où est passé samain ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  psamain le Mar 13 Juin - 0:33

c'était dans le #37, et j'aime aussi cet album.

LA CHASSE à COURRE D’AMOUR

HOUNDS OF LOVE ... Voilà bien le plus bel abum rock du monde de tous les temps avec dessus les plus belles chansons rock du monde de tous les temps, et peut-être même bien le plus grand batteur du monde de tous les temps, sauf que j’ai oublié son nom, à moins qu’il jouait le dragon dans Stuart et Elliott, c’est pas ça ? Et à partir de quel époque de l’humanité y a-t-il eu des batteurs ?

Sur HOUNDS OF LOVE, le seul cd à ne jamais me briser les couilles mais capable de briser les vitres de n’importe quelle maison étant donné l’étendue vocale de la dame !, tout est beau. Sauf le nom de la chanteuse. Il nous fait vaguement penser à un récent président américain qui ignorait la signification du mot : digue mais qui n’ignorait pas qu’à La NOUVELLE-ORLEANS y a beaucoup de blacks qui circulent à son sujet, même que le soir ils se rassemblent en meutes pas vraiment d’amour. Néanmoins, relevons-le, en 1985, date de sortie de MEUTES D’AMOUR, personne du monde de tous les temps n’avait entendu parler de George Doublevé, si bien que la catastrophique image de cet attardé mental qui va acheter ses croissants en hélico ne porta point ombrage au plus bel album rock du monde de tous les temps.

Non, plus sérieusement, KATE, depuis de nombreuses années, devait son succès aux bouteilles de vodka que de rage elle casse à la fin de BABOUCHKA à cause que le producteur ne veut pas d’elle pour un soir avec toit et avec lit. De même, c’est son patronyme particulièrement ambigu qui lui attira une meute de fans obsédés ... BUSH désigne bien entendu une topographie typique de l’Australie, mais aussi, en langage pornographique, une chatte très touffue. A peu près jusqu’aux genoux, disons. Si, des amateurs existent.

Un jour où elle en eut ras la touffe d’être aimée plus pour sa supposée pilosité que pour son brin de voix, KATE décida de réaliser un album magistral de tous les temps du monde et même avant, où elle exprimerait la douleur, non pas du rasoir usagé, mais d’être prise pour une salope.

Ce fut HOUNDS OF LOVE.

Ainsi, l’album s’ouvre ( ) sur RUNNING UP THAT Hill, une allusion à son sein gauche, un meilleur morceau de tous les temps lui aussi, d’abord intitulé A DEAL WITH GODE, devenu GOD pour avoir une chance de passer à la radio. EMI RECORDS voulait en fait CLOUDBUSTING comme single, jusqu’à ce qu’ils pigent que cette chansonnette, la meilleure de tous les mondes, décrivait en réalité une épilation radicale : chassez ces nuages sombres que je ne saurais voir sur le sillon du 33 tours. KATE BUSH tourna plusieurs versions vidéo de ces chouettes petits lots de musique, probablement les meilleurs de tous les temps. MTV refusa la version studio pour manque de « synchronisation des lèvres » !!!! (authentique, voir wikipedia.com) Personne à l’époque, ne comprit les intentions de madame Taillis, puisque aujourd’hui encore des groupes sans talent et sans nanas reprennent RUNNING UP THAT HILL. Par exemple WITHIN TEMPTATION, qui font leurs malins en trouvant, sans doute, un lien entre les tortures d’une KATE BUSH victime de sobriquets lubriques et le nom idiot de leur combo ... Ou encore PLACEBO, dont le nom crétin et paramédical, laisse sous-entendre d’ailleurs que avec son plus bel album de l’année 1985, KATE BUSH n’aurait pas réussi à se faire entendre et ne se serait libérée d’aucun démon sentimental, ni d’aucun fan baveux, ni d’aucun malheur patronymique et pas trop cool.

HOUNDS OF LOVE, qui est le meilleur album meilleur des temps meilleurs, fut enregistré sur un 48 pistes. Il fallut plusieurs mois, au cours desquels KATE BUSH reçut par quintaux des lettres de machos qui lui demandaient pourquoi ah ah ah elle ne se servait pas d’un 69 pistes ... Malencontreusement, alors qu’elle s’évertuait à prouver au meilleur monde de tous les temps qu’elle était autre chose qu’une touffe, KATE BUSH pour les lyrics s’inspira d’un poète nommé PETER REICH. Il ne fallut pas longtemps avant que se répande le bruit selon lequel KATE BUSH était une adepte des thérapies sexuelles de WILHELM REICH, célèbre sexologue autrichien qui prétendait que TOUS nos problèmes étant d’ordre sexuel, il était bien normal qu’il baise ses patientes. A longueur de séance.

Dans la chanson MOTHER STANDS FOR COMFORT, KATE BUSH s’en prend à la fameuse meute de fans machistes, leur disant en substance : Bande ( !) de couillons, une fois vos méfaits commis, vous trouvez refuge dans les bars de votre môman ! Enfin, dans la meilleure chanson de toutes les meilleures chansons du pire monde THE NINTH WAVE, KATE BUSH raconte l’agonie d’un mec qui tombe à l’eau , se perd dans la mer, et subit une nuit durant un supplice affreux. La semaine où l’album parut, MOJO écrivit : « Maintenant, on sait que KATE BUSH est capable de jouir neuf fois de suite ! »

Inutile de préciser que les choses allèrent en s’empirant quand KATE BUSH intitula son album suivant : THE SENSUAL WORLD . Et le suivant encore : THE RED SHOES. C’était pas malin de gâcher les meilleures compétences musicales du monde en donnant à ses œuvres des titres dignes des scies de MYLENE FARMER !

Je terminerai en écrivant que KATE BUSH, qui est le meilleur rockeur de tous les tempos du monde, voue une admiration sans fente ... euh sans faille aux MONTHY PHYTON. Ce qui fait d’elle : 1) un personnage très CROSSROADS 2) une rigolote 3) une belle salope

Mais voilà : des salopes comme elle, y en a pas assez dans le pire monde des rockeurs poilus de tous les temps !

5***** A ranger entre un flocon de neige et une goutte de pluie

par contre, ce qui m'a valu des insultes très amusantes sur un forum kate bsuh :

Kate Bush

Aerial

EMI 2005

Aide Ménagère

Plus le temps passe, moins Kate Bush et moi-même avons de points communs. On peut les compter sur les doigts d’une seule main. Elle a 47 ans, moi aussi. Elle a un gamin, moi aussi. Elle ne joue jamais en public, moi non plus. Quant à ma fugace expérience sexuelle avec Peter Gabriel, je l’assume. Avant de me lancer dans l’écriture de ma chronique, j’ai décidé de placer la barre très haut, de me fixer des barrières quasiment infranchissables afin que mon texte soit le plus objectif possible. Et puis, ne l’oublions pas : c’est la première sortie de la Bush depuis 12 années que, comme vous, je n’ai pas vu passer. Tout d’abord, j’ai imprimé 16 pages de reviews, états d’âme, interviouves, historiques, 16 pages glanées sur le web. J’ai lu ce paquet d’infos dans mon bain, avec de l’eau très chaude au départ, et j’en ai rajouté une louche dès que je la trouvais trop froide : une heure de lecture environ. De cette expérience proprement sartrienne, il ressort que la presse accorde 4 ou 5 étoiles en général à Aerial, que bon oui certains journalistes repèrent des moments faibles dans ce nouvel album, mais que bon non ils ne connaissent aucun autre génie musical féminin (sic !), que la Kate n’est pas la sorcière recluse et excentrique que l’on nous faire croire : tout au plus une bonne mère de famille, qui adore passer l’aspirateur, qui revendique le droit à faire la lessive afin de préserver son équilibre mental. Bref, un fatras très consensuel et assez monolithique, avec comme point d’orgue orgasmique : que merde ! Kate Bush, ça c’est de la musique de femelle, vin diou ! Des kilomètres pondus par les fans, il ressort que cet album, on ne l’attendait plus. Et que donc on fait risette. Ensuite, j’ai écouté Aerial au casque sur mon discman, tout en regardant Thelma et Louise à la télé. J’ai relevé pas mal de pubs cachées pour Coca, Chevron, Texaco, Pennzoil. Mais j’ai tenu bon. J’ai été au bout de Aerial, puis j’ai vraiment regardé la suite du film de Ridley Scott. Test ultime, j’ai glissé le cd dans le lecteur de ma bagnole en allant bosser. Comme la musique ne m’a pas du tout fait planer, qu’à aucun moment je n’ai joué le drummer sur mon volant au risque de me payer un 36 tonnes tchèque, c’est que le cd n’était pas si génial.

La première impression générale, est de tomber dans un album de Peter Gabriel d’après 1986. Que Kate Bush a stoppé les fouilles et recherches sonores quelque part par là, autour d’un vieux Fairlight démodé dont l’échantillonnage n’aurait plus jamais été modifié. La deuxième impression, lorsqu’on commence à comprendre les intentions expérimentales de Madame ( promène son sur les remparts de), est de tomber dans un mauvais album de Peter Hammill, ceux où il pousse le bouchon à peu près nulle part, ceux où les bonnes volontés tombent à plat. Ou juste à côté du bingo créatif, comme dans ces jeux de foire et de casino, vous savez, quand la pince de la grue n’attrape jamais le nounours que vous convoitez, et malgré que vous êtes en train de dépenser une fortune, les dents glissent et continuent de glisser sur les poils de la peluche. Tant d’argent gaspillé, tant de talent bousillé pour un résultat à peu de choses près tristement nul. Un album avec quelques bons moments, voire très bons, mais un album qui n’a pas de point de départ, pas de chemin défini, pas de centre, pas de point de chute.

L’ensemble est réparti en deux cds distincts.

Le premier se nomme : Sea of Honey, il est supposé être un album de « chansons. » King of the mountain : le single en ouverture. On dirait une antiquité du Gab’, dont il n’aurait même pas voulu en b side ! La chose nous parle d’Elvis Presley, et s’achève en fading. Pour les radios, on peut comprendre. Mais après 12 ans d’absence, la Bush aurait pu produire son effort et achever le morceau au lieu d’en noyer la fin précipitée. Une honte de single ! Pi : c’est la chanson OULIPO ou Raymond Queneau de l’ album. Sous prétexte d’hommage à un mathématicien, la chanteuse nous chante les mutiples de 3,14 pendant plusieurs minutes. C’eût pu été être. Mais non. Bertie : l’hommage à son fiston âgé de 7 ans. Là, la Kate enfourche à nouveau son cheval folk du moyen-âge, mais sans jamais atteindre ses galopades passées ... Mrs Bartolozzi : enfin un moment remarquable. L’histoire d’une nana qui regarde son linge sale tourner dans la machine d’un lavoir public. L’occasion de déballer les paquets sales qu’elle traîne au fond de la tête... Des lyrics quotidiens que n’aurait pas reniés Nicholson Baker, cet excellent écrivain américain capable de tenir 250 pages sur un escalator. D’ailleurs il l’a fait : La Mezzanine, Julliard, 1988. Vraiment un des highlights de l’album, sur un air désuet de comédie musicale rentrée, lente nostalgique où l’on retrouve avec un plaisir non dissimulé le petit défaut de prononciation de Miss KB : Wasssing masssssine ! How to be inviisble : à première vue, n’a pas retenu la leçon ... Le morceau déçoit par son rythme dépassé, échappé du pire album de Chris Rea (lequel encore ?), et une fois de plus, ne propose pas de fin. Joanni : une ode à Jeanne d’Arc. Directement samplé sur Digging in the Dirt, de Gabriel, ce titre, comme la plupart du contenu de l’album, n’a ni but, ni achèvement, ni corps, ni peau lisse, ni dactylo. Encore cette désagréable sensation d’inachevé. A coral room : ouf ... mille fois ouf. Seule au piano, on attend l’entrée de sa voix bourrée d’écho. Et on n’est pas déçu. Enfin débarrassée de son nuisible environnement mainstream, l’ultime compo du cd 1 nous réconcilie l’espace de 6 minutes et 11 secondes avec le superbe filet de notre femme de charge préférée.

Le second cd se nomme : Sky of Honey. Il est censé être trois quarts d’heure d’expérimentations. Tu l’as dit ? On le dit ! Prelude : le gamin de Kate appelle ses parents, la maman imite le chant des colombes, c’est frais et assez movie. Prologue : entrée en lice du London Symphonic sous la direction de Michael Kamen, le pauvre !, sa dernière œuvre avant de passer l’arme à gauche ! Très romantique, avec le bassiste de Jan Garbarek : Eberhard Weber. Liquide, et les inévitables cris de mouettes ... An Architect’s Dream : pseudo latinerie très label jazzy léché ECM. The Painter’s Link : Kate Bush est décidément très amusante quand elle se remet à imiter le chant des oiseaux. Sunset : la fin de la prestation est insupportable, avec ce flamenco à la Gypsy Kings qui arrache les oreilles de n’importe quel véritable fondu d’Andalousie. Aerial Tal : elle reproduit si bien le chant des zoziaux, et avec une telle conviction, qu’on dirait presque une improvisation vocale indienne ... ta ka ta din ta din ta. Une minute de silence bruyant bienvenu. Somewhere in Between, Nocturne, Aerial : trop c’est trop. L’album glisse lentement mais sûrement vers des vapeurs très évaporées, entre la bande son de Ushuaïa et la bande qui fuite. Le tout se cassant la gueule de manière tragicomique, quand KB, dans le canal droit de mon casque, se met à rire comme une possédée. Enfin, elle fait semblant, elle joue les rigolotes aussi mal que n’importe quelle troupe de scouts lors du souper annuel de la meute.

Possédé, je ne l’ai pas été. Une vraie meute, comme dans son chef d’œuvre HOUNDS OF LOVE, on l’attend toujours. KB a fait sa BA ? Y en a qui disent que le propre de la féminité, c’est l’hystérie. Propos de misogynes ? En général, oui. Mais bon ma petite Kate, un peu d’hystérie débridée n’aurait pas fait de mal à ton double album victime de mystérectomie.

A ranger loin des enfants

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  basil le Mar 13 Juin - 11:29

Je confirme, je ne suis pas du tout allergique au Samain, même si je le trouve parfois un poil abscon de temps à autres scratch
Je suis tout à fait d'accord avec lui sur le dernier Kate Bush.
C'est dommage, tout de même, cette acrimonie entre plumes talentueuses.
albino

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Laurent78 le Mar 13 Juin - 13:06

basil a écrit:Je confirme, je ne suis pas du tout allergique au Samain, même si je le trouve parfois un poil abscon de temps à autres scratch
Je suis tout à fait d'accord avec lui sur le dernier Kate Bush.
C'est dommage, tout de même, cette acrimonie entre plumes talentueuses.
albino


Ou est le talent dans cet article ?

Fair ele lien à dormir avec Georges Bush. Faire 100 lignes sur des allusions sexuelles totalement hors de propos. Ni drôle, ni bien trouvé, ni bien écrit ...

Puis alors "A DEAL WITH GODE", mon Dieu, quel humour, quel trouvaille.

Quel talent oui c'est le mot, c'est inédit. Je me demande comment Crossroads n'a pas insisté pour qu'il reste, une perle ce Samain.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  dkelvin le Mar 13 Juin - 13:50

Parfait d'avoir remis cet article qui représente tout ce que je hais (et le mot, que dis-je le terme, est soigneusement pésé, choisi et pensé) dans la "critique" rock. Dire que c'est consternant de nullité serait encore un doux euphémisme. Quand en plus c'est issu du parangon des tartuffes, des envies entarteuses vous envahissent (je me vouvoie aujourd'hui)
Et Stuart Elliott est effectivement un batteur exceptionnel de subtilité. C'était le batteur de Cockney Rebel (Duncan McKay, ex-Cockney Rebel rejoindra aussi Kate Bush) et est resté longtemps le fidèle second de Steve Harley. Il était d'ailleurs beau comme un dieu (voir la pochette de Psychomodo).
La meilleure conclusionà cette grostesque exhibition, je l'emprunte vaguement à Coluche "moi je dis que quand on n'a que ça à dire sur un disque, on devrait être autorisé à fermer sa gueule".
Je ne te lacherai pas mon gaillard. Je ne te lacherai pas.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Hugues le Mar 13 Juin - 16:14

dkelvin a écrit:et le mot, que dis-je le terme, est soigneusement pésé

DKELVIN
sinon, ô pourfendeur des Tartuffes, peut-être pourras-tu rappeler aux ignares que nous sommes la définition du mot "erristique"?

....

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  basil le Mar 13 Juin - 16:40

Laurent78 a écrit:
Ou est le talent dans cet article ?

Fair ele lien à dormir avec Georges Bush. Faire 100 lignes sur des allusions sexuelles totalement hors de propos. Ni drôle, ni bien trouvé, ni bien écrit ...

Puis alors "A DEAL WITH GODE", mon Dieu, quel humour, quel trouvaille.

Quel talent oui c'est le mot, c'est inédit. Je me demande comment Crossroads n'a pas insisté pour qu'il reste, une perle ce Samain.

Samain c'est un style, c'est déjà une bonne chose par rapport à ceux qui n'en ont aucun. On aime ou pas, on peut même detester why not.
Ceci étant voilà le fond de ma pensée, les critiques rock n'étant quand même que des critiques rock, avec tout le respect sincère et séculaire que je leur porte; qu'ils fassent leur travail sérieusement mais surtout qu'ils ne se prennent pas trop au sérieux. Ce qui m'a quand même l'air d'être un poil le cas sur ces forums me semble t'il.
Peace brothers and sisters !
beer

basil
Langue pendue

Nombre de messages : 1032
Localisation : torquay
Date d'inscription : 02/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  abominog le Mar 13 Juin - 17:28

applaudissements cheers lol! funny mdr et beer aussi !

abominog
Langue pendue

Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 27/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  dkelvin le Mar 13 Juin - 18:45

ACHO a écrit:
dkelvin a écrit:et le mot, que dis-je le terme, est soigneusement pésé

DKELVIN
sinon, ô pourfendeur des Tartuffes, peut-être pourras-tu rappeler aux ignares que nous sommes la définition du mot "erristique"?

....

http://www.aide-en-philo.com/themes/2145.htm

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Hugues le Mar 13 Juin - 21:25

dkelvin a écrit:
ACHO a écrit:
dkelvin a écrit:et le mot, que dis-je le terme, est soigneusement pésé

DKELVIN
sinon, ô pourfendeur des Tartuffes, peut-être pourras-tu rappeler aux ignares que nous sommes la définition du mot "erristique"?

....

http://www.aide-en-philo.com/themes/2145.htm

ça, c'est la définition de "éristique"

j'attends toujours pour "erristique", ô pourfendeur des Tarfuffes...

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  dkelvin le Mar 13 Juin - 22:00

ACHO a écrit:ça, c'est la définition de "éristique"

j'attends toujours pour "erristique", ô pourfendeur des Tarfuffes...

Ah c'est là que tu veux en venir ???
Pauvre trouduc va, ça te caractérise bien ça.
T'as jamais fait de fautes de frappes ??
Si tu veux trouver sous mes doigts "éristique" écrit correctement tu peux relire des Crossraods où j'utilise ce mot avec la bonne orthographe. C'est pas le correcteur de Crossroads qui m'aurait mis la bonne orthographe.
T'es encore plus pitoyable que j'aurais pensé. Et tu ne connais même pas le sens du mot tartuffe !!!!
C'est insensé.
Et puis tu changes vite d'avis. Mes articles étaient siiiiii intéressants un temps (Barry Ryan, Anal Cunt) et soudain je suis à gerber.
Quelle misère.

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Hugues le Mar 13 Juin - 22:16

dkelvin a écrit:
ACHO a écrit:ça, c'est la définition de "éristique"

j'attends toujours pour "erristique", ô pourfendeur des Tarfuffes...

Ah c'est là que tu veux en venir ???
Pauvre trouduc va, ça te caractérise bien ça.
T'as jamais fait de fautes de frappes ??
Si tu veux trouver sous mes doigts "éristique" écrit correctement tu peux relire des Crossraods où j'utilise ce mot avec la bonne orthographe. C'est pas le correcteur de Crossroads qui m'aurait mis la bonne orthographe.
T'es encore plus pitoyable que j'aurais pensé. Et tu ne connais même pas le sens du mot tartuffe !!!!
C'est insensé.
Et puis tu changes vite d'avis. Mes articles étaient siiiiii intéressants un temps (Barry Ryan, Anal Cunt) et soudain je suis à gerber.
Quelle misère.

Le trouduc en chef, c'est toi - tes articles m'ont toujours fait gerber, si tu veux savoir, j'ai juste pris des gants autrefois par souci d'harmonie (je me faisais encore des illusions). Tes articles puent de prétention à chaque ligne. Plus con que toi, on meurt, mon pauvre dkelvin. Et j'ai bien noté que sur poin-poin tu te lâchais encore un peu plus que dans Crossroads, où on sentait déjà si bien à quel point tu te retiens de vomir sur tout ce qui t'échappe. Tu n'es qu'une montagne de préjugés.
Mais oui, le Tartuffe, c'est toi - le fait que ce soit ton insulte préférée a de quoi intéresser les psychiatres. T'es tellement pompeux que la chro de Samain sur Hounds Of Love n'est rien d'autre qu'une parodie de ta bêtise puérile ("les meilleurs... de tous les temps"), ces redondances outrancières, tu les as inspirées. Sauf que lui c'est du second degré!

Si t'en veux encore, pas de problème. Je t'en remets à la louche.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  dkelvin le Mer 14 Juin - 9:52

ACHO a écrit:Le trouduc en chef, c'est toi - tes articles m'ont toujours fait gerber, si tu veux savoir, j'ai juste pris des gants autrefois par souci d'harmonie (je me faisais encore des illusions). Tes articles puent de prétention à chaque ligne. Plus con que toi, on meurt, mon pauvre dkelvin. Et j'ai bien noté que sur poin-poin tu te lâchais encore un peu plus que dans Crossroads, où on sentait déjà si bien à quel point tu te retiens de vomir sur tout ce qui t'échappe. Tu n'es qu'une montagne de préjugés.
Mais oui, le Tartuffe, c'est toi - le fait que ce soit ton insulte préférée a de quoi intéresser les psychiatres. T'es tellement pompeux que la chro de Samain sur Hounds Of Love n'est rien d'autre qu'une parodie de ta bêtise puérile ("les meilleurs... de tous les temps"), ces redondances outrancières, tu les as inspirées. Sauf que lui c'est du second degré!

Si t'en veux encore, pas de problème. Je t'en remets à la louche.

C'est bon quand les pseudo gentils garçons se lâchent et montrent leur vrai visage. Depuis le temps, je sentais que ça bouillonnait.
On dirait le monstre d'"Alien" qui jaillit. Ta prose niaise (jamais lu plus niais je dois dire, j'en prends des bouts pour faire lire parfois, t'es le spinal tap du country folk à toi tout seul, tiens rien que ton "souci d'harmonie") cachait ce gros magma de pus qui fait fuir les forumers abasourdis par ta fatuité, ton mépris. Prêt à toutes les contrevérités d'ailleurs, je passe 99% à écrire sur ce que j'aime, pas à "gerber sur ce qui m'échappe".
On va en rester là parce que je ne garantis plus la décence de mon langage (un peu de pompeux ne peut pas faire de mal).

dkelvin
Langue pendue

Nombre de messages : 1931
Localisation : 9.3. le jour, 7.5. la nuit
Date d'inscription : 07/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  psamain le Mer 14 Juin - 10:39

maintenant que je fais plus partie del 'équipe, enfin on ne sait jamais, tout ça m'amuse beaucoup alors que quand j'en faisais partie, ça me faisait chier.

donc acho a raison, naturellement j'ai parodié la prétention puérile de dkelvin en écrivant "le meilleur batteur du monde " dans mon kate bush ...

ce que ce pauvre dkelvin n'a jamais compris, c'est que mes articles étaient sans aucune prétention justement, que je faisais exprès de montrer que je ne suis pas un dieu, un prophète, un je sais tout.

peu de gens l'ont compris, sauf goffette qui adore ce genre.
mes points de divergence avec christophe ont porté sur d'autres sujets, pas celui de mon style.

je pense que dans mes articles je me suis montré émouvant, drôle, exagérateur, de mauvaise foi, mais jamais dalaï lama de la musique comme dkelvin.

lui il massacre en effet tout ce qu'il ne domine pas.

mais bon, ma sortie ne sert une fois de plus à rien, dkelvin adore faire monter la pression ...

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Jean Rhume le Mer 14 Juin - 10:43

psamain a écrit: je pense que dans mes articles je me suis montré émouvant, drôle.


elephant

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Jean Rhume le Mer 14 Juin - 10:52

Je viens de me peigner les poils des bras, ça me donne un petit coup de frais je trouve. D'ailleurs, je viens de me croiser dans une glace, j'ai dit "Tiens, mais qui est ce beau jeune-homme drôle et émouvant qui est si bien peigné de partout ?" (Eh ben c'était moi).

Jean Rhume
Langue pendue

Nombre de messages : 1341
Date d'inscription : 23/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Laurent78 le Mer 14 Juin - 11:26

basil a écrit:
Samain c'est un style, c'est déjà une bonne chose par rapport à ceux qui n'en ont aucun. On aime ou pas, on peut même detester why not.
Ceci étant voilà le fond de ma pensée, les critiques rock n'étant quand même que des critiques rock, avec tout le respect sincère et séculaire que je leur porte; qu'ils fassent leur travail sérieusement mais surtout qu'ils ne se prennent pas trop au sérieux. Ce qui m'a quand même l'air d'être un poil le cas sur ces forums me semble t'il.
Peace brothers and sisters !
beer

Bah là, avouons que c'est le style du vide sidéral. Il y a des gens qui se forcent à jouer les décalés quitte à faire dans le n'importe quoi.

Les gens bien lourds, dont on est lassé au bout de 5 minutes, qui surenchérissent dans la lourdeur. Le style "j'en rajoute, je suis lourd, à côté de la plaque", ce n'est pas un style.

Pour ce genre "d'articles", j'ai beaucoup de mal à comprendre comment le magazine laisse passer. A force de vouloir garder un esprit libre sans concession ( heu c'est toujours vrai ça ? Mr. Green ), on peut finir par basculer dans l'extrême inverse, à savoir le grand n'importe quoi.

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Hugues le Mer 14 Juin - 12:31

dkelvin a écrit:C'est bon quand les pseudo gentils garçons se lâchent et montrent leur vrai visage. Depuis le temps, je sentais que ça bouillonnait.
On dirait le monstre d'"Alien" qui jaillit. Ta prose niaise (jamais lu plus niais je dois dire, j'en prends des bouts pour faire lire parfois, t'es le spinal tap du country folk à toi tout seul, tiens rien que ton "souci d'harmonie") cachait ce gros magma de pus qui fait fuir les forumers abasourdis par ta fatuité, ton mépris. Prêt à toutes les contrevérités d'ailleurs, je passe 99% à écrire sur ce que j'aime, pas à "gerber sur ce qui m'échappe".
On va en rester là parce que je ne garantis plus la décence de mon langage (un peu de pompeux ne peut pas faire de mal).

Oui c'est sûr que si je le faisais à la dkelvin, je t'aurais rentré dedans dès le début, seulement c'est pas mon style, au départ j'essaie d'être tolérant, de comprendre, j'accepte les différences de caractère. C'est pas comme certaines triples buses qui agressent d'entrée un Pintoux ou un Samain. Tu parles d'une tolérance de chiottes! Tu agresses tout et n'importe quoi, avec des oeillères de malade mental, et de parano congénital. Je ne le supporte pas, et là, c'est clair, j'ai décidé de ne plus te supporter du tout. Tu nous les casses depuis un moment, ça va bien, là, j'ai ma dose. Zepablo idem (lui sa tête de turc c'est Bottleneck). Vous ne venez ici que pour foutre la merde, et il n'y a aucune raison qu'on accepte ça. Y'a belle lurette que Frenchy aurait dû vous bannir d'ici.

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  zepablo le Mer 14 Juin - 12:48

zepablo sans Z majuscule. avec un O majuscule au pire : zepablO.

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Yves Gitton le Mer 14 Juin - 13:31

Jean Rhume a écrit:Je viens de me peigner les poils des bras, ça me donne un petit coup de frais je trouve. D'ailleurs, je viens de me croiser dans une glace, j'ai dit "Tiens, mais qui est ce beau jeune-homme drôle et émouvant qui est si bien peigné de partout ?" (Eh ben c'était moi).

Tiens, salut Jean Rhume !
Tu me fais toujours rire décidément ! Ravi de constater que tu n'as rien perdu de ta fraîcheur !

Un vrai talent de billettiste que Xroads devrait utiliser.

(écrire des billets mais sans en recevoir, bien sûr, je connais quelques lecteurs, très peu, qui trouvent cela louche, mais c'est comme ça; nous sommes cachottiers ou naïfs, c'est selon leur humeur)

Enfin, je ne tente pas un ultime et désespéré racolage chez Poin-poin ( zépabo de faire ça...), j'apprécie sincèrement de te lire, c'est tout!

A bientôt, peut-être, Gettysburg nous attend encore, après la Sécession, une prochaine nouvelle union? cheers

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Yves Gitton le Mer 14 Juin - 14:05

Je comprends ton impatience Acho !
Mais le désoeuvrement, le besoin de reconnaissance dans la haine et la complémentarité pathologiques, le rapport Maître à valet, le cuir ( pas le perfecto plutôt les bibelots) et le psychodrame permanent. Ils sont dépendants, que veux-tu ...
Comme le pique-boeuf ou le moucheron parasitent certains nobles et placides animaux de la savane. Mr. Green
Il faut faire avec ou s'en aller vers une autre rive, puisque Frenchy a décidé (sagement ?) de préserver l'équilibre écologique et de laisser the pabeau racoler servilement pour coin-coin et son gourou .
Ce site où l'on consacre tout un topic: quel honneur ! A appeler aux raids fachos anti- chroniqueurs et aux blagues de VRP libidineux !
Sinon, l'ambiance est plutôt sympa là-bas, la plupart des participants, j'imagine aisément, n'approuvent pas ces "pratiques"
( Fanny, Thiad, JR et Catfish particulièrement)) ont toute ma sympathie (peut-être que la réciproque n'est plus avouable...)

Voilà juste cette fois, (j'ai mieux à faire, de moins en moins de temps et d'envie pour ces puérilités) pour ne pas laisser Acho se battre tout seul avec ce tâcheron prétentieux, qui se prend pour une plume, mais qui n'est qu'un croupion écrivant tout juste correctement .

Erristiquement vôtre, DKELVIN

Vas-y ! C'est l'heure de ton vomi tépabo, mon gars ! Et toi ...c'est l'heure de retrouver ton club thérapeutique, Adamo ! Lève-toi, t'es assis sur sa langue ! crzy

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  zepablo le Mer 14 Juin - 15:37

non c'est bien ! je suis ravi, les seuls posts qui fonctionnent sur ce forum sont ceux où on intervient. avouez c'est grande classe.
Moi j'aime bien ce genre d'enfadage groupé. On y décèle bien la personnalité de chacun, du moins comme j'imagine chacun.

zepablo
Langue pendue

Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 26/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Yves Gitton le Mer 14 Juin - 16:32

Tes smileys chiasseux, t'appelle ça des "interventions"?
Tu nous imagines ? Parce que t'as de l'imagination, toi ? Juste un peu d'instinct et encore ? Ben, moi, je t'imagine pas, des fois quelques brefs moments ( lorsque je te lis, gerbant du haut de toute ton infériorité sur les posts qui comportent des mots de plus d'une syllabe, ...comme tu l'as toujours fait) une sorte d'image fugace qui bondit lourdement derrière une ombre affairée . mdr


Dernière édition par le Mer 14 Juin - 22:58, édité 1 fois

Yves Gitton
Langue pendue

Nombre de messages : 961
Localisation : OISE
Date d'inscription : 02/06/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  psamain le Mer 14 Juin - 22:15

tu vois mon petit dkelvin, tu utiliserais mieux ton énergie en reconnaissant tes points communs plutôt qu'en insistant sur tes supposées différences.

ainsi je n'écoutais plus procol harum depuis de siècles avant ton learning, et tu m'avais convaincu qu'ils SONT importants.

mais bon ..

psamain
Langue pendue

Nombre de messages : 259
Date d'inscription : 25/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Frenchy le Jeu 15 Juin - 11:06

Jean Rhume a écrit:Je viens de me peigner les poils des bras, ça me donne un petit coup de frais je trouve. D'ailleurs, je viens de me croiser dans une glace, j'ai dit "Tiens, mais qui est ce beau jeune-homme drôle et émouvant qui est si bien peigné de partout ?" (Eh ben c'était moi).

Au moins ces messages nous auront permis de relire Jean Rhume dont, personnellement, je regrette le départ de ce forum...

Frenchy
Rang: Administrateur

Nombre de messages : 1382
Date d'inscription : 01/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/foolmoon75

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  fucking axel le Jeu 15 Juin - 12:54

cheers a que moi aussi, du coup j'ai allié le rire au geste en me peignant les poils des bras ....et c'est pas faux! ça a de la gueule!!

fucking axel
Langue pendue

Nombre de messages : 1325
Localisation : alsace
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: où est passé samain ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum