LE BLUES

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  dkelvin le Dim 27 Juil - 11:33

Lee Harvey Oswald a écrit: une fabuleuse introspection du sang noir

C'est bon, la messe est dite. Rien à ajouter.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Dim 27 Juil - 11:43

Hugues a écrit:http://fr.youtube.com/watch?v=thOH7ebGkhQ

Je ne connaissais pas ce Robert Pete Williams, c'est excellent. Son chant m'a rappelé Fred McDowell, au premier abord.

Pour faire du ping pong avec un autre forum, Robert Pete Williams (qui a passé une partie de sa vie en prison) a un jour partagé l'affiche d'un concert avec Dick Annegarn.
Robert Pete est, pour moi, l'un des meilleurs et des plus méconnus des artistes de folk blues.

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  BOOM BOOM le Dim 27 Juil - 12:57

Quiet Man Pour faire du ping pong avec un autre forum, Robert Pete Williams (qui a passé une partie de sa vie en prison) a un jour partagé l'affiche d'un concert avec Dick Annegarn.
Je viens de retrouver une interview de Dick Annegarn.En fait,avec Robert Pete il a fait 2 concerts et l'album "ferraillages".
Je cite Dick. "C'etait son dernier disque,enregistré sur un Nagra par un loulou de banlieue ! il sortait de sa casse d'automobiles pour jouer en europe.Il etait ferrailleur et moi sur ma péniche.Je soudais,lui découpait. L'après midi,il dictait une lettre à sa femme et le soir il la chantait. Il buvait beaucoup mais il n'etait jamais saoul. Il racontait qu'il avait été accueilli par une vieille aristocrate dans son chateau "the castle was haunted"...Bon,je n'ai pas tout compris,il parlait un slang difficile à comprendre,à mon avis c'était sa tête le chateau. Est ce que c'etait son histoire,celle de Thelonious Monk et Pannonica?...Il etait analphabète,mais ses rythmes étaient complexes.Le blues c'est pas "je bois,je sais pas lire et je fais une musique ou je ressens des choses".Non,le mec,il répète à l'infini,ajoute,enlève une mesure et arrive à une autre construction."baby please" ce n'est pas un blues douze mesures mais en onze.Le blues vu par Jean Jacques Milteau,ça c'est primitif,un blues réduit,oui!Les originaux sont plus sophistiqués,loin de "oh,yeah !i feel so much"".
Il parle aussi des origines du blues."En Egypte,les chants de bateliers ressemblent au work-songs.Le coté ancestral de la musique noire,je veux bien mais comme les gitans ou les juifs,les noirs africains sont un peuple nomadisé qui s'adapte".
Il dit aussi que "Les bluesmen ont une poésie érotique ou sociale,loin de la grossièreté d'un belge qui s'enerve",que "house of the rising sun' par Dylan,c'est yiddish",que"on peut reprendre le repertoire existant et le détourner.Le blues raidi,c'est Clapton unplugged!".
Il parle de lui."L'arborescence annonce ce queje veux faire,un blues subliminal,à la Howlin'Wolf,plus violent,moins sophistiqué.Récemment j'ai fait deux concerts pur blues.Du coup les francofolies de Spa m'ont déprogrammé!"
Un vrai musicologue,ce Benedictus Albertus Annegarn.Il me fait penser à Ry Cooder.
Il enregistre actuellement un album à New York.

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Quiet Man le Dim 27 Juil - 17:43

BOOM BOOM a écrit:
Quiet Man Pour faire du ping pong avec un autre forum, Robert Pete Williams (qui a passé une partie de sa vie en prison) a un jour partagé l'affiche d'un concert avec Dick Annegarn.
Je viens de retrouver une interview de Dick Annegarn.En fait,avec Robert Pete il a fait 2 concerts et l'album "ferraillages".
Je cite Dick. "C'etait son dernier disque,enregistré sur un Nagra par un loulou de banlieue ! il sortait de sa casse d'automobiles pour jouer en europe.Il etait ferrailleur et moi sur ma péniche.Je soudais,lui découpait. L'après midi,il dictait une lettre à sa femme et le soir il la chantait. Il buvait beaucoup mais il n'etait jamais saoul. Il racontait qu'il avait été accueilli par une vieille aristocrate dans son chateau "the castle was haunted"...Bon,je n'ai pas tout compris,il parlait un slang difficile à comprendre,à mon avis c'était sa tête le chateau. Est ce que c'etait son histoire,celle de Thelonious Monk et Pannonica?...Il etait analphabète,mais ses rythmes étaient complexes.Le blues c'est pas "je bois,je sais pas lire et je fais une musique ou je ressens des choses".Non,le mec,il répète à l'infini,ajoute,enlève une mesure et arrive à une autre construction."baby please" ce n'est pas un blues douze mesures mais en onze.Le blues vu par Jean Jacques Milteau,ça c'est primitif,un blues réduit,oui!Les originaux sont plus sophistiqués,loin de "oh,yeah !i feel so much"".
Il parle aussi des origines du blues."En Egypte,les chants de bateliers ressemblent au work-songs.Le coté ancestral de la musique noire,je veux bien mais comme les gitans ou les juifs,les noirs africains sont un peuple nomadisé qui s'adapte".
Il dit aussi que "Les bluesmen ont une poésie érotique ou sociale,loin de la grossièreté d'un belge qui s'enerve",que "house of the rising sun' par Dylan,c'est yiddish",que"on peut reprendre le repertoire existant et le détourner.Le blues raidi,c'est Clapton unplugged!".
Il parle de lui."L'arborescence annonce ce queje veux faire,un blues subliminal,à la Howlin'Wolf,plus violent,moins sophistiqué.Récemment j'ai fait deux concerts pur blues.Du coup les francofolies de Spa m'ont déprogrammé!"
Un vrai musicologue,ce Benedictus Albertus Annegarn.Il me fait penser à Ry Cooder.
Il enregistre actuellement un album à New York.

Merci Boom Boom pour ces anecdotes...

Quiet Man
Langue pendue

Nombre de messages : 1297
Localisation : Plateau de Millevaches
Date d'inscription : 19/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  BOOM BOOM le Jeu 31 Juil - 20:40

[quote="Lee Harvey Oswald"], ça on trouve de tout sur le net.
Beh,non! on trouve,par exemple,aucune trace du chef d'oeuvre de Vince Taylor , "Vince...!" de 1965.Chef d'oeuvre resté underground,sabordé par Barclay car à l'epoque,transformé en faux live.
Sinon,j'aurais bien mis en reponses à Cave et au Gun club ses versions ravagées et ,pour moi,inégalées de "my babe","jezebel" ou bien"summertime" ou bien "the men from el paso"(bande son pour western psyché).
Un Vince Taylor possédé accompagné par une bande de tueurs,Le Bobbie Clarke Noise et l'excellent trompettiste Yvan Julien."too much,too soon"!

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  BOOM BOOM le Jeu 31 Juil - 21:10

Comme grands disques du Boogie man,je citerais egalement:
-"It serve you right to suffer" de 1965 sur Impulse!.John Lee accompagné par des Jazzmen,Milt Hinton,Panama Francis et Barry Galbraith.Que du bon! "shake it baby";"country boy","sugar mama","money"... et le titre de l'album que reprendra le J.Geils Band.

-"Hooker'n'Heat" de 1970 qui voit la rencontre Hooker-Canned Heat.Au debut,on entend Hooker seul ou bien accompagné par Alan Wilson au piano(Wilson avait déjà accompagné Son House en 1964),puis il est rejoint par le groupe( à l'exception de Bob Hite pourtant present sur la pochette)...Et,je ne voudrais pas polémiquer...mais confondre ça avec du Robert Cray???!!!


BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Jeu 31 Juil - 22:44

[quote="BOOM BOOM"]
Lee Harvey Oswald a écrit:, ça on trouve de tout sur le net.
Beh,non! on trouve,par exemple,aucune trace du chef d'oeuvre de Vince Taylor , "Vince...!" de 1965.Chef d'oeuvre resté underground,sabordé par Barclay car à l'epoque,transformé en faux live.
Sinon,j'aurais bien mis en reponses à Cave et au Gun club ses versions ravagées et ,pour moi,inégalées de "my babe","jezebel" ou bien"summertime" ou bien "the men from el paso"(bande son pour western psyché).
Un Vince Taylor possédé accompagné par une bande de tueurs,Le Bobbie Clarke Noise et l'excellent trompettiste Yvan Julien."too much,too soon"!

J'ai eu un instant d'hésitation...mais tu n'es pas Patrick Eudeline mais un imposteur...le vrai aurait écrit à propos de Vince Taylor "Pour avoir tenu le flambeau dans l'hostile contrée...Ballades façon shouter...Plus Gene Vincent, donc blanc blues que les originaux blues et noir...Donc français...Puisque Gene Vincent est le héros inconscient de ce pays".

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  BOOM BOOM le Ven 1 Aoû - 3:49

[quote="Lee Harvey Oswald"]
BOOM BOOM a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:, ça on trouve de tout sur le net.
Beh,non! on trouve,par exemple,aucune trace du chef d'oeuvre de Vince Taylor , "Vince...!" de 1965.Chef d'oeuvre resté underground,sabordé par Barclay car à l'epoque,transformé en faux live.
Sinon,j'aurais bien mis en reponses à Cave et au Gun club ses versions ravagées et ,pour moi,inégalées de "my babe","jezebel" ou bien"summertime" ou bien "the men from el paso"(bande son pour western psyché).
Un Vince Taylor possédé accompagné par une bande de tueurs,Le Bobbie Clarke Noise et l'excellent trompettiste Yvan Julien."too much,too soon"!

J'ai eu un instant d'hésitation...mais tu n'es pas Patrick Eudeline mais un imposteur...le vrai aurait écrit à propos de Vince Taylor "Pour avoir tenu le flambeau dans l'hostile contrée...Ballades façon shouter...Plus Gene Vincent, donc blanc blues que les originaux blues et noir...Donc français...Puisque Gene Vincent est le héros inconscient de ce pays".
Merci pour l'imposteur ! Je ne suis pas Patrick Eudeline.Je me retrouve souvent dans ses écrits...mais je suis assez vieux pour avoir écouté à la radio Salut les copains(et feuilleté le magazine)et le president Rosko.Donc,Vince Taylor,Les Stones,Beatles,Johnny,Elvis,Gene Vincent...je connaissais tout ça bien avant l'achat de mon premier Best ,ou officiait Eudeline ,vers 1973.
Toi, par contre,tu confonds Vince Taylor et Johnny Hallyday ! Taylor etait anglais ayant passé une partie de son enfance et son adolescence dans le New Jersey et à Hollywood.Il a foulé le sol français pour la premiére fois à l'age de 22 ans et ne connaissait de ce pays qu'Edith Piaf et Brigitte Bardot.

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Ven 1 Aoû - 9:28

Mais juste une marrade comme ça en passant...ne prends pas la mouche Fantomas. Mr. Green Moi aussi je lis Eudeline, je connais ses gouts et son style d'écriture au lascar...pour Vince Taylor, je reconnais mes lacunes (ça été réédité en cd ça ?) mais je sais qu'il trainait avec le jeune Bowie à Londres et qu'il a servi de modèle pour son Ziggy Stardust.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  BOOM BOOM le Dim 3 Aoû - 1:38

Lee Harvey Oswald a écrit:...pour Vince Taylor, je reconnais mes lacunes (ça été réédité en cd ça ?) mais je sais qu'il trainait avec le jeune Bowie à Londres et qu'il a servi de modèle pour son Ziggy Stardust.
L'intégrale Barclay de Vince Taylor a été rééditée en 2 cds.C'est sur le second volume "Barclay sessions part two" que l'on trouve "Vince...! (titre 13 à 24)débarrassé des ridicules applaudissements et complété de 2 inédits.Le livret est bien detaillé mais la pochette est trompeuse,montrant Vince et ses Play-Boys en 1961.Le choix de la pochette d'origine de "Vince...!"(Taylor avec un look différent "à la PJ Proby") aurait été préférable et plus logique.

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Dim 3 Aoû - 1:45

BOOM BOOM a écrit:PJ Proby

Ah ça je connais...j'ai une passion pour les chanteurs qui ne réalisent pas complètement leurs immenses promesses.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  BOOM BOOM le Ven 15 Aoû - 18:04

B.B.King a enregistré un nouvel album ,"one kind favour" produit par T.Bone Burnett (plutôt une bonne nouvelle).
Enregistré live en studio,avec les participations de Dr John,Nathan East,Jim Keltner et une section de cuivres.
King y reprend des titres qu'il interpretait à ses debuts (repertoires d'Howlin' Wolf,T.Bone Walker,Lonnie Johnson,Mississippi Sheiks...)

BOOM BOOM
Langue pendue

Nombre de messages : 1130
Age : 58
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Dim 30 Nov - 16:43


Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Frenchy le Lun 1 Déc - 12:18

Ahhhhhh Huguessssssssss. Enfin une vraie chanteuse!

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Lun 1 Déc - 15:49



Petit quizz en passant... Qui chante?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Lun 1 Déc - 23:11

Hugues a écrit:

Petit quizz en passant... Qui chante?


En double cliquant sur l'image, c'est évident!! Mr. Green

johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Dim 7 Déc - 11:10

Photo prise à l'occasion du festival de Newport en 1964...



Vous savez, ce festival de connards de blancs becs puristes qui demandaient aux bluesmen de jouer acoustique alors qu'ils jouaient électrique depuis des lustres?

Sûr que John Hurt, Skip James, Libba Cotten et John Estes, c'est du putain de blues électrique...

Bref. Moi je dirais plutôt que sans ce genre de festival, une telle photo n'aurait jamais existée...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Dim 15 Fév - 19:03

En écoute:

Robert Johnson pose habillé pour la photo officielle:



Robert Johnson en vrai, des heures de boulot à la gratte, cigarette au bec:



Sa musique: une réelle énigme. On peut l'écouter longtemps, on sent qu'il se passe quelque chose, mais on ne sait pas quoi. C'est pas que du labeur, en tout cas. Ou alors le labeur a créé quelque chose, dont Johnson lui-même fut le propre spectateur.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Dim 15 Fév - 19:26

"Come On In My Kitchen" paraît véritablement hanté. Une des choses qui frappent chez Johnson, hormis sa dextérité à la six-cordes, c'est sa voix. Elle incarne des sentiments, des états d'âme, des sensations. Elle mue au gré d'humeurs changeantes. Pas sur une seule chanson, mais avec chaque chanson. Chacune a un cachet particulier, entier, compact.

Quant au son de son jeu de guitare sur chacune d'elle, il est à la fois fin, aigû, intense, expressif, vif, fascinant. Il y a une conversation, une osmose entre le jeu et le chant, l'équilibre est parfait.

Ecoutez son chant sur "Walkin' Blues": ça se travaille, ça. Une influence sur Muddy Waters, probablement.

Qu'essayait-il de retrouver avec cette voix qui s'éraille, qui hulule? Avec ces cordes pincées jusqu'aux sueurs d'argent?

N'est-ce pas un remarquable interprète que l'on entend là, au sens comédien du terme (il "joue", mais "juste"), lorsqu'il fait sangloter sa gorge sur le mot "Chicago" dans "Sweet Home Chicago"? Où est la dose d'authenticité, et celle du savoir-faire? Et la part de tradition transmise par de nombreux modèles? Car qui nous dit qu'il n'y a pas eu des centaines de Robert Johnson qui n'eurent jamais la chance d'être enregistrés? (je n'en sais rien, peut-être qu'au contraire on en a cherché beaucoup sans en trouver, par ailleurs).

Il joue juste, disais-je. Et comment. Il n'en fait jamais trop, lorsque l'humeur est juste maussade ("From Four Until Late"), il laisse le gris couler. Une qualité qu'il partage avec Fred Neil, par exemple ("Other Side to This Life"): le vécu n'a pas besoin d'être crié, il peut se contenter d'un timbre vocal marbré de lassitude, de blues blasé.

Maître de l'expression à tout niveau, voilà la force de Robert Johnson. Imparable équilibre entre la performance (le jeu, le chant) et les mots, qui me paraissent également d'une admirable pertinence. On a beaucoup à apprendre de Robert Johnson. On pourrait résumer ça à quelque chose comme "lorsque tu ne triches pas, ça s'entend". Tu ne peux pas forcément l'expliquer, même s'il est certainement intéressant d'essayer de le faire, mais il reste que l'indicible, ça peut toujours s'écouter. Longtemps.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Frenchy le Lun 16 Fév - 13:03

Putain en France aussi y'a des bons!!!


Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  johnny99 le Lun 16 Fév - 22:03

Même avec le mal de mer et 3 cordes, ça le fait aussi!


johnny99
Langue pendue

Nombre de messages : 2158
Date d'inscription : 25/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  godevin le Mar 17 Fév - 10:07

Je viens de découvrir Melvin Taylor, j'aime beaucoup... thumleft


godevin
Langue pendue

Nombre de messages : 545
Localisation : waiting for the worms
Date d'inscription : 22/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mer 22 Avr - 15:23

dkelvin a écrit:
Lee Harvey Oswald a écrit:Mais mon Dieu à moi c'est ce mec là...à mon avis en plus de surpasser Dylan dans ses textes, il ne se sera jamais compromis à électrifier sa guitare pour plaire aux blancs becs pour qu'ils achètent ses disques, n'aura jamais fait de pub pour Volswagen, n'a pas son étoile sur la promenade de la gloire à Hollywood et n'aura pas fait de duo avec Joe Cocker ou Robert Cray, bref tous ces pièces à charge qui auront à mon avis terni le parcours de John Lee Hooker...

Promis après j'arrête mais ce post me semble vraiment la caricature de la vision romantique douteuse des blancs sur le blues. Celle qui a prévalu lorsque dans les années 60 on demanda aux bluesmen qui étaient passés à l'électricité de refaire du blues rural comme au bon vieux temps (comme si on avait demandé à John Coltrane de refaire du jazz de la bonne époque). Dire que les bluesmen ont électrifié leur musique pour faire plaisir aux blancs est une contre-vérité historique. Il y a dans cette façon de voir les autres comme devant en rester à un stade de leur évolution et ne pas le dépasser comme des relents assez malsains.

Il faudrait, sur ce point, que dkelvin et Yann arrêtent de dire des conneries.

Relisez-donc ceci, puisque la mauvaise foi vous aveugle:

Do you feel closer to the electric guitar than the acoustic?
John Lee Hooker: Now I do. I'll tell you why I love acoustic: That's all I used to play. I loved it. Still do. Now everybody plays the electric guitar because you got to because of the clubs you play in. There is no more coffeehouses. Everybody drinkin', they loud. You got to have electric guitar to be heard-not real loud, but so people can hear you without drowning their ears out. Playing acoustic guitar, if people talk they can't hear you. In the old days in the coffeehouses, you'd sit there and just play the acoustic guitar and people enjoy when you playin'. They'd just sit there, and the waitress don't even serve 'til you get through playin'. Dead quiet. They wanted to hear. Now people don't want to hear. They want to be dancin' and jumpin'. So you got that, but I still don't play too loud. I had a guy with me who was so loud, I had to let him go. I couldn't get him to slow down. He was good too.

Vous savez lire, ou bien?

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Hugues le Mer 22 Avr - 15:27

Au passage, la réponse de LHO était ceci:

"Des relents malsains" ? Traite moi de nazi pendant que tu y es...

Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Lee Harvey Oswald le Mer 22 Avr - 17:01

"des relents malsains" oui...voila ce que cet inquisiteur de salon m'a suspecté de vehiculer uniquement parce que j'ai écrit que je considerais que l'électrification du Blues n'était qu'un simple objet ambiant, une donnée secondaire, ou encore le galbe incolore de poursuite d'évenements à l'unisson d'une histoire menée par les Blancs...alors que pour apprehender franchement l'univers afro-américain, découvrir sa formidable sensibilité de l'intérieur, approcher sa réalité quotidienne, la misère et la grande solitude du peuple noir mais aussi son irreductible génie dans le miracle permanent de ses rythmes et de ses couleurs, il fallait se tourner avant tout vers ce rituel fabuleux qu'a été le blues acoustique.

Lee Harvey Oswald
Langue pendue

Nombre de messages : 1941
Localisation : Dallas
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE BLUES

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum