Le désastre des premières rééditions CD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le désastre des premières rééditions CD

Message  Hugues le Mer 24 Jan - 13:01

Quand je compare l'édition 91 de Low de Bowie avec celle de 99 de Scary Monsters, je constate une différence essentielle: l'appréciation de ces disques étant spécifiquement sonore, on peut complètement passer à côté de Low parce qu'il fut mal réédité - imaginez-vous le nombre de jeunes gens, de la génération CD, qui passèrent ainsi à côté de milliers de joyaux d'hier à cause d'une réédition catastrophique en CD? C'est un vrai scandale, et une insulte au rock, et à l'art en général. Quand je pense qu'à l'époque (fin 80's début 90's), les petits modernistes et futuristes à la mords-moi l'noeud reprochaient aux amateurs de musique (et de vinyles) d'être rétrogrades! Je crains que pour ne pas avoir fait la différence entre le son du vinyle et celui du CD, ils avaient surtout besoin d'une greffe des tympans, ces cloportes merdeux!

Monsieur le Ministre de la Culture, :flower:

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  Mastermind le Mer 24 Jan - 14:17

tout à fait d'accord hugues ! cheers

je possède helas la première edition CD des Led Zep, ( heureusement que j'ai conservé les vyniles ) c'est un vrai foutage de gueule en règle. Je me suis laissé dire que les réeditions sont bien meilleures...... king

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  thiad le Mer 24 Jan - 15:19

Les Dylan eux aussi étaient loin d'être satisfaisant...mais je crois que le pire avait été atteint avec les premières rééditions des Doors...tout cela s'est heureusement arrangé depuis....mais j'en reste toujours au vinyl (exceptées les nouveautés et sorties récentes)...pas par snobisme mais parce que l'objet cd est détestable, je trouve, voire même jetable..exceptions faites de quelques beaux digipack...sans parler du prix hautement scandaleux des cd....

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  satisfaction le Mer 24 Jan - 21:15

Y'a pas à dire, ils nous ont bien promenés!!!
Et en plus on a marché!!
On a d'abord acheté les cds des albums qu'ont possédait déjà.
Et en 2ème couche, les rééditions remixées!!
Et ils voudraient qu'ont les plaigne sous prétexte que trop de "racailles" téléchargent illégalement????????????
Mr. Green Mr. Green
FUCK!! rambo rambo

satisfaction
Langue pendue

Nombre de messages : 246
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 17/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  godevin le Jeu 25 Jan - 9:54

satisfaction a écrit:Y'a pas à dire, ils nous ont bien promenés!!!
Et en plus on a marché!!
On a d'abord acheté les cds des albums qu'ont possédait déjà.
Et en 2ème couche, les rééditions remixées!!
Et ils voudraient qu'ont les plaigne sous prétexte que trop de "racailles" téléchargent illégalement????????????
Mr. Green Mr. Green
FUCK!! rambo rambo

sans compter la 3eme couche, les versions DVD audio remastérisées en 5.1, en attendant les futures versions blue ray, les mini-discs... voire les clés usb qui commencent à pointer le bout de leur nez...
tout ça, bien sûr, pour ne SURTOUT PAS baisser le prix de vente, qui doit impérativement tourner autour des 15 euros..
comme tu le dis: f*** !... crazy

godevin
Langue pendue

Nombre de messages : 545
Localisation : waiting for the worms
Date d'inscription : 22/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  Hugues le Jeu 25 Jan - 12:01

En même temps, les téléchargements, c'est pas terrible non plus, comme son! Mais c'est un ignare en la matière qui vous parle.

Comme disait Dylan, "qu'importe que la musique soit gratuite aujourd'hui, de toute façon elle ne vaut rien!" (je cite de mémoire). Il parlait essentiellement de la qualité du son, et des supports.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  godevin le Jeu 25 Jan - 12:38

Hugues a écrit:En même temps, les téléchargements, c'est pas terrible non plus, comme son! Mais c'est un ignare en la matière qui vous parle.
Comme disait Dylan, "qu'importe que la musique soit gratuite aujourd'hui, de toute façon elle ne vaut rien!" (je cite de mémoire). Il parlait essentiellement de la qualité du son, et des supports.

sans rentrer dans les détails techniques, il est impossible d'avoir un son de qualité en utilisant le téléchargement: le morceau original est traité pour être transformé en fichier, fichier qui va être ensuite téléchargé; lors de ce traitement, il y a obligatoirement perte de qualité du son (le but étant de convertir un morceau de musique en 1 fichier peu volumineux, les données sont compressées...donc certaines sont supprimées). Dylan a donc entièrement raison.
Ceci dit, ce n'est pas nouveau; lorsqu'on dupliquait nos vynils sur K7 il y avait aussi perte de qualité du son... et là, il n'y avait aucune compression. C'est le simple processus de copie: aucune copie ne peut être 100% identique à l'original.
De plus je crois me rappeler que Dylan parlait aussi de la différence de qualité de son entre les vynils (son analogique) et les CDs (son digital)... il est prouvé depuis belle lurette que le son digital ne soutient pas la comparaison avec le son analogique, même avec les remasterisations dolby-truc-machin-bidule-5.1-suround (j'en ai oublié 1 je crois)... cherry

godevin
Langue pendue

Nombre de messages : 545
Localisation : waiting for the worms
Date d'inscription : 22/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  iconoclast le Jeu 25 Jan - 13:40

Et, 4ème couche, j'en avais d'ailleurs déjà parlé au Goof qui avait publié mon mail, les CD actuels sont bien plus fragiles que ceux des années 80. Le premier argument de vente du CD était sa solidité, inrayable disait-on à l'époque. Les CD d'aujourd'hui ne supportent plus la moindre petite eraflure sans se mettre à sauter sur plusieurs titres. Comparez-les avec les premiers que vous avez achetés, vous verrez la différence d'épaisseur !

iconoclast
Langue pendue

Nombre de messages : 443
Localisation : Allier
Date d'inscription : 13/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  Hugues le Jeu 25 Jan - 13:44

perso je suis satisfait par le son des CDs récents (vieux de dix ans maxi) que j'achète, y compris les rééditions remastérisées d'albums d'abord sortis en vinyle.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  Mastermind le Jeu 25 Jan - 15:02

juste pour etre plus précis, les CD "recents" c'est a dire enregistrés en "numerique" possédent de bonnes qualités audios.

Le CD dit "remasterisé" concerne tout enregistrement en "analogique" c'est à dire l'essentiel de la musique , sur des bandes, de diffrents formats selon les epoques
. Le procédé de remasterisation est en fait un bien grand mot qui signifie le plus souvent un "nettoyage" réalisé par des ingenieurs qui interviennent ainsi sur la matière analogique selon des critères totalement subjectifs et discutables : il n'y a pas de critères "objectifs" permettant de retravailler numeriquement une source analogique !

En deux mots : c'est l'oreille de l'ingenieur et sa perception qui determine le travail à effectuer, aidé par des outils de mesures . D'ou l'incroyable diversité de remasterisation , sources de contestations. Le rock en general n'a pas besoin d'une precision chirurgicale du son , tout au moins pour le rock blues country funk etc ....J'ai en memoire la premiere edition CD 'nettoyée" d'un best of de Police , ou la froideur et un certain son "metallique clinquant" m'a surpris par rapport au vinyle....depuis cela s'est multiplié comme vous l'avez tous constaté.
Et je ne parle pas des nettoyages outrageants d'ingenieurs jugant que des imperfections sur le plan strictement technique du son devaient etre nettoyées au nom d'une perfection de son illusoire pour l'oreille humaine, qui par nature est imparfaite.....retirant en cela une chaleur, une certaine unité de son sur bien des morceaux.
Le blues et blues rock ne s'accomode pas du tout de ce traficotage insensé ! affraid affraid affraid

Par contre, les formats pour le telechargement sont bien des fichiers "compressés" qui peuvent faire illusion sur des appareils relativement rudimentaires en restitution de son : tous les baladeurs portables.
Par contre, sur une chaine de qualité on s'aperçoit d'une perte en aigus et graves, au profit de mediums donnant un son très linéaire et massif.C'est un vieux procédé deja utilisé sur bcp de vynils USA dans les 70's formatés pour les passages en radios, hormis que le vynil n'etait pas "tronqué" de certaines fréquences. Ce qui est le cas pour les formats compressés.

Enfin , juste pour rappeler aussi que le format CD et son boitier plastoc ( et donc comportant des livrets fournis sans la loupe ! jocolor ) sont le fruit de decisions marketing suite à des etudes sur le conditionnement et stockage : gain de place, facilité de classement et de rangement pour toutes les grandes surfaces: sur ce plan, c'est le seul avantage du CD par rapport au vinyl...sauf que ces imbeciles n'ont pas pensé à la ......POCHETTE ! qui parfois justifiait à elle seule l'achat du vynile, tant la beauté de certaines etaient poignantes. Parce que là, tout a été perdu avec le CD. adr

Bref , on nous a pris pour des cons, et ma foi, si aujourd'hui ils en bavent, c'est que leur avidité les a perdus. drv

Mastermind
Langue pendue

Nombre de messages : 270
Localisation : Quelque part par là...non non par là
Date d'inscription : 17/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le désastre des premières rééditions CD

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum