LE JAZZ

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  lovingyou le Lun 14 Mai - 17:01

thiad a écrit:Euh...et toute la série Prestige dont pas mal avec Coltrane quand même ! albino une bonne dizaine d'albums quand même....j'ai pas compté study

Oui Prestige, c'est un super label, c'est exactement ce que je dis. Coltrane y a gravé de super trucs. Mais, pour je préfère l'autre Coltrane, celui de l'ascension chez Atlantic et surtout Impulse (mais bcp moins accessible).
A noter que le plus bel album de Coltrane pour moi, c'est celui qu'il a gravé chez Blue note : blue train. Qu'en pensent les spécialistes ?

lovingyou
Langue pendue

Nombre de messages : 224
Age : 45
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Lun 14 Mai - 17:10

lovingyou a écrit:
A noter que le plus bel album de Coltrane pour moi, c'est celui qu'il a gravé chez Blue note : blue train. Qu'en pensent les spécialistes ?

Je suis loin d'être un spécialiste, mais je trouve que c'est le plus accessible des quatre que j'ai (Blue Train, Giant Steps, My favorite Things, A Love Supreme), mais pas forcément le plus beau. Pour l'instant, je dois dire que j'ai du mal avec Coltrane. Mais bon, comme pour Miles, je n'en suis qu'à deux écoutes chacun.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  lovingyou le Lun 14 Mai - 17:16

Hugues a écrit:
Je suis loin d'être un spécialiste, mais je trouve que c'est le plus accessible des quatre que j'ai (Blue Train, Giant Steps, My favorite Things, A Love Supreme), mais pas forcément le plus beau. Pour l'instant, je dois dire que j'ai du mal avec Coltrane. Mais bon, comme pour Miles, je n'en suis qu'à deux écoutes chacun.

Voilà le vrai débat qui commence. Le label n'a pas d'importance dans l'affaire, c'est l'appréhension de l'oeuvre qui compte. Par quel album commencer...

Coltrane, il faut démarrer par blue train, un peu à part dans tout ce qu'il a fait mais indispensable. Puis ensuite laisser tomber. Il faut écouter d'autres choses plus expérimentales avant de passer à la suite. Exemple : une petite cure de moondog par exemple peut aider...
Miles : Y'a pas à chier. "kind of blue" pour démarrer puis "someday my prince" puis tous les premiers album de columbia. Idem, avant de passer aux trucs électriques, il faut se refaire une cure de sly, hendrix etc...
Tout vient peu à peu je pense...

lovingyou
Langue pendue

Nombre de messages : 224
Age : 45
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Lun 14 Mai - 17:17

lovingyou a écrit:
thiad a écrit:Euh...et toute la série Prestige dont pas mal avec Coltrane quand même ! albino une bonne dizaine d'albums quand même....j'ai pas compté study

Oui Prestige, c'est un super label, c'est exactement ce que je dis. Coltrane y a gravé de super trucs. Mais, pour je préfère l'autre Coltrane, celui de l'ascension chez Atlantic et surtout Impulse (mais bcp moins accessible).
A noter que le plus bel album de Coltrane pour moi, c'est celui qu'il a gravé chez Blue note : blue train. Qu'en pensent les spécialistes ?

Blue Train, c'est le disque qui m'a tout simplement ouvert au jazz. Avant, je n'y arrivais pas. Là, j'ai entendu et compris les connections avec ce que j'écoutais jusque là, à savoir le blues; mais ce qui me fait le plus tripper chez Coltrane, c'est justement les albums Impulse et en particulier l'intégrale des 4 concerts au Village vanguard; ça bastonne, ça explore, on sent qu'il cherche quelque chose.
Cela dit, il existe trois disques plus posés magnifiques qui rebuteront peut-être moins les gens que les canards de Coltrane et les bombardements de Elvin Jones effraient, et qui sont: Ballads, John Coltrane et Duke Ellington et John Coltrane avec Johnny Hartman.

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Lun 14 Mai - 17:18

lovingyou a écrit:

Pris sous cet angle, c'est sûr thumright
Ce que je voulais dire c que les quelques face éparses qu'on trouve de ci de là, notamment chez prestige sont vachement moins intéressantes...

C'est pour ça que j'ai pris soin de dire "quasiment" dans mon post.

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  lovingyou le Lun 14 Mai - 17:21

[quote="Uncle_Remus"]
lovingyou a écrit:

C'est pour ça que j'ai pris soin de dire "quasiment" dans mon post.

No problem amigo, on ne fait que partager des expériences. ne nous prenons pas le chou avec des détails ! Smile

lovingyou
Langue pendue

Nombre de messages : 224
Age : 45
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  lovingyou le Lun 14 Mai - 17:26

Uncle_Remus a écrit:
Cela dit, il existe trois disques plus posés magnifiques qui rebuteront peut-être moins les gens que les canards de Coltrane et les bombardements de Elvin Jones effraient, et qui sont: Ballads, John Coltrane et Duke Ellington et John Coltrane avec Johnny Hartman.

Il y en a un qu'un débutant peut écouter après blue train, c'est "a love suprême" !

Je crois qu'on rentre dans le jazz par une séries d'albums incontournables. Mes premiers pas, je les ai fait avec :
1. coltrane blue train
2. miles davis "kind of blue"
3. cannonball adderley "something else"
4. bill evans "portrait in jazz"
5. Monk "misterioso".

Après, avec mes références soul, je me suis attaqué à la suite

et vous?

lovingyou
Langue pendue

Nombre de messages : 224
Age : 45
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Lun 14 Mai - 17:29

[quote="lovingyou"]
Uncle_Remus a écrit:
lovingyou a écrit:

C'est pour ça que j'ai pris soin de dire "quasiment" dans mon post.

No problem amigo, on ne fait que partager des expériences. ne nous prenons pas le chou avec des détails ! Smile

Tout à fait, aucune malice de ma part.
Pour prolonger sur Coltrane, je citerais deux autres disques de collaborations, après ceux avec Ellington et Hartman: celui avec Kenny Burrell et celui avec Thelonius Monk.
C'est intéressant de voir comment Coltrane, quand il est avec d'autres (hormis son groupe je veux dire), parvient à se maîtriser, à ne pas "faire du Coltrane" (je sais, c'est con comme phrase, mais je pense que tout le monde me comprend) et à penser plutôt en terme de projet commun.
C'est beaucoup moins net sur l'album avec Burrell où on sent qu'il veut se faire plus de place, des fois, qu'il joue des coudes. Parfois, le disque en pâtit (sur le premier morceau notamment dans mon souvenir)

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Lun 14 Mai - 17:34

lovingyou a écrit:Je crois qu'on rentre dans le jazz par une séries d'albums incontournables. Mes premiers pas, je les ai fait avec :
1. coltrane blue train
2. miles davis "kind of blue"
3. cannonball adderley "something else"
4. bill evans "portrait in jazz"
5. Monk "misterioso".

Après, avec mes références soul, je me suis attaqué à la suite

et vous?

J'aime beaucoup Bill Evans effectivement, moi j'ai commencé avec Sunday at the Village Vanguard et Waltz for Debby (qui sont du même concert de 61), et là j'ai compris des trucs, l'importance de la sobriété, du jeu avec le silence, la conversation de la basse (contrebasse?) et du piano... Ce sont je pense des albums essentiels du jazz.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  lovingyou le Lun 14 Mai - 17:42

Hugues a écrit:
J'aime beaucoup Bill Evans effectivement, moi j'ai commencé avec Sunday at the Village Vanguard et Waltz for Debby (qui sont du même concert de 61), et là j'ai compris des trucs, l'importance de la sobriété, du jeu avec le silence, la conversation de la basse (contrebasse?) et du piano... Ce sont je pense des albums essentiels du jazz.

Ces albums sont super importants dans la disco de bill evans. le seul reproche qu'on pourrait leur faire, c le son quelque peu approximatif. Mais tu as bein résumer les choses Hugues. En jazz, le plus important, c'est le silence... Bien vu Lulu ! thumleft

lovingyou
Langue pendue

Nombre de messages : 224
Age : 45
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 06/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Mar 15 Mai - 12:52

Hugues a écrit:J'aime beaucoup Bill Evans effectivement, moi j'ai commencé avec Sunday at the Village Vanguard et Waltz for Debby (qui sont du même concert de 61), et là j'ai compris des trucs, l'importance de la sobriété, du jeu avec le silence, la conversation de la basse (contrebasse?) et du piano... Ce sont je pense des albums essentiels du jazz.

C'est avec Bill Evans que Claude Nobs inaugure sa stratégie pour lancer son festival de Montreux naissant: en publiant les albums des concerts pour faire conaître le festival. Et le premier, c'est un concert de Bill Evans avec en couverture de pochette, une photo du château de Montreux. Le deuxième album, c'est Swiss movement, là encore une allusion directe au lieu du festival, avec un concert totalement improvisé entre Eddie Harris et Les McCann: les 2 types étaient sur le même label mais ne se connaissaient pas et ne connaissaient pas les morceaux l'un et de l'autre ! Alors Eddie Harris a joué en regardant le clavier de Les McCann pour repérer quels accords les doigts formaient (E Harris joue de la trompette mais connaissait le piano) et improviser illico dessus !! C'est quand même un autre monde....

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Mar 15 Mai - 13:13

En ce qui concerne les deux albums du Bill Evans Trio que j'ai mentionnés, le rôle du bassiste Scott LaFaro fut majeur, il mourut hélas dix jours après le concert, dans un accident de voiture.

Les rééditions en digipack chez Riverside ont un très bon son.


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Mar 15 Mai - 18:46

Allez hop! Je m'y colle. Prêt pour le grand voyage!



Le premier morceau dure 32:45 et le second 5:37

ça se présentait comment sur le vinyle? scratch

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Mar 15 Mai - 18:59

Y'a un solo de sax vers la 17ème minute, on dirait un cri d'horreur digne de Massacre à la tronçonneuse...

21ème minute: c'est le carnage total

23ème minute: interdit aux moins de 16 ans

24ème minute: imaginez un serial killer chez les éléphants

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Mar 15 Mai - 19:07

Hugues a écrit:Le premier morceau dure 32:45 et le second 5:37

ça se présentait comment sur le vinyle? scratch

C'est une des curiosités des disques de jazz: comme à l'époque du vinyle, ils étaient limités par la taille du support, beaucoup de morceaux étaient "édités", c'est-à-dire coupés, remontés. Notamment sur les albums en concerts (cf Monk au It Club, Miles Davis au PLugged Nickel, etc). L'arrivée du CD a permis de sortir les morceaux complets. Sauf que du coup, ce n'est plus l'album tel qu'il est sorti à l'époque.
Il y a beaucoup ça sur les Miles Davis période jazz-rock où les morceaux d'origine sont d'immenses jams dans lesquelles Teo Macero taillait, montait, remixait, pour en faire un titre possible à caser sur disque. Gil Evans faisait ça aussi. C'est du collage, quoi. Sur des rééditions albums de Monk, on trouve aussi des morceaux "unreleased unedited versions". Ca dépendait aussi de la quantité d'nstruments: un morceau de 15 minutes de piano solo pouvait prendre moins de place qu'un autre de 5 minutes mais à six musiciens avec batterie déchaînée, basse, deux sax, piano et trombone par exemple.

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Mar 15 Mai - 19:08

Hugues a écrit:Y'a un solo de sax vers la 17ème minute, on dirait un cri d'horreur digne de Massacre à la tronçonneuse...

21ème minute: c'est le carnage total

23ème minute: interdit aux moins de 16 ans

24ème minute: imaginez un serial killer chez les éléphants

ah ben Pharoah sanders, c'est sûr, c'est pas les tasses de thé à mamie de chez Evans-LaFaro-Motian !!!

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Mar 15 Mai - 19:22

Uncle_Remus a écrit:C'est une des curiosités des disques de jazz: comme à l'époque du vinyle, ils étaient limités par la taille du support, beaucoup de morceaux étaient "édités", c'est-à-dire coupés, remontés. Notamment sur les albums en concerts (cf Monk au It Club, Miles Davis au PLugged Nickel, etc). L'arrivée du CD a permis de sortir les morceaux complets. Sauf que du coup, ce n'est plus l'album tel qu'il est sorti à l'époque.
Il y a beaucoup ça sur les Miles Davis période jazz-rock où les morceaux d'origine sont d'immenses jams dans lesquelles Teo Macero taillait, montait, remixait, pour en faire un titre possible à caser sur disque. Gil Evans faisait ça aussi. C'est du collage, quoi. Sur des rééditions albums de Monk, on trouve aussi des morceaux "unreleased unedited versions". Ca dépendait aussi de la quantité d'nstruments: un morceau de 15 minutes de piano solo pouvait prendre moins de place qu'un autre de 5 minutes mais à six musiciens avec batterie déchaînée, basse, deux sax, piano et trombone par exemple.

J'apprends des trucs avec toi. Tu reviens quand tu veux. Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Mar 15 Mai - 19:24

Uncle_Remus a écrit:ah ben Pharoah sanders, c'est sûr, c'est pas les tasses de thé à mamie de chez Evans-LaFaro-Motian !!!

En tout cas c'était cool, ça se laisse vachement bien écouter finalement. Je dirais d'ailleurs la même chose du "Sister Ray" du Velvet, sans rire.

Ah, et aussi du coup je me rends compte de l'influence qu'a pu avoir Sanders sur le Fun House des Stooges.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  thiad le Mar 15 Mai - 20:07

Hugues a écrit:Allez hop! Je m'y colle. Prêt pour le grand voyage!



Le premier morceau dure 32:45 et le second 5:37

ça se présentait comment sur le vinyle? scratch

Sur le vinyl : face 1 The creator has a master plan 19,20 mn
face 2 : Colors 19,17

donc bizarre bizarre !?

j'édite parce que y'a un blème le disque n'indique pas pareil que le verso de la pochette (pressage us)
Titres indiqués sur la pochette :
The creator has a master plan
Light of love
Colors
...et sur le vinyl face 2 y'a bien deux titres bien visibles sur le disque!

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  thiad le Mar 15 Mai - 20:12

Hugues a écrit:

Ah, et aussi du coup je me rends compte de l'influence qu'a pu avoir Sanders sur le Fun House des Stooges.

Et Sun Ra pour le MC5 study

thiad
Langue pendue

Nombre de messages : 1235
Date d'inscription : 23/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Hugues le Mar 15 Mai - 21:35

thiad a écrit:

Sur le vinyl : face 1 The creator has a master plan 19,20 mn
face 2 : Colors 19,17

donc bizarre bizarre !?

j'édite parce que y'a un blème le disque n'indique pas pareil que le verso de la pochette (pressage us)
Titres indiqués sur la pochette :
The creator has a master plan
Light of love
Colors
...et sur le vinyl face 2 y'a bien deux titres bien visibles sur le disque!

Oui, donc c'est ce qu'expliquait Uncle Remus, le morceau "The Creator Has a Master Plan" (qui dure 32:45 sur le CD - Impulse 95) avait été "édité" pour le vinyle, "Light of Love" en étant une partie sur la seconde face également. Sur le CD, y'a que "Colors" en deuxième (5:37).

En fait, si tu soustrais 5,37 de 19,17 et l'ajoute à 19,20, je parie que t'obtiens 32,45 à peu près, donc ça doit être ça.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Mer 16 Mai - 11:37

Hugues a écrit:
Uncle_Remus a écrit:C'est une des curiosités des disques de jazz: comme à l'époque du vinyle, ils étaient limités par la taille du support, beaucoup de morceaux étaient "édités", c'est-à-dire coupés, remontés. Notamment sur les albums en concerts (cf Monk au It Club, Miles Davis au PLugged Nickel, etc). L'arrivée du CD a permis de sortir les morceaux complets. Sauf que du coup, ce n'est plus l'album tel qu'il est sorti à l'époque.
Il y a beaucoup ça sur les Miles Davis période jazz-rock où les morceaux d'origine sont d'immenses jams dans lesquelles Teo Macero taillait, montait, remixait, pour en faire un titre possible à caser sur disque. Gil Evans faisait ça aussi. C'est du collage, quoi. Sur des rééditions albums de Monk, on trouve aussi des morceaux "unreleased unedited versions". Ca dépendait aussi de la quantité d'nstruments: un morceau de 15 minutes de piano solo pouvait prendre moins de place qu'un autre de 5 minutes mais à six musiciens avec batterie déchaînée, basse, deux sax, piano et trombone par exemple.

J'apprends des trucs avec toi. Tu reviens quand tu veux. Mr. Green

Je suis un grand lecteur des notes de pochette et des livrets de CD....
En fait, les coffrets Columbia qui sortent régulièrement sur Miles Davis permettent d'avoir les jams originelles dont je parlais et qui ont servi à faire les albums; je pense notamment à l'intégrale de sessions de Bitches Brew, In a silent Way, Jack Johnson ou l'intégrale Gil Evans+Miles Davis

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Ayler le Mer 16 Mai - 11:40

Hugues a écrit:
thiad a écrit:

Sur le vinyl : face 1 The creator has a master plan 19,20 mn
face 2 : Colors 19,17

donc bizarre bizarre !?

j'édite parce que y'a un blème le disque n'indique pas pareil que le verso de la pochette (pressage us)
Titres indiqués sur la pochette :
The creator has a master plan
Light of love
Colors
...et sur le vinyl face 2 y'a bien deux titres bien visibles sur le disque!

Oui, donc c'est ce qu'expliquait Uncle Remus, le morceau "The Creator Has a Master Plan" (qui dure 32:45 sur le CD - Impulse 95) avait été "édité" pour le vinyle, "Light of Love" en étant une partie sur la seconde face également. Sur le CD, y'a que "Colors" en deuxième (5:37).

En fait, si tu soustrais 5,37 de 19,17 et l'ajoute à 19,20, je parie que t'obtiens 32,45 à peu près, donc ça doit être ça.

J'ai les deux. Le matériel est strictement identique. L'avantage du CD est que la plage 1 n'est pas coupée.
"Light of love" n'est pas un titre en soi.

Sinon, Pharoah a joué une version instrumentale de "Creator" lors de son dernier concert parisien, dans un esprit très proche de celle proposée sur son dernier Live en date.

Ayler
Bavard

Nombre de messages : 49
Localisation : Jupiter sulfur mines
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://hendrix.aceboard.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Ayler le Mer 16 Mai - 11:42

Uncle_Remus a écrit:En fait, les coffrets Columbia qui sortent régulièrement sur Miles Davis permettent d'avoir les jams originelles dont je parlais et qui ont servi à faire les albums; je pense notamment à l'intégrale de sessions de Bitches Brew, In a silent Way, Jack Johnson ou l'intégrale Gil Evans+Miles Davis

Il y a effectivement parfois de grosses différences. Le "Go Ahead John" est ainsi présenté "à plat" dans le coffret "Jack Johnson" : le résultat est très différent de ce qui est proposé sur "Big Fun".

Ayler
Bavard

Nombre de messages : 49
Localisation : Jupiter sulfur mines
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://hendrix.aceboard.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Uncle_Remus le Mer 16 Mai - 11:59

Ayler a écrit:
Uncle_Remus a écrit:En fait, les coffrets Columbia qui sortent régulièrement sur Miles Davis permettent d'avoir les jams originelles dont je parlais et qui ont servi à faire les albums; je pense notamment à l'intégrale de sessions de Bitches Brew, In a silent Way, Jack Johnson ou l'intégrale Gil Evans+Miles Davis

Il y a effectivement parfois de grosses différences. Le "Go Ahead John" est ainsi présenté "à plat" dans le coffret "Jack Johnson" : le résultat est très différent de ce qui est proposé sur "Big Fun".

Remarquez, en rock aussi, ça se fait: "In memory of Elizabeth Reed" des Allman Brothers, sur le live au Fillmore East est composé d'extraits de deux soirées. La version originelle est parue sur une deuxième version de l'album celle avec la pochette en couleur.

Uncle_Remus
Langue pendue

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 19/08/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE JAZZ

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum