NO DIRECTION HOME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NO DIRECTION HOME

Message  Hugues le Jeu 20 Juil - 9:11

- Melanie Safka...Quelle ne fut pas sa surprise de voir débarquer un petit blanc bec francais s'improviser journaliste en l'interviewant directement dans la langue de ses origines, l'ukrainien.
J'ai ses vinyls dédicacés en bonne place dans le rayonnage de ma discothèque héhé.

- Tu parles l'ukrainien? euh, c'est du russe?

- Euh disons que l'ukrainien est une langue encore moins éduquée que le russe...Des sonorités paysannes, archaiques, un baroquisme dans sa syntaxe, "une langue surgie de l'Enfer pour en perpetrer l'éclat et les fastes mélancoliques" comme dirait le poète...Enfin moi je me lasse pas de l'entendre et de la parler.
Hé toi qui aime la musique appalachienne, dans les manuels d'histoire de la musique on insiste pas assez ce que les paysans immigrés ukrainiens dans la région ont apporté d'éclat mordoré et de crépuscule mauve au patrimoine anglo-celtique de la région...
La mémoire démiurgique de tel Carter Family a retenu de nombreux emprunts au folklore ukrainien.

- J'ignorais ça - je vais relire l'article de No Depression sur Roscoe Holcomb, voir s'ils en touchent un mot. Sinon, Neko Case a aussi des ancêtres ukrainiens. Son nom d'origine est Shevschenko, un truc comme ça.

- Roscoe Holcomb...Tu connais de ces noms-sésames qui ressuscitent en moi le souvenir de nombreux vertiges musicaux.Je lirai dorénavant plus attentivement tes articles.Je me renseignerai pour Neko Case.

- Oh, c'est un des rares que je connais dans le genre "old timey", j'ai fait quelques recherches sur le net sur plusieurs pionniers, écouté des samples, et j'ai immédiatement été saisi par la voix de ce mec-là... et me suis acheté An Untamed Sense Of Control, compile recommandée sur AMG (le titre étant une expression de Bob Dylan employée au sujet de Holcomb). Je ne regrette pas mon achat, Holcomb est réellement captivant. Tu m'as l'air d'avoir exploré quelques mines appalachiennes aussi?

- Hum ouaip j'ai une belle collection de vinyls d'old time music (bon ca c'est pour me vanter Mr. Green ).
C'est une musique d'intempérance brute, faite de mélancolie et de cruauté rentrée, soumise à la joie, à la souffrance, à l'ennui, aux hallucinations exaspérées, qui arrache à la fois des moments de douleur et de douce euphorie pour l'auditeur.
Une musique qui raconte le mystère d'une Amérique non répertoriée dans les livres d'Histoire, ses peurs immémoriales.
Ces péquenots analphabètes avaient une connaissance assez complète de la gamme des sentiments humains, de la Vie en général.
On ne comprend rien à Dylan si on ne sait pas son obsession pour cette musique-la...Qu'un chanteur aussi cultivé et lettré que Dylan ait placé sa Musique sous l'aiguillon des chansons de ces ploucs n'étonnera que quelques snobs new-yorkais ou parisiens.

- Il faut dire qu'il y avait, au début des années 60, un vrai mouvement de folk-blues revival, et des mecs comme Dylan, Fred Neil, Dave Van Ronk et bien d'autres (Tim Hardin, tiens, il faut écouter "Red Balloon" pour y sentir l'envoûtement des appalaches) étaient des intellectuels fascinés par leur patrimoine roots. Ces petits nouveaux d'alors en récupéraient les ingrédients pour servir leur poésie personnelle (à l'exception de Van Ronk, qui était un vrai puriste du genre).

- Inside de Dave Van Ronk, quel chef d'oeuvre ce disque !Et je pèse mes mots.

- C'est celui que j'ai en CD, qui réunit en fait Folksinger et Inside, tous deux enregistrés en 62. Je l'ai écouté qu'une fois pour l'instant.

- Sur ce cd, il y a le fabuleux "Poor Lazarus", plage 13...Un negro en fuite qui sent à ses trousses les chiens de ses geoliers, qui sait que sa vie va bientot succomber et qui hurle à la mort...Toute la musique de Nick Cave elle vient de la, elle vient de "Poor Lazarus"...Mais je crois pas qu'il ait jamais produite chanson plus terrifiante.

- Je vais la réécouter. Tiens, cette nuit, coïncidence extraordinaire, y'avait sur Canal No Direction Home, le documentaire sur Dylan: on y a vu quasiment tous les gens qu'on vient d'évoquer, dont Dave Van Ronk. Y'a plein d'images d'archives rares, dans ce film!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO DIRECTION HOME

Message  Hugues le Jeu 20 Juil - 16:09

On y a vu aussi des archives du Jim Kweskin Jug Band avec Maria Muldaur... le Kingston Trio (parfois décrié par les puristes, mais j'aime les harmonies vocales...)... Par contre je dois dire que lorsque Dylan chantait avec Joan Baez, c'était une terrible cacophonie!

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO DIRECTION HOME

Message  Hugues le Jeu 20 Juil - 16:47

On en avait déjà parlé sur ce forum il me semble : voici ce qui me semble être l'idéal pour découvrir les racines de l'americana (blues, folk, country, etc):

http://allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=10:76msa9ugi23h

après, libre à chacun de découvrir plus amplement les artistes qu'il préfère, lorsqu'il en existe des disques, du moins

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO DIRECTION HOME

Message  Hugues le Jeu 3 Aoû - 8:16

Ce qui s'appelle être en phase avec l'actualité:

Top Acts Salute Harry Smith On Four-Disc Set

Jonathan Cohen, N.Y.
August 01, 2006, 11:20 AM ET

http://www.billboard.com/bbcom/news/article_display.jsp?vnu_content_id=1002915722

The life and work of musicologist Harry Smith will be saluted on the four-disc boxed set The Harry Smith Project: Anthology of American Folk Music Revisited, due Oct. 24 via Shout! Factory. The two-CD/two-DVD collection is drawn from concerts staged by Hal Willner in London, Brooklyn and Los Angeles and also features a new documentary on Smith's enduring influence.

Highlights of the CDs include performances by Beck, Wilco, Steve Earle, Richard Thompson, Beth Orton, Lou Reed, Nick Cave and David Johansen. Another look at the tribute concerts is offered on one of the DVDs, which rounds up 26 selections from such artists as Elvis Costello, Philip Glass, Kate and Anna McGarrigle and the Folksmen, the fictional band portrayed by "Spinal Tap" principals Michael McKean, Harry Shearer and Christopher Guest.

Released in 1952 as a six-LP set, Smith's Anthology of American Folk Music introduced listeners to iconic artists such as Mississippi John Hurt, Robert Johnson, the Carter Family and Blind Lemon Jefferson. Smith was also a filmmaker and a painter; three of his short films are included here as a DVD bonus feature.

Here is the track list for The Harry Smith Project:

Disc one:

"Old Dog Blue" David Johansen
"Prison Cell Blues" Steve Earle
"James Alley Blues" Wilco
"Frankie" Beth Orton
"Last Fair Deal Gone Down" Beck
"Sugar Baby" Kate and Anna McGarrigle
"The Butcher's Boy" Elvis Costello
"Way Down the Old Plank Road" David Thomas
"The Coo Coo Bird" Richard Thompson and Eliza Carthy
"My Baby Done Left Me" Ed Sanders
"John the Revelator" Nick Cave
"Oh Death Where Is They Sting?" Eric Mingus and Gary Lucas
"Dry Bones" Roswell Rudd and Sonic Youth
"No Depression in Heaven" Garth and Maud Hudson
"K.C. Moan" Geoff Muldaur
"When That Great Ship Went Down" Gavin Friday and Maurice Seezer

Disc two:

"A Lazy Farmer Boy" Robin Holcomb
"Sail Away Lady" Van Dyke Parks and Mondrian String Quartet
"Poor Boy Blues" Geoff Muldaur
"Spike Driver Blues" Marianne Faithfull
"See That My Grave Is Kept Clean" Lou Reed
"Ommie Wise Part 1 & 2 (What Lewis Did Last...)" Kate and Anna McGarrigle with Elvis Costello
"Fatal Flower Garden" Gavin Friday
"I Wish I Was a Mole in the Ground" Bob Neuwirth and Eliza Carthy
"Fishing Blues" David Thomas
"He Got Better Things for You" Mary Margaret O'Hara
"Harry Goes a Courtin'" Mocean Worker
"The House Carpenter" Robin Holcomb and Todd Rundgren
"This Song of Love" Don Byron, Percy Heath and Bill Frisell
"Shine on Me" Nick Cave
"James Alley Blues" David Johnansen
"Single Girl Married Girl" Petra Haden

Disc three (DVD):

"The Butcher's Boy" Elvis Costello
"Old Dog Blue" David Johansen
"John the Revelator" Nick Cave
"Last Fair Deal Gone Down" Beck
"One Hot Summer Night With Harry Smith" Ed Sanders
"Sugar Baby" Kate and Anna McGarrigle
"See That My Grave Is Kept Clean" Lou Reed
"Frankie" Beth Orton
"Dry Bones" Rosewell Rudd and Sonic Youth
"Old Joe's Place" the Folksmen
"The House Carpenter" Robin Holcomb and Todd Rundgren
"When That Great Ship Went Down" Gavin Friday and Maurice Seezer
"Etude No. 10" Philip Glass
"James Alley Blues" David Johansen
"Oh Death Where Is Thy Sting?" Eric Mingus and Gary Lucas
"Single Girl, Married Girl" Petra Haden
"The Coo Coo Bird" Richard Thompson and Eliza Carthy
"I Wish I Was a Mole in the Ground" Bob Neuwirth and Eliza Carthy
"Poor Boy Blues" Geoff Muldaur
"This Song of Love" Don Byron, Percy Health and Bill Frisell
"Ommie Wise Part 1 & 2 (What Lewis Did Last...)" Kate and Anna McGarrigle with Elvis Costello
"Prison Cell Blues" Steve Earle
"Fishing Blues" David Thomas

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: NO DIRECTION HOME

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum