Garrett and Billy the Kid" (Peckinpah) et le dérangé "Renaldo and Clara" qu'il a lui même réalisé (écrit avec Sam Shepard...)

Pat Garrett qui permet de rebondir sur son partenaire Kris Kristofferson dont la filmo est également bien nourrie ! Dans le désordre ses collaborations avec Peckinpah "Pat Garrett...", "Le convoi", "Apportez moi la tête d'Alfredo Garcia" mais aussi "Alice n'habite plus ici" (Scorsese), "Les portes du Paradis" (Cimino), "Limbo" (Sayles) ou "La Planète des Singes" (Burton)... bref, du beau monde pour l'auteur de "Me and Bobby McGee" "The Silver Tongued Devil and I" !

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Ven 8 Juil - 13:44

Jacques Brel se démerdait vraiment bien. Il était crédible, de la présence.
Je pense à un film qui m'a beaucoup touché: Les Risques du Métier de André Cayatte où il joue un instituteur qui est accusé d'avoir violer l'une de ses élèves.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  Vintage le Ven 8 Juil - 14:10

Autant je ne peux pas saquer Eddy Mitchell en chanteur mais alors comme acteur il est incroyable...
- Coup de torchon
- le bonheur est dans le pré
...

J'aime sa nonchalance et sa gouaille néorurale...


Dernière édition par le Ven 8 Juil - 14:28, édité 1 fois

Vintage
Langue pendue

Nombre de messages : 2008
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Ven 8 Juil - 14:26

yes j'aime beaucoup cet homme enfin l'artiste (oui ça fait bcp mais pourquoi pas j'ai un coeur élastique...)...

Je pense aussi à Jacques Dutronc qui n'est pas mal du tout, crédible lui aussi!
Il est un peu la brute au coeur sensible.
j'irai même jusqu'à dire l'écorché vif! c'est un drole de phénomène!
ex: Merci pour le chocolat de Claude Chabrol

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  AmarokProg le Ven 8 Juil - 15:46

"Van Gogh" surtout. Authentique chef d'oeuvre et admirablement interprété !

AmarokProg
Langue pendue

Nombre de messages : 328
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amarokprog.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Lun 18 Juil - 14:20

axel a écrit:Jacques Brel se démerdait vraiment bien. Il était crédible, de la présence.
Je pense à un film qui m'a beaucoup touché: Les Risques du Métier d' André Cayatte où il joue un instituteur qui est accusé d'avoir violer l'une de ses élèves.

Et oui je me cite!!!
A titre informatif, Lundi soir sur France 2, deux films avec Jacques Brel: "L'Aventure, c'est l'Aventure" de Claude Lelouch et le deuxième film est celui dont je parlais: Les Risques du Métiers d'André Cayatte.
Si vous restez at home...

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Lun 1 Aoû - 17:02

« Vous ne pouvez changer la vision politique des gens avec un film, mais vous pouvez au moins engendrer une discussion politique »
Costa-Gavras.

Arte , dans les prochains jours et semaines proposent des films de Costa-Gavras, dont le fameux Z ce soir à 20h50 avec Yves Montand.

le résumé:
HISTOIRE
Dans un pays totalitaire, un jeune juge d’instruction tente d’éclaircir la mort d’un leader de l’opposition, vraisemblablement exécuté par le pouvoir.

RESUME
Dans un pays qui ressemble étrangement à la Grèce des colonels. En ce mois de mai, le pouvoir redoute l'agitation des partis de gauche, dont la figure charismatique, le député Z, connaît une popularité croissante. Or, ce dernier doit prendre la parole le soir-même à l'occasion d'un meeting pour la dénucléarisation de la zone Méditerranéenne. Pour l'en empêcher, le pouvoir, s'il n'ose interdire la manifestation, multiplie les pressions, notamment sur Bozzoni. Propriétaire de la salle louée pour la circonstance, celui-ci déclare ainsi à Matt, l'un des organisateurs, qu'elle n'est plus disponible...

source:
http://www.wanadoo.fr/bin/frame.cgi?service=utile_et_pratique&u=http://guidetv.wanadoo.fr

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Mar 2 Aoû - 13:04

Dépêchons nous il est déjà trop tard.

Z il est vivant

Un film merveilleux, qui fait venir les larmes et donne la chair de poule et qui devrait (ou aurait du) être riche d'enseignement.
Ce film n'exorcice pas un mal bien au contraire, le constat est sans complaisance. Le réalisateur utilise la répétition pour appuyer un point de vue et donner une touche humoristique mais noire. La tension va crescendo.
Le réalisateur a su s'entourer de très bons acteurs (Charles Denner, Jean Bouise, Bernard Fresson, Jean-Louis Trintignant, Yves Montand.....) qui servent son histoire admirablement avec justesse.
Le film a du rythme (cf les interrogatoires, face à face avec les présumés coupables (coupables)) , le réalisateur nous place dans une situation de témoin privilégié? et accentue les jeux sur des échanges de regards, je pense à la très belle Irène Pappas, sa manière de se mouvoir et de s'émouvoir.
J'espère que vous avez été nombreux à le découvrir ou "re"............
Jeudi, sur arté dans le cadre de ce cycle: Etat de Siège de Costa-Gavras. A ne pas louper non plus!


Dernière édition par le Ven 16 Sep - 14:48, édité 6 fois

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Mar 2 Aoû - 13:10

J'ai enchaîné avec L'Eté Meurtrier de Jean Becker avec la belle Isabelle Adjani et le chanteur Alain Souchon. Ne pas oublier, l'actrice de talent, récurrente chez ce réalisateur, disparu récemment Suzanne Flon.
Un film qui remue, met mal à l'aise, qui suscite après lecture des interrogations sur l'être humain et ses conduites, sa folie.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  Hugues le Mar 2 Aoû - 16:39

Faut avouer qu'Adjani est terrible dans ce film, au sommet de son talent et de sa beauté.

En gros, je dirais qu'elle est devenue mauvaise après ce film, quoique je ne sais plus si Mortelle Randonnée lui est antérieur ou postérieur. Elle est pas mauvaise là-dedans non plus.

En tout cas, elle a commencé à être lourdingue à partir de Camille Claudel.

Mais dans un film léger comme Tout Feu, Tout Flamme, par exemple, elle est ahurissante de talent naturel. C'était avant qu'elle ne se prenne pour une star.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Mer 3 Aoû - 13:07

Mortelle Randonnée (1982) de Claude Miller est antérieur donc ton avis sur la belle se tient.
Son personnage de Camille Claudel ressemble à un sujet/modèle qui sortirait d'une toile de maître. Le film est une sucession de tableaux, j'ai retrouvé ce qui m'avait touché dans leur histoire en visitant le musée Rodin, dans la demeure du sculpteur, à Paris.
J'aurai aimé que tu vois ce film avec mes yeux.

Isabelle Adjani a interprèté des rôles de passionnés qui basculent dans la folie ou qui s'en approchent.
Elle est entre la Femme F et enfant, son regard rempli d'une certaine tristesse qui doit influencer mon interprétation. Une poupée de chair qui est chiffonnée ou qui se consume rongée par un passé, des nons dits, des actes ou rendez vous manqués.
Son jeu est naturel, son corps (qui a ou encore pour son âge) émoustillé plus d'un ne constitue aucune entrave.

J'ai une tendresse particulière pour Tout feu Tout Flamme de Jean-Paul Rappeneau où elle a pour partenaire Yves Montand.

Je suis d'accord avec toi pour dire que sa carrière s'effiloche par la suite.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Lun 8 Aoû - 18:26

ce soir même chaîne soit arte, même heure 20h50 L'Aveu de C-G avec Yves Montand, Simone signoret, Jean Bouise.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Mar 9 Aoû - 14:58

Dans ce film la trame se construit comme un cercle vicieux, c'est le serpent qui se mort la queue. La patte du réalisateur est reconnaissable, il utilise les moyens de communications comme autant de véhicules de l'informations: ses répercutions, sa manière d'agir, ses investigations: radio (communiqués des révolutionnaires), télévision (cadre dans le cadre), le photo journalisme.
Face à face poignant notamment entre les soldats policiers qui sont formés sur la torture (et autres joyeusetés terrorisantes), nous avons des champs contre champs entre les jeunes policiers et les parties intimes (gros plans) du torturé électrocutés.
Une très belle séquence nous montre Yves Montand se replonger dans ses souvenirs ravivés par le révolutionnaire chargé de l'interroger. C-G le met en situation, nous le voyions à la tribune face à l'assemblée, il essaie de se rappeler si l'un des spectateurs lui parait suspect. La caméra balaye cette assemblée, prend pour témoin(passible?possible!) le spectateur.
Certaines séquences vécues dans le passé appuient des propos présents. Encore un film du réalisateur qui ne peut laisser un spectateur indifférent d'après moi...mais il est vrai que ma parole n'engage que ma personne à ce propos!
En tous cas certaines de mes lectures m'évoquent le contexte une période de l'histoire évoqués par C-G.

Notamment, dans le roman 1984 de G.Orwell, les slogans antinomiques de Big Brother sont les suivants : « La guerre c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force ». Ces trois phrases représentent les principaux piliers de la doctrine du parti.
Leur répétition matraque les esprits. Le romancier fait référence à la propagande, l'endoctrinement, manipulation verbale.
Ces piliers viennent influencer fortement Brazil de Terry Gilliam. Il est inscrit dans le hall intérieur du recoupement des informations : « Aidez le ministère de l’information à vous aider. La vérité engendre la liberté. Le soupçon engendre la confiance ».
L'atmosphère assez pesante qui règne dans L'Aveu colle à ces slogants endoctrinants.
Je reviendrai aussi sur Etat de Siège qui est d'un point de vue de la mise en scène intéressant notamment plusieurs séquences et notamment l'utilisation d'un contrepoint sonore avec l'image.
Le réalisateur est reconnaissable pour user des mêmes effets, intentions.
Les séquences d'interrogatoire me font penser à Brazil non seulement niveau architecture du plan et spectateur prit à partie, certains choix de cadre également.
ex: dans L'Aveu, Sam Lowry emprisonné détenu dans sa camisole de force, le regard exorbité comme une bête piégée à laquelle on ne lit pas ses droits mais ce qui la rendu responsable d'actes hors la loi.
Yves Montand face à ses tortionnaires est pris sous le même angles d'un face à face inégal, la bête est à bout de forces.
Les deux personnages sont des boucs émissaires.


Dernière édition par le Ven 16 Sep - 14:50, édité 2 fois

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Lun 5 Sep - 16:12

Robbie Williams dans le remake de la fièvre du samedi soir

A en croire le magazine Femalefirst, Robbie Williams pourrait bien jouer dans le remake du classique des années 70 La Fièvre Du Samedi Soir.

Le chanteur est largement pressenti pour se déhancher dans la peau de Tony Manero. Et ce sont les Bee Gees qui pourraient bien se charger de ce remake, tablant même sur 20 millions de £ de budget, soit environ 30 millions d'euros...

Les frères Robin et Barry Gibb pensent donc que Robbie Williams serait parfait en tant que Tony Manero, incarné par la star Hollywoodienne John Travolta dans le film de 1977. Un proche du groupe a d'ailleurs confié au journal britannique Daily Star : "Ils ont toujours rêvé de faire un remake de ce film et d'y apporter une touche de modernité." Et d'ajouter : "Et Robbie est le candidat idéal pour incarner Tony. Il peut chanter, danser, est plutôt agréable à regarder et a un charisme incroyable."

Par ailleurs, Robbie Williams s'apprête à sortir son sixième album solo en Europe le 24 octobre prochain. Intitulé Intensive Care, il fera suite à Escapology, sorti en 2003.


Anne Sophie PARIGOT





sources:
http://www.mtv.fr/jhtml/nws/MaNewsHomePage.jhtml?z=1&a=3226&MV=

lu également dans l'Actu du samedi 3 septembre.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  fucking axel le Ven 16 Sep - 14:52

Marianne Faifhfull interprète le rôle de la mère Marie-Thérèse d'Autriche dans le prochain film de Sofia Coppola sur Marie Antoinette.
Ce n'est pas la première fois qu'elle joue au cinéma mais jamais fait gaffe à l'une de ses prestations.

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  Yann G. le Sam 24 Sep - 12:48

Elle est super bien dans le film Intimité de Patrice Chéreau, dans le role d'une quinqua paumée, participant à un cours de théatre.

Yann G.
Langue pendue

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 09/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques éléments de fusion

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum