Susan Tedeschi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Susan Tedeschi

Message  Laurent78 le Mer 17 Mai - 3:32



Je vais peut etre ma l'acheter, un peu tardivement. Et oui, aujourd'hui un disque confidentiel même sorti en France, qu'on cherche à se procurer 2-3 mois après, c'est se confronter à des prix de 21-23 euros, même sur amazon. ( j'achete pas en importe qd c'est dispo officiellement ).

Puis curieusement, je l'ai vu dans un grand magasin qui n'est pas une chaine, encore à 17 euros.

Vois pensez quoi de cet album ?

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Susan Tedeschi

Message  Laurent78 le Mer 17 Mai - 3:34

Je me permet de reposter le long message de JC, avant son concert à Paris du 2 mai qui a, parait-il, eu un remplissage très mitigé


JC a écrit:Petite précision, je ne suis pas l'agent de Susan Tedeschi, c'est juste que je crois en cet artiste, c'est la remarque qu'on m'a faite sur le forum français de Ben Harper suite au message identique à celui ci-dessous, ceci dit ça m'a bien fait rire, c'est déjà ça...

==================================================



La première fois que j’ai entendu parler d’elle, c’était sa participation à l’album de DOUBLE TROUBLE et le "Rock And Roll" de Led Zep, en 2001, le mur de guitares (Kenny Wayne Shepherd, Van Wilks et Charlie Sexton, rien que ça !) la claque ! Ensuite il y a eu l’album WAIT FOR ME…

BIOGRAPHIE :

Susan Tedeschi est née le 9 novembre 1970 à Boston, MA.

Guitariste, chanteuse et songwriter, Susan Tedeschi fait partie de la nouvelle génération d’artistes blues qui en entretiennent l’héritage. Déjà douée sur disque, sur scène elle donne la plénitude de son talent.



Elle fait ses premiers pas dans la musique à l’âge de 13 ans dans des groupes locaux de la région de Boston en tant que chanteuse. Parallèlement, elle continue ses études musicales à Berkeley, elle se perfectionne à la guitare et rejoint le Reverence Gospel Ensemble. Elle forme son premier groupe blues en 1991, avec la chanteuse / guitariste Adrienne Hayes, une autre passionnée de cette musique qu’elle a rencontrée au House Of Blues à Cambridge, Massachusetts. Les principales influences de Susan sont Bonnie Raitt, Janis Joplin, et une artiste locale, Toni Lynn Washington. D’ailleurs à l’occasion Susan s’accompagnera du groupe de Toni Lynn les soirs où celle-ci n’était pas déjà engagée pour un concert. Ensuite Susan et son groupe écument la scène blues de Boston et des environs. Ils se taillent une solide réputation sur scène, jouant dans plusieurs festivals majeurs. Le guitariste Sean Costello remplace Adrienne Hayes, décidée à suivre son propre chemin.

JUST WON’T BURN (Février 1998)

1 “Rock Me Right” (Hambridge) 4:21
2 “You Need to Be with Me” (Tedeschi) 4:23
3 “Little by Little” (Wells) 3:03
4 “It Hurt So Bad” (Hambridge) 3:32
5 “Found Someone New” (Tedeschi) 4:47
6 “Looking for Answers” (Tedeschi) 7:15
7 “Can't Leave You Alone” (Hayes) 3:45
8 “Just Won't Burn” (Tedeschi) 3:10
9 “(Mama) He Treats Your Daughter Mean” (Lance, Singleton, Wallace) 4:43
10 “Angel from Montgomery” (Prine) 3:29
11 “Friar's Point” (Hambridge, Tedeschi) 3:02

Le premier album de Susan Tedeschi, JUST WON’T BURN, paraît en février 1998, sur le label local Tone-Cool. Son groupe est composé de Sean Costello à la guitare, Jim Lamond à la basse et Tom Hambridge à la batterie. Adrienne Hayes participe également à l’album. Une majorité de titres originaux, et quelques reprises, "Angel From Montgomery", de John Prine, un classique du répertoire de… Bonnie Raitt, "Little By Little" de Junior Wells et "Mama, He Treats Your Daughter Mean", du répertoire de Ruth Brown. Dès le premier titre, "Rock Me Right", on est scotché, aucun point faible sur ce disque, un coup de maître d’entrée ! Déjà les comparaisons avec ses pairs – ou plutôt ses "mères"… – pleuvent, Big Mama Thornton ou encore Bessie Smith, Bonnie Raitt évidemment, Janis un peu aussi, on parle même de B.B. King, pour qui elle ouvrira les concerts à de nombreuses reprises dans les mois à venir. IN-DIS-PEN-SABLE !

BETTER DAYS (Décembre 1998)

1 “It's up to You” (Lamond, Tedeschi) 4:19
2 “Gonna Write Him a Letter” (Tedeschi) 3:05
3 “Love Never Treats Me Right” (Tedeschi) 2:11
4 “It Hurts Me Too” (James, Robinson) 5:04
5 “Locomotive” (Tedeschi) 4:28
6 “You're on My Hair” [instrumental] (Tedeschi) 4:12
7 “Better Days” (Hayes) 6:40
8 “Hound Dog” (Leiber, Stoller) 4:03
9 “I Don't Want Nobody” (Robey) 2:58
10 “Ain't Nobody's Business” (Grainger, Robbins) 7:33

Par voie de conséquence, suite au succès de JUST WON’T BURN, fin 1998 est réédité son véritable premier album, BETTER DAYS, datant en réalité de 1995 sur le petit label Oarfin, sans atteindre les sommets de JUST WON’T BURN, cet album reste néanmoins un bon disque de blues classique, pour un début c’est vachement bien. Une version toute personnelle de "Hound Dog", au rythme plus proche du mambo que de l’originale de Big Mama Thornton !



De 1999 à 2001, elle tourne, intensément, la maison de disques doit sans doute s’impatienter de ne pas voir arriver de successeur à JUST WON’T BURN, mais elle ne s’est pas faite oublier pour autant, elle a aussi l’art de rencontrer les bonnes personnes :

Derek Trucks, jeune guitariste (pour faire vite, guitariste des Allman Brothers depuis 2000, neveu d’un des batteurs de ce groupe d’ailleurs, Butch Trucks, et chanteur/lead guitariste de son DEREK TRUCKS BAND), avec qui elle se marie, durant cette période ils joueront souvent sur scène ensemble.



Tommy Shannon, le bassiste du Double Trouble de Stevie Ray Vaughan, avec qui elle écrit "In the garden" en 2000. Cette collaboration se poursuivra en 2001 sur BEEN A LONG TIME, l’album de DOUBLE TROUBLE, qui réunit de nombreux invités, sur cet album Susan Tedeschi & Double Trouble se défoulent sur "Rock & Roll" de Led Zeppelin, elle chante également "In The Garden".



Quand un artiste traîne à enrichir sa propre discographie, il se disperse, Susan Tedeschi n’échappe pas à la règle, devenant une sorte d’ "Emmylou Harris du blues" :
En 1999, elle chante “Mother Earth for Little Milton" en duo avec Little Milton sur WELCOME TO LITTLE MILTON, elle chante “Angel From Montgomery” le 22 décembre lors d’un concert qui réunit Gov’t Mule, Derek Trucks Band, et qui figure sur WINTERTIME BLUES: THE BENEFIT CONCERT.
En 2000, elle participe à AT LAST, ON TIME, l’album de Weepin’ Willie, au BALDERDASH de son batteur Tom Hambridge, au collectif FARM AID: KEEP AMERICA GROWING, VOL. 1 où elle chante une version époustouflante de "Hurt So Bad", elle est invitée sur le MILK COW BLUES de Willie Nelson.
En 2001, elle est conviée à un album hommage à Robert Johnson, HELLBOUND ON MY TRAIL : SONGS OF ROBERT JOHNSON pour “Walking Blues”.



En 2002, elle apparaît sur une compilation, IN THE POCKET: A TASTE OF BLUES. C’est sans surprise qu’elle apparaît sur JOYFUL NOISE du Derek Trucks Band, sur la cover de "Baby You’re Right" de James Brown.

WAIT FOR ME (Novembre 2002)

1 “Alone” (Sims) 4:21
2 “Gonna Move” (Pena) 4:23
3 “Wrapped in the Arms of Another” (Tedeschi) 3:03
4 “'Til I Found You” (Hambridge, Tedeschi) 3:32
5 “Wait for Me” (Reyes) 4:47
6 “The Feeling Music Brings” (Burbridge, Tedeschi, Trucks) 7:15
7 “In the Garden” (Shannon, Tedeschi) 3:45
8 “Hampmotized” (Crosby, Perry, Sipe, Tedeschi) 3:10
9 “Don't Think Twice, It's All Right” (Dylan) 4:43
10 “I Fell in Love” (Hambridge, Tedeschi) 3:29
11 “Blues on a Holiday” (Rishell) 3:02

Il était temps, qu’elle revienne à SA carrière, WAIT FOR ME au titre pour le moins approprié, arrive, avec son lot de covers, "Gonna Move" de Paul Pena dont j’avais déjà parlé ici :
http://forum.aceboard.net/forum2.php?rub=1016&cat=46154&login=12748

Mais aussi "Don’t Think Twice It’s Alright" de Dylan et ses nappes d’orgues à tirer des larmes et “Wait For Me” de Felix Reyes. Derek Trucks et son groupe sont invités sur “The Feeling Music Brings” & "Gonna Move" justement. Encore un grand album. Autant JUST WON’T BURN lorgnait vers un blues-rock étincelant – qu’on retrouve tout de même ici avec le pêchu "I Fell In Love" – autant avec WAIT FOR ME elle flirte avec la soul, c’est à nouveau une réussite.

LIVE FROM AUSTIN TX (Novembre 2004)

1 “You Can Make It if You Try” (Stewart) 2:16
2 “The Feeling Music Brings” (Burbridge, Tedeschi, Trucks) 5:20
3 “Alone” (Sims) 3:49
4 “Wait for Me” (Reyes) 5:58
5 “Hampmotized” (Crosby, Perry, Sipe, Tedeschi) 7:41
6 “Love's in Need of Love Today” (Wonder) 4:16
7 “Don't Think Twice, It's All Right” (Dylan) 4:34
8 “Voodoo Woman” (Taylor) 5:36
9 “In the Garden” (Shannon, Tedeschi) 3:51
10 “Gonna Move” (Pena) 4:56
11 “Wrapped in the Arms of Another” (Tedeschi) 3:06
12 “It Hurt So Bad” (Hambridge) 6:01
13 “Lost Lover Blues” (Robey) 8:24
14 “I Fell in Love” (Hambridge, Tedeschi) 4:45
15 “Angel from Montgomery” (Prine) 6:33

"LE" live, un des nombreux documents de cette passionnante série AUSTIN CITY LIMITS, une collection qui commence à prendre du volume, avec cette double sortie en formats CD & DVD, bien entendu le plus intéressant est le DVD, le show fut enregistré le 17 juin 2003 pour KLRU-TV à Austin. Elle a à ses côtés 4 excellents musiciens, Jason Crosby aux claviers et au violon, William Green à l’orgue, complètement déchaîné, Ron Perry à la basse et Jeff Sipe à la batterie. Superbes parties de violon sur "Don’t Think Twice It’s Alright" et sur "Angel From Montgomery". Et aussi des covers de Stevie Wonder et Sly Stone. INDISPENSABLE également.



Les participations extérieures continuent:
2003:
ETOWN LIVE, VOL. 3: compilation de titres live, ici c’est “(Mama) He Treats Your Daughter Mean”.
LIVE AT THE W.C. HANDY BLUES AWARDS, VOL. 1: Pour une version live de “Just Won’t Burn”.
Elle participe à l’album FOUR CHORDS AND SEVEN NOTES AGO de son clavier Jason Crosby.
Martin Scorsese l’honore en retenant “Just Won’t Burn” sur le coffret anthologique de blues MARTIN SCORSESE PRESENTS THE BLUES: A MUSICAL JOURNEY, un coffret magnifique de 5 CD s’étalant sur 80 ans d’enregistrement, des années 20 à nos jours, coffret qui fait suite aux 7 films consacrés à l’histoire du blues.



En 2004 elle est créditée sur pas moins de 4 albums live de l’Allman Brothers Band dans lequel officie donc son mari Derek Trucks, tous sur le label INSTANT LIVE (qui édite régulièrement des enregistrements live des Allman), je retiendrai le premier sur lequel elle reprend "Don’t Think Twice It’s Alright" de Dylan, superbe version, les 3 CDs sont excellents.
INSTANT LIVE: ALLTEL PAVILION AT WALNUT CREEK 8/10/2003 Raleigh.
INSTANT LIVE: FOX THEATRE ATLANTA 9/25/2004
INSTANT LIVE: THE FOX BOX
INSTANT LIVE: MEADOWS MUSIC THEATRE, HARTFORD, CT 8/2003

Elle participe également à l’album LADIES MAN de Pinetop Perkins.

HOPE AND DESIRE (Octobre 2005)

1 “You Got the Silver” (Mick Jagger, Keith Richards) 2:52
2 “Soul of a Man” (Oliver Sain) 3:15
3 “Lord Protect My Child” (Bob Dylan) 4:45
4 “Tired of My Tears” (James E. Holiday, James Lewis) 2:42
5 “Share Your Love with Me” (Alfred Braggs, Deadric Malone) 3:49
6 “Evidence” (George Jackson, Raymond Moore) 3:43
7 “Sweet Forgiveness” (Iris DeMent) 4:47
8 “Security” (Otis Redding, Margaret Wesson) 2:56
9 “Loving You Is Sweeter Than Ever” (George Ivy Hunter, Stevie Wonder) 3:57
10 “Magnificent Sanctuary Band” (Dorsey Burnette) 3:01
11 “Follow” (Jerry Merrick) 6:48
12 “The Danger Zone” (Percy Mayfield) 2:42

“J’étais enceinte quand j’ai voulu faire ce disque, et je n’avais pas pu me mettre sérieusement à l’écriture, donc j’ai opté pour cette option d’un album de reprises".

C’est avec cet album qu’elle débute son nouveau contrat avec le label Verve, gage de qualité et de reconnaissance. A nouveau très bien accompagnée, Doyle Bramhall II à la guitare, David Palmer au piano, Jebin Bruni à l’orgue, Paul Bryan à la basse, Jay Bellerose à la batterie, et des invités tels que Derek Trucks et les Blind Boys Of Alabama.

Plus d’informations sur HOPE AND DESIRE ici :

http://www.gdp.fr/artiste.php?id=319

Parallèlement à cela, Derek Trucks sort l’album SONGLINES, sur lequel devait figurer Susan Tedeschi mais Derek n’a pas gardé ces sessions.

"Je n’étais pas en colère quand je l’ai appris, j’étais juste triste".

Elle est venue dans les studios de RTL le 9 février dernier pour une session solo et une interview qui seront diffusées très bientôt, au moment de la sortie française de HOPE AND DESIRE (10 avril), elle devait jouer 5 titres, elle en a finalement fait 7:

"Security", "Evidence", "You Got The Silver", “Soul Of A Man”, “Alone”, “Sweet Forgiveness” et “Lord Protect My Child”. J’ai mis la version de “Security” en ligne, déjà diffusée plusieurs fois dans les Nocturnes, ça promet de grandes choses:

http://www.savefile.com/files.php?fid=6564086

Et le plus important dans tout cela, c’est qu’on va enfin avoir la chance de la voir à Paris, après un boeuf il y a quelques semaines au Méridien avec Sue Foley et Patrick Verbeke, ce sera le 2 mai au New Morning, les artistes américains se font rare sur nos terres, donc c’est à ne pas louper. Sûr qu’on va s’éclater autant qu’elle avec sa gratte !



Il existe également une compilation de sa période Tone Cool, terminée vu qu’elle vient donc de signer chez Verve. Sans grand intérêt vu qu’elle ne contient que des titres des albums précédents et le "Rock And Roll" enregistré avec Double Trouble :

THE BEST OF SUSAN TEDESCHI: EPISODE ONE (Octobre 2005)

Laurent78
Langue pendue

Nombre de messages : 1836
Date d'inscription : 08/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Susan Tedeschi

Message  JC le Ven 19 Mai - 0:07

Ça me fait penser que j'ai mis en ligne sur le forum Springsteen l'interview que j'ai faite avec elle le matin du concert, voir ce lien:

http://forum.aceboard.net/12748-1016-47418-0-Vous-etes-grande-dame-madame-TEDESCHI-Alors-merci.htm

JC
Langue pendue

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Susan Tedeschi

Message  Hugues le Ven 19 Mai - 12:33

C'est carrément des dossiers qu'on trouve sur ce forum Mr. Green

Hugues
Langue pendue

Nombre de messages : 10810
Age : 47
Localisation : Manosque
Date d'inscription : 05/04/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Susan Tedeschi

Message  JC le Lun 17 Juil - 18:09

Quel bonheur de rentrer du boulot en vélo sous ce soleil de juillet, avec dans son petit sac le tout beau tout neuf Crossroads, dont je vais me délecter de la double interview du couple à suivre de notre temps, qui plus est moins de 48h après avoir recroisé Susan avant et après son excellente, mais courte, mais excellente prestation au nord de la Belgique dans le cadre d'un superbe festival de blues:

Susan Tedeschi, Belgium Rhythm & Blues Festival, Peer, 15/7/06

Yep 1h20', c'était annoncé, dans le cadre d'un festival où aucun retard n'est permis, et sachant qu'après Susan ce sont rien de moins que Bettye Lavette et Gary Moore qui devaient se produire.

Cependant, c'était largement suffisant pour conquérir un public nombreux, très nombreux.

Ce qui me permet d'ouvrir une parenthèse sur ce festival, en pleine campagne limbourgeoise, à deux pas de la frontière néerlandaise, très bien organisé, la scène et une bonne partie du public sous une tente de 100 m de long, par cette chaleur c'était pas du luxe, on y était fichtrement bien, des stands tout autour, des disques, des bars évidemment, un public cool, qui déserte complètement les premiers rangs à la fin du show de Matt Schofield Trio, j'ai ainsi pu me retrouver au 1er rang sans forcer. En arrivant sur place et voyant toute cette infrastructure pour un festival de blues, je me suis dit que Belges et Français sont voisins, mais uniquement voisins, je me serai cru sur une autre planète.

Mais avant cela, j'avais déjà surpris Susan et "son" bassiste Todd Smallie en pleine discussion technique, le temps de faire un petit coucou.

19h50, le groupe monte sur scène, les 5 mêmes que lors du show au New MOrning, avec toujours ce William "Crazy Man" Greene à l'orgue, toujours aussi expressif et heureux derrière ses claviers, un régal pour les caméramen, car il y avait aussi deux grands écrans de chaque côté de la scène pour les spectateurs les plus éloignés. William qui ne fait jamais dans la simplicité, déjà lors des réglaqes avec les techniciens avant le concert c'était amusant de le voir lever les mains au ciel pour dire simplement merci aux roadies.

Un public qui fut conquis assez rapidement, malgré quelques problèmes d'ampli pour Susan.

En résumé, ils ont cassé la barraque une fois de plus, il me semble que c'était leur premier concert en Belgique, sans doute pas le dernier. Et voir les Belges se ruer au stand des dédicaces après le concert pour d'une part acheter HOPE AND DESIRE - à tel point que son attachée de presse a presque paniqué en se dépêchant d'aller chercher d'autres cartons en réserve - et d'autre part échanger quelques mots ou une photo ou une dédicace avec l'artiste.

J'ai juste remercié une fois de plus Susan pour sa prestation, ajoutant que j'espère qu'on la reverra bientôt à Paris ou en Belgique, ce à quoi, sur un ton à la fois rassurant et déterminé elle m'a répondu: "T'inquiètes pas, on reviendra à Paris".

Sur ces bonnes paroles, back on the road...

SETLIST:
You can make it if you try
Little by little
Soul of a man
Security
Just won't burn
Tired of my tears
Mama, he treats tour daughter mean
Lost lover blues
Evidence
Lord protect my child
The feeling music brings
Rock me right / I fell in love

ENCORE
Loving you is sweeter than ever

JC
Langue pendue

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 06/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Susan Tedeschi

Message  crazychester le Lun 11 Déc - 14:13

Quelques mots pour faire remonter ce topic sur la belle Susan.
Je viens en effet de me procurer l'album "Hope and desire" qui tourne depuis en boucle sur ma platine.
Quel bien bel album mes amis.
De la soul, du blues, du rythm and blues comme s'il en pleuvait, des guitares joueuses et aguicheuses (courtesy of Mr Doyle Bramhall II and Mr Derek Trucks) des basses bien rondes qui chaloupent en douceur entre les choeurs inspires des Blind Boys of Alabama et, las but not least, la voix sensuelle et terriblement envoutante de miss Tedeschi.
On savait qu'elle jouait de la guitare a merveille, il va falloir egalement la rapprocher des plus grandes chanteuses de Soul, pas si loin des deeses intouchables que sont Etta James ou Ruth Brown.
Susan chante comme personne sur cette album, et nous frissonner de bonheur sur des titres aussi divers que le "You got the silver" des Stones (Mick a du se sentir tout petit lorsqu'il a ecoute la version de Susan...), le "Security" d'Otis (plus proche ici de la version qu'en a faite Etta James) ou "Tired of my tears" du grand Ray. Et puis il y a aussi le tres beau "Sweet forgiveness" d'Iris DeMent qui ici rejoint le pantheon des plus grandes ballades soul.
Il y a bien sur du blues sur cet album, et sur "Lord, protect my child" de Dylan, Derek Trucks nous gratifie d'un sublime solo au Dobro a faire fremir les fantomes du Delta.
Que du bon, du tres bon meme, qui nous donne d'autant plus envie de suivre Susan dans ses prochaines sorties discographiques.

Crazy C.

crazychester
Langue pendue

Nombre de messages : 157
Date d'inscription : 20/02/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://crazychester.blogspirit.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Susan Tedeschi

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum